Sport › Autres sports

Taekwondo: Amina Doumbia sacrée championne d’Afrique

Elle a reçu les félicitations de la Nation et des plus hautes autorités du pays à  travers le Ministre des Sports, Housseini Amion Guindo. La nouvelle championne d’Afrique est donc une lycéenne en classe de Terminale. Ce titre a été remporté au 13e Championnat d’Afrique de Taekwondo qui s’est déroulé à  Tunis, en Tunisie, du 6 au 8 mai 2014. A ce rendez-vous continental, notre équipe nationale de taekwondo s’est classée 4e (sur 19 pays) en remportant une médaille d’Or, une médaille d’Argent et quatre médailles de Bronze. Nos médaillés sont donc Aminata Doumbia (Or, -73kg), Ismaà«l Coulibaly (Argent, -74kg), Mariam Diarra (Bronze, -67kg), Alhoudourou Maà¯ga (Bronze, -54kg), Ibra Dabo (Bronze, -63kg) et Mady Bagayoko (Bronze, -87kg). Médaillé aux Jeux africains de Maputo (Mozambique) en 2011, Ismaà«l Coulibaly s’était aussi hissé sur la 3e marche du podium au 20e Championnat du monde de taekwondo à  Gyeongju, en Corée du Sud. A noter que les trois médaillés masculins de Bronze sont à  leur première sortie internationale. A cette même rencontre notre compatriote, Dr. Yacouba Traoré (ancien ministre des Affaires religieuses et du Culte) a remporté le Trophée de meilleur arbitre. En plus du Mali et de la Tunisie, pays organisateur, les autres pays présents lors de ce championnat d’Afrique étaient l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Cameroun, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Centrafrique, l’Egypte, le Gabon, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Mozambique, le Nigéria, le Rwanda, la Somalie, le Soudan et le Sénégal.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut