Société › Actualités Société

Mohamed Lamine Coulibaly : «Gao est une zone d’actions prioritaires!»

Journaldumali l’hebdo : Quel est l’objectif du Forum régional de Gao organisé par Oxfam Mali ? Mohamed Lamine Coulibaly : Ce forum rentre dans le cadre du « Projet de promotion des initiatives communautaires pour la réconciliation, la paix et la cohésion sociale dans la région de Gao. Un projet financé par OSIWA. Il vise surtout à  faire valoir les préoccupations des populations de base sur le processus de réconciliation dans trois communes du cercle de Gao à  Gabéro, Ntilit et Tilemsi. Le forum régional de Gao est la synthèse d’une série de rencontres communautaires, neuf au total, soit trois dans chacune de ces communes. Pourquoi ces trois communes de la région de Gao et pas Tombouctou ou Kidal ? Nous aurions aimé faire ce forum partout au Mali. Vous savez, Oxfam a une longue histoire avec la région de Gao, o๠nous intervenons depuis une trentaine d’années sur les questions humanitaires de gouvernance, d’éducation et de pastoralisme , et une relation de partenariat avec des organisations locales et avec les leaders communautaires. Lorsqu’il est agi de travailler sur les questions de paix, nous avons tout naturellement pensé à  Gao comme région pilote du projet et en tant que zone d’actions prioritaires. Comment évaluer la situation socio-économique à  Gao, trois ans après la crise, en termes de retour à  la stabilité, de reconstruction du tissu social et de relance économique ? Gao est une ville qui a beaucoup souffert de la crise. C’’est une région frontière entre le grand Sahara et le sud du pays, un carrefour pour les opportunités économiques, une ville d’échanges commerciales depuis des siècles. Avec la crise l’accès aux services essentiels de base, a été rendu difficile, notamment l’eau potable, à  cause de puits qui n’ont pas été réhabilités ou de forages inexistants . Sur le plan économique, les populations manquent d’opportunités économiques réelles pour réaliser des projets générateurs de revenus. C’’est d’ailleurs l’un des objectifs du Forum, avoir un plan de développement qui a une composante appui aux activités génératrices de revenus surtout pour les femmes.. Les besoins sont immenses. Qui participera à  ce forum ? Ce forum doit regrouper les populations elles mêmes des trois communes concernées. Mais aussi les leaders communautaires. Nous avons aussi mis en place des comités locaux de paix pour témoigner des mécanismes endogènes de résolution des conflits. Sont invités entre autres les autorités locales, les préfets, la mairie de Gao, les autorités administratives. Ce forum vise surtout à  jeter les bases d’un dialogue, et à  faire remonter les perceptions et préoccupations des populations par rapport au processus de réconciliation nationale tel que voulu par l’Accord de Paix et de réconciliation. Et avec cela, nous pourrons réaliser un plaidoyer vibrant.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut