Sport › Autres sports

Handisport : cap sur Rio 2016

La fédération malienne de sports pour personnes handicapées (FEMASH), créée en 1996, s’affirme de plus en plus sur l’échiquier sportif malien. De nombreux talents ont éclos au fil des années, permettant même au pays de remporter quelques trophées à  l’international, o๠les sportifs handicapés maliens sont toujours parmi les 3 premières nations. C’’est avec le meeting sportif des déficients visuels à  l’Institut des jeunes aveugles (IJA), qu’a démarré le 27 février la saison 2016 du handisport malien. Selon Amadou Diarra, président de la FEMASH, les quatre types de handicaps peuvent participer. Les handicapés moteur pratiquent surtout le lancer, le saut, le basket sur fauteuil, l’haltérophilie et le hand-foot. Les déficients visuels jouent le torball (sport de ballon) et la course de 100m. Les déficients intellectuels font la course de 100, 200 et 5 000 m, le lancer de poids et le saut en hauteur. Les déficients auditifs pratiquent quant à  eux les sauts, courses et lancers. La FEMASH se veut donc une fédération pluridisciplinaire, selon son président, qui déplore les nombreuses difficultés telles que le manque d’encadreurs techniques, de formations (apprenants et formateurs), d’équipement appropriés et de financements. Il faut rappeler que C’’est seulement cette année que la FEMASH a été ajoutée à  la liste des fédérations bénéficiaires de subventions au niveau du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOS). Grâce aux différentes compétitions locales qui seront organisées, la FEMASH souhaite prendre part aux jeux paralympiques de Rio, qui auront lieu au Brésil à  la suite des Jeux olympiques prévus du 5 au 21 août prochain. « Nous souhaitons que le Mali soit représenté par sept athlètes, accompagnés de deux encadreurs et d’un délégué fédéral », a expliqué Amadou Diarra. En attendant le rendez-vous mondial, l’édition 2016 du championnat national, qui devra permettre de sélectionner les meilleurs parmi ces sportifs, est prévue du 27 juillet au 1er août, et sera délocalisée dans la région de Kayes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut