Société › Faits Divers

Marche à Gao : 4 morts 52 Blessés

L'armée malienne a tiré, mardi, sur des opposants rassemblés à Gao, dans le nord du pays, pour protester contre la mise en place des autorités intérimaires

Une marche contre la mise en place des autorités intérimaires a dégénéré ce matin dans la ville de Gao.  Le bilan est de 4 morts et 52 blessés selon les dernières informations. 

Plusieurs manifestants sont sortis dans les rues de Gao ce matin pour protester contre la mise en place des autorités intérimaires. Selon les premières informations, l’armée aurait ouvert le feu sur les manifestants et fait usage de gaz lacrymogènes.

Selon Yacouba Cissé, journaliste à la Radio Aadar Gao, la marche de ce matin était pacifique. « Les manifestants se sont dirigés vers le commissariat de Police. Ils souhaitaient uniquement exprimer leur désaccord par rapport à la mise en place des autorités intérimaires. C’est tout ! »

Toujours selon lui, les agents de police ont effectué des tirs de sommation pour dissuader les manifestants à avancer. « C’est lorsque l’armée est arrivée en renfort que les choses ont dégénéré », ajoute-t-il.

La manifestation, organisée par des associations de jeunes de la société civile locale aurait fait actuellement 2 morts et sept blessés dont deux dans un état critique.  À l’heure actuelle, les manifestants sont toujours dans la rue. C’est la panique à Gao « tout le monde est sous le choc ici », témoigne Yacouba.

La mise en place des autorités intérimaires est une disposition prévue dans l’accord de paix d’Alger. Elle prévoit le remplacement temporaire des élus locaux par des représentants du gouvernement et des groupes armés dans les collectivités territoriales dans le nord du Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut