Personnalités › Interview

3 questions à Mahamet Traoré Expert du football africain – Consultant pour RFI et Africa24 TV

Quelle lecture faites-vous de la crise au sein du football malien ?

C’est une situation très complexe et je pense que cette crise prend sa source depuis l’élection du bureau issu de l’assemblée générale de novembre 2014 à Mopti. Deux tendances se sont dessinées avec des visions différentes pour la gestion du football malien. Les tentatives de limogeage de plusieurs agents de la fédération, les suspensions ou radiations de certains membres et dirigeants, la relégation de plusieurs clubs en L2 n’ont fait que faire monter la tension entre les parties.

Quelle devrait être l’attitude des autorités dans le règlement de la crise ?

Le ministère des Sports a fait ce qu’il pensait être bon, notamment la médiation. Il n’a pas voulu, à mon avis, être dans la fermeté entre les deux parties. Le ministère se trouve dans une situation difficile car s’il tire trop sur la corde, il y a des risques de suspension du Mali des instances du football international.

La FIFA peut-elle aider à éteindre ce feu ?

Seuls les acteurs du football malien peuvent résoudre les problèmes du football malien. Tant que les positions ne se rapprochent pas, on continuera de tourner en rond. C’est pourquoi j’en appelle à l’ensemble des dirigeants, qu’ils se pardonnent et repartent sur de nouvelles bases. Le Mali est l’un des pays les plus respectés en ce qui concerne le football. Cela doit nous interpeller afin que nous puissions en tirer profit.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut