Personnalités › Interview

Master Soumy : « la lutte contre la corruption est un combat de tous les jours »

À l’occasion de la journée mondiale dédiée à la lutte contre la corruption, Master Soumi, rappeur connu pour ses tubes très satiriques, s’est entretenu avec le Journal du Mali, sur la corruption qui gangrène le pays

Une journée mondiale contre la corruption a-t-elle un sens pour le Mali ?

C’est un non-événement chez nous. La journée mondiale de lutte contre la corruption est certes célébrée dans plusieurs pays dans le monde mais pas au Mali. La preuve, il n’y a aucune manifestation prévue à cet effet ici. Il y a une mauvaise volonté des gouvernants et des gouvernés à lutter contre ce fléau dans notre pays. Au Mali lorsqu’on parle de lutte contre la corruption, c’est seulement dans les discours mais jamais dans les faits parce que les vrais voleurs de la république sont dans les bureaux. Ils volent et partagent avec ceux censés appliquer la loi. A titre d’illustration, nos prisons ne sont remplies que de petits voleurs. Les grands voleurs continuent leurs sales besognes sans être inquiétés car ils savent comment faire taire la justice. Une justice corrompue, taillé sur mesure.

Pourtant, il existe un bureau de vérificateur général qui chaque année publie un rapport faisant l’état des lieux de la corruption.

On n’a jamais vus que des sanctions ont été prises contre les individus mentionnés dans ces rapports. Tout ça ce n’est que des discours. Depuis la prise de fonction d’IBK à nos jours, des centaines de milliards ont été détournés au vu et au su de tous. Mais rien n’est fait contre cette pratique illégale et immorale. L’affaire de l’avion présidentielle reste jusqu’à aujourd’hui non résolue. Des personnes sont allées devant les députés pour défendre l’indéfendable. Avez-vous vu un ministre malien emprisonné pour avoir détourner les fonds publics ? Non moi je n’en connais pas. Pourtant, ils sont nombreux à nous voler.

Avez-vous une chanson qui traite exclusivement du sujet de la corruption ?

Non, je n’ai jusque-là pas de chanson dédiée typiquement à la corruption mais je fais mieux parce j’évoque le phénomène dans chaque morceau que je compose. Une seule chanson sur la corruption ne peut faire changer les choses. C’est un combat de tous les jours qu’il faut mener. C’est ce que je fais.

Que faut-il faire pour lutter contre la corruption au Mali ?

Il faut lier l’acte à la parole, donc appliquer la loi afin de sanctionner les individus coupables de corruption et autres forfaits. Cela passe nécessairement par un changement de comportement du Malien. Pour qu’un État change et devienne un État de droit, il faut faire des sacrifices. Cela concerne tout le monde. Pour faire, il faut que l’État s’assume.

2 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut