Politique › Sommet Afrique-France 2017

Un forum économique en marge du sommet

Le forum économique en marge du 27e sommet Afrique France s’est tenu ce vendredi en présence de 300 chefs d’entreprises dont 60 venant de France avec à leur tête le président du Mouvement des entreprises de France MEDEF dirigé par Pierre Gattaz. Ce dernier a appelé à « mettre l’entreprise au coeur du village Afrique France ». Pour la délégation française,  la rencontre de Bamako est une occasion de se repositionner sur le continent et au Mali en particulier. Le président du patronat malien,  Mamadou Sinsy  Coulibaly,  a de son côté souligné que les entreprises de France comme d’Afrique ont besoin d’être sécurisées et protégées  par des politiques volontaristes.
La cérémonie d’ouverture qui a vu la participation, entre autres,  de la Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Michaelle Jean, a été l’occasion pour les différents intervenants de rappeler l’importance de l’entreprise créatrice de richesse pour l’atteinte de la paix et d’une stabilité durable. Le Président du medef,  Pierre Gattaz, sur la tribune du forum s’est appesanti sur les nombreuses initiatives en cours pour renforcer les relations économiques entre les pays. « Africa 2030 », Manifeste pour entreprendre ensemble l’avenir  » entre dans cette dynamique. Elle a été élaborée lors du Forum Jeunesse et Entreprenariat Afrique et France, organisé par le Medef en décembre dernier et sera portée aux chefs d’Etat lors du sommet politique de ce 14 janvier.

Au concret
Deux plénières sur l’entreprenariat jeune et les solutions innovantes pour le financement du développement en Afrique ont été de véritables laboratoires d’idées pour booster la croissance en France et en Afrique,  notamment à travers des partenariats plus équilibrés entre les milieux d’affaires. Plusieurs tables rondes ont egalement réunis acteurs du monde économique, décideurs et autres participants autour des thématiques comme la formation professionnelle , l’économie numérique, les énergies renouvelables,  l’agrobusiness…
Les prix Business Africa ont été décernés à trois entrepreneurs africains. L’un des temps forts a été la remise des prix Digital Africa,  compétition qui a mis en concurrence 500 start-up d’Afrique et de France. 10 innovations ont été retenues et primees grâce à cette initiative de l’AFD et de la Banque Publique D’investissement. Les lauréats ont eu l’opportunité de présenter leurs entreprises au parterre de partenaires potentiels présents et de repartir avec un package de formations et d’accompagnements professionnels d’une valeur de 40 000 euros chacun.
À noter que la délégation du MEDEF à quitté Bamako ce même vendredi, juste après la clôture du Forum économique qui aura été le premier à se tenir en marge d’un Sommet Afrique France en Afrique.

2 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut