Sport › Football

Le Ghana qualifié, le Mali au bord du précipice

Photos : Cheick Haidara

Le Ghana devient la deuxième équipe à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN. A la faveur de sa victoire 1-0 contre le Mali, les ghanéens seront au rendez-vous du prochain tour.

C’est un match à deux visages auquel nous avons assisté. Le Ghana a dominé la première mi-temps et le Mali la seconde période. Mais le début de la rencontre était très insipide. Les quinze premières minutes du match étaient sans relief et sans réel intérêt. Après cette période d’accalmie où les deux équipes se jaugeaient, ce sont les Black Stars qui ont lancé les hostilités. A la 16ème minute, suite à un délicieux petit pont d’Atsu sur le défenseur malien, le virevoltant ailier ghanéen se retrouvait dans une excellente position et donnait parfaitement le ballon à André Ayew qui ratait le cadre à trois mètres du but d’une frappe en pivot. Une chaude alerte qui faisait réagir les Maliens. Deux minutes plus tard, Molla Wague reprenait de la tête un corner mais le sa tentative passait au dessus. A la 21e, c’est le Ghana qui trouvait la faille. Sur un long ballon, Jordan Ayew réussissait à contrôler et à se retourner avant de déposer un ballon parfait sur la tête de son capitaine Asamoah Gyan qui la catapultait au fond. Les Aigles étaient sonnés et n’arrivaient pas grand-chose, la faute à de nombreuses fautes techniques. A quelques minutes de la mi-temps, le même Jordan Ayew frappait au but, et le rebond vicieux aurait pu tromper qui était heureusement vigilant pour repousser hors de son but.

En seconde période, le Mali est revenu avec plus de détermination et de mordant. L’entrée d’Yves Bissouma a notamment beaucoup apporté. A la 48e, Bakary Sako centrait pour la tête de Marega qui était bien capté par le gardien ghanéen Razak. Trois minutes plus tard, Marega encore lui avait l’occasion d’égaliser mais sa frappe était trop enlevée. Plus agressif, les maliens gagnaient tous les ballons et étouffaient le Ghana, mais, ils manquaient de précision dans le dernier geste. A la 89e, le Mali s’est crée une énorme occasion. La frappe ratée de Moussa Doumbia était sur le point de transformer en passe décisive, si la tentative de Kalifa Coulibaly n’était pas magistralement contrée par le gardien ghanéen. Mais jusqu’au bout les Aigles vont tenter en vain, suite à un coup-franc détourné Sako envoie un puissante frappe que le gardien des Black Stars repousse une nouvelle fois.

Malgré de belles prédispositions notamment en seconde période, le Mali perd un match décisif face au Ghana. Cette contre performance hypothèque fortement les chances des Aigles pour la qualification.

 

2 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut