Sport › Basket

NBA : C’est le début des play-off !

Après la fin du marathon de la saison régulière mercredi 12 avril (82 matchs pour chacune des 30 équipes), les 16 équipes qualifiées seront sur le pont dès ce samedi 15 avril pour disputer les matchs à élimination directe, les play-off. Avec, en première ligne, plusieurs joueurs africains.

Sept joueurs africains seront engagés avec leur équipe dans la dernière ligne droite vers les prestigieuses bagues NBA, synonyme de titre de champion. Les Portland Trail Blazers des Nigérians Al Farouq Aminu et Festus Ezeli auront fort à faire face au Golden State Warriors, véritable rouleau compresseur, qui a jusqu’ici broyé ses adversaires match après match. Avec le double MVP (meilleur joueur) Stephen Curry qui a retrouvé son meilleur niveau, et le très décisif Kevin Durant, les Warriors ne devraient pas avoir trop de souci pour se débarrasser de leurs adversaires. Mais tout n’est pas pour autant perdu d’avance pour les Nigérians, qui pourront s’en remettre à Damian Lillard, qui pourrait encore leur offrir une petite chance de qualification.

Les Los Angeles Clippers croiseront le fer avec les Utah Jazz dans une confrontation équilibrée (4ème et 5ème). La présence de l’expérimenté Camerounais Luc Mbah a Moute (9ème saison NBA) dans le cinq majeur des Clippers devrait être déterminante pour leur permettre de franchir un palier. « Notre équipe est meilleure avec lui. Nous sommes offensifs, résolument offensifs mais sa présence nous offre une assise défensive non négligeable », s’est félicité le coach des Clippers, Doc Rivers, sur la chaine américaine Fox News. On ne verra cependant pas le jeune Cheick Diallo lors de ces play-off 2017, son équipe les New Orleans Pelicans, ayant été éliminée lors des matchs réguliers.

Match des étoiles Lors de ce premier tour, les regards seront forcément tournés vers le duel Houston Rockets – Oklahoma City Thunder (OKC). Une confrontation qui sent le soufre et les coups d’éclat. Ce sera aussi une empoignade entre les deux principaux prétendants au trophée MVP. Le barbu James Harden, meilleur passeur de la ligue, part avec un ascendant psychologique, son équipe ayant gagné trois de ses quatre matchs contre OKC cette saison. La franchise de l’Oklahoma reste sur une bonne dynamique et sa star Russel Westbrook est sur un nuage. Il vient d’effacer des tablettes le mythique record de Triple-Double d’Oscar Robertson qui a tenu 55 ans. Le Nigérian Victor Oladipo se réjouit d’être à ses côtés pour atteindre les demi-finales : « c’est un athlète hors catégorie. Chaque soir il se donne non pas à 100%, mais 200-300%. On ne peut que se transcender dans son sillage ».

Les play-offs se jouent en quatre matchs minimum, et en sept maximum.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut