Société › Religion

La Pentecôte, quel sens pour les chrétiens ?

Au Mali, la Pentecôte est une fête religieuse qui passe plutôt inaperçue. Elle est pourtant fondamentale dans la liturgie chrétienne. Quelle est sa signification et comment la célèbre-t-on ?

La Pentecôte tombe cette année le 4 juin. Ce dimanche, les chrétiens de par le monde célèbreront la fête du don de l’Esprit saint. Cette fête arrive après celle de Pâques qui est la principale du calendrier liturgique et marque, la naissance de l’Église. Après la mort de Jésus, ses compagnons, les apôtres, se réfugièrent à l’abri des Romains qui l’avaient crucifié. Cinquante jours après Pâques, ils reçurent un don de Dieu qui leur donna la force de sortir pour porter témoignage de la vie de Jésus. Ils le firent dans des langues différentes des leurs et nombreux furent ceux qui furent convaincus par ce nouveau miracle. La Pentecôte (du grec ancien pentêkostề hêméra, « cinquantième jour ») est également célébrée par les juifs, mais elle correspond pour eux au jour où Moïse reçut les dix commandements.

Confirmation À l’occasion de cette fête particulière, l’Église catholique organise une cérémonie de confirmation pour les jeunes chrétiens. Ces derniers se préparent des mois durant pour ce sacrement qui marque leur passage à un niveau supérieur de leur foi. Cette année, ils sont 800 enfants et adultes à être concernés par cette célébration dans le district de Bamako. La messe, célébrée par le cardinal nouvellement nommé, Jean Zerbo, ou un évêque désigné par ce dernier pour la circonstance, se déroule à travers un rite qui se résume à l’onction du Saint Chrême, une huile consacrée le jeudi saint, trois jours avant Pâques, sur le front de chaque confirmant par l’évêque avec la parole qui l’accompagne : « X, soit marqué de l’Esprit saint, le don de Dieu ». Ensuite vient l’imposition des mains sur la tête signifiant l’invocation de l’Esprit saint et la célébration s’achève par une accolade qui atteste de l’accueil et la communion des nouveaux confirmés avec lui et avec toute l’Église. Confirmé, le baptisé devient un chrétien adulte, un soldat du Christ, sur qui on peut compter pour mener le combat de la foi. Les confirmés ont la capacité d’être catéchistes et peuvent baptiser en cas de besoin urgent.

Cette date est, au-delà de l’aspect religieux, l’occasion de se retrouver en famille ou entre fidèles, pour fêter la conclusion du parcours du nouveau confirmé, avant de profiter du Lundi de Pentecôte qui est également un jour de solennité chrétienne et est férié dans de nombreux pays, mais pas au Mali.

 

 

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut