Sport › Football

CAN 2019 : Le Mali soigne son retour

Les Aigles affûtent leurs armes pour affronter le Gabon le samedi prochain à Bamako.

Après la suspension qui avait frappé le Mali, et revigorés par la victoire des cadets à la CAN de leur catégorie, les Aigles séniors reprennent la compétition ce 10 juin avec la réception du Gabon. Un match prometteur, préparé cependant dans une atmosphère chaotique.

Le Mali et le Gabon ne se quittent plus. Déjà adversaires dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les deux équipes vont une nouvelle fois croiser le fer ce samedi, à Bamako. Cette fois pour le compte des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 au Cameroun. Après avoir manqué de multiples occasions lors de la dernière rencontre entre les deux équipes à Bamako en novembre 2016, les Aigles entendent aborder cette confrontation différemment. « Nous allons prendre ce match avec beaucoup de sérieux et surtout beaucoup d’envie, parce que c’est un match qu’il faut gagner. C’est le premier match des éliminatoires. En gagnant, on prendra une bonne option pour la suite », explique l’attaquant Yves Bissouma. Seul buteur du Mali lors de la CAN 2017, le jeune lillois sera l’un des fers de lance d’une équipe fortement remaniée. Le sélectionneur Alain Giresse a fait des choix forts en écartant plusieurs cadres. Pas moins de neuf joueurs ont perdu leur place au profit de jeunes en pleine ascension. Le meilleur buteur de Ligue 2, Adama Niane (23 buts), va honorer sa toute première sélection. Une juste récompense après une saison aboutie. Les retours dans le nid d’Adama Traoré (retour de blessure) et de Diadié Samassekou vont apporter une touche beaucoup plus technique dans l’entrejeu et fluidifier le jeu souvent soporifique du Mali. Avec ses atouts, le Gabon, qui se présente qui plus est sans son emblématique gardien Didier Ovono (retraite), est un adversaire largement à la portée des Aigles. Il faudra cependant compter avec un Pierre Emerick Aubayemang en pleine confiance, qui vient de terminer meilleur buteur du championnat allemand avec 31 buts.

Préparation tronquée Les conditions de préparation des Aigles n’ont cependant pas été de tout repos. De retour à Bamako après un stage d’une semaine au Maroc, l’équipe a refusé de regagner le centre pour sportifs d’élite de Kabala, qu’elle estime « délabré ». Elle a ensuite voulu s’entraîner au stade Modibo Keïta, mais l’accès leur a un temps été refusé. L’ordre émanait de la direction nationale des sports, qui a intimé à la sélection de prendre ses quartiers à Kabala. « La pelouse du stade Modibo Keïta n’est pas indiquée pour leur entraînement. Le centre de Kabala a été rénové à hauteur de 50 millions de francs CFA, et des travaux viennent encore d’être effectués. Il faut dépasser tout ça. Le plus important c’est le match de samedi et la victoire », a assuré la chargée de communication du ministère des Sports, Aïcha Traoré.

 

 

 

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut