Économie › Actualités Économie

Forum Invest in Mali : Faire le pari du Mali

Les 7 et 8 décembre 2017, le Mali accueillera les investisseurs du monde entier pour donner un coût d’accélérateur à la modernisation de son économie. Une rencontre capitale initiée par l’Agence pour la Promotion des Investissements (API) pour donner une image positive du Mali et faire découvrir ses énormes potentialités

Le Mali, ce sont 18 millions d’habitants dont près de la moitié a moins de 15 ans, ce sont des millions d’hectares de terres agricoles disponibles, d’importantes matières premières dont l’or ( 50 tonnes par an), le coton ( plus de 500 milles tonnes par an) et le 1er cheptel de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine(UEMOA). Autant de potentialités qui restent cependant peu valorisées. C’est donc pour booster cette économie qui enregistre une croissance positive de 5, 3% de son PIB en 2016, que l’Agence pour la Promotion des Investissements (API) lance le forum Invest in Mali. Le secteur privé étant reconnu comme le moteur du développement, cette rencontre internationale qui doit se tenir à Bamako les 7 et 8 décembre prochain, ambitionne d’attirer au Mali, les investisseurs du monde entier pour accélérer la modernisation dans quatre secteurs prioritaires que sont l’agriculture, l’élevage, l’énergie et les infrastructures.

Changer la perception négative actuelle du Mali et attirer les investissements

Ce forum vise un double objectif : Le Mali et plusieurs pays du sahel font face à des menaces de tout genre qui remettent en cause sa sécurité justifiant la réticence de certains investisseurs. Le 1er objectif est donc de démontrer les efforts importants accomplis dans ce domaine et montrer une image plus positive du pays, le 2ème objectif étant de permettre l’installation des investisseurs en leur faisant découvrir les améliorations du climat des affaires et les nombreuses opportunités d’investissement.

Les nationaux pour donner l’exemple

Et qui mieux que des investisseurs nationaux pour donner l’exemple. Samba BATHILY, fondateur de « Africa Développement Solution » qui travaille dans le cadre de l’énergie solaire notamment est à la tête d’un groupe présent dans 15 pays avec un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros, estime que « les procédures ont été simplifiées. Les 1ers investisseurs doivent être les nationaux. Si vous ne croyez pas en votre pays, qui le fera à votre place ? » s’interroge t-il, avant d’ajouter que le Mali est un grand pays avec d’énormes potentialités, et d’inviter l’Etat à améliorer sans cesse le climat des affaires pour encourager les investisseurs.

Jeune et ambitieuse à la tête d’une entreprise née véritablement en 2016, Aïssata DIAKITE, de « Zaban Holding »( une entreprise agro alimentaire et de conseil), n’en est pas moins convaincue. « C’est ici que nous avons les matières premières mais nos produits sont absents des rayons du monde. C’est pour dire que c’est possible de faire ici des produits de qualité. »

Aussi convaincu que « l’investissement est source de croissance », le ministre de l’Investissement et du secteur privé Monsieur Konimba SIDIBE déclare que « le gouvernement fait du secteur privé, le moteur du développement ». Avant de confirmer les propos du Directeur Général de l’API Mr Moussa Ismaila TOURE, selon lesquels ce forum qui doit booster l’économie du Mali « doit changer l’image du Mali, fédérer les énergies et faire découvrir les potentialités pour qu’ensemble nous faisons le pari du Mali ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut