International › Afrique

Le Tchad expulse l’ambassadeur du Qatar

Le président tchadien Idriss Déby

S’alignant sur la position de la coalition internationale anti-terroriste, le Tchad a décidé de rappeler son ambassadeur au Qatar le 08 juin 2017. Une décision suivie ce 23 août 2017 par la fermeture de la représentation diplomatique du Qatar au Tchad.

Accusé de soutenir le terrorisme, le Qatar est au cœur d’une crise diplomatique qui l’oppose à plusieurs pays du golfe dont l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn qui ont rompu leur relation diplomatique avec le Qatar le 05 juin 2017. Une crise, suite à laquelle le Tchad a décidé de rappeler son ambassadeur « pour consultations », selon les termes du communiqué des autorités Tchadiennes le 08 juin dernier. Une décision compréhensible, selon plusieurs observateurs en raison des « liens historiques » existant entre le Tchad et l’Arabie Saoudite.

D’autres pays africains comme la Mauritanie, les Comores, le Sénégal avaient aussi rappelé leur ambassadeur au Qatar.

Si le Tchad avait plutôt été conciliant en invitant « les pays concernés à privilégier le dialogue », il vient de confirmer la rupture de ses relations diplomatiques avec le Qatar, considéré comme un soutien actif aux terroristes. Dans un communiqué publié ce 23 août 2017, le ministère des Affaires étrangères du Tchad déclare « qu’en raison de l’implication continue de l’État du Qatar, dans les tentatives de déstabilisation du Tchad depuis la Libye, le gouvernement a décidé la fermeture de l’Ambassade, le départ de l’Ambassadeur, le départ du personnel diplomatique du territoire national ». Le communiqué précise en outre qu’un délai de 10 jours a été accordé à cet effet.

Le Tchad, qui est au cœur de la lutte contre le terrorisme au Sahel et participe à la force du G5 sahel (la force conjointe de lutte contre le terrorisme, constituée de 5 pays du sahel), a justifié sa décision par sa volonté de « sauvegarder la paix et la stabilité dans la région ».

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut