› Économie

SONATAM: 10 milliards pour produire localement

La Société Nationale des Tabacs et Allumettes du Mali (SONATAM) pourra désormais fabriquer les cigarettes de marque Dunhill International au Mali. Au terme de plusieurs mois de négociations, la société malienne et British American Tobacco (BAT) ont signé jeudi dernier un accord concrétisant l’engagement de la SONATAM à renforcer la composante industrielle de ses activités. Pour y parvenir, un programme d’investissement de plus de 10 milliards de F CFA, garanti par le Groupe Imperial Tobacco va être déployé. Les Dunhill International sont la marque la plus vendue sur le marché malien. Grâce à ce financement,  la SONATAM n’importera plus ses cigarettes mais pourra investir  dans la construction d’un atelier de production entièrement dédié à la fabrication de la marque et l’acquisition de machines industrielles de dernière génération.
A terme, la SONATAM devrait être une industriel moderne, avec une capacité de production annuelle dépassant les 3,5 milliards de cigarettes.  L’entreprise créée en 1965, est l’opérateur historique dans l’industrie du tabac au Mali, un marché avoisinant les 4 milliards d’unités par an. L’Etat y est actionnaire majoritaire, associé à des investisseurs de référence, notamment le Groupe Imperial Tobacco. Les activités de la SONATAM couvrent l’intégralité de la chaine de valeur, de la production à la distribution, avec plus de 270 emplois directs pourvus et 15 000 emplois indirects générés, à travers le réseau de distribution de cigarettes et ses sous-traitants locaux.

Le Groupe British American Tobacco (fondé en 1902)  est le numéro 2 mondial du tabac en part de marché, avec des produits vendus dans plus de 180 pays, avec un portefeuille de plus de 200 marques. Avec 44 usines réparties dans 42 pays, BAT emploie plus de 55 000 personnes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut