› Culture

« Nuit du Mali » à Paris : Bercy pour un spectacle inédit

Le Mali sera sous les feux des projecteurs le 23 septembre 2017, le lendemain de la fête nationale, à l’occasion d’un concert inédit organisé à Paris par le Franco-malien Dawala. Plus de 25 artistes maliens et du continent de renom se produiront dans la plus grande salle de France. Une grande première.

Sous le label Wati B, l’AccorHotels Arena de Bercy, qui compte 20 000 places, brillera de mille feux ce 23 septembre 2017 à partir de 18 heures. A l’initiative de Dawala, un jeune franco-malien producteur et homme d’affaires, des célébrités de la musique malienne auront l’occasion pour la première fois de se produire à Bercy pour un évènement unique : « La nuit du Mali ».

Un rêve qui est sur le point de se concrétiser pour celui dont l’engagement pour son pays et l’Afrique est remarquable. Pendant environs 5 heures,  les artistes maliens et du continent invités pour l’occasion émerveilleront les spectateurs à travers des sonorités et des chansons mélodieuses. Des ténors comme Salif Keita, Babani Koné, Sékouba Bambino, Cheick Tidiane Seck , Vieux Farka Touré, Khaira Arby, Djénéba Seck, Mokobé … et des jeunes de talent comme Penzy, Sidiki Diabaté, Still Fresh,  Mobjack ou Weei Soldat se succéderont sur scène dans une ambiance qui s’annonce d’ores et déjà électrique. L’événement a pour objectif de célébrer en musique les 57 ans de l’indépendance de la République du Mali, en rassemblant toute la diaspora dans le lieu prestigieux qu’est l’AccorHôtels Arena. Selon Abdoulaye Keita, l’une des chevilles ouvrières à Bamako de l’organisation, « la Nuit du Mali » permettra « de promouvoir la culture malienne et de donner l’occasion à de jeunes artistes maliens qui n’ont pas encore eu la chance d’aller jouer en Europe de se produire à Bercy ». Il s’agit aussi à travers cette panoplie d’artistes et de rappeurs de  faire rayonner à l’extérieur la culture du pays, durement affectée par la crise. Un rendez-vous et un mélange générationnel que le créateur de Wati B, leader du groupe Sexion d’Assaut, entend mettre à profit pour  réunir toutes les communautés africaines, en invitant aussi des artistes d’envergure du continent comme Wally Seck. « La nuit du Mali »,  au-delà de son caractère hautement festif, sera aussi une soirée de la solidarité. « Une partie des bénéfices sera dédiée aux dotations d’un grand jeu concours afin de sensibiliser les populations malienne sur les questions environnementales » affirme Abdoulaye Keita.

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut