› Économie

DD Tech : La « battle » de Kirina sur ordinateur

 

 

La jeune société malienne DD Tech, spécialisée dans le développement d’applications web, se lance dans le jeu vidéo, pour promouvoir la culture mandingue avec « Miss of Soundjata Keita ».

DD Tech est composée de Mahamadou Doucouré, chef de projet, de deux développeurs, Abdramane N’Daye et Habib Dao, d’un communicateur, Zoumana Diawara et d’un illustrateur, Oumarou Maiga. Mahamadou Doucouré travaillait avec des partenaires français qui sont repartis, ce qui lui a donné l’idée de créer sa société en faisant appel à des amis. Ils évoluaient tous dans le « off soft » depuis août 2014, et DD Tech naitra officiellement en janvier 2016. « Nous avons commencé la conception de ce jeu il y a un an et demi, avec mon équipe et un consultant historien » dit Mahamadou Doucouré.

La société compte valoriser la culture mandingue à travers ce jeu, qui est basé sur l’histoire de l’Empire du Mali. « Il traite de la manière dont Soundjata Kéita a pu vaincre Soumangourou Kanté lors la bataille de Kirina », affirme le chef de projet.

Outre la conception de ce jeu, DD Tech, installée à Sotuba ACI, développe des applications pour la gestion des ressources humaines et la gestion des projets. Elle a créé un site de e-commerce dénommé « An ka sugu » et collabore avec l’entreprise française E Sud. Au tout début de ce nouveau projet, les principales difficultés ont été comment retracer l’histoire de Soundjata Kéita, les livres à consulter et la recherche d’un bon illustrateur. « Ce jeu, une fois terminé, devrait être disponible dans de nombreuses langues, mais le manque de partenaires ralentit le projet », déplore Doucouré

Le jeu sera disponible aussi bien pour les terminaux Android et Apple que pour les les écrans de télévision et les ordinateurs et tablettes. Il sera également possible d’y jouer en ligne, sur Facebook par exemple. « Ce n’est pas l’argent qui fait le projet, ce sont les hommes », conclut Mahamadou Doucouré.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut