International › Afrique

Guinée : De nouvelles dates pour les élections locales

La commission électorale guinéenne a annoncé le lundi 25 septembre une nouvelle date pour les élections locales, suite à une réunion de 3 jours entre commissaires, partis politiques et société civile.  Les prochaines élections locales en Guinée devraient donc se tenir en février 2018. Le mandat des maires a pris fin depuis 7 ans et les Guinéens les attendent impatiemment. Ce scrutin est l’une des principales revendications de l’opposition. Le Président de la CENI a proposé avec optimisme la date du 4 février 2018. « Le gouvernement s’est engagé à verser prochainement les 350 milliards de francs guinéens, soit environ 35 millions d’euros, nécessaires pour l’organisation du scrutin », a affirmé Salif Kébé. Pour Dansa Kourouma, le scepticisme reste de mise. « Ce n’est pas la première fois qu’une date est avancée », rappelle le Président du Conseil national des organisations de la société civile. Une préoccupation technique reste d’ailleurs en suspens, qui peut hypothéquer la tenue de ces élections à la date prévue. Selon le « Code électoral » guinéen, les commissions locales chargées de comptabiliser les votes (CACV) doivent être présidées par des magistrats. Et la Guinée ne dispose à ce jour que de 200 magistrats, alors qu’elle compte 343 circonscriptions électorales à couvrir.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut