Politique › Coopération

L’Allemagne fait le point de sa coopération avec le Mali

 

L’ambassadeur d’Allemagne au Mali Dietrich Becker, a rencontré la presse ce 26 septembre 2017 à la maison de la presse.  L’objectif était de faire un briefing sur la situation sécuritaire au Mali et sur le partenariat entre l’Allemagne et le Mali.

Depuis 1969, l’Allemagne appuie le Génie militaire malien. Un partenariat qui s’est renforcé au fil des ans et qui vise à aider le Mali à assurer sa sécurité. A ce jour, les militaires allemands présents à Gao, Bamako et Koulikoro assistent les forces de sécurité maliennes et les aident à renforcer leurs capacités.  « Nous avons un engagement avec EUCAP Sahel, EUTM dans le cadre de la formation des agents de la gendarmerie, de la police, et de la garde nationale », selon Dietrich Becker, l’ambassadeur Allemand.

A côté de l’appui militaire, l’Allemagne investit aussi dans le développement du Mali à travers des structures dont la GIZ, la KWF, la Fondation Friedrich Ebert, Care, Plan International etc. Des fonds sont alloués pour la réalisation des projets à Gao, bientôt dans la région de Tombouctou et Kidal.

Il a été aussi question de la situation actuelle du suivi de l’accord pour la paix et la sécurité au Mali.  Le pays a besoin de la paix et le redéploiement de l’administration sur toute l’étendue du territoire. Avec une nouvelle contribution de 12 millions d’euros, l’Allemagne accompagne la MINUSMA pour la restauration de la paix au Mali. L’ambassadeur allemand a ensuite indiqué qu’il n’y a pas d’alternative à la paix, ajoutant que « Kidal est et reste une partie du Mali ».

Le diplomate allemand a fait remarquer que les ressources sont mal gérées au Mali.  Il a ensuite salué l’engagement des pays membres du G5 Sahel. L’Allemagne assistera à la mise en œuvre de cette force. Dans les 5 prochaines années environ 1.600.000 jeunes maliens seront sur le marché de l’emploi et les investisseurs privés peuvent être une solution pour le problème de chômage. « Le Mali doit attirer les investisseurs privés. « Seul la décentralisation peut être une solution durable pour le Mali », a conclu, le diplomate allemand.

 

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut