Culture › Musique

Deux Maliens en finale du Prix Découvertes RFI 2017

Pour le Prix Découvertes de cette année 2017, 37ème édition, deux artistes maliens de talent, M’Bouillé Koïté et Ami Yerewolo, sont parmi les dix finalistes. Les votes en leur faveur sont possibles jusqu’au 29 octobre sur le site de RFI. En plus des voix obtenues par l’artiste, le choix du jury, présidé cette année par le chanteur Singuila, déterminera, le 09 novembre prochain, le lauréat de ce concours. Un déclic pour la carrière internationale de l’heureux gagnant.

Le Prix Découvertes RFI est une compétition qui met en avant chaque année, et ce depuis 1981, les nouveaux talents musicaux du continent africain. Ce prestigieux prix de dix mille euros, soit six millions cinq cent soixante mille francs CFA, accompagné d’un soutien professionnel et d’une exposition médiatique via RFI et ses partenaires, intéresse cette année M’Bouillé Koïté et Ami Yerewolo.  Selon Djeff, le manager de M’Bouillé Koïté, le choix de s’inscrire a été guidé par l’opportunité que constitue le prix. « Je lui ai dit il faut que je vous inscrive au Prix Découvertes. Papa Tiken Jah lui répétait tout le temps, toi, tu as du talent, il faut t’inscrire, tu seras l’un des grands favoris du concours ».  L’objectif, c’est de faire une carrière à l’international, « il est bien talentueux. S’il remporte le prix, cela boostera sa carrière », explique Djeff.  Un vœu qui ne se réalisera que par un grand nombre de votes du public en sa faveur sur le site de RFI. L’autre prétendante malienne à ce prix est la rappeuse Ami Yerewolo. Pour elle, le Prix Découvertes RFI est l’un des plus grands en ce qui concerne la musique, ce qui l’a d’ailleurs motivée à y participer. « Je me suis dite ce n’est pas parce que je fais du hip-hop que je ne fais pas de la musique. Voilà pourquoi j’ai tenté ma chance. On verra bien », espère la jeune artiste. Avec un album à son actif depuis 2014 et plus de 50 singles, cette figure naissante espère que son public va la hisser au sommet. « C’est mon talent qui m’a amené jusqu’à ici, ainsi que mon travail, mais cette fois-ci il me faut le soutien de mon public, de mon peuple pour pouvoir l’emporter. Votez-donc pour moi ». Très engagée, Aminata Dagnoko, son vrai nom, sait que les avantages liés à ce prix sont très importants. « On peut produire un album de l’artiste, lui organiser une tournée en Afrique et des concerts en France et lui offrir un soutien professionnel pendant une année ». Le rêve !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Les articles les plus
  • Consultés
  • Commentés
Retour en haut