Politique › Politique Nationale

Régulation en période électorale: La HAC s’outille

La Haute autorité de la communication (HAC) du Mali, organe de régulation de l’audiovisuel au Mali, s’organise pour jouer pleinement son rôle lors des prochaines élections, en particulier la présidentielle de 2018. Ayant pour mission, entres autres, de garantir une couverture impartiale et responsable ainsi que l’égal accès aux médias des candidats, la HAC tient du 13 au 15 novembre une rencontre sur « la régulation des médias en période électorale ». La manifestation  réunit des participants venus des pays membres du Réseau des instances africaines de régulation de la communication (RIARC) représenté à Bamako par son secrétaire exécutif, Adam Boni Tessi.  Elle a pour objectif de contribuer à  l’organisation d’lections libres, transparentes et crédibles à  travers une régulation indépendante et équitable des médias.

Ouvert ce lundi 13 novembre à  l’Hotel Radisson Blu par le Premier ministre, la rencontre est surtout un cadre d’échanges pour les autorités de régulation représentées. Elles y évoqueront les bonnes pratiques en termes de régulation des médias en période électorale et dégageront des recommandations qui serviront de feuille de route à  la HAC Mali et les instances des nombreux pays africains pour qui les prochains mois recèlent de rendez-vous électoraux. Abdoulaye Idrissa Maiga, le Premier ministre malien a appelé les instances de régulation à  s’outiller pour être des « tuteurs bienveillants », garants de la mise en place d’un cadre d’action sain et contrôle pour les médias. Ces derniers sont également appelés à  plus de professionnalisme, « seul gage de survie des entreprises de presse », selon le chef du gouvernement. La communication inaugurale a été présentée par le président du Conseil supérieur de la communication du Niger, Abdrahmane Ousmane sur le thème « Quelle régulation pour la couverture des élections par les médias de l’audiovisuel».

Les travaux en ateliers permettront aussi de voir avec les médias et les partis politiques les bonnes pratiques pour mener à  bien les élections prochaines. Il s’agit entre autres, de la formation sur le traitement de l’information et du monitoring du discours politique en période électorale. A noter que ce séminaire international sera suivi d’ateliers nationaux qui permettront à la Haute Autorité de la Communication d’échanger et partager avec les structures nationales en charge des élections.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut