International › Monde

Falcon Heavy : la plus puissante fusée au monde prête à décoller

Le monde s’apprête à vivre un évènement hors du commun ce mardi 6 février 2018 entre 18h30 et 22h GMT avec le lancement aux États-Unis d’une fusée pas comme les autres, « Falcon Heavy », la plus puissante au monde. Construite par la firme Space X du milliardaire Américain Elon Musk, le « Lourd Falcon » va avoir comme charge utile pour son premier lancement, la Tesla rouge personnelle de « Mister Musk ».

70 mètres de haut. 11,6m de large. Une masse au décollage de 1420 tonnes. Premier étage formé de trois lanceurs Falcon 9 dont deux propulseurs latéraux. Poussée théorique de 15 A380 d’Air Bus. Telles sont entre autres les caractéristiques techniques de la fusée qui s’apprête à partir dans l’espace avec pour destination précise la planète rouge, Mars. Comme pour symboliser le tournant historique, le mastodonte décollera depuis le célèbre pas de tir 39A (celui ou Apollo avait décollé pour la lune) en Floride.

Objectif

L’objectif de cette mission est de valider non seulement la conception, mais aussi le comportement de la fusée dans les conditions quasi réelles. La Tesla rouge d’Elon Musk qui y est à bord restera un milliard d’années en orbite autour de la planète Mars. Un mannequin d’astronaute sera au volant accompagné en fond sonore au lancement, du titre « Life on Mars » de David Bowie, le chanteur Britannique.

Eventuel échec

Si tout fonctionne comme prévu, « Falcon Heavy » sera un véritable exploit technologique, pour ne pas dire miracle d’autant plus que c’est un lancement à haut risque qui peut basculer en une « explosion au décollage » comme l’a ouvertement indiqué le propriétaire de Space X, Elon Musk. Le milliardaire américain n’a pas pour autant peur de l’échec qu’il considère comme une « étape essentielle à la réussite ». Envoyer des hommes et des équipements sur la lune et sur Mars, tel est le pari du constructeur américain fondé en 2002 par l’entrepreneur milliardaire Elon Musk. Le lancement à succès de sa première fusée (Falcon 1) a eu lieu en 2008. L’entreprise emploie plus de 4 000 salariés, essentiellement en Californie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut