Culture › Musique

Djénéba et Fousco : Unis pour la musique !

Djénéba Kouyaté et Fousseyni Sissoko dit Fousco, un nouveau couple d’artistes malien originaire de la région de Kayes, brillent aujourd’hui sur les scènes nationales et internationales. À travers les émissions Tounka Gouna et l’Afrique a un incroyable talent, ces jeunes ont montré leur savoir-faire et s’imposent désormais sur les scènes musicales. La dédicace de leur tout premier album est prévue pour ce vendredi au Ciné Magic, ex-Babemba.

« La musique, nous l’avons trouvé dans nos familles. Comme, par la grâce de Dieu, nous formons aujourd’hui un couple, ce métier ne peut qu’être une passion et un héritage pour nous », déclare Fousseyni Sissoko, dit Fousco. Sur scène comme à la ville, Djénéba Kouyaté et Fousseyni Sissoko, un jeune couple malien, forment le duo Djénéba et Fousco. Ils sont tous les deux griots d’origine khassonké, de la première région du Mali. Après avoir participé à des Semaines régionales ainsi qu’à des Biennales, ils ont tous les deux gagné le trophée Tounka Gouna, Djénéba lors de la première édition (2009 – 2010) et Fousco de la deuxième (2010 – 2011). Auparavant, Fousco faisait partie du groupe GRR, avec Iba One et Sidiki Diabaté.

C’est à la fin de la deuxième saison de Tounka Gouna que leurs chemins se sont croisés. Ils forment un duo d’artistes, mais, au-delà, un couple ayant les mêmes aspirations. Leur carrière commune a commencé par une première chanson, « Kayeba khasso ,» pour symboliser leur appartenance à la première région du Mali. Ce titre et d’autres leur ont permis de participer à l’Afrique a un incroyable talent, dont ils seront finalistes. Cette émission a été la « baguette magique » pour leur carrière. Aujourd’hui, Djénéba et Fousco sont présents sur les scènes nationales et internationales. « La musique, c’est un métier qui ne ment pas. Tu es bon ou tu ne l’es pas », affirme Fousseyni Sissoko.

Couple d’artistes depuis cinq ans, ils ont trouvé comme mode de fonctionnement la concertation, le respect et l’amour de leur métier. « Quand les gens t’admirent, il te faut redoubler d’efforts. Nous voulons être reconnus à l’échelle mondiale », espère Fousco. Au-delà des scènes internationales, ce couple, confiant dans son talent, ambitionne d’être au rendez-vous de nombreux Awards. La dédicace de leur tout premier album, « Kayeba Khasso », composé de neufs titres, dont Yiri yoro, Regret et Khayeba Khasso, enracinés dans la tradition mandingue, entre autres, est prévue pour ce vendredi 6 avril 2018. « Quand on aime une chose, rien ne peut empêcher d’aller de l’avant. C’est le travail qui ennoblit l’homme», pense Fousco.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut