Santé › Actualités Santé

MIM 2018: Maintenir les efforts contre le paludisme

La Multilatéral Initiative on Malaria tient sa 7ème conférence depuis dimanche 15 avril à Dakar au Sénégal. La question de cette épidémie mortelle reste plus que jamais d’actualité, malgré les résultats positifs des nombreuses initiatives nationales et multilatérales entreprises sur le continent.

La réunion qui se tient tous les quatre ans permet de faire le point sur la lutte contre cette maladie. Les experts partageront jusqu’au 20 Avril les avancées de la recherche sur cette affection. Pour le professeur Wilfried Mbacham, directeur exécutif du secrétariat de l’initiative multilatérale sur le paludisme, « quand la situation financière se dégrade, le paludisme refait surface ». Le principal problème selon lui, c’est le financement de la recherche et de la prise en charge des malades.

En adoptant le thème «  Dakar II : deux décennies de progrès, de défis et de perspectives pour mettre fin au paludisme »,  la conférence sera également l’occasion de passer en revue les 20 années de contribution du MIM à l’objectif mondial de mettre un terme au paludisme en Afrique, et ce afin de mieux répondre aux priorités actuelles de recherche et de lutte contre le paludisme.

Trois mille personnes provenant de tous les continents, Afrique, Europe, Asie et Amérique y prennent part au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD).

Depuis 1997, l’Initiative multilatérale sur le paludisme (MIM) a pour mission de renforcer et de soutenir la capacité des pays d’Afrique touchés par le paludisme à  effectuer les recherches nécessaires au développement et à  l’amélioration des outils de contrôle grâce à une meilleure connexion entre recherche et formation.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut