› International

Les deux Corée s’engagent pour une dénucléarisation

 

 

Après leur rencontre historique à Panmunjom ,dans la zone démilitarisée, Kim Jong –Un et Moon Jae-in se sont prononcés pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Une annonce qui ressort des termes du communiqué officiel rendu public ce 27 avril.

65 ans après la fin de leur conflit, les deux Corées cherchent à « mettre fin de façon permanente à la guerre », selon les termes du communiqué. Dans cette perspective, les deux Corées doivent rencontrer les Etats Unis et la Chine, aussi signataires du cessez le feu. La condition de ce rapprochement entre les deux voisins est la dénucléarisation à laquelle se sont engagés les deux dirigeants. D’autres actions devront rapidement suivre, notamment une visite du président Sud Coréen Moon Jae-in qui se rendra à Pyongnyang  cette année et les deux pays organiseront une nouvelle réunion des familles séparées depuis la fin de la guerre. Avant le début de leurs entretiens, Kim Jong Un a aussi tenu à réaffirmer la volonté des deux pays d’éviter les erreurs du passé. Ainsi les deux Corées feront en sorte de « ne pas répéter le passé malheureux qui a vu tourner court de précédents accords inter coréens », a-t-il souligné.

Un rapprochement salué par tous

La Chine a salué le courage des deux dirigeants et qualifié d’historique leur poignée de main sur la ligne de démarcation entre les deux pays. Kim Jong Un a exprimé son émotion en devenant le premier dirigeant Nord-coréen à fouler le sol de l’autre côté de la Péninsule, depuis le conflit qui les avait séparés. « Au moment où le dirigeant Kim a franchi la ligne de démarcation militaire, Panmunjom est devenu un symbole de paix et non plus un symbole de division », a déclaré pour sa part le dirigeant Sud Coréen, Moon Jae –in dont les parents avaient fui le Nord pendant la guerre de Corée.

Après les escalades verbales, les gestes de menaces et de provocation entre Américains et Nord Corées, l’heure est aussi à l’appréciation de ce geste historique par les Etats Unis. « Après une année folle de lancements de missiles et de tests nucléaires, une rencontre historique entre la Corée du Nord et la Corée du Sud a lieu. Des choses positives se passent, mais seul le temps permettra de juger », a tweeté le président Donal TRump.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut