Sport › Football

Sir Alex Ferguson, entraîneur légendaire de Manchester, opéré du cerveau

L’opération s’est bien déroulée, mais l’icône du club de foot britannique reste en soins intensifs pour optimiser son rétablissement.

L’entraîneur légendaire de Manchester United, Sir Alex Ferguson, a été « opéré du cerveau à la suite d’une hémorragie cérébrale », a indiqué samedi 5 mai au soir son ancien club. « Tout s’est très bien passé » mais Ferguson, 76 ans, « a besoin de passer un moment en soins intensifs pour optimiser son rétablissement », indique Manchester United dans un communiqué, tout en demandant de respecter « l’intimité de sa famille ».

D’abord transporté en ambulance dans le petit hôpital de Macclesfield, proche de son domicile de Cheadle, en début de journée, Ferguson a ensuite été transféré au Salford Royal de Manchester, sous escorte policière.

Le fils de Sir Alex, Darren, actuellement en charge du club de Doncaster (D3 anglaise), avait raté samedi le match contre Wigan « pour raisons familiales », selon un communiqué du club.

A Old Trafford dimanche dernier            

Retraité depuis juin 2013, Ferguson a fait l’essentiel de sa carrière d’entraîneur à Manchester United où il est resté aux commandes pendant 27 ans entre 1986 et 2013. Vainqueur de 38 trophées, dont 13 titres de champion d’Angleterre, et de deux Ligue des champions (1999, 2008), le natif de Glasgow est le technicien britannique le plus titré de l’histoire de MU et par conséquent une légende vivante du club du Nord de l’Angleterre. Il était de retour la semaine dernière à Old Trafford pour offrir symboliquement un vase à Arsène Wenger, le manager français d’Arsenal, qui a longtemps été son grand rival et va prendre sa retraite en fin de saison. En 2003, Sir Alex, grand amateur de vin français et de courses de chevaux, avait fait un séjour à l’hôpital en raison d’un problème cardiaque.

Une avalanche de messages de soutiens

Un flot de messages de sympathie a commencé à inonder les réseaux sociaux, samedi. Sam Allardyce, le manager d’Everton, a « compris que c’était extrêmement sérieux en apprenant que son fils Darren n’avait pas assisté au match de son club, Doncaster ».

Everton a joué samedi contre Southampton dont le manager, Mark Hughes, s’était fait connaitre à Old Trafford, comme attaquant, au début de l’ère Ferguson: « J’avais entendu un truc, j’espérais que ce n’était pas vrai. Je souhaite qu’il se rétablisse le mieux possible », a dit le Gallois.

D’autres joueurs de United se sont exprimés: « Je suis effondré. Nos pensées et nos prières vont vers vous et votre famille, Boss », a réagi l’actuel défenseur Ashley Young.

« Sois fort », a ajouté Peter Schmeichel, le gardien historique des Red Devils champions d’Europe en 1999. Même conseil de la part du capitaine de Manchester City, Vincent Kompany: « Tiens le coup, Sir Alex. Nous pensons à ta famille et à tes proches ».

De l’ex-attaquant de l’Angleterre, Gary Lineker, devenu présentateur du football pour la BBC, à Nicola Sturgeon, la Première ministre écossaise, lui souhaitant « un rétablissement rapide », la santé de Ferguson est devenue, instantanément, le fil rouge du week-end au Royaume-Uni.
Enfin, David Beckham, l’un des joueurs les plus populaire  que Sir Alex ait dirigé, lui a envoyé un vibrant, « Continuez à vous battre, boss », sur Instagram avec une photo de lui, jeune, au côté d’Alex Ferguson. « Guérissez vite, boss », a également écrit Wayne Rooney, un autre ex-Red Devils.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut