DéBATS & OPINIONS  |     BILLET  |     HUMEUR  |     TRIBUNE  |    

Le Mali, la France et les extrémistes

Par Tariq Ramadan - 18/01/2013

Das un TRibune libre publiée sur Internet, Tariq Ramadan, est un intellectuel, islamologue, professeur et universitaire à l'université d'Oxford Suisse, dévoile sa vision de la crise malienne en tour.


 

Article Le Mali, la France et les extrémistes
Nombre de messages: 7
Pages: 1  


comme d'habitude............

Par rob

19/01/2013 20:55

comme d'habitude le sieur ramadam dit deux phrases pour dénoncer vite fait ceux qui imposent une vision moyenâgeuse de l'islam.
mais très vite, la charge est donné sur l'occident, l'europe,... bref, les puissances impies.
toujours le méme discours qui évite surtout de poser la question de l'islam fondamentaliste, sa nocivité, les moyens de l’annihiler.
le capitalisme, les intérêts des etats, des multinationales existent bel et bien. nous sommes dans une compétition perpétuelle. c'est le capitalisme qui veut ça.
et les gouvernements incompétents, la corruption, le tribalisme existent eux aussi.
il n'en reste pas moins qu'en pleine crise, la france se serait bien passée d'intervenir en solitaire en afrique. surtout sachant qu'il y a risque d'enlisement et que la reléve par des troupes africaines n'est pas assurée.
mais pour avoir entendu plusieurs fois mon grand pére parler du courage de ses freres d'armes noirs dans la lutte contre l'allemagne nazie, je suis content que mon pays la france renvoie l’ascenseur en filant un coup de mains aux maliens. ce n'est que justice.


un message d'avertissement sans faille pour les maliens

Par Ina

21/01/2013 19:26

Si les maliens pouvaient lire, comprendre et integrer à travers ces mots la réalité "réelle" de l'intervention de la France, ça nous éviterais de tomber dans pir que l'impérialisme et l'exploitation de l'homme par l'homme.pauvre de nous maliens, cette France nous a berné, nous berne actuellement et nous bernera.cette france n'a pas de coeur, elle ne peut etre sensible, encore moins avoir pitié. nous avons tous eu sans reflechir la joie au coeur quand ces frappes aeriens sont venus estomper notre agonie face à ces gens dont on ne sait rien d'eux, mais ce qui est sûr créer en partie par cette france meme qui collaborait au vu et au su du monde entier avec les bandits touaregs "logeur" de ces narcotraficants qui nous tuent. nous maliens sommes veritablement perdus et s'empechant pas de reflechir en dessus du role de "liberateur", de cette france, qui bafoue nos compatriotes résidents sur son sol, qui a bafoué nos dirigéants en les obligeant de liberer de prison ces memes bandits soit disant islamistes qu'elle vient en retour combattre. Devient elle subitement le messie des maliens, ami comme le dit le président Holande alors que nul doute que les relations francomaliennes brullait àflamme d'enfer.Pardon! chère france, dis aux enfants du Mali sans embage que tu retrouves ton sport favori destructeurs et ravageurs des pays voir du continent africains, arretes ça suffit, les fils de ce pays le Mali, ont grandis et muris, et sont allés dans les memes amphithéatrs scolaires que tes fils, alors ça suffit, mais malheureusement nous sommes resolus à subir, car par notre sang et nos ressources, tu continues à etre puissante, dominatrice sans pitié, mais saches que nous comprennons tes manigances, ton investissement pour le futur proche,nous nous battrons à peril ne serait que pour te denoncer. nous savons d'or et déjà que tu veux une base militaire pour sécuriser tes exploitations au Mali et au Niger voisins, tu veux agrandir ton exploitation sur l'uranium et le petrole anoncé au nord du Mali, on sait! on sait! decouvre toi! on es sur le chemin

ah je dois le reconnaîte

Par sassy

25/01/2013 15:43

pour une fois que je suis d'accord avec l'auteur. Juste analyse de la situation. A quand la vraie décolonisation et/ou justesse des pays/gouvernants.....hum ce n'est pas demain la veille

comdab

Par BIRANOLIVE

25/01/2013 16:35

Tariq, bon article pas mal informé. Probablement raison. On n'aurait pas du intervenir. Bamako serait devenu un peu moins sympa sans sa vie nocturne, sa musique et avec des sortes de muttawas qui tapent sur les gens en retard à la prière. Mais bon c'est pas grave si le Mali l'aurait voulu il se serait battu. Pareil pour Ina, un peu raison en moins bien mais là j'ai envie d'être simple. Je demande on fait quoi maintenant ? Nous, les pourritures blanches colonialistes on s'en va ? Qui doit faire quoi ? Le point commun entre Tariq et Ina c'est que ni l'un ni l'autre ne donnent l'embryon de ce qu'il faudrait faire. Juste comme d'habitude taper sur l'impérialiste colonialiste merdeux de français. Grotesque. Jolie forme mais le fond de ce que vous écrivez, c'est vide.

De quel impérialisme parle t'on?

Par Alioune

29/01/2013 18:23

Comme toujours je suis effaré en tant qu'africain de voir à quel point Mr Ramadan comme beaucoup d'arabes font peu de cas de ce que peuvent vivre les populations noires de ces contrées. Ce que j'ai vu pendant ces quelques mois d'occupation ce sont des arabes entrain de fouetter des populations noires, de leur couper des mains et d'en faire comme dans la majorité des états arabes des esclaves. Alors de grâce mr Ramadan, vos leçons gardez les pour vos semblables et luttez contre le racisme qui gangrène les pays arabes plutôt que de nous emmerder avec votre rhétorique obscurantiste et rétrograde. Vous serez crédible le jour où des pseudo-intellectuels de votre acabit lutterons sérieusement contre la gangrène raciste arabe contre les populations noires et étrangères dans les pays musulmans.

parole,parole !

Par Pépère

13/02/2013 05:08

QUEL CHOIX? LES TOUBABS? OU LE DJIHAD?
JE DIRAIS:NI L'UN NI L'AUTRE !
MAIS ILS SONT OU LES MALIENS? LES AFRICAINS?

droit de reponse a Tariq Ramadan

Par jean claude

17/02/2013 08:42

Prendre des verites, puis les interpreter... C'est une maniere bien facile de critiquer
lorsqu'on est un ideologue ce que fait tres bien Monsieur Ramadan.
Ceci dit, il oublie un detail sur sa tirade anti-francaise...La France
ne souhaite pas s'ingerer dans les affaires maliennes et surtout, espere que cette situation
sera l'oppotunite pour les pays africains de defendre leurs interets communs et surtout,
les africains.
La France ne nie pas son passe colonialiste, ni ne cache ses interets economiques.
Ceci dit, meme si cela semble difficile a croire, la France a une profonde sympathie
pour l'Afrique, et des pays comme le Mali ou le Senegal sont surement les plus proches
pour faire oublier des interets economiques comme on le ferait pour d'autres pays
comme la Belgique ou le Canada pour ne prendre que deux autres exemples.
Tous les peuples sont tributaires de leurs gouvernants. L'amitie des peuples se fait
heureusement pas seulement sur des interets economiques mais sur leurs cultures, leurs
differences et bien d'autres liens.
Biensur, s'il ne faut pas etre naif, on peut quand meme avoir des moments ou l'histoire
rapproche justement l'amitie des peuples.
Le peuple malien pour les francais est un peuple d'une grande dignite et simplicite.
Cette lecon est bien independante de la richesse ou de la puissance economique d'un pays.
Quant a son futur, les francais souhaitent au Mali de reussir. En democratie, on est responsables de nos resultats... Mais on est aujourd'hui dependants des finances et d'une
crise economique planetaire et cela autant pour les maliens que les francais.
Les maliens n'ont pas de lecon a avoir et ils trouveront je suis sur, la paix qu'ils
meritent, comme leur independance.



Pour donner votre avis

Les champs précédés d'un * sont obligatoires

Vous
   
Pseudo*
E-mail
   
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
 
Votre message
   
Titre*
Message*
 
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation


 

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/artdist.php on line 284

Agenda - événements