DÉBATS & OPINIONS  |     BILLET  |     HUMEUR  |     TRIBUNE  |    

Quel rôle pour les médias dans le développement de l'Afrique ?

Par Massa SIDIBE - 22/02/2010

Le débat a eu lieu dans dans le cadre du 10è Forum de Bamako et qui vient tout juste de se clore.

    © medias.68mai08.org

« Quel est le rôle des médias dans le processus de développement de l’Afrique ? »

Cette conférence était animée par Hervé Bourges, ancien Directeur de RFI et ancien Directeur de TFI et France 3 et Tiégoum Boubeye Maïga, Directeur de Publication du journal « La Nouvelle République ». La modération était assurée par Philippe Vasseur, ancien Ministre de l’Agriculture de la France.

Intervenant le premier, Tiégoum Boubeye Maïga dira que de 1950 à nos jours, la marche en avant de l’Afrique n’est pas satisfaisante, que malgré les immenses potentialités du continent, celui-ci est toujours à la dérive. Selon lui, sous la Colonisation il y avait une relative liberté, les médias de cette époque étaient des médias de l’Etat qui devaient faire la propagande du régime. De 1990 à maintenant, a ajouté le conférencier, l’Etat a perdu le monopole des médias alors que pendant ce temps les populations végètent dans la misère.

Les Médias, vecteur de démocratie en Afrique

Aux dires de Maïga, les médias aident l’Etat démocratique à se bâtir, ils essayent d’informer les populations sur les exigences de la démocratie, notamment en matière électorale. De même qu’ils tentent d’expliquer les notions qui sont liées au développement, en particulier l’Aide publique au développement. Pour lui, les médias doivent faire en sorte que le tissu social ne s’effiloche pas par leur fait. Il faut que les autorités aident les médias à devenir de véritables entreprises de presse, la démocratie ne peut se construire sans eux, quelque soit le régime, les médias doivent jouer leur rôle traditionnel, a conclu Tiégoum.

Quant au deuxième conférencier, celui qu’on a qualifié de «monument » ou « monstre sacré » de la presse en France, Hervé Bourges a souligné que les médias africains doivent s’affirmer et trouver leur place. Tout en déplorant l’extraversion des élites africaines. Et d’ajouter que la presse a un rôle social à jouer, elle ne peut le faire qu’en développant sont rôle local. Les médias africains doivent être des agents de développement, des promoteurs de civisme.

Pour Bourges, sans presse réellement libre, il ne peut y avoir de véritable démocratie. Il a préconisé d'en faire plus pour l’alphabétisation, toujours plus pour la formation des journalistes.

 
MOTS CLES :  Développement   Rôle   Médias   Forum   Démocratie 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

Foire Africaine de Montréal
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé