DÉBATS & OPINIONS  |     BILLET  |     HUMEUR  |     TRIBUNE  |    

Club de la presse de Radio Klédu : le fichier électoral débattu

Par David DEMBELE - 30/05/2011

Le Gouvernement malien se prononcera mardi sur le fichier pour les élections générales de 2012. En attendant, le débat fait rage…

    © maz.ch
    Kledu : une radio qui initie le débat politique

A moins d’un an de la date officielle des élections générales, alors que le débat sur le fichier électoral fait rage et divise même la classe politique, la Radio Klédu et la Fondation Friedrich Ebert ont organisé, dimanche, une conférence débat sur le thème "Quel fichier électoral pour les élections générales de 2012 au Mali? ". C’était dans le cadre de la 66ème édition du Club de la presse. La conférence débat, qui a rassemblé au Centre du secteur privé, de nombreuses personnalités de la société civile et des journalistes, a été coprésidée par le chef de pilotage du Ravec, Moriba Sinayoko, le président du Forum des organisations de la société civile, Adama Diakité, et Massa Sogoba, représentant du Sadi. Ce dernier, dans son allocution, a vivement prôné pour le Ravec, indispensable si le Mali aspire à des élections régulière et transparentes. Ainsi, il a démontré que l'utilisation du Ravec est bien possible si seulement les plus hautes autorités sont animées d'une volonté réelle. Parlant au nom de la société civile, Adama Diakité pense que les autorités ne doivent pas lier la tenue des élections générales de 2012 aux réformes constitutionnelles envisagées. "Nous exigeons l'organisation d’élections présidentielles et législatives, avant la tenue de la réforme constitutionnelle". Pour lui, la société civile n'a aucune préférence, que le fichier électoral soit tiré du Ravec ou du Race. Mais cependant, il privilégie le fichier consensuel.

Démocratie participative
"Cette année, nous ne voulons pas rester en marge du processus et jouer au sapeur pompier après. Nous souhaitons inviter l'ensemble des acteurs du processus à jouer leur rôle et qu’au bout du compte, nous assistions à des élections paisibles, transparentes qui ne souffrent d'aucune contestation" a réitéré Adama Diakité. Il s'est aussi interrogé sur le sort des maliens vivant en Côte d'Ivoire (qui n’ont pas été enrôlés) si jamais les élections devaient se dérouler sur la base du Ravec. Pour sa part, Moriba Sinayoko a indiqué que le parachèvement du Ravec devra s'inscrire dans un délai considérable. Et seulement si les élections de 2012 venaient à être reportées.


 
MOTS CLES :  Club   Presse   Radio   Kledu   Fichier   Ravec   Élections   2012 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

Expo "Les Djeman" par Sénou Fofana
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé