SOCIÉTÉ  |     EDUCATION  |     ENVIRONNEMENT  |     DIASPORA  |     MÉDIAS  |     FAITS DIVERS  |     SCIENCES ET TECHNOLOGIES  |    

Le retour des 150 prisonniers d'Ançar Dine

Par David DEMBELE - 17/04/2012

Relaxés hier par le Mouvement armé Ançardine, les prisonniers de guerre, sont rentrés tard dans la nuit hier à Bamako.

L’on pourrait dire que c’est sur la pointe des pieds que sont rentrés à Bamako les 150 citoyens maliens fait prisonniers par le Mouvement armés des Ançardine opérant dans le nord du Mali.
En effet, lors de son offensive enclenché à partir de mi janvier dans le nord du Mali, obligeant l’armée malienne à replier, le Mouvement Ançardine a réussi à faire des prisonniers dans le rang non seulement de l’armée malienne mais également des populations civiles. Selon nos dernières informations, le Mouvement armé a mis le grappin sur 160 soldats maliens. Ces derniers écopaient du coup le statut d’otage.

Pour vérifier nos informations, nous avons joint le directeur général de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), le Col Idrissa Traoré qui a confirmé l’information.

Les 160 prisonniers de guerre sont donc libérés par Ançardine. Un acte de bonne foi et de grande portée humanitaire, à tous points de vue, vient donc d’être posé par le Mouvement Islamiste qui règne en maitre absolu sur les trois régions du Nord Mali.

Résultat d’une longue tractation
Une source proche du Haut conseil islamique du Mali (HCIM) précise que ce geste d’Ançardine est le fruit de longues tractations son institution et le Mouvement Ançardine.
On se rappelle que le président de l’institution avait, au cours du meeting des confessions religieuses à Bamako, invité Iyad Ag Aly à « déposer incessamment les armes ». Serait-il entrain d’être entendu par le leader d’Ançardine qui a juré, main sur le cœur, de mettre à sac le principe de la laïcité consacré par la constitution du 25 février 1992.

La délégation du HCIM, conduite par l’imam Yacouba Siby de la mosquée du vendredi de Banankabougou, a parcouru toutes les régions du nord pour obtenir un consensus auprès d’Ançardine. C’est à elle que les 160 éléments de l’armée malienne ont été remis à Kidal et conduits sous bonne escorte jusqu’à l’entrée de Sévaré.

Selon des sources militaires, ces prisonniers de guerre ont été libérés sans contrepartie. Après avoir passé la journée de ce lundi à Sévaré, ils ont été acheminés à Bamako dans la nuit. A Bamako, leur remise fera l’objet d’une cérémonie officielle ce mardi. Ils seront ensuite officiellement accueillis au CICB où une réception est prévue.

 
MOTS CLES :  Dine   Ançar   Prisonniers   Mali   Charia   Nord   Iyad   Ghaly 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

A savoir

  • Avec pour objectif d’instaurer la charia au Mali, le Mouvement Ançardine a juré ne dialoguer qu’avec le Haut conseil islamique du Mali (HCIM), la plus haute instance de l’islam au Mali.

Agenda - événements

Expo "Les Djeman" par Sénou Fofana
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé