SOCIÉTÉ  |     EDUCATION  |     ENVIRONNEMENT  |     DIASPORA  |     MÉDIAS  |     FAITS DIVERS  |     SCIENCES ET TECHNOLOGIES  |    

Nord Mali : les militaires libérés rejoignent leurs familles

Par Modibo FOFANA/MD - 18/04/2012

Plus de 150 militaires libérés par Ansar Dine via la médiation du Haut conseil islamique ont été présentés hier aux médias lors d'une cérémonie en présence du président par intérim Dioncounda Traoré.

Plus de 150 prisonniers militaires jusqu'alors détenus dans le nord du Mali par Ansar Dine ont rejoint leurs familles le 17 avril au cours d'une cérémonie organisée au camp du Génie militaire. Un événement auquel assistaient le président de la République par intérim Dioncounda Traoré, des membres du CNRDRE ainsi que Mahmoud Dicko et Jean Zerbo, respectivement président du Haut conseil islamique (HCI) et Archevêque de Bamako.

"Nos chefs nous ont trahis "

Tous vêtus de leur tenue militaire, les prisonniers - des soldats de rang pour la plupart - avaient l'air peu à l'aise devant leurs familles présentes dans la cour. « Ces militaires sont ceux des garnisons des régions du nord qui sont tombées une à une aux mains des ennemis. Nous avons été victimes de la trahison de nos supérieurs » a déclaré le commandant Amara Doumbia, représentant des militaires libérés.

La libération de ces prisonniers a été possible grâce à la médiation du HCI. Ce dernier a envoyé deux émissaires auprès d'Iyad Ag Ghali, chef d'Ansar Dine. Selon Mahamoud Dicko la négociation avait commencé dès le 2 février. « Nous avions exprimé notre préoccupation à l'ancien président Amadou Toumani Touré concernant la situation du Nord. Il nous avait chargé de cette médiation.

Un émissaire qui priait dans la même mosquée qu'Iyad Ag Ghali

C'est ainsi que Mohas Haidara, imam de la mosquée de Banankabougou, et Yacoub Siby, chargé des affaires sociales du HCI ont été envoyés dans le Nord. « La médiation a été facile entre Iyad Ag Ghali et nos émissaires car Mohas Haidara priait avec lui dans la même mosquée à Banankabougou. Le dialogue a finalement permis de faire libérer les prisonniers militaires qui sont devant vous ce soir » a expliqué Mahamoud Dicko.

Les militaires libérés ont remercié le HCI pour leur a permis de revoir leurs femmes familles . « Vous avez sauvé beaucoup de foyers, donné de l’espoir à nos enfants et à nos parents, nous manquons des mots pour vous remercier. Seul Dieu peut vous récompenser de vos efforts», a remercié avec émotion Amara Doumbia.

"Rien n'est perdu"

« Vous avez accepté de risquer votre vie pour de défendre la nation. Elle vous compte désormais parmis ses fils les plus dignes", leur a répondu le chef d’Etat major Ibrahim Tairou Dembélé, en ajoutant que "rien n’est perdu, on va reconquérir les territoires occupés".
Exceptionnellement les journalistes présents à la cérémonie n'ont pas été autorisés à prendre en photo les militaires libérés.

 
MOTS CLES :  Dine   Ançar   Militaires   Mali 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

FESCAURI 2014 à Siby
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé