DÉBATS & OPINIONS  |     BILLET  |     HUMEUR  |     TRIBUNE  |    

Et la junte rentra dans sa caserne...

Par Lalla M - 23/04/2012

Qu’on ne s’y trompe pas ! La junte aura bel et bien son mot à dire dans le futur gouvernement d’Union Nationale comme voulu par l’Accord Cadre signé avec la CEDEAO.

A tous ceux qui protestent contre les agissements de la junte, il est vain de croire que la formation du gouvernement va y changer quoique ce soit surtout, si les super ministères convoités par les membres du CNRDRE leur sont octroyés d‘office. Justice, Mines, Santé, Sécurité Intérieure, Défense bien entendu, les supputations enflent à Bamako.

Consultations nous dit-on. Elles devraient donc voir leur terme ce lundi. Dans son fief de Kati, Sanogo a reçu la visite de toutes les autorités dites constitutionnelles de ce pays, à commencer par le président de la République par intérim, ce qui choque une bonne frange de la population.

Mais c’est oublier que c’est de Kati qu’est parti la révolte. Que c’est encore de Kati que c’est négocié le fameux et flou Accord Cadre qui régit notre république à trois têtes. Et que c’est certainement à Kati que tout s’achèvera, lorsque les militaires décideront de rentrer dans leurs casernes, en laissant V8, honneurs et courtisaneries à tout va..

Du reste, l’homme qui nous intéresse, tout autant que le capitaine Haya, dont l’épouse est couverte de basins aujourd’hui, elle qui vendait fripes et « froufrous » il y a quelque temps, c’est le Docteur Diarra, notre astrophysicien à la barbe poivre et sel, à la sagesse planétaire.

Dans son discours, Cheick Modibo Diarra l’a affirmé : ‘ Nous ne négocierons jamais le couteau sous la gorge ». Certes, mais à l’heure où nous devons négocier, le Mali se trouve tiraillé entre volonté de négocier et d’attaquer. Blessé dans son orgueil, le sursaut national est en marche, dans la rue comme dans les « grins.».

Pourtant, il faudra encore patienter dans un pays où tout se règle d’abord par la langue, le verbe. La forme comptant autant que le fond, nous ne chercherons pas à décrypter un discours qui n’a pas d’autre visée que de jouer le jeu politique normal et d’obéir à une règle circonstancielle.

Il est donc plus intéressant d’attendre la composition de ce futur gouvernement, qui n’aura qu’une seule mission : Recouvrer l’intégrité du territoire national.

Et faire fi des considérations partisanes et surtout, arrêter de gesticuler autour du capitaine Haya Sanogo. Cela ne rendra pas service à la nation malienne.







 
MOTS CLES :  Sanogo   Cnrdre   Junte   Mali 

1 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

ghtjhj

Par ghngjjk

03/08/2013 12:24

Pour donner votre avis
Les champs précédés d'un * sont obligatoires

Vous

Pseudo*
E-mail

Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail

Votre message

Titre*
Message*

Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

Concert "Radio Kayes" à l'IFB. 06/09 à 21h
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé