DOSSIERS  |    

Affaire de la CCIM : quand la solution devient un problème.

Par Modibo FOFANA - 09/11/2012

Le collège transitoire de 13 membres présidé par Mamadou Tieny Konaté fait l’objet de polémique au niveau des commerçants détaillants.

L’affaire de la chambre du commerce et d’industrie du Mali défraie la chronique. La nouvelle de la mise en place d’une délégation spéciale à la tète de la CCIM a été accueillie avec scepticisme dans le milieu des hommes d’affaires au Mali. Le jeudi 8 octobre, les commerçants détaillants avaient battu le pavé pour exprimer leur mécontentement face à la destitution du bureau de Jeamille Bittar, l'ex homme fort de la CCIM. De l’autre coté, des regroupements de commerçants considérés comme des adversaires de Jeamille Bittar ne sont pas non plus satisfaits du nouveau président de la CCIM. Et pour cause, le choix du gouvernement porté sur la personne de Mamadou Tieny Konaté, inconnu dans le monde des affaires fait grincer des dents. « Nous avons besoin d’un président du bureau transitoire qui connait le monde des commerçants et non d'un leader religieux ».

Colère de certains commerçants

Avant la nomination de ce dernier, un groupement de commerçants, épicentre des affaires au Mali avait proposé Malamine Tounkara, réputé fin connaisseur du monde des affaires et ancien président du bureau transitoire. Mais ce dernier hérite de la place de 4è vice président dans le nouveau bureau. Bittar et son équipe ont purement et simplement été mis à l'écart d’où la révolte des commerçants détaillants, fidèles au natif de San. Ce mécontents demandent même la démission d'Abdel Karim Konaté, ministre du commerce et de l’industrie et accusent le Premier ministre de mélanger les pédales. « Cheick Modibo Diarra a choisi un homme qui a un lien étroit avec le Haut conseil islamique du Mali et n'a rien à avoir avec le monde des affaires», déclare Ahmadou Yattara, commerçant détaillant.

Même son de cloche chez Ousmane Djittèye, ex adversaire de Jeamille Bittar, et qui estime que le PM et son ministre Abdoul Karim Konaté ont ignoré leurs préoccupations en dépit de quelques nominations dau sein du collège transitoire. Face à un tel climat, le nouvel homme fort de la Chambre d'industrie et du Commercea du pain à la planche, pour gérer les affaires efficacement.


 
MOTS CLES :  Mali   Ccim 

2 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

j'apprecie le choix du ministre

Par Assan Dia

09/11/2012 16:55

en realité c'est le bon choix que le ministre vient de faire. de laisser tous les clans pour prendre quelqu'un de neutre. felicitation monsieur le ministre c'etait l'unique solution.

Ils ont vu juste

Par Talbasidy

28/11/2012 10:46

Oui je pense que la décision du gouvernement est la bonne. Il faut une personne à la limite inconnue de ce collectif pour gerer la difficile période transitoire des gens pas faciles que sont les professionnels du commerce et de l'industrie.
Prenez votre mal en patience tout ira pour le mieux. Puisque contesté le nouveau chef ne cherchera qu'à marcher correctement (sans magouille)ayant peur de ses potentiels detracteurs, c'est ce qui est demandé aujourd'hui au Mali. Il faut que les responsables se sentent coincé et surveillés de toute part pour bossent correctement.

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

SAJE 2014
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé