PARCOURS  |     JEUNES TALENTS  |     L'INVITÉ DE LA RÉDACTION  |     TALENTS  |     FEMMES LEADERS  |    

Il est mort pour le Mali !

Par Marianne - 14/01/2013

Le lieutenant Damien Boiteux a laissé sa vie dans les combats qui ont opposé la France aux colonnes jihadistes à Konna.

    © Marianne.fr

Le lieutenant Damien Boiteux, 41 ans, a été mortellement blessé vendredi au Mali au cours des combats qui ont opposé l'armée française et les combattants islamistes. Le lieutenant Boiteux était à bord de son hélicoptère Gazelle au 4ème régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4ème RHFS) de Pau, une unité de l'armée de terre relevant du Commandement des opérations spéciales. Il a reçu un éclat dans la jambe qui lui a sectionné l'artère fémorale. Ses obsèques auront lieu samedi à 14h30 à l'Eglise du Russey dans le Doubs.

Né le 24 novembre 1971, Damien Boiteux était pacsé et père d'un fils de 15 ans. Il était militaire depuis 22 ans. Damien Boiteux était franc-comtois, originaire du Russey, dans le haut Doubs. Plus d'infos sur le site du Progrès et de l'Est républicain.

En 1991, après son bac à Pontarlier, il s'était engagé à l’école nationale des sous-officiers d’active de Saint-Maixent, où ses résultats lui permettent d'intégrer l’aviation légère de l’armée de Terre. Depuis son enfance, il rêvait de piloter des hélicoptères. Breveté pilote, il est d'abord affecté au 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg, puis comme instructeur à l'école d'application de Dax avant de rejoindre le le 6e régiment d’hélicoptères de combat de Compiègne

En 2007, il est sélectionné pour rejoindre le détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre des opérations spéciales (DAOS) de Pau, qui se transformera en 4ème RHFS en 2009. En 2008, Damien Boiteux devient officier. Ce pilote de Gazelle était un spécialiste des interventions en milieu désertique de jour comme de nuit. Il a été engagé à de nombreuses reprises dans des missions extérieures : Djibouti (3 fois), ex-Yougoslavie, Cote d'Ivoire (3 fois), Mauritanie et Burkina Faso (3 fois).

(La biographie du lieutenant Boiteux diffusée par l'armée de terre confirme pour la première fois de manière officielle la présence, depuis 2010, de militaires français des opérations spéciales en Mauritanie et au Burkina Faso)



 
MOTS CLES :  Intervention   France   Mali   Militaire 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

R.I.P.

Par razaka

15/01/2013 00:32

R.I.P.
Avec mes plus sincères condoléances et sympathies pour sa famille.

Jacques GÉRIN

DAMIEN BOITEUX,LE SOLDAT MALIEN

Par HABOURE

16/01/2013 11:47

QUE LA TERRRE LUI SOIT LEGERE.TA DISPARITION POUR UNE CAUSE MALIENNE EST LA PREUVE ALTRUISTE DE L'INTERVENTION DE LA FRANCE AU MALI.LES SOLDATS MALIENS EN FERONT AU TEMPS.SINCÈREMENT,MERCI POUR CE SACRIFICE.

hommage à l'armée française et surtout à monsieur boiteux

Par Marcelin

17/01/2013 01:54

hommage à ce soldat du 4eme regiments d'helicoptere de combat;soldat qui a donner sa vie pour sauver celle de ses camarades toi qui a reussi à trouver la force malgrer tes blessures à sauver tes camarades tu est mort ^pour ton pays; pour ta nation; pour ta patrie et pour tes camarades.

VIVE LA FRANCE
VIVE LA REPUBLIQUE
GLOIRE A L'ARMEE FRANCAISE

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

Expo "Les Djeman" par Sénou Fofana
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé