SOCIÉTÉ  |     EDUCATION  |     ENVIRONNEMENT  |     DIASPORA  |     MÉDIAS  |     FAITS DIVERS  |    

Reprise des cours à l'Université

Par Zeynab Dicko - 16/01/2013

Les enseignants maliens ont revu leurs positions. Du fait de la situation que connait le Mali, ils suspendent leur grève qui durait depuis des mois. Les étudiants ont donc (enfin) repris le chemin.

Depuis plus d’une année, les enseignants maliens ont très souvent manifesté leur mécontentement à l’endroit du gouvernement malien. Ils n’ont cessé de clamer une re-considération de leurs conditions de vie. Il est très souvent dit que «  le développement d’un pays dépend de la qualité de l’enseignement dont dispose ce dernier. » Quand on parle de grève des enseignants, les premiers touchés sont les étudiants.

Pour certains étudiants la suspension de la grève des enseignants est salutaire. Il a en effet fallu qu'ils se mobilisent dans les rues pour réclamer la reprise des cours et manifester leur désarroi : Selon A. Dicko, étudiant en Sciences économique, les étudiants ont peu de ressources  : « je n’ai personne sur qui compter, je suis issu d’une famille pauvre et si je n’étudie pas pour répondre aux besoins de ma famille, comment m’en sortirais-je ?  Je demande aux professeurs d’arrêter ces grèves car nous sommes l’avenir de ce pays ».

Les professeurs sont en colère

D’après certains professeurs, l’ancien Gouvernement a trahi son engagement sur les points de revendications avec les syndicats de l’enseignement supérieur. Ces professeurs s’insurgent contre le fait que l’Etat ne parvienne toujours pas à prendre des mesures pour répondre favorablement à leurs demandes en tant que fonctionnaires d’Etat. Selon un groupe de professeurs, l’Etat devait appliquer l’alignement qu’ont instruit les instances de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine) concernant la mise en vigueur du système LMD (Licence Master Doctorat). De ce fait, il devait à tout prix honorer ses engagements pour accompagner la mise en place de ces mesures.

Système éducatif en panne

Le problème est également du aux nombreux arriérés de salaires, heures supplémentaires non payées, témoigne un professeur. En effet, certains affirment que l’Etat avait commencé à supprimer les mémoires qui devenaient couteux. D’après un enseignant dans une Université malienne : « la grève était inévitable, puisque ce sont nos familles qui en pâtissent ». Face à la suspension de la grève, on reste prudent : « Nous avons décidé de montrer notre soutien au pays en ces moments difficiles en reprenant les cours, mais il ne faut pas oublier que nous pourrions reprendre la grève à tout moment » affirme un autre enseignant.

Les cours ont repris ce mardi 15 janvier 2013 et d’ici la semaine prochaine tous les étudiants auront regagné les salles de classe. Dans une ambiance studieuse, espèrent-ils…



 
MOTS CLES :  Grève   Enseignants   Intervention   Mali 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

SAJE 2014
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé