DÉBATS & OPINIONS  |     BILLET  |     HUMEUR  |     TRIBUNE  |    

Opération militaire : Sanogo hors jeu?

Par Moussa CAMARA/ CD - 17/01/2013

Après avoir soutenu que les militaires maliens n’avaient pas besoin de l’aide étrangère, le Capitaine a dû se résigner à la voir débarquer…

En attaquant les troupes maliennes sur la ligne de front à Konna, les islamistes déclenchaient une opération militaire depuis longtemps programmée et sans cesse repoussée. En effet, les pronostics les plus favorables prévoyaient le début de l’offensive armée au plus tôt au mois d’avril. Et voila, qu’en quelque heures, force a été donnée aux armes pour mettre fin à la situation de ni-paix-ni-guerre qui durait depuis des mois.

Les militaires maliens sont donc au front. Mais ils ne sont pas seuls. A leurs côtés, des soldats français dont l’effectif est graduellement monté à plus d’un millier d’hommes ces derniers jours. Hélicoptères, blindés de la Licorne, forces spéciales, les troupes étrangères sont là. Les chefs d’état major africains sont réunis depuis deux jours maintenant pour peaufiner l’arrivée de troupes d’un peu partout sur le continent. Car, il est clair que seule, notre armée ne peut faire face à des islamistes puissamment armés et prêts à tout pour imposer leur régime de terreur. Mais alors, se demandent de nombreux maliens, pourquoi la hiérarchie militaire malienne a-t-elle autant tergiversé ? Surtout le plus en vue, le Capitaine Amadou Haya Sanogo, qui il y a quelques semaines encore demandait «juste un soutien logistique » pour monter au front ?

Quelle marge d’action pour le Capitaine ?

Malheureusement, la suite ne lui a pas donné raison. Le tombeur d’ATT se voit ainsi dans l’obligation de revoir sa copie face à la précipitation des événements depuis le jeudi dernier. Il a d’ailleurs fait un pas dans ce sens en remerciant la France pour son intervention salvatrice auprès des militaires maliens pour endiguer la percée islamiste. Le capitaine est d’autant plus gêné que les porteurs d’uniforme non-Maliens qui auront en charge la sécurisation de la capitale pourraient marcher sur ses plates bandes et réduire du coup son ‘’pouvoir’’. Ce qui n’est guère à son gout.

Avec la nouvelle donne, l’on est en droit de se poser des questions. Quelle est aujourd’hui la marge de manœuvre réelle du président du comité de suivi et de la réforme de l’armée ? Est-il en train de perdre la main ? Les militaires interrogés n’ont pas souhaité faire de commentaires, se contentant juste de déclarer que seule la patrie compte. Nombreux sont les maliens qui attendaient l’annonce de son départ au front. « Cela nous aurait confirmé tout ce qu’il nous a dit au matin du 22 mars » affirme un bamakois, sous couvert d’anonymat. Pour l’instant ce n’est pas la cas…

En attendant, pour ne pas disparaître de la carte qui se joue actuellement autant sur le plan politique que militaire, le capitaine tente, tant bien que mal, de marquer son territoire. En atteste sa visite aux militaires blessés dans les hôpitaux avant même le ministre de la Défense et le Président par intérim. Sans oublier sa visite éclair à Sévaré pour remonter le moral de la troupe. Une visite mise à profit pour élever certains militaires au grade supérieur.

 
MOTS CLES :  Mali   Nord   France   Opération   Rôle   Sanogo   Capitaine   Mali 

5 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

Sanogo le satan

Par gami

17/01/2013 19:06

C'est un opportuniste, un grand malade, un menteur qu'il aille ce faire foutre. Sa place c'est la prison

je ne comprend pas comment les maliens ont pu se laisser berner par ce opportuniste.pauvres maliens,ouvrez les yeux!!!il n'a pas fait mieux que ATT si ce n'est empirer la situation.SANOGO savait que l'armée malienne était impuissance fasse aux islamistes,

Par BIG

17/01/2013 21:25

sanogo est pire que dadis camara.pauvres maliens,c'est maintenant que vous voyez la vérité,ça allait d'ètre trop tardc CAR SANS LA FRANCE L'ETAT MALIEN N'EXISTAIT PLUS EN CE MOMENT PAR LA FAUTE DE SANOGO QUI ETAIT OCCUPÉ À GAGNER DU TEMPS ET SE REMPLIR LES POCHES ALORS QU'IL CACHAIT AU PEUPLE QUE L'ARMÉE.maliens,votre orgueil allait faire disparaitre votre "MALI BA".

je ne comprend pas comment les maliens ont pu se laisser berner par ce opportuniste.pauvres maliens,ouvrez les yeux!!!il n'a pas fait mieux que ATT si ce n'est empirer la situation.SANOGO savait que l'armée malienne était impuissance fasse aux islamistes,

Par BIG

17/01/2013 21:33

sanogo est pire que dadis camara.pauvres maliens,c'est maintenant que vous voyez la vérité,ça allait d'ètre trop tardc CAR SANS LA FRANCE L'ETAT MALIEN N'EXISTAIT PLUS EN CE MOMENT PAR LA FAUTE DE SANOGO QUI ETAIT OCCUPÉ À GAGNER DU TEMPS ET SE REMPLIR LES POCHES ALORS QU'IL CACHAIT AU PEUPLE QUE L'ARMÉE NE POUVAIT PAS GAGNER LA GUERRE SEUL.regardez les difficultés malgré l'engagement de la france en l'air comne au sol.maliens,votre orgueil allait faire disparaitre votre "MALI BA".

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Agenda - événements

Toumani et Sidiki Diabaté en concert les 2 et 3 mai
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé