ECONOMIE   |     AGRICULTURE, ÉLEVAGE & PÊCHE  |     INDUSTRIE & SERVICES  |     TOURISME  |     BUSINESS  |    

La BIM-SA sur orbite pour conquérir le marché malien

Par Dougoutigui - 02/11/2009

Depuis sa privatisation il y a un an au profit du groupe marocain Attijariwafa Bank, l’objectif de la Banque internationale pour le Mali SA (BIM-SA) est de prendre le leadership sur le marché malien.

Un groupe en pleine expansion

Un an après sa privatisation, la plus marocaine des banques maliennes est une originalité dans le paysage bancaire de la place. Au bord de la faillite il y a 3 ans, la BIM-SA affichait au moment de sa privatisation en novembre 2008 des résultats plus qu’honorables, qui la plaçaient, selon Jeune Afrique, à la seconde place des établissements du pays derrière la Banque de développement du Mali (BDM-SA). Son total bilan atteignait 377 millions de dollars à la fin 2008, pour un résultat net de 27 millions, fruit d’un redressement mené par Mamadou Igor Diarra, nommé depuis ministre de l’énergie et de l’eau.

Depuis la prise de contrôle par le groupe marocain AttijariwafaBank, la BIM SA affiche de nouvelles ambitions. Dans un paysage bancaire déjà encombré de 13 banques, et qui verra bientôt l’arrivée du géant nigérian UBA, elle possède un atout important : faire partie du 7ème groupe bancaire africain (total bilan), qui plus est en pleine expansion. En effet, Attijariwafa a récemment pris pied en Afrique centrale avec le rachat en juin 2009 des filiales du Crédit Agricole, ce qui a porté sa présence à 6 pays d’Afrique subsaharienne (Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Sénégal), en plus du Maroc, de la Tunisie, et de la France. Le groupe se positionne ainsi comme une alternative aux filiales des groupes français, pour accompagner le développement de l’Afrique à travers des financements structurés pour les Etats et les grandes entreprises, mais aussi des prêts aux ménages et PME.

    © JournalduMali.com
    Le siège social de la BIM-SA sur l'Avenue de l'Indépendance, Bolibana

Un plan de développement ambitieux

Malgré la concurrence de BDM SA, la banque historique de l’Etat malien, et des grands réseaux panafricains comme Ecobank, Bank Of Africa ou Banque Atlantique, le faible taux de bancarisation au Mali, environ 5%, laisse présager des marges de progression importantes. Pour en profiter, la BIM-SA pourra bénéficier du savoir-faire éprouvé de sa maison mère, qui a largement contribué à la bancarisation du royaume du Maroc. D’ailleurs, la nouvelle équipe de direction, avec à sa tête Mohammed Krisni, président directeur général, a mené à son arrivée un diagnostic dont l’aboutissement est le plan de développement triennal. Son principal objectif n’est autre que de faire de la banque « une référence pour la qualité de ses services, et sa réactivité ».

Le travail a débuté par l’adaptation de la BIM-SA aux standards internationaux, au niveau du contrôle interne, des systèmes d’information, et de la technologie. En parallèle, la direction prépare un ambitieux plan de développement du réseau, déjà le plus important du Mali, qui devrait voir la modernisation des 60 agences existantes, et l’implantation d’une vingtaine supplémentaires d’ici 2 ans, pour améliorer le maillage territorial, y compris dans les régions les plus reculées du pays.

Au niveau de l’offre, l’institution de l’Avenue de l’Indépendance se positionne sur le créneau de la banque universelle, s’adressant à toutes les catégories de la population avec des offres ciblées, et innovantes. Premier exemple : le prêt Ramadan de 250 000 F CFA mis en place cette année, à un taux de 0% . La panoplie de produits devrait bientôt s’étoffer avec des crédits à la consommation, du crédit bail, ou encore de l’affacturage. En outre, la présence de représentants de la BIM-SA, lors de la fête de l’artisanat malien, en octobre à Paris, démontre son intérêt pour la clientèle de la diaspora, à l’instar de sa maison mère pour les Marocains résidants à l’étranger.

    © DR
    Logo du Groupe marocain

Cap sur la formation des jeunes

Le volet ressources humaines reste le plus grand défi du plan de développement. Raison pour laquelle dans le cadre de la mise aux normes internationales, la formation des cadres semble être l’une des priorités de la direction de la BIM-SA. « Nous avons recruté 40 jeunes maliens, qui vont apporter du sang neuf, et porter nos effectifs à 304 salariés, dont seulement 4 marocains », précise-t-on de source interne. Tous ces jeunes et la plupart des cadres seront envoyés au Maroc, pour se mettre aux standards du groupe et bénéficier d’une formation de plusieurs mois. Mais qu’en pense le personnel ? « Même si la restructuration de la BIM-SA bouscule un peu nos habitudes, la nouvelle direction nous apporte des méthodes de travail et une technicité qui nous manquaient », reconnaissent plusieurs d’entre eux.
Gageons que l’adhésion du personnel de la BIM-SA aux nouveaux projets de la banque sera l’une des clefs de son succès.

 
MOTS CLES :  Mali   Bim-sa   Attijariwafabank   Banque   Privatisation   Bdm   Ecobank 

3 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

good luck

Par salem

02/11/2009 19:44

c'est vraiment une trés bonne chose car elle va booster l'economie malienne en accordant des prés aux jeunes entrepreneurs a des TI faibles et favoriser le transfert de la diaspora malienne en plus d'etre un grand contribuable.

demande emploie

Par ahraf.karam

02/02/2010 16:40

KARAM ACRAF
Marocain, célibataire.
Né le 28 mai 1981
22, rue 65 hay anigret.
Casablanca 20150 .
Gsm : 0666-81-00-86.
achraf.karam@gmail.com .

________________________________________
Formations

2001 : Diplôme de l’ OFPPT ; option COUPE ET COUTURE ; centre ain chok casablanca.
1999 : Baccalauréat option lettres modernes
________________________________________
Expériences

Du 01/03/2007 à Aujourd’hui : Commercial à la société AVEPHONE.
Mission : Prospect du marché
- Présentation de l’offre commerciale à la clientèle.
- Réalisation et suivi des ventes
- SAV.

Du 19/04/2004 au 27/02/2007 : Employé libre service à la société MARJANE HOLDING.
Mission : Accueil et conseil clients
-Mise en rayon
-Rotations des produits
-collaboration non food

Du 01/10/2003 au 15/04/2004 : Contrôleur des opérations à la société SOLUTION DIRECTS
Mission : Mise en place de campagne marketing
-Rédaction de compte-rendu et de notes de service, process
-Suivi d’activité.

Du01/08/2002 au 30/09/2003 : Responsable atelier à la société MEDIPRINT
Mission : Rattaché au Directeur Production, responsable des activités de l'atelier de pré impression. Reporting auprès de la Direction Générale et du coordinateur pré impression Groupe.

Du14/04/2001 au 12/07/2001 : Contrôleur de qualité à la société BABY NOURS
Mission : - le contrôle et la validation en respectant les procédures ou mode opératoires établis

________________________________________
Outils informatiques

Bureautique : Word ; Excel ; PowerPoint.
Messagerie : Outlook.
________________________________________
Divers

Langues : Arabe (Maternelle), Français (Bilingue), Anglais (Niveau Scolaire).
Loisirs : lecture, jogging, Internet, voyage.

je suis trés contente ça c'est bien pour l'economie malienne

Par MARIAM

01/04/2010 03:19

je suis une jeume fille qui vie en france, je suis dans les régleS et j'ai mes diplômes universitaires aussi, j'ai deposé mon cv, ma lettre de motivation ,voilà que cella fait des moi que je cherche du travail a la BIM SA à paris ARGONE mais impossible. j'ai fais cette démarche parcque j'ai voulu contribuer au developpement de mon pays et leurs offrir mes competance mais rien, je suis qu'a meme trés déçue.j'espère tout simplement que le directeur des ressources humaines aura le message:tel 0659529261

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

A savoir

  • La BIM SA a été privatisée en novembre 2008 au profit de la première banque marocaine AttijariwafaBank.
  • Résultats 2008 : Chiffre d'affaires : 377 millions de dollars; Résultat net : 27 millions de dollars

Agenda - événements

Votons pour Awa Sangho, nominée au Grammy Awards
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/article.php on line 354

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé