Dépêches Mali

 

  • Le Premier ministre a reçu le Chef de la Minusma
    Minusma, 15/04/2014 20h15
    Suite à la nomination du Premier Ministre M. Moussa Mara, le RSSG M. Koenders s’est rendu ce mardi 15 avril à la primature pour une visite de courtoisie avant son départ pour New York pour les consultations du Conseil de sécurité.
    Au cours de cette réunion ils ont passé en revue les priorités pour les mois à venir, ainsi que la collaboration avec la MINUSMA.

    Avec le Ministre de la réconciliation nationale, M. Zahaby Ould Sidi Mohamed, M. Koenders a eu l’occasion d’échanger sur la stratégie que le ministre souhaite mettre en place pour mener à bon port le processus de paix.


  • La Minusma initie des rencontres autour de la réconciliation
    Minusma, 15/04/2014 19h07
    Une série de rencontres sur la paix et la réconciliation au Mali, se tiendra du 18 avril au 26 juin à l’initiative conjointe de la MINUSMA, des universités publiques de Bamako et des étudiants.

    C’est l’Amphithéâtre de 500 places de l’USJPB-FDPRI situé sur la colline du savoir qui accueillera ces rencontres qui ont, pour cœur de cible, les étudiants des différentes universités publiques du Mali.

    Ces rencontres associeront également le corps professoral et académique de l’université ainsi que les agences des Nations Unies.

    A raison de 2 par mois, c’est au total 6 rencontres qui sont au programme de ce trimestre d’échange, avec des thèmes relatifs à tous les aspects liés à la paix et à la réconciliation, à commencer par le premier qui n’est autre que : « le rôle de la MINUSMA dans le processus de paix et de réconciliation ». Un thème qui sera exposé ce vendredi 18 avril à l’occasion du lancement officiel de l’activité.

    Les panelistes seront issus de différentes sections de la MINUSMA comme les Affaires Politiques, les Droits de l’Homme, les Casques Bleues, le DDR, la Justice et les Services Correctionnels ou encore l’UNPOL mais aussi d’autres agences des Nations Unies.


  • La lutte contre le crime transnational en débat demain à Bamako
    Xinhua, 15/04/2014 13h03
    Les chefs de police des pays ouest- africains se réuniront à Bamako au Mali, mercredi et jeudi, pour discuter des stratégies visant à renforcer la capacité de la région pour combattre le crime transnational.

    La réunion du sous-comité technique du Comité des chefs de police ouest-africains (WAPCCO) renforcera la coopération entre les officiers de police spécialisés dans la formation et les opérations, a-t-on pu lire dans un communiqué publié par le responsable de la communication de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO), Sunny Ugoh.

    La réunion visait à renforcer les capacités régionales de lutte contre le crime organisé , a ajouté le communiqué. Selon la déclaration, la réunion examinera également l'état de la mise en oeuvre des recommandations de la précédente Assemblée générale du WAPCCO.



  • La première Première dame du Mali n'est plus
    Journaldumali.com, 15/04/2014 13h01
    La veuve du premier Président du Mali, Feu Modibo Kéita est décédée ce lundi 14 avril à son domicile de Bamako-Coura. Kéita Mariam Travélé était âgée de 94 ans.

    Le calendrier des obsèques n'ont pas encore été communiqué, mais les salutations d'usage sont reçues dans la famille de la défunte, près de la Bourse du Travail.

    Que son âme repose en paix.


  • Le Premier ministre rassure les institutions de la République
    Primature, 15/04/2014 12h48
    Le Premier ministre a entamé hier lundi 14 avril, la série de visites aux institutions de la République. Ce petit périple à plusieurs étapes Moussa Mara l’a commencé par l’Assemblée nationale. A l’hémicycle il a eu un tête à tête avec le président Issiaka Sidibé avant de s’adresser au bureau du parlement réuni dans la salle Aoua keita. Le nouveau chef de l’exécutif a réaffirmé toute sa disponibilité à collaborer de façon étroite avec toutes les institutions de la République afin de faire de la légalité le seul fondement de l’Etat démocratique.

    Le message déroulé à l’Assemblée nationale a été repris par le Premier ministre à la Cour constitutionnelle ou il a été reçu par le président Tamba Camara, entouré de ses autres collègues juges constitutionnels.


  • Football: Kalifa Coulibaly signe à Charleroi ( L1 Belgique)
    Malifootball.com, 15/04/2014 12h33
    Le Sporting de Charleroi annonce la signature de Kalifa Coulibaly. L’attaquant malien de 22 ans s’est lié pour deux ans (plus deux en option) avec le club belge.

    Attaquant des Aiglons lors de la Coupe du Monde U20 en 2011 en Colombie, Kalifa Coulibaly a débuté sa carrière pro à l’AS Real Bamako. Il a ensuite rejoint le PSG en 2011. Le solide attaquant (1m97, 84kg) évoluait avec la CFA du PSG. Il a terminé meilleur buteur de la série cette saison avec 12 buts en 20 matches.


  • L’UE prolonge sa mission militaire et en lance une autre police-gendarmerie
    AFP, 15/04/2014 12h25
    L’Union européenne a lancé mardi une nouvelle mission pour renforcer la police et la gendarmerie du Mali, et a prolongé pour deux ans sa mission de formation de l’armée, lancée après l’intervention française de janvier 2013.

    Approuvée par les ministres de la Défense de l’UE, la mission Eucap Sahel Mali dispensera "des conseils stratégiques et des formations à l’intention des trois forces de sécurité intérieure", la police, la gendarmerie et la Garde nationale, a indiqué l’UE. "Eucap oeuvrera à une solution durable pour les défis sécuritaires du Mali", a commenté Catherine Ashton, la chef de la diplomatie de l’UE, qui y voit "une preuve supplémentaire de l’engagement de l’UE à soutenir les réformes" dans ce pays francophone d’Afrique de l’ouest.

    Le mandat de la mission, basée à Bamako, aura une durée initiale de deux ans. Un budget de 5,5 millions d’euros a été alloué pour la phase de démarrage, prévue sur neuf mois.

    Sa création s’inscrit dans la stratégie mise en place par l’UE pour remettre sur pied des institutions maliennes laminées en 2012 par l’offensive de la rébellion touareg et de groupes djihadistes dans le nord. L’urgence avait été d’abord de lancer en 2013 la mission EUTM-Mali de formation et de réorganisation de l’armée, que les ministres ont décidé mardi de prolonger pour deux ans, jusqu’à mai 2016.


  • Cyclistes maliens au tour du Togo
    Les échos, 15/04/2014 12h17
    La 23è édition du Tour international de cyclisme du Togo a débuté le 14 avril 2014. Le Mali participe à ce grand rendez-vous international du vélo que le Togo organise depuis 20 ans. La délégation malienne est composée de Moussa Dembélé, chef de la délégation, Lassina Sanogo, entraîneur de l’équipe nationale, Karamoko Coulibaly, mécanicien.

    L’équipe nationale est composée d’Oumar Sangaré, le capitaine, Diakaridia Sangaré, Souleymane Diarra, Soumaïla Coulibaly, Birama Coulibaly et de Salia Diarra. Selon le président de la Fédération malienne de cyclisme (FMC), Amadou Togola, la Fédération s’est fixée comme objectif de remporter cette année le tour. La compétition prendra fin le dimanche prochain.


  • IBK devant les députés sénégalais
    APA, 15/04/2014 01h17
    Le Mali n’est pas contre les négociations avec les groupes rebelles du Nord, a affirmé lundi à Dakar le président Ibrahima Boubacar Keita (IBK), lors d’une adresse aux députés sénégalais, dans le cadre d’une visite d’Etat de deux jours entamée la veille.
    « Il est temps que la communauté internationale sache ce qu’elle veut au Mali », a avisé le président malien


  • Les exercices conjoints Minusma - Gendarmerie malienne continuent
    Minusma, 14/04/2014 13h24
    Vendredi dernier s’est tenu à l’Ecole de Gendarmerie de Bamako un exercice de Maintien de l’Ordre conjointement mené par deux escadrons, l’un de la Police MINUSMA et l’autre de la Gendarmerie Malienne.

    Cette formation a été initiée par la coopération française au Mali, avec la collaboration de la Section Training de la Police MINUSMA, du 31 mars au 11 avril 2014. Sous la conduite du Capitaine Antoine BERNA du Centre National d’Instruction de Saint-Astier en France, 65 agents de l’escadron 2/1 du GIGM ont été formés aux pratiques du Maintien de l’ordre. Quatre autres agents ont été formés pour la conduite des engins blindés.

    La formation s’est achevée par une cérémonie au cours de laquelle une démonstration en maintien et rétablissement de l’ordre a été exécutée par un escadron de l’Unité Constituée de Police 1 du Sénégal (SENFPU 1) et l’escadron 2/1 rive gauche du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Mobile du Mali.


  • Une roquette tirée sur Gao ce lundi
    AFP, 14/04/2014 13h10
    Une roquette a été tirée lundi sur Gao, principale ville du nord du Mali, sans faire de victimes, selon l'AFP. La roquette, "lancée de l’extérieur de la ville", est tombée au centre-ville, "il n’y a pas eu de victimes", a affirmé un témoin.

    Cette information a été confirmée par un conseiller municipal, Moctar Bandiougou, selon lequel "la roquette a fait un grand trou" au centre-ville. Gao, comme d’autres villes du nord du Mali, a enregistré ces derniers mois plusieurs tirs de roquettes, attribués à des jihadistes.
    Le 7 avril, au moins trois roquettes, dont une visant un camp militaire français, avaient été tirées sur la ville de Kidal (extrême nord-est), sans faire ni victime ni dégâts, selon des sources militaires.



  • Moussa Mara a rendu visite aux religieux
    Primature, 14/04/2014 01h37
    Porté à la tête du gouvernement le samedi 5 avril dernier, le premier ministre Moussa Mara n’a pas perdu une seconde pour se mettre à la tâche et surtout la mener aux pas de course. Après avoir réuni ses ministres pour leur premier conseil de cabinet quelques heures seulement après leur nomination, le chef du gouvernement est allé ce dimanche s’acquitter d’un devoir à haute portée symbolique, les visites de courtoisie aux autorités religieuses et aux représentants des familles fondatrices de la capitale. Moussa Mara s’est ainsi rendu tour à tour au siège du haut conseil islamique, à l’archevêché de Bamako, au siège de l’assemblée générale des églises protestantes du Mali.

  • Un soldat français blessé au Mali
    Le Figaro/AFP, 14/04/2014 01h36
    Un soldat français a été légèrement blessé hier dans le nord du Mali quand le véhicule qui le transportait a sauté sur un engin explosif, a appris l'AFP de sources militaires. "Un véhicule de l'armée française a sauté samedi sur un engin explosif, dans les environs de Tessalit (nord).

    Un soldat français, légèrement blessé, est actuellement en observation dans un centre de santé" de cette localité, située près de la frontière entre le Mali et l'Algérie, a déclaré à l'AFP une source militaire française. Elle n'a pas précisé si l'engin explosif était une mine.

    L'information sur l'accident a été confirmée par une source militaire tchadienne basée dans la région de Kidal (nord-est du Mali). "Ce sont les terroristes d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) qui ont posé les mines. Ils ont posé beaucoup de mines" dans le nord du Mali, a indiqué cette source militaire tchadienne.

    Les jihadistes qui ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012 ont été affaiblis par les interventions internationales mais sont toujours actifs dans cette région, où ils mènent régulièrement des attaques meurtrières.




  • La liste du gouvernement Mara est connue
    Journaldumali.Com, 12/04/2014 01h53
    Composée de 31 membres, la liste du gouvernement Mara vient d'être dévoilée. Les gros ministères régaliens comme la défense, la justice restent inchangés, mais de nouveaux entrants et des nouvelles têtes comme Mountaga Tall, Ousmane Sy, ex ségal à la présidence. Nous y reviendrons.

  • Quatre ans pour réhabiliter le patrimoine détruit par les islamistes
    APA, 11/04/2014 20h28
    Le gouvernement du Mali et ses partenaires se sont donné quatre ans pour réhabiliter le patrimoine culturel détruit lors de l’occupation islamiste du nord du pays en 2012, a-t-on appris mercredi dernier de source officielle.

    Les travaux seront exécutés sur la base d’un plan d’action soutenu par l’UNESCO et financé à hauteur de plus de onze millions de dollars par l’Union Européenne (UE), la France, la Norvège et la Suisse, a-t-on précisé.

    En plus de la réhabilitation du patrimoine culturel endommagé pendant l’occupation, les actions vont porter sur la protection des manuscrits anciens ainsi que sur la formation des conservateurs de ces manuscrits.

    Un total de 4.203 manuscrits anciens de Tombouctou ont été brûlés par les islamistes qui y ont aussi détruit 14 des 16 mausolées inscrits sur la liste du patrimoine mondial, a indiqué le ministre malien de la culture, M. Bruno Maïga.

    D’après le plan dévoilé par les autorités maliennes, des actions spécifiques vont concerner Tombouctou, qui a été particulièrement touchée, les Tombeaux des Askia à Gao, les villes anciennes de Djenné et les Falaises de Bandiagara ainsi que d’autres sites protégés par la législation nationale


  • Assassinat des journalistes de RFI au Mali: des juges vont enquêter
    AFP, 11/04/2014 20h27
    Des juges d’instruction parisiens vont enquêter sur l’assassinat au Mali fin 2013 des deux journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Le parquet de Paris, qui conduisait jusqu’alors une enquête préliminaire sur ce double crime, a ouvert vendredi une information judiciaire.

    Le 2 novembre 2013, Ghislaine Dupont, 57 ans, et Claude Verlon, 55 ans, journaliste et technicien aguerris à RFI, en reportage à Kidal dans le nord du Mali, avaient été enlevés par des hommes armés devant le domicile d’un représentant touareg qu’ils venaient d’interviewer.


  • Deuxième bataillon sénégalais en partance pour le Mali
    lesoleil.sn, 11/04/2014 16h34
    Après plusieurs semaines de mise en condition au cours d’une préparation pointue, le deuxième bataillon sénégalais des « Jambars » en partance pour le Nord du Mali a reçu, hier, à la base aérienne de Thiès, le drapeau des mains du chef d’état-major général des armées, le Général Mamadou Sow.

    Composé des éléments du 24ème bataillon de reconnaissance et d’appui, des parachutistes, du Génie militaire et de l’artillerie, le deuxième bataillon pour le Mali, avec plus de 700 éléments dont 13 filles, est sous le commandement du lieutenant-colonel Jean Diémé.


  • IBK attendu dimanche à Dakar
    APA, 10/04/2014 17h49
    Le chef de l'Etat du Mali, Ibrahima Boubacar Keita (IBK) est attendu dimanche soir à Dakar pour une visite officielle de trois jours, a appris APA de source officielle.

    Selon un communiqué reçu jeudi, plusieurs activités dont une audience avec le président sénégalais Macky Sall sont au menu de cette visite. Ainsi, lundi après-midi, le président malien sera l'hôte de l'assemblée nationale du Sénégal où il délivrera un message aux députés sénégalais.

    Depuis son élection en août 2013, Ibk n'a séjourné qu'une seule fois au Sénégal. C'était en octobre dernier lors de la conférence des chefs d'Etats et de gouvernements de la CEDEAO pour la mise en place d'un tarif extérieur commun.


  • Le Canada rétablit son aide bilatérale directe au Mali
    APO, 10/04/2014 17h45
    Le ministre du Développement international et de la Francophonie, l’honorable Christian Paradis, a confirmé aujourd’hui que, dans la foulée d’une transition réussie vers la démocratie par voie des élections présidentielles et législatives, le Canada rétablira son aide bilatérale directe au gouvernement de la République du Mali. L’aide bilatérale du Canada au Mali contribuera au développement du pays, à l’amélioration du sort des femmes et des enfants et aux efforts du gouvernement pour renforcer la démocratie et la sécurité.

    « Le gouvernement du Canada adhère à une démarche internationale concertée face aux problèmes continus dans la région du Sahel, a déclaré le ministre Paradis. L’aide au développement à long terme fournie par le Canada est essentielle à la stabilité socioéconomique du Mali. Nous sommes satisfaits qu’un gouvernement démocratique dirigé par des civils au Mali s’emploie à résoudre les problèmes qui touchent la région. »


  • Progrès notables dans le processus de paix au Mali, selon Albert Koenders
    APA, 10/04/2014 17h13
    Des « progrès notables » ont été enregistrés pour le déploiement de la force des Nations Unies au Mali et l'amorce du processus de paix dans ce pays, s’est félicité le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU au Mali, Albert Gérard Koenders.

    M. Koenders a fait cette appréciation dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre avec le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, en sa qualité de président en exercice de l'Union Africaine, jeudi à Nouakchott.

    « Jai porté à la connaissance du Président de la République des mesures prises pour le déploiement de la force onusienne au Mali et l'amorce du processus de paix dans ce pays », a-t-il indiqué aux journalistes.

    Il a ajouté que son entrevue avec Ould Abdel Aziz a aussi porté sur le renforcement du processus de paix et les bases de coopération internationale en vue d'aider les Maliens à aboutir à un consensus politique global.

    C'était une « audience productive », a souligné M. Koenders, saluant le « niveau élevé » de la coopération entre les Nations Unies et l'Union Africaine pour que la nation malienne retrouve la paix et la stabilité.


  • Classement FIFA du mois d’avril: le Mali poursuit sa chute
    Malifootball.com, 10/04/2014 16h57
    La FIFA a dévoilé ce jeudi son classement du mois d’avril des sélections nationales et le Mali descend encore dans le classement en se positionne à la 59è place au niveau mondial, 10è en Afrique.

    Ayant atteint son meilleur classement de son histoire en décembre 2012 en occupant la 3è place sur le plan africain, derrière la côte d’ivoire ( 1ere) et l’Algérie ( 2è), la position du Mali ne fait que baisser depuis le début de l’année. Il perd trois places par rapport au mois dernier.

    Au niveau mondial, l’Espagne reste toujours la nation numéro un, suivie de l’Allemagne. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire reste en tête, alors que l’Egypte poursuit sa remontée pour ravir la 2e place à l’Algérie.


  • CS Bastia : Sambou Yatabaré au cœur d’une bagarre à l’entraînement
    Malifootball.com, 10/04/2014 16h44
    L’international malien Sambou Yatabaré ne manque pas encore de se faire remarqué en déclenchant une bagarre lors de la séance d’entrainement d’hier mercredi avec son club.

    Rapporté par le quotidien français L’Équipe, le point de départ des altercations entre Sambou et plusieurs de ses coéquipiers a été un premier coup de l’international malien sur le latéral gauche Julian Palmieri, lors d’une opposition.

    Après que ce dernier lui a rendu la pareille, Sambou Yatabaré s’en est vivement pris à Palmieri, souhaitant en découdre aux poings avec son partenaire. Impossible à calmer, c’est finalement Romaric qui, le traînant par le maillot, est parvenu à lui faire quitter le terrain au bout d’une dizaine de minutes. Toujours remonté, Yatabaré a profité d’une pause pour revenir à la charge sur son coéquipier. Écarté cette fois par Djibril Cissé, il va s’en prendre à l’international français pour une nouvelle altercation, stoppée par le reste du groupe. Rentré aux vestiaires avec son entraîneur Frédéric Hantz, Sambou Yatabaré a quitté le centre d’entraînement quelques minutes plus tard, invectivant une nouvelle fois Palmieri…

    Le milieu de terrain malien risque ainsi des grosses sanctions internes. Déjà suspendu pour trois matches suite sa suspension consécutif à son expulsion face à Reims (2-0), le 22 mars dernier.

    Sambou Yatabaré est auteur de 11 matches cette saison avec le SC Bastia, qu’il a rejoint en prêt lors du mercato d’hiver , en provenance de l’Olympiakos ( Grèce).


  • Rencontre du PM avec les membres du personnel
    Primature, 10/04/2014 15h49
    La cérémonie a débuté par les mots de bienvenue du Directeur de Cabinet Monsieur Fousseyni Samaké. Au nom de tous, M. Samaké a réitéré les félicitations pour le choix du Président de la République porté sur M. Mara, ce qui découle des qualités professionnelles de ce dernier. Les responsabilités sont lourdes et les défis énormes. Pour leur part, les femmes et les hommes de la Primature assurent leur engagement au Premier ministre pour la réussite de la mission.

    Prenant la parole, le nouveau Premier ministre a tenu à rendre hommage à son prédécesseur. Il aurait souhaité l’avoir à ses côtés pour s’adresser aux collaborateurs. « Le pouvoir est un fait de Dieu et la responsabilité est divine », Moussa Mara a attiré l’attention sur la gravité de la situation actuelle qu’il a souhaité apprécier à la hauteur des enjeux et en a appelé au sens de l’abnégation, de l’esprit d’équipe, de la solidarité, et de l’implication personnelle et collective.


  • Les polices de la CEDEAO en conclave à Bamako la semaine prochaine
    APA, 10/04/2014 15h19
    Les chefs des forces de police des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se retrouveront du 16 au 17 avril prochain à Bamako, pour étudier les voies et moyens d’augmenter les capacités de lutte de la sous-région contre la criminalité transnationale, a appris APA, jeudi, de source officielle, dans la capitale économique ivoirienne.

    Cette réunion « permettra d’examiner l’état de mise en œuvre des recommandations de la précédente assemblée générale du (Comité des chefs de police d’Afrique de l’Ouest) CCPAO relatives aux opérations conjointes de police, d’échanger des informations et partager des expériences et des bonnes pratiques en matière de formation et d’opérations policières », souligne le texte.

    Au cours des travaux, les participants (officiers de police, personnels spécialisés de la CEDEAO, représentants d’Interpol et d’autres services d’application de la loi) auront à concevoir « les modalités de mise en œuvre pour la conduite des opérations conjointes de police identifiées et adoptées » par la dernière réunion de l’assemblée générale annuelle du CCPAO.


  • Les balafonistes du Mali se mobilisent pour la paix
    Journaldumali.com, 09/04/2014 20h34
    C'est le porte-parole et président d’une Association des Balafonnistes qui l'a annoncé ce mercredi lors d'un point de presse, le 19 avril prochain au palais de la culture se déroulera la « Nuit du Balafon ». Il s'agit d'un grand concert qui va réunir tous les joueurs de l’instrument de musique le plus utilisé au Mali. Mahamadou Dembélé dit Dabara a expliqué à la presse les origines et les objectifs de la création de son association.

    Cette association a pour objectifs la promotion du secteur du balafon au Mali et partout dans le monde, le renforcement de l’union, de l’entraide, de la solidarité entre les membres et surtout la contribution à travers le balafon à la promotion d’un état de Paix et de Sécurité au Mali et ailleurs.


  • Attaque du domicile du président Konaré : trois assaillants arrêtés
    Xhinua, 09/04/2014 20h17
    Trois des individus qui avaient attaqué le week-end dernier le domicile de l’ancien président malien (de 1992 à 2012), Alpha Oumar Konaré, ont été arrêtés par la gendarmerie, a confié mardi à Xinhua une source sécuritaire.

    La même source n’a pas révélé les circonstances dans lesquels les trois assaillants ont été arrêtés, ni leur identité. « Ils sont mis aux arrêts au camp de la gendarmerie », a-t-elle précisé.

    Dans la nuit du vendredi à samedi dernier, des hommes armés ont attaqué le domicile de l’ex-président malien Alpha Oumar Konaré. Lors de la riposte des éléments chargés de la garde de la résidence, l’un des assaillants a été tué.


  • Incendies des marchés: 400 millions de F CFA pour soulager les commerçants
    Abamako.com, 09/04/2014 16h29
    Face aux drames vécus par les occupants des zones concernées, le gouvernement apporte une assistance financière d’une enveloppe de 400 millions de F CFA.

    En effet, la gestion et l’encadrement des commerçants relève de la compétence du Ministère de Commerce. La cérémonie de remise du vendredi dernier qui s’est déroulée sous la présidence du Ministre Abdel Kader Konaté dit « Empé », l’actuel titulaire de ce portefeuille, s’inscrit dans cette logique. Ainsi, trois points ont engendré la présente rencontre. Il s’est agi de la disponibilité des 400 millions de F CFA, donné par le gouvernement ; la mise en place d’une commission pour la fiabilité et la facilité du travail de partage et la réaffectation des commerçants déguerpis dans un autre site, qu’est les Halles de Bamako.


  • Moussa Mara attendu pour s'exprimer
    RFI, 09/04/2014 14h43
    Au Mali, le nouveau Premier ministre Moussa Mara devrait s’exprimer pour la première fois ce mercredi 9 avril. Ce week-end, les autorités ont annoncé le remplacement de l’ancien Premier ministre, Oumar Tatam Ly par Moussa Mara. Pour la première fois, l’exécutif explique aujourd’hui les raisons de ce remaniement.

    Sept mois après la mise en place du gouvernement, c’est court. Quatre mois après les législatives, c’est long. C’est pourtant le moment choisi par le président Ibrahim Boubacar Keïta pour changer de Premier ministre et procéder à un remaniement du gouvernement.


  • Mali: l'ambassade des USA distribue plus d'un million de moustiquaires imprégnées
    Journaldumali.com, 08/04/2014 20h19
    Pour marquer la journée mondiale de la santé célébrée le 7 avril de chaque année, l'ambassade des États-Unis au Mali a lancé la distribution de plus d'un million de moustiquaires imprégnées, le 5 Avril dernier à Kita dans le cadre de sa campagne de lutte contre le paludisme, une maladie qui est la principale cause de morbidité et de mortalité dans le pays.

    En collaboration avec le Programme National de Lutte contre le Paludisme au Mali, l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et le Centre pour le contrôle des maladies (CDC) ont distribué plus de 6 millions de moustiquaires traitées aux Maliens et cherchent à réduire le nombre de cas de paludisme à 70 pour cent. Les scientifiques maliens et américains sont en collaboration pour éradiquer entièrement la maladie sous les auspices de l’Institut National de la Santé des États-Unis de la (NIH).

    Pour renforcer les avantages d’un mode de vie sain et l'importance du diagnostic précoce, l'ambassade des États-Unis tient sa foire annuelle sur la santé pour les employés, le 8 Avril.




  • La Minusma et le Pnud participent au redéploiement des autorités judiciaires
    Minusma, 08/04/2014 18h25
    Les activités ont repris depuis le 1er avril pour les juges de paix de Niafunké et Gourma Rharous - dans la région de Tombouctou, celle du juge de Goundam reprendront prochainement.

    Le tribunal de première instance de Tombouctou a quant à lui reçu en début de mois mobilier de bureau destiné à compléter la donation en matériel informatique donné par les Pays-Bas.

    La conception des projets pour les tribunaux et prisons de Goundam, Dire et Gourma Rarhous vient d'être terminée.

    Dans un autre domaine, lundi dernier la section Justice et administration pénitentiaire a remis un lot de médicaments de première nécessité au régisseur et a l’infirmière de la maison d’arrêt et de correction de Tombouctou.

    Cette modeste contribution permettra d’améliorer les conditions de détention des détenus en leur assurant un accès à des médicaments.

    Si ces actions concrètes confirment bien la priorité du Gouvernement malien à restaurer le système judiciaire et pénitentiaire dans les régions du Nord, elles démontrent également l'excellente coopération entre le Ministère de la justice, la MINUSMA, le PNUD et les différents donateurs impliqués dans le domaine de la Justice.


  • Virus Ebola: les résultats de deux cas sont connus
    Journaldumali.com, 08/04/2014 13h45
    Après l'annonce des "trois cas suspects" de fièvre hémorragique par le gouvernement la semaine dernière, les résultats de deux cas sont connus. Il ne s'agit pas du virus Ebola. C’est ce que révèlent les tests réalisés à partir des prélèvements. Le 3ème cas suspect est en cours d'analyse parce qu'il qu’il avait fui. Ses prélèvements n’auraient pas été faits en même temps que les autres. Nous y reviendrons.



  • Primature: Oumar Tatam Ly a fait ses adieux
    Journaldumali.com, 08/04/2014 13h38
    Le Premier ministre sortant Oumar Tatam a rencontré ses collaborateurs pour une émouvante cérémonie. C'était hier lundi 7 avril à la Primature.

    «Tout ce que Dieu fait a un début et une fin, je m’en vais l’âme en paix», a conclu Oumar Tatam LY, à l’issue de la cérémonie d’adieu, organisée ce lundi dans la salle de réunion de la Primature, entre le Premier ministre démissionnaire et son cabinet ainsi que l’ensemble du personnel de l’administration du service.

    C'est Fousseyni SAMAKE, Ministre Directeur du Cabinet, qui a pris al parole au nom de ses collègues. Il a salué l’humilité, l’ardeur et la détermination au travail ainsi que surtout l’efficacité du Premier ministre démissionnaire.

    Oumar Tatam Ly avait été nommé chef du Gouvernement le 05 septebre 2013. Il a démissionné le 05 Avril dernier et a été remplacé par Moussa Mara.


  • Démission du gouvernement, Moussa Mara nommé Premier ministre
    Journaldumali.com, 06/04/2014 01h01
    La nouvelle était attendue depuis plusieurs semaines, elle vient de tomber. Le gouvernement avec à sa tête Oumar Tatam Ly a rendu sa démission. Un nouveau Premier ministre a été nommé par le Président de la République. Il s'agit de Moussa Mara, président du parti Yéléma et candidat malheureux à la dernière présidentielle.

    Il s'était allié au second tour à l'actuel résident de Koulouba qui lui avait confié après son élection le portefeuille Ministre de l'Urbanisme et de la ville, fonction qu'il occupait jusqu'à ce samedi 05 avril 2014. Place maintenant aux consultations pour la constitution du nouveau gouvernement.


  • Moussa Mara est nommé Premier Ministre
    Journaldumali.com , 06/04/2014 00h54
    Suite à la démission du gouvernement d'Oumar Tatam Ly, Moussa Mara, anciennement ministre de la politique de la Ville vient d'être nommé Premier ministre; L'annonce a été faite ce samedi 5 avril par le secrétaire général de la présidence à la télévision nationale.

  • IBK à Kigali pour le 20è anniversaire du génocide rwandais
    Présidence Mali, 05/04/2014 18h37
    A l’invitation de son homologue du Rwanda, Son Excellence Paul Kagamé, le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta, accompagné d’une délégation de haut niveau et de son épouse, quitte Bamako dimanche pour prendre part à Kigali, au Rwanda, ce lundi 7 avril, aux célébrations du 20ème anniversaire du génocide rwandais.

    20 ans, jour pour jour, après l’épisode le plus sanglant de l’histoire contemporaine de notre contient qui a fait quelque 800.000 morts, majoritairement Tusti, ces célébrations seront marquées par une « Flamme du souvenir » qui sera allumée par le Président rwandais, Son Excellence Paul Kagamé, au Mémorial du Génocide, et une « Marche du souvenir » vers le plus grand stade de Kigali, où, recevant ses hôtes, le président Kagamé prononcera un discours.

    Outre le président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta, plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique et du monde prendront part à ces célébrations.


  • Ebola : la dépouille mortelle d'une malienne morte en Guinée, inquiète
    Journaldumali.com , 04/04/2014 17h55
    Les autorités médicales prennent le taureau par les cornes suite à l'arrivée jeudi soir à Bamako de la dépouille mortelle d'une dame nommée Aye Diallo. Cette malienne morte en Guinée a souhaité être inhumée chez elle et l'arrivée de sa dépouille a ameuté les commerçants et badauds qui officient au rond point du poste de police de Sébénicoro. Le médecin Samba Sow du centre de santé de sibiribougou et son équipe se sont immédiatement déportés sur les lieux pour récupérer le corps sans vie qu'ils ont isolé pour contrôle.

    L'objectif est d'y faire des prélèvements pour se faire une idée des causes de la mort d'Aye Diallo. Le docteur Sow a également déployé une équipe sur place pour contrôler tous les passagers en provenance de la Guinée. Ces derniers sont interrogés pour savoir s'ils n'ont pas la diarrhée, le paludisme ou des maladies similaires. Depuis hier, près de 78 personnes ont été contrôlées sans que rien n'ait été signalé.


  • Le barreau malien s'enrichit de 28 nouveaux avocats
    Journaldumali.com, 03/04/2014 16h54
    Il s'agit de 26 avocats stagiaires dont une dame, admis au concours du Certificat d'aptitude à la profession d'avocat(CAPA) pour la session d'octobre 2013 et 2 docteurs en Droit admis sur titre. Ils ont prêté serment ce jeudi matin 3 avril 2014 à la Cour d'Appel de Bamako. C'était en présent du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Mohamed Aly Bathily, de la marraine Fanta Sylla, ancien Bâtonnier de l'ordre des avocats du Mali et ancienne ministre de la Justice. Avant de les renvoyer à leur fonction, le président de la Cour et le procureur de la République, ont félicité les récipiendaires avant de leur prodiguer de sages conseils.

  • Des Casques bleus bangladais se joignent à la MINUSMA
    operationspaix.net, 03/04/2014 12h01
    Un contingent bangladais de 112 soldats a quitté hier mercredi Dhaka pour prendre part à la MINUSMA. Dans les prochains mois, ce sont près de 1450 militaires bangladais qui devraient être déployés au Mali. Avec cette contribution, le Bangladesh pourrait passer devant le Pakistan et devenir le premier pays contributeur de personnel en uniforme aux opérations de paix onusiennes.

  • Mali: la sécurité se détériore, prévient l'ONU
    Journalmetro.com, 03/04/2014 11h36
    Le niveau de sécurité se détériore dans le nord du Mali en raison d’une recrudescence des activités terroristes dans la région, a prévenu le secrétaire-général des Nations unies, mercredi.

    Ban Ki-moon a pressé les membres de l’ONU à fournir des hélicoptères de transport militaire aux troupes déployées dans cette vaste région.

    Dans un rapport au Conseil de sécurité qui a circulé cette semaine, M. Ban fait état d’une montée des attaques des groupes Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et Mouvement pour l’unification et le jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO) contre les forces françaises, maliennes et de l’ONU, usant entre autres de roquettes et d’engins explosifs artisanaux.


  • Le Luxembourg réaffirme son plein soutien au Mali
    Xhinua, 03/04/2014 11h12
    Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, a réaffirmé, mercredi à Bruxelles, le plein soutien du Grand-Duché aux efforts en cours du Mali.

    Le ministre Asselborn s’est félicité de l’excellence des relations bilatérales et des liens profonds d’amitié qui se sont tissés au fil du temps entre le Luxembourg et le Mali, lors d’une entrevue entre lui et le président malien Ibrahim Boubacar Keita, en marge du Sommet UE-Afrique.

    En remerciant le Luxembourg pour la continuité de son soutien, le président malien insiste sur le fait que le Grand-Duché fut l’un des rares aux côtés du Mali pendant toute la durée de la grave crise qui a secoué le pays.

    Les discussions du ministre Asselborn avec le président Keita, en présence du ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, et de la ministre de l’Economie et des Finances, Bouaré Fily Sissoko, ont permis un échange de vues sur les derniers développements au Mali.

    Selon les autorités maliennes, le Mali a parachevé le retour à l’ordre constitutionnel suivant le succès des élections présidentielles et législatives.


  • Agriculture: mise en eau d’un casier rizicole au Mali
    Afriquejet.com, 03/04/2014 11h11
    Le Premier ministre malien, Oumar Tatam Ly, a présidé mardi la cérémonie de mise en eau d’un casier rizicole de 2.500 nouveaux hectares aménagés à M’Bewani dans la zone de l’Office du Niger (région de Ségou), a appris la PANA de source officielle.

    Réalisé grâce à un financement de l’Union européenne pour un montant de 11,2 milliards de FCFA, cet aménagement porte les surfaces irriguées en maîtrise totale de l’eau de l’Office du Niger à 110.000 hectares, soit 14 % du potentiel irrigable de cette entreprise.

    Il permet d’augmenter de 33.000 tonnes les productions de riz et de cultures maraîchères grâce une production supplémentaire annuelle de 15.000 tonnes de riz paddy et 18.000 tonnes de produits maraîchers. La réalisation du casier de M’Bewani contribue à l’objectif de développement de la zone Office du Niger qui ambitionne d’aménager 200.000 hectares à l’horizon 2020.


  • Ouverture de la 1ere session du Conseil communal du District de Bamako
    Abamako.com, 03/04/2014 01h55
    L'examen et l'adoption du compte administratif, du plan triennal d’appui technique (PTAT) dans son volet formation et l’inscription de la quote-part de droit de tirage ANICTau budget 2014, l’assainissement urbain et les incendies que la capitale a connus ces derniers temps, sont les principaux points inscrits à l’ordre du jour de la 1ère session au titre de Vannée 2014. Selon Adama Sangaré, maire du district, cette session s’articule autour de trois axes reflétant chacun un chantier fort évocateur du renouveau de l’action publique.

  • Les Pays-Bas vont déployer trois hélicoptères Chinook au Mali
    air-cosmos.com, 02/04/2014 14h32
    Les Pays-Bas ont fini par se résoudre à dépêcher à l’automne prochain trois hélicoptères de transport CH-47 Chinook au Mali, afin de renforcer leur contingent au sein de la force des Nations unies, la Minusma, faute d’appareils civils en nombre suffisant. La ministre néerlandaise de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert, en a fait l’annonce le 28 mars.

    Le déploiement de ces trois hélicoptères lourds et de quelque 70 personnes portera à près de 450 Casques bleus la contribution néerlandaise à la Minusma, dirigée par un ancien ministre néerlandais, Bert Koenders. Ils seront principalement basés à Gao et disposeront également de quatre hélicoptères d’attaque AH-64D Apache.

    Au départ, le gouvernement néerlandais avait espéré pouvoir compter sur des hélicoptères civils, notamment pour des missions d’évacuation sanitaire. Mais "la recherche intensive" de tels appareils par l’ONU n’a rien donné, selon La Haye. Et les trois voilures tournantes dont dispose la Minusma ne sont pas en mesure d’être engagés dans des situations de combat, selon Mme Hennis-Plasschaert.

    Les trois Chinook ne seront toutefois pas opérationnels avant le mois d’octobre, alors que les troupes néerlandaises - dont des forces spéciales - affectées à la collecte du renseignement dans le nord du Mali devraient être à pied d’oeuvre dès la fin du mois de mai.


  • L'OMS offre des kits de protection contre les maladies au Mali
    Afriquejet.com, 02/04/2014 13h55
    Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Mali, Ibrahima Socé Fall, a remis mardi aux autorités sanitaires maliennes un équipement de surveillance épidémiologique constitué de 5.000 kits de protection personnelle (PPE) contre les maladies.

    Ce don est la concrétisation du plan de riposte élaboré par le ministère malien de la Santé et de l’Hygiène publique et l’OMS dès la déclaration de l’épidémie de la fièvre Ebola en Guinée où la maladie a provoqué la mort de plusieurs dizaines de personnes en moins de dix jours.

    Depuis l’annonce de l'apparition de cette maladie en Guinée, le ministère de la Santé du Mali, l’OMS et d’autres partenaires techniques et financiers ont décidé de prendre des mesures pour éloigner du Mali le spectre d’une contamination.

    Chaque kit contient deux bonnets, une poubelle plastique, quatre tampons d’alcool, une lingette germicide, un tablier, une blouse, deux paires de gant d’examen, une lunette de protection, un respirateur communément appelé masque facial et une fiche technique d’utilisation du kit.

    Après la remise des kits, des équipes se sont rendues à Kourémalé, à la frontière guinéenne, pour conforter la lutte du personnel médical chargé de la veille épidémiologique sur le terrain.

    Le gouvernement malien avait publié le lundi 24 mars dernier un communiqué informant la population malienne qu’à cette date qu’aucun cas de fièvre hémorragique à virus Ebola n’avait été signalé sur le territoire malien.

    Les services techniques de la santé du Mali en collaboration avec l’OMS sont mobilisés pour l’application d’un plan d’action prévoyant entre autres le renforcement du dispositif de contrôle sanitaire aux frontières, le renforcement de la surveillance épidémiologique, l’information des communautés et des prestataires de soins sur les mesures de prévention et le renforcement des stocks de médicaments pour la prise en charge d’éventuels cas de contamination.


  • Réunion du Comité Afrique de l'Internationale Socialiste
    Koulouba, 01/04/2014 13h47
    Le Comité Afrique de l’Internationale Socialiste réuni à Dar es Salaam les 28 et 29 mars 2014, après avoir écouté les communications pour l’engagement envers la paix et la résolution des conflits dans la région, se réjouit des progrès réalisés dans la sortie de crise multidimensionnelle au Mali.

    Le Comité se félicite de l’élection très brillante du camarade Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République.




    Le Comité salue le leadership incontestable de Ibrahim Boubacar KEÏTA pour le renforcement de la démocratie, l’état de droit, la paix, la sécurité et la stabilité du Mali.




    Le Comité l’encourage à poursuivre la recherche de la paix par le dialogue social et la concertation, et lui apporte son soutien indéfectible.





  • Hamèye Founé Mahalmadane à la Cour de justice de la CEDEAO
    Min Jeunesse et Spor, 31/03/2014 19h35
    Le 44e sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), qui vient de se tenir à Yamoussoukro (Côte d'Ivoire), a nommé notre compatriote Hamèye Founé Mahalmadane juge à la Cour de justice de la Communauté à Abuja, au Nigeria. Une promotion pour ce magistrat réputé non seulement par sa parfaite maîtrise des sciences juridiques, mais aussi et surtout pour sa rigueur et sa conscience professionnelles à toute épreuve.

    Hamèye Founé Mahalmadane a été ministre de la Jeunesse et des Sports entre avril 2012 et septembre 2013. Et il y a laissé de très bons souvenirs comme un leader rassembleur animé d'une farouche volonté de mettre le sport sur des bases solides de la performance.

    Il n'a pas non plus ménagé ses efforts pour que la jeunesse malienne puisse prendre conscience et assurer pleinement son rôle dans la réconciliation et la reconstruction du Mali après la crise institutionnelle et sécuritaire.


  • Une affaire judiciaire française éclabousse le président malien IBK
    RFI, 31/03/2014 11h25
    Dans un article publié ce vendredi, Le Monde fait état d’une «mise en cause pour corruption du président malien» dans le cadre d’une information judiciaire ouverte à Paris contre l’homme d’affaires Michel Tomi. La présidence malienne dénonce «un article [qui] vise à salir l’honneur d’un homme» et à «jeter le discrédit sur les efforts de toute une nation».


    Selon le communiqué officiel des services de la présidence malienne, le chef de l'Etat malien a pris l'attache d'avocats locaux et français afin « d’étudier toutes les suites judiciaires possibles, y compris en termes de mesures urgentes et à titre conservatoire ». Pour Bamako, « cet article vise à salir l’honneur d’un homme, Ibrahim Boubacar Keïta ». Le même communiqué affirme que « les valeurs d’intégrité et de rigueur morale du président malien n’ont jamais été remises en cause, et ce par qui que ce soit ».



  • Au Sommet de la CEDEAO, Pierre Buyoya appelle le Mali à lancer les pourparlers inclusifs
    Misahel, 28/03/2014 16h32
    M. Pierre Buyoya, chef de la Mission de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel (MISAHEL) représente la présidente de la Commission de l’UA, le Dr Nkosazana Dlamini Zuma, au 44ème Sommet de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est ouvert ce 28 mars courant à Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire. Le Sommet de la CEDEAO examinera notamment la situation au Mali.




    Dans son discours prononcé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du Sommet, M. Buyoya a adressé ses félicitations au Gouvernement et au peuple du Mali pour les progrès remarquables accomplis en à peine un an. «Parmi ces progrès, l’on peut citer les efforts dans la promotion de la réconciliation nationale, à travers notamment des consultations populaires dans le pays et les actions préliminaires et préparatoires au lancement des pourparlers inclusifs ainsi que les mesures de confiance, comme la libération de prisonniers identifiés par les mouvements armés et la levé des mandats d’arrêt frappant certains leaders de mouvements armés », a-t-il soulignée. A cet égard, malgré les défis qui demeurent à relever, le Chef de la MISAHEL et Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel a appelé les autorités maliennes «à aller de l’avant, notamment avec le lancement des pourparlers inclusifs tout en assumant le rôle de leadership dans ce processus ».




    M. Buyoya a également félicité la CEDEAO pour son engagement constant et qualitatif dans la sous-région ouest-africaine surtout au Mali dans la résolution et la sortie de crise. L’UA continuera à «travailler avec la représentation spéciale de la CEDEAO au Mali, main dans la main, pour appuyer les efforts des autorités pour la mise en œuvre effective de l’Accord de Ouagadougou».


  • La MINUSMA au 44e sommet de la CEDEAO
    Minusma, 28/03/2014 10h40
    Les dirigeants de la CEDEAO se réuniront les 28 et 29 mars à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire à l'occasion de la 44e session ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la communauté.

    Le Représentant spécial du Secrétaire général (RSSG) et Chef de la MINUSMA, M. Albert Koenders, accompagné du Commandant de la Force, le Général Jean Bosco Kazura participeront au sommet.



    En effet, comme stipulé dans la résolution 2100 du Conseil de Sécurité, l'ONU, la CEDEAO et l'Union Africaine continuent de coordonner leur action en faveur d’une paix durable, de la sécurité, de la stabilité et de la réconciliation au Mali. La situation au Mali figure à l'ordre du jour du sommet.



    Dans ce cadre, le RSSG rencontrera des Chefs d'Etats et hauts responsables de la CEDEAO afin de discuter les moyens de renforcer davantage la coopération en vue de soutenir le processus de stabilisation du pays et d'accélérer la préparation pour la tenue prochaine de pourparlers inclusifs de paix au Mali.




  • Frédéric Kanouté, ambassadeur de la Femafoot
    APA, 27/03/2014 13h46
    La Fédération malienne de football a annoncé mardi avoir nommé l’ex-international Frédéric Oumar Kanouté en qualité d’ambassadeur en charge d’appuyer le staff technique lors de regroupements de sélections nationales en vue de compétitions internationales. Cette nomination était attendue depuis que Frédéric Oumar Kanouté avait annoncé, il y a une semaine, son intention de se rapprocher de l'instance fédération nationale fédérale nationale et des ‘'Aigles'' maliens.

    ‘'Je souhaite être proche de l'équipe (nationale du Mali) et l'appuyer malgré mon calendrier très chargé'', avait affirmé Frédéric Oumar Kanouté, après une visite le 18 mars au siège de la Femafoot. A en croire la décision qui le nomme comme ambassadeur, Kanouté va aider la Fédération malienne de football dans la promotion et la formation des jeunes joueurs, d'entraîneurs et de staffs techniques.



  • Poursuite contre ATT : les députés de la haute cour de justice prêtent serment
    Journaldumali.com, 27/03/2014 10h45
    Les 9 députés de la Haute Cour de justice prêteront serment ce jeudi matin, lors de la plénière de l’Assemblée Nationale du Mali, après la désignation des 09 membres de cette institution le 10 mars denier. Elle est la seule habilitée à juger les anciens présidents de la République et Ministres pour des crimes commis dans l’exercice de leurs fonctions. Sa création fait suite à une saisine de l’Assemblée nationale par le gouvernement, qui entend juger l’ancien président Amadou Toumani Touré pour haute trahison.

  • L'association des amis de Ghislaine Dupont voit le jour
    RFI.fr, 27/03/2014 10h14
    « Les amis de Ghislaine Dupont », tel est le nom de l'association que des proches et des amis de notre consœur française, assassinée en novembre dernier à Kidal dans le nord du Mali, viennent de créer. Cette initiative a pour objectif de comprendre ce qui s'est passé le 2 novembre 2013 et de pousser la justice à faire la lumière sur les assassinats de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon.

    Cinq mois après le drame de Kidal, aucun juge d'instruction n'a été saisi. Pourtant, le parquet - en décembre dernier - avait assuré aux proches des victimes que ce n'était qu'une affaire de semaines – trois mois au maximum - mais depuis, rien. L'enquête préliminaire est toujours en cours au parquet antiterroriste de Paris. Mais sans l'ouverture d'une information judiciaire, les parties civiles ne peuvent demander aucun acte ni accéder au dossier.

    Cinq mois après, le mobile du double assassinat reste incertain et on s'interroge toujours également sur les mouvements des troupes françaises dans la zone où nos confrères ont été tués.


  • Fin de séjour pour le directeur régional de l'UNICEF
    L'Essor, 27/03/2014 09h54
    Le directeur régional de l’Unicef Afrique du Centre et de l’Ouest, Manuel Fontaine a effectué en début de semaine, une visite de travail de 72 heures dans notre pays. Au cours de son séjour Manuel Fontaine a eu une série d’entretiens avec les responsables des Nations-unies ainsi qu’avec les hautes autorités du pays, notamment le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

    En marge de ces entretiens de travail Manuel Fontaine a effectué mardi une visite des sites d’intervention du programme de coopération Mali-Unicef à Moribabougou et Kabé dans le cadre de la promotion de l’hygiène en milieu scolaire et des soins essentiels dans la communauté (SEC).


  • Plus de 170 millions de FCFA pour le recensement général de l'agriculture nationale
    Journaldumali.com, 27/03/2014 09h52
    Le projet de recensement est dans la continuité de celui qui date de l’année 2004 pour l’agriculture, celui de l’élevage remontant à 1992. Des données jugées caduques aujourd'hui pour les acteurs qui se sont donnés la main pour relancer l'initiative. Le ministre Bocary Tréta a signé le 25 mars un accord de financement avec Fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

    L'organisme onusien fournira les fonds nécessaires à la mise en oeuvre du projet, soit un montant de 172 millions de FCFA.


  • Le Mali au menu de la 44ème session des chefs d'Etat de la CEDEAO
    Journaldumali.com, 25/03/2014 19h40
    La 44e session ordinaire de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'ouvre vendredi à l'Hôtel Président de Yamoussoukro.

    La situation au Mali et en Guinée-Bissau fera l'objet d'une séance à huis clos déjà mardi à la 31e session ordinaire du Conseil de médiation et de sécurité de la CEDEAO.

    Le 44e sommet de la CEDEAO prend fin samedi avec l'élection du président en exercice de la Conférence. Trois candidats sont en lice, à savoir Macky Sall du Sénégal, John Dramani Mahama du Ghana et Mme Ellen Johnson Sirleaf du Liberia. Ils comptent succéder au Président ivoirien, Alassane Ouattara qui a annoncé qu'il ne briguerait pas un troisième mandat.


  • Campagne agricole 2014 : 7.180. 404 tonnes de céréales et 525 000 tonnes de coton attendus
    Journaldumali.com, 25/03/2014 11h59
    Hier dans la salle de conférence de la primature, s’est tenue la 5ème session du Comité exécutif national de l’Agriculture (CENA) présidé par le premier ministre Oumar tatam ly en présence du ministre du développement rural Dr Téréta et de Bakary Togola, président l’APCAM( Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali). Cette session du CENA qui avait pour objet d’examiner le plan de campagne agricole 2014-2015. Sa mise en œuvre contribuera à l’atteinte des objectifs de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que l’amélioration des revenus des 805 000 exploitations agricoles et la réduction de la pauvreté. 350.000 hectares supplémentaires, c’est ce que prévoit le gouvernement conformement à la déclaration de Dakar, et le coût total du plan qui sera soumis à l’appréciation du président de la république Ibrahim Boubacar Keita est arrêté à 176,5 milliards de FCFA

  • L'armée malienne saisit une grosse quantité d'obus à Tamkoutat
    L'indépendant , 25/03/2014 10h21
    L’armée malienne est tombée, mercredi, sur une importante quantité d’obus dans le secteur de Tamkoutat dans la région de Gao. Ces armes avaient été laissées par des islamistes qui espéraient les récupérer pour s’en servir contre des cibles militaires.

    C’est l’une des rares fois, depuis la débandade des assaillants au nord du Mali et précisément dans la région de Gao, qu’une telle quantité d’obus est saisie en même temps et au même endroit par les forces armées. La localité de Tamkoutat où ces armes ont été saisies est en proie à une insécurité récurrente opposant les communautés touareg à des songhaï ou peuls.




  • Le Directeur de la Banque Mondiale reçu à Koulouba
    L'indicateur du Reno, 25/03/2014 10h20
    Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a reçu en audience, le lundi 24 mars, Paul Noumba Um, nouveau directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Mali, le Niger et le Tchad. L’audience s’est déroulée en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko.

    M. Noumba Um qui venait d’une visite dans la zone Office du Niger a rendu compte au président de la République de la stratégie de son institution en faveur du développement des agropoles, des spéculations agricoles et de la transformation des produits agricoles. Les échanges entre le chef de l’Etat et son hôte ont aussi porté sur la question des aménagements agricoles indispensables pour assurer à notre pays l’autosuffisance et la souveraineté alimentaire.


  • Le président IBK reçoit le Directeur Régional de l'UNICEF
    D.D/ Koulouba, 24/03/2014 18h32
    Le Président de la République a reçu en audience ce lundi 24 mars 2014, M. Manuel Fontaine, Directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. L’audience s’est déroulée en en présence du Ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, M. Ousmane Koné.
    M. Fontaine est venu faire au président de la République le point des actions menées par l’UNICEF en vue du retour des services sociaux de base dans le Nord de notre pays.
    Il a aussi saisi l’occasion pour partager avec son hôte les défis et les priorités de son institution notamment en ce qui concerne l’accès à l’eau potable, l’éducation et la nutrition.
    Le président de la République s’est réjoui des initiatives de l’UNICEF et a encouragé M. Fontaine et son organisation à s’investir davantage en vue de relever ces défis partagés.
    Monsieur Manuel Fontaine était accompagné de M. Gianfranco Rotigliano, Représentant par intérim de l’UNICEF au Mali et de Monsieur Ismael Ishaq Maïga, chargé de Communication de l’UNICEF au Mali.


  • Mali –Canada : Diplomatie et partenariat dynamique
    L'Essor, 24/03/2014 18h11
    Le Canada signe un accord d’intention de financement de près de 36 milliards pour booster l’irrigation de proximité.
    Ce financement sera versé au fonds allemand déjà disponible pour réaliser notamment de petits périmètres irrigués et pistes rurale et magasin de stockage. La sécurité alimentaire passe nécessairement par la promotion de l’irrigation de proximité, d’où la signature de cet accord ce vendredi dernier à Bamako en présence du ministre des affaires étrangères par l’ambassadeur du canada Louis de Lorinier.

    L’appui du Canada au programme national d’irrigation de proximité (PNIP) se fera à travers le projet de renforcement de l’agriculture irriguée au Mali. Cet investissement de 75 millions de dollars canadiens, couvrira un quinquennat. Le Canada n’est pas seul à supporter le coût du programme, il complète en effet les efforts déjà déployés sur le terrain par l’Allemagne, à travers ses principales agences de coopération, la GTZ et la KFW qui totalisent près de 25 ans d’expérience dans ce domaine.






  • 24 mars: journée nationale de la courtoisie sur la route
    Journaldumali.com, 24/03/2014 16h01
    "La route, un espace à partager", c'est le slogan de la journée nationale de la courtoisie, célébrée ce 24 mars sur toute l'étende du territoire.

    Une occasion pour les pouvoirs publics et en particulier le ministère de l'équipement et des transports à travers l'ANASER, pour rappeler aux usagers les règles de base pour le vivre-ensemble sur nos routes. Des sensibilisations meubleront la journée qui a été lancée ce lundi matin par le ministre, en présence de la Directrice Générale de l'Agence Nationale de Sécurité Routière (ANASER).


  • Incendie de marchées: des mesures d'urgence présentées
    Journaldumali.com, 24/03/2014 15h57
    Après l'incendie d'un quatrième marché dans Bamako, en l'espace de trois mois, la commission nationale de lutte contre les incendies s'est réunie dans l'urgence le vendredi dernier. Initiée depuis 2010, elle était en hibernation, faute de financement, mais vient d'être réactualisée par le ministre du commerce sur instruction du Premier ministre.

    La rencontre a servi de cadre à la présentation du rapport de la commission nationale. Ce document, a tenu à préciser le ministre, est au niveau du secrétariat général du gouvernement pour examen avant son adoption au conseil des ministres».

    Afin de prendre des mesures urgentes et relire le plan national de lutte contre les incendies dans les marchés, la commission a au cours de cette session opté pour le désengorgement des voies d’accès et de servitude des marchés. Cette mesure permettra d’assurer la bonne circulation des usagers (acheteurs, vendeurs…) dans le marché, les mouvements des véhicules de la protection civile dans le marché en cas d’incendie, la facilitation de l’accès au parking des marchés ainsi que la fluidité du transport des populations vers le marché. La multiplication des poteaux d’incendies (prises d’eau) autour et à l’intérieur des marchés, la réglementation de l’utilisation des feux ouverts ou nus et la mise en place d’une équipe mixte pluridisciplinaire d’alerte et de veille dans les marchés. Cette équipe mixte aura pour mission de sillonner quotidiennement le marché pour empêcher les installations anarchiques d’étals dans les allées et voies d’accès, déceler et éradiquer les branchements électriques non réglementaires, circonscrire tout comportement dangereux pour la sécurité etc.

    En outre, une campagne nationale d’information, d’éducation et de communication sur l’état actuel de la prévention et de la lutte contre les incendies sera mise en œuvre. Est également prévue la mise en place d’une équipe mixte pluridisciplinaire de veille et d’alerte dans les marchés etc, au titre de la prévention des risques d’incendies.


  • Coût de l’électricité au Mali : Le FMI exige des ajustements
    22 septembre, 24/03/2014 10h23
    Après deux semaines d’échanges et de discussions avec les autorités du Mali, la mission du FMI était face à la presse le mercredi 19 mars 2014, à l’Hôtel des Finances pour faire le bilan de sa visite dans notre pays.

    La rencontre était animée conjointement par Christian Josz, chef de mission et notre ministre de l’Economie et des Finances, Mme Bouaré Fily Sissoko, qui avait à ses côtes son collègue chargé du Budget, Madani Touré.

    Dans sa déclaration liminaire, Christian Josz a expliqué que les discussions avec Bamako avaient porté sur plusieurs points, notamment la première revue du Programme économique du gouvernement, appuyé par la Facilité élargie de crédit (FEC) du FMI, la Loi des finances rectificative et les arriérés que l’Etat doit à certaines entreprises et vice versa.

    De tous ces points, seul celui relatif au secteur de l’électricité n’a pas pu faire l’objet d’accord, aux dires du chef de mission. Pour faire face à la crise de trésorerie dans laquelle la société EDM-SA est plongée depuis des années, le FMI a en effet demandé des ajustements tarifaires pour résorber en partie le déficit de trésorerie que la société connait, avec un coût de production, faut-il le rappeler, plus élevé que le prix de vente du kilowatt.



  • Le Mali a célébré la journée mondiale de la lèpre
    Journaldumali.com, 23/03/2014 23h05
    Au Mali, la Journée est célébrée par l’Union malienne Raoul Follereau (UMRF). En prélude, Orange/Mali a offert la somme de 500 000 F CFA à l’Union. Ce don est destiné aux familles des malades et des malades guéris de la lèpre afin de rendre agréable la Journée internationale de lutte contre la lèpre. Ces cadeaux d’Orange/Mali s’ajoutent à cinq autres bœufs offerts par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita, qui a présidé les festivités de la Journée de dimanche au Centre national d’appui à la maladie (Cnam). Les dons ont été remis en présence des représentants du ministère du Travail, des Affaires sociales et humanitaires, des chefs d’associations comme celle des personnes handicapées ainsi que de nombreux malades guéris de la lèpre.

  • La rebellion en conclave en Italie
    Abamako.com, 21/03/2014 14h22
    La capitale italienne, Rome abrite une réunion des groupes armés du nord du Mali à savoir le MNLA, le HCUA et le MAA. Selon l'une des délégations participantes, cette rencontre va durer trois jours à l'issue desquels, une coordination diplomatique et politique de ces mouvements sera mise en place. Un document pourra être signé dans ce sens.

    Notons que c'est depuis le mardi dernier que les groupes armés se sont rendus en Italie pour participer à cette rencontre. Aucune information n'a filtré sur les raisons du choix de la capitale italienne pour l'abriter et pas non plus la position officielle de ce pays sur ce dossier. Les autorités italiennes auraient cependant donné leur autorisation pour la tenue de cette réunion. Il nous revient que la réunion d'Italie pourrait être une initiative de Sant Egidio, une organisation basée en Italie et qui intervient dans l'humanitaire.


  • Incendie au Marché rose de Bamako
    AFP, 21/03/2014 11h23
    Un incendie aux causes encore inconnues a ravagé dans la nuit de jeudi à vendredi une partie du marché central de Bamako, provoquant d’importants dégâts.

    L’incendie s’est déclaré dans la partie appelée "Marché rose" du marché central, a indiqué un commerçant au journaliste de l’AFP qui a constaté vendredi matin que les pompiers, sous-équipés, n’avaient pas encore réussi à totalement maîtriser les flammes et étaient aidés par des bénévoles avec des seaux d’eau.

    "On ne sait pas encore les causes de l’incendie, mais ce marché construit au départ pour 800 personnes, abritait 3.000 personnes", a affirmé Ousmane Diallo, membre du syndicat des commerçants détaillants du Mali. Selon lui, les branchements électriques "anarchiques" sont nombreux sur ce marché.

    "Les pertes et les dégâts causés par l’incendie sont évalués pour le moment à des centaines de millions de FCFA", soit plusieurs millions d’euros, selon M. Diallo. Situé au coeur du grand marché de Bamako, le "Marché rose" doit son nom à la couleur des murs de ses échoppes. Dans les années 1960, c’était le principal marché aux légumes de la capitale malienne, mais il est devenu au fil des années un des poumons de la vie économique de la ville, On y trouve toujours des légumes, mais également d’innombrables autres produits (bijoux, tissus, artisanat, etc).



  • Mali: le Gal Sanogo a entamé une grève de la faim
    L'Indépendant, 20/03/2014 15h26
    Transféré de l’Ecole de gendarmerie de Bamako à Sélingué, où il est incarcéré depuis la semaine dernière, l’ex-chef de la junte militaire, le capitaine-général Amadou Haya a entamé, depuis le mardi dernier, une grève de la faim en protestation de sa privation de liberté qu’il considèrerait comme » injuste au vu du travail abattu pour le Mali « .

    En effet, l’auteur du coup d’Etat contre ATT estime, selon des sources concordantes, qu’il devait être considéré comme » un héros » par les autorités du pays et cela au vu » du rôle historique » qu’il a eu à jouer le 22 mars 2012.

    De ce fait, il ne mériterait pas ce traitement car, selon lui, c’est grâce à lui que le Mali est dans cette situation qui a permis à un nouveau pouvoir de s’installer à la suite d’élections démocratiques.


  • Mali: Le Drian annonce la mort de 40 jihadistes
    AFP, 20/03/2014 12h44
    Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé jeudi 20 mars qu'une quarantaine de jihadistes avaient été tués par les forces françaises ces dernières semaines. Parmi eux figurent "plusieurs chefs", dont Omar Ould Hamaha, leader du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) et lieutenant de Mokhtar Belmokhtar.

    "On a pu neutraliser plusieurs chefs, dont en particulier Ould Hamaha, un chef historique d'Aqmi, qui était le beau-père de Mokhtar Belmokhtar", a déclaré le ministre sur RMC-BFMTV. "Neutraliser ça veut dire éliminer", a-t-il précisé. Mokhtar Belmokhtar avait conduit début 2013 la prise d'otages d'In Amenas, en Algérie.



  • Fonds Climat Mali: session du Comité de pilotage
    Journaldumali.com, 19/03/2014 13h49
    Le comité de pilotage du Fonds climat Mali est en session depuis hier mardi 18 mars pour répondre à des questionnements le Fonds.

    Pour faire face à la dure réalité des changements climatiques, le gouvernement du Mali a demandé et obtenu l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), la création d’un mécanisme de mobilisation originale des ressources financières.

    Selon le ministre de l’Environnement et de l’Assainissement, Ousmane Ag Rhissa, lle Fonds Climat Mali a déja bénéficié d'un appui de 2,5 milliards de la Coopération Suédoise. Un fonds qui a permis de franchir beaucoup d’étapes administratives et techniques, avec en point de mire un seul objectif : rendre opérationnel un mécanisme de mobilisation des ressources internes et externes, publiques comme privées, pouvant concourir à la réalisation d’une économie verte résiliente au changement climatique.
    La gestion du Fonds au Mali est l’objectif principal de la création du Comité de pilotage du Fonds climat Mali. Un comité qui est le premier en Afrique selon son directeur général, Mamadou Gakou.

    Durant les travaux de cette session qui est la première du genre, le comité de pilotage échangera sur les grandes orientations stratégiques et supervision du Fonds ainsi que sur les dispositions pratiques pertinentes à même d’instaurer et de renforcer la transparence indispensable dans la gestion du Fonds.


  • UNTM: Yacouba Katilé, élu secrétaire général
    L'Essor, 19/03/2014 12h53
    La centrale syndicale a enfin tenu son 12ème congrès ordinaire qui était attendu depuis des années. Le fait marquant de ces assises a été incontestablement la mise en place d’un nouveau bureau. C’est justement ce point qui cristallisait les passions depuis la préparation du congrès jusqu’à l’ouverture des travaux. Après de longues tractations, les délégués sont parvenus à s’entendre sur la liste des membres du bureau exécutif central, qui va diriger la centrale pendant les cinq prochaines années. Sans surprise, c’est le secrétaire général du Syndicat national de l’administration d’Etat (SYNTADE), Yacouba Katilé des Douanes qui a été élu secrétaire général de l’UNTM. Il succède à Siaka Diakité qui dirigeait la centrale syndicale depuis 1997.

  • Affaire des bérets rouges: les inculpés transférés
    L'Indépendant, 19/03/2014 12h40
    De source proche du dossier, le chef de l’ex-junte putschiste, le Capitaine-Général Amadou Haya Sanogo inculpé de » meurtres et assassinats, complicité de meurtres et assassinats « courant novembre 2013 par le juge d’instruction Yaya Karembé et écroué à l’Ecole de gendarmerie de Faladié, a été transféré, en début de semaine, à Sélingué.

    Cette mesure vise à éloigner le chef de l’ex-junte de la capitale et empêcher que d’éventuels visiteurs puissent accéder à lui comme c’était souvent le cas au lieu où il était détenu.

    D’autres inculpés et pas des moindres, notamment l’ancien ministre de la Défense et ancien chef d’Etat-major particulier du président Ibrahim Boubacar Kéïta, le Général Yamoussa Camara et l’ancien Directeur de la Sécurité d’Etat, le Général Sidy Alassane Touré, pourraient avoir été frappés par une disposition similaire.

    L’ex-ministre de la Défense pourrait se retrouver à Koulikoro et l’ex-patron de la S.E. est annoncé du côté de Koutiala.



  • A Mopti, IBK rend hommage à ATT
    Journaldumali.com, 19/03/2014 01h03
    Qui pouvait croire qu’en venant à Mopti, le président IBK allait rendre un hommage mérité à ATT ancien président de la République du Mali. Et pourtant c’est arrivé, car IBK dans son discours lors de l'inauguration de l'hôpital Sominé DOLO, dira qu’il rend à César ce qui est à César : « Ce projet a tenu à cœur et avec force au président Amadou Toumani. Il est bon qu’au nom de la patrie que je lui rende cet hommage » a t-il déclaré. Ces mots du président ont été accueilli par un tonnerre d’applaudissements de la part de la population venue massivement pour assister à l’évènement.

  • Renforcement des capacités des partis politiques : un atelier sur les politiques publiques en cours à Bamako
    Abamako.com, 18/03/2014 18h02
    Dans le cadre de son programme de renforcement du processus électoral et politique au Mali, l’Institut National Démocratique (NDI) veut contribuer à aider les partis politiques maliens à répondre aux différentes préoccupations que sont entre autres le développement, l’éducation et la réconciliation. C’est dans cette perspective que le NDI a organisé à l’intention des partis politiques maliens, un atelier sur le processus d’élaboration des politiques publiques. Les travaux de cet atelier se tiennent au Grand Hôtel de Bamako.

  • L'ambassadeur russe convoqué suite à la visite d'une délégation du MNLA à Moscou
    Xinhua, 18/03/2014 10h50
    L'ambassadeur de Russie au Mali, Alexeï Doulian, a été convoqué lundi au ministère malien des Affaires étrangères à Bamako, à la suite de la récente visite d' une délégation du Mouvement national de libération de l'Azawad ( MNLA) à Moscou, a-t-on appris de source proche du ministère.

    Le diplomate a eu un entretien avec le ministre malien des Affaires étrangères, Zahaby Sidi Ould Mohamed, qui a porté essentiellement sur cette visite, indique-t-on même source sans donner de plus de détails.

    La délégation du MNLA conduite par son chef politique Bilal Ag Achérif, a été reçue la semaine dernière à Moscou par Mikahaïl Bognanov, vice-ministre russe chargé de l'Afrique et du Moyen- Orient, selon un communiqué du groupe rebelle touareg.


  • Hommage à Abdoul Karim Camara dit Cabral cet après-midi
    Journaldumali.com, 17/03/2014 13h55
    17mars 1980, 17 mars 2014. Il y a 34 ans disparaissait Abdoul Karim Camara ditCabral à l’âge de 25 ans. Le secrétaire général de l’Union nationale des élèves etétudiants du Mali(UNEEM) a été assassiné par des militaires sous le régime de Moussa Traoré.

    Pour rendre hommage à ce valeureux fils de la Nation, le Premier ministre, Oumar Tatam Ly, déposera une gerbe de fleurs au monument Cabral à Lafiabougou ce lundi à 15 heures. Ce sera en présence des parents de Cabral, des membres de l’Amicale anciens militants et sympathisants de l’Union des élèves et étudiantsdu Mali (AMS- l’UNNEM), des membres de l’Association des élèves et étudiants duMali(AEEM) ainsi que plusieurs acteurs du mouvement démocratique au Mali.


  • Le MNLA reçu à Moscou
    Journaldumali.com, 17/03/2014 11h49
    Une délégation du MNLA, dirigée par le chef politique du mouvement, Bilal Ag Acherif s’est rendue à Moscou, histoire de faire entendre son son de cloche.

    L’objectif de cette rencontre avec les autorités russes était de leur prouver leur bonne fois dans le règlement définitif du dossier du Nord-Mali. Moscou est un soutien du Président Malien qui s’y était rendu avant son élection, un an auparavant. Même si actuellement l’Afrique n’est plus la priorité de la Russie, Moscou pèse gros au conseil de sécurité de l’Onu.

    L'opération Serval dirigée par la France avait requis l’approbation de la Russie qui n’a pas regretté son acte. Elle a même félicité Paris pour avoir bien mené l’opération conformément aux closes de départ. Sur le dossier malien, Moscou a clairement notifié son attachement à l'intégrité territoriale du Mali. Elle a aussi indiqué qu’elle tient à l'application des accords de Ouagadougou


  • Nord-Mali: quatre soldats tchadiens blessés par une mine
    Jeune Afrique, 17/03/2014 10h33
    Un véhicule du contingent tchadien de la Mission de l'ONU au Mali, la Minusma, a sauté dimanche sur une mine dans le nord-est du Mali, blessant quatre soldats dont trois grièvement.

    "Un de nos véhicules a sauté dimanche sur une mine entre Tessalit et Aguelok. Quatre éléments sont blessés et il y a trois cas graves", a déclaré sous couvert de l'anonymat un responsable de l'armée tchadienne dans le nord du Mali.

    Confirmant l'information, une autre source militaire africaine de la Minusma a précisé que les Tchadiens ont été victimes de "mines récemment enfouies dans le sol, parce que des véhicules ont emprunté le même itinéraire il y a deux semaines sans problème".

    Les armées du Tchad et d'autres pays d'Afrique de l'Ouest forment le gros des troupes de la Minusma, chargée de sécuriser le nord du Mali où des éléments jihadistes continuent à sévir en dépit de leur présence et de celle de soldats français depuis plus d'un an.



  • Début des travaux de reconstruction des mausolées de Tombouctou
    Unesco, 14/03/2014 18h43
    Les habitants de Tombouctou ont lancé aujourd’hui les travaux de reconstruction des mausolées inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et endommagés au cours de l’occupation du nord et du centre du Mali par des groupes armés en juillet 2012.

    Au cours de l’occupation, les extrémistes ont commencé à détruire les mausolées, des édifices qui témoignent de l’âge d’or de Tombouctou en tant que centre économique, intellectuel et spirituel au 15e et 16e siècle. Ces monuments sont aussi des exemples exceptionnels de l’architecture de terre dont l’entretien, jusque-là assuré par les habitants, a été délibérément interrompu par les insurgés. Seize de ces monuments font partie du site malien inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

    La reconstruction, qui sera confiée à un groupe de maçons locaux sous la supervision d’un maçon chevronné et de l’Imam de Djingareyber, devrait durer un mois. Elle a été financée par le Mali et l’UNESCO avec le concours d’Andorre, du Royaume de Bahreïn, de la Croatie, Maurice et grâce au soutien logistique de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).


  • Soumaila Cissé au Parlement Panafricain
    PANA, 14/03/2014 15h42
    Le candidat malheureux à la dernière présidentielle malienne et ancien président de la Commission de l’Union économique et monétaire de l’Ouest africaine (UEMOA), Soumaïla Cissé, va siéger au Parlement panafricain, a-t-on appris ce jeudi auprès de l’Assemblée nationale du Mali qui vient de désigner ses représentants devant siéger au Parlement panafricain, au Parlement de la CEDEAO et au Comité Inter-parlementaire de l’UEMOA (CIP-UEMOA).

    M. Cissé fait partie d’un groupe de cinq députés maliens qui siégeront au sein de ce Parlement. Outre Soumaïla Cissé, chef du groupe parlementaire de l’opposition «Vérité, Réconciliation, Démocratie» (VRD), ce groupe compte une femme, Haïdara Aïchata Cissé, du groupe «Alliance pour la Majorité (APM de la majorité présidentielle), deux députés du Rassemblement pour le Mali (RPM-parti au pouvoir) et d’un député de l’Alliance pour la Démocratie au Mali (ADEMA).

    La première session ordinaire du Parlement panafricain se déroule actuellement à son siège de Midrand-Johannesbourg, en Afrique du Sud.


  • IBK en tournée en 5è région
    Journaldumali.com , 14/03/2014 11h53
    Le président de la République se rendra dès la semaine prochaine dans la région de Mopti pour inaugurer un hôpital à Sévaré, avant de se rendre à Konna, la ville symbole, qui a été le déclencheur de l'opération Serval, après la fulgurante progression des djihadistes d'Ansar Dine et du Mujao.

    Un peu plus d'un an après la libération, cette visite est porteuse de sens pour les Maliens qui ont vécu l'occupation. Après la libération de Konna, d'autres villes comme Diabali, ont également été le siège de combats entre forces françaises et djihadistes en février 2013.


  • Le président malien se déclare fier de la coopération sino-malienne
    Xinhua, 13/03/2014 17h26
    Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita s'est déclaré fier de la coopération existant entre le Mali et Chine, au cours d'une audience qu'il a accordée mercredi à l'ambassadeur de Chine au Mali, Cao Zhongming, rapporte la presse officielle malienne.

    La coopération sino-malienne couvre pratiquement tous les domaines du développement, notamment l'environnement, l'éducation, la santé, le sport, les infrastructures, l'assainissement.

    A sa sortie d'audience, le diplomate chinois a affirmé que la Chine va continuer à contribuer à la stabilisation du Mali, qui vient de sortir d'une crise multidimensionnelle.


  • Les coupures récentes ne sont pas du délestage, selon EDM
    L'Essor, 13/03/2014 11h32
    Les responsables de la compagnie de production et de distribution d'électricité se veulent rassurants. La rupture récente de service énergétique relève uniquement d’une simple panne technique au niveau des points de transits communément appelés postes de distribution d’électricité. Dans un communiqué diffusé pour l’occasion, la société indique que « des pannes sont survenues sur les grosses liaisons de transit de l’électricité entre les centrales de production et les zones de consommation ». Cela a provoqué depuis mardi de longues coupures dans la fourniture de l’électricité dans nombre de quartiers, ajoute le communiqué, tout en précisant que cette situation ne résulte pas d’un déficit de production entraînant des délestages.

  • Souleymane Drabo quitte l'AMAP
    Journaldumali.com, 13/03/2014 11h32
    Il est remplacé par le réalisateur et journaliste Ousmane Mahalmoudou MAIGA à la direction générale de l’Agence Malienne de la Presse et de Publicité (AMAP)selon une décision du Conseil des Ministres du 12 Mars 2014


  • Le PEME récapitule ses activités à travers un film
    Journaldumali.com, 12/03/2014 16h44
    Le film, dont a première mouture sera diffusée ce mercredi sur la chaîne panafricaine Africable, fait partie des outils de capitalisation du Projet d'éducation citoyenne et de monitoring des élections (PEME).

    Ce projet a été mis en oeuvre en juillet 2013 et avait pour objectif d’accroître la participation des Organisations la Société civile malienne au processus électoral de 2013 grâce à la veille citoyenne.
    "Mali, le dénouement d'une crise sera diffusé le mercredi 12 mars à 20h10 et le samedi 15 mars à 21h15 sur Africable.


  • Voies publiques: le nettoyage se poursuit
    L'Essor, 12/03/2014 14h31
    L’opération de libération des voies publiques du District de Bamako, déclenchée le 3 mars dernier suit son cours. Après le démantèlement des kiosques et étals qui encombraient les trottoirs, la mairie du District procède actuellement au nettoyage pour débarrasser les voies des restes de ferrailles et ordures.

    La présence permanente dans la journée des forces de sécurité a porté fruit. Les vendeurs ambulants et autres commerçants ont abandonné la chaussée et les trottoirs qu’ils squattaient. Résultat : la circulation est redevenue fluide et les voies concernées ont retrouvé leur emprise de base.


  • Mali: le campus de Kabala va connaitre une extension
    L'Essor, 11/03/2014 11h10
    Le Président de la République a posé la première pierre du projet d'extension du campus universitaire de Kabala. Après la construction de résidences universitaires de 4000 places et autres commodités, le site va bénéficier de 14 autres bâtiments dans le cadre d’un projet signé en août 2012 entre notre pays et la République populaire de Chine.

    La cérémonie s’est déroulée sur le site de l’université en présence de membres du gouvernement, de représentants du monde scolaire et d’institutions accréditées dans notre pays ainsi que de nombreux invités.


  • Coopération Mali-Chine : plusieurs mémorandums d'entente signés
    22 Sêptembre, 10/03/2014 10h18
    Le Gouvernement du Mali représenté par le Ministre de l’Equipement et des Transports, le Général Abdoulaye Koumaré et la République Populaire de Chine, à travers la China Railway Construction Corporation International (CRCCI) et le China Dalian International Coopération Group Holding, ont signé, le vendredi 7 mars dernier, dans les locaux du ministère de l’Equipement et des Transports, des mémorandums d’entente portant sur l’aménagement en 2X2 voies de la RN7 reliant Sikasso-Zégoua-Frontière de la Côte d’Ivoire, d’une part et d’autre part de la construction et le bitumage de la section Kangaba-Dioulafoundo, environ 52km et de la route Bamako-Kangaba-Dioulafoundo.

  • Un camion militaire saute sur une mine dans le nord : un blessé grave
    Xinhua, 10/03/2014 09h09
    Un camion militaire de l'armée malienne quittant Ménaka pour Ansongo dans la région de Gao (le nord du Mali) a sauté dimanche matin sur une mine faisant un bless é grave, ont rapporté des habitants d'Ansongo.

    La mine en question a sauté dans une localité située près d' Ansongo, a expliqué un journaliste de la localité qui précise qu'un « blessé grave a été admis à la base de l'Opération française Serval située hors de la ville d'Ansongo ».
    La source informée précise qu'elle ignore le nombre de militaires qui étaient dans le camion.

    D'après d'autres habitants d'Ansongo, « la mine a été posée par les éléments du MUJAO (Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest). Parce que depuis qu'ils ont été chassés en janvier 2013, aucune mine n'a été sautée dans les environs immé diats d'Ansongo.

    « Haïbala Ould Baka, un chef de renseignements du MUJAO, qui avait été arrêté en mai 2013 et libéré par la suite, est venu ce matin. Il était à la tête d'un groupe 12 hommes. Peu de temps après leur arrivée, ils ont quitté la ville. Nous pensons que ce n'est pas une simple coïncidence», ont ajouté les mêmes habitants sous le couvert de l'anonymat.



  • Algérie-Mali: vers la relance de la coopération sécuritaire transfrontalière
    Afrik.com, 10/03/2014 03h31
    L’Algérie et le Mali vont relancer leur coopération sécuritaire dans les zones transfrontalières. C’est ce qu’a annoncé ce samedi, le ministre malien de la Défense, Soumeylou Boubeye Maïga, à la fin d’une visite de travail à Alger.

    Il faut souligner qu’il s’agit de la deuxième visite d’officiels maliens chargé de la sécurité en moins de deux mois à Alger. En effet, le 19 janvier dernier, le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta avait lui-même effectué le déplacement dans la capitaale algérienne dans le but de parler sécurité.

    La coopération avec Alger a dû être suspendue, car le Mali n’arrivait plus à contrôler ses régions frontalières avec l’Algérie.


  • Le président malien attendu lundi à Conakry pour une visite de travail
    Xinhua, 08/03/2014 13h07
    Le président malien Ibrahim Boubacar Kéita effectuera une visite de travail en Guinée à partir du lundi 10 mars, a-t-on appris vendredi de source diplomatique.

    Cette visite de trois jours sera une première en terre guinéenne pour Ibrahim Boubacar Keita depuis son élection en 2013 à la tête de son pays. Ce sera une occasion pour les deux pays ''frères et amis'' de redynamiser leur coopération. Le président guinéen Alpha Condé et son homologue du Mali vont également plancher sur des questions d'ordre sécuritaire, dans une sous-région en proie à la circulation d'armes légères, avec en filigrane la menace islamiste.

    Le Mali connaît cette menace émanant des groupes djihadistes, qui avaient occupé la partie septentrionale du pays, avant que la communauté internationale ne se mobilise pour déloger les islamistes, sous la bannière de la Minusma (Mission des Nations Unies de soutien au Mali).

    Une force à laquelle la Guinée participe à travers un contingent d'une centaine d'hommes.

    D'autres sujets économiques seront certainement au menu de cette rencontre. Quand on sait que le Mali qui ne dispose pas de ports, pour l'acheminement de ses marchandises se rabat sur des voisins comme la Guinée, pour ce qui est de ses importations. Ainsi un grand dépôt de marchandises destinées au Mali existe à Conakry. Des camions chargés de produits font la navette entre les deux capitales de façon régulière.


  • Affaire des bérets rouges: de nouvelles arrestations aujourd'hui?
    Indicateur du renouv, 07/03/2014 15h22
    Ce sont 31 militaires tous grades confondus qui vont passer à la trappe de la justice dans l’affaire des bérets rouges assassinés après le contre coup d’Etat manqué du 30 avril au 1er mai 2012.

    Après les avoir entendus lundi et mardi, le juge Yaya Karembé, qui instruit l’affaire des bérets rouges, pourrait inculper et écrouer aujourd’hui des officiers de l’armée malienne. Il s’agit de proches du chef de l’ex-junte, Amadou Haya Sanogo.

    De sources proches du dossier, les capitaines Mohamed Ouédraogo, Adama Diarra et Seydou Samaké dit Diafère-Seydou et autres sont attendus aujourd’hui au Pôle économique de Bamako pour la notification de leur mise en examen dans la disparition des bérets rouges.



  • Une mission du FMI à Bamako
    Les Echos, 06/03/2014 10h47
    Une mission du Fonds monétaire internationale(FMI) entame ce jeudi une visite de deux semaines au Mali avec en point de mire, la première revue de l'accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit(FEC) avec le Mali.

    Des discussions sont aussi prévues sur les réformes mises en place par la direction générale des impôts, des douanes et d'autres administrations pour améliorer les performances fiscales.


  • Bamako : Le marché de cola (Woro sugu) a pris feu
    Journaldumali.com, 06/03/2014 10h35
    Le marché de cola (woro sugu) a pris feu mercredi soir. L’incendie a duré plus de 2 heures et a causé des dégâts matériels importants et quelques blessés graves.
    Ce désastre causé par un court-cuit électrique a envahi une bonne partie du marché. Sur les lieux, on a pu constater la présence remarquée de la police nationale, de la gendarmerie, des propriétaires des magasins et de la population. C’est au bout de plusieurs heures que le feu a pu être maîtrisé.


  • Conseil des Ministres : Col major Oumar Dao nommé Chef d'Etat major particulier du Président
    Gouvernement , 06/03/2014 10h31
    Le Conseil des Ministres a été informé de la nomination du Colonel-major Oumar DAO en qualité de Chef d’Etat-major particulier du Président de la République.


  • Match amical Mali/ Sénégal : 1-1
    Le Républicain, 06/03/2014 10h28
    Les Aigles du Mali et les Lions de la Téranga du Sénégal ont disputé un match amical le 5 Mars 2014 au Stade Municipal de Saint de la Forêt en France. Les deux formations se sont séparés par un score nul de 1-1. Les deux buts ont été inscrits en seconde période. Côté sénégalais, c’est le meneur de jeu Mané qui inscrit le but. Cheick Tidiane Diabaté a donné l’égalisation à la formation malienne suite à une bonne combinaison avec Tonko Doumbia et Cheick Fanta Mady Diarra. Le moins que l’on puisse dire, les Aigles n’ont pas été ridicule.

  • Sikasso: le Salon FINAGRI ouvre le 6 mars
    Journaldumali.com, 05/03/2014 18h13
    La première édition du Salon du financement de l’Agriculture FINAGRI ouvre ses portes demain jeudi à Sikasso. Il s'agit d'une initiative de Agri-Hub Mali, un réseau social, membre du réseau Agri-Pro Focus, une initiative des ONG
    néerlandaises, des agences de financement dont le but est de promouvoir l’esprit d’entreprise des
    agriculteurs. Le salon vise à contribuer à l’atteinte des objectifs de la politique
    agricole par l’amélioration de l’accès aux ressources financières pour les acteurs du secteur de l’Agriculture (producteurs, transformateurs et entrepreneurs) afin d’améliorer, la production agricole, les conditions de transformation, de conservation et d’écoulement des produits agricoles.

    Il s’agit principalement de créer un cadre de concertation entre Agriculteurs et Bailleurs de Fonds (Banques commerciales, Institutions de Microfinance et des autres bailleurs).


  • Mali : preuves de vie pour cinq employés du CICR kidnappés
    RFI, 05/03/2014 17h23
    Au Mali, des preuves de vie des cinq employés maliens du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) kidnappés le 8 février dans le nord du Mali ont été révélées. Le Mujao avait revendiqué leur enlèvement. Les cinq hommes apparaissent sur des photos que notre correspondant a pu voir.

    D’après nos recoupements, les photos datent d’il y a environ deux semaines. Sur la première, on voit trois des otages ; sur la seconde photo, deux autres visages y sont également parmi les personnes kidnappées il y a bientôt un mois. Apparemment toutes les cinq personnes se portent bien. Le décor indique que les images ont été prises dans le désert, mais on remarque que l’on ne voit pas d’hommes armés derrière les otages comme généralement c’est le cas lors des enlèvements opérés par les islamistes.

    Enlevés début février 2014, les collaborateurs du CICR sont tous de nationalité malienne. D’après nos informations, leur employeur utilise tous les contacts nécessaires pour obtenir leur libération. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a revendiqué leur enlèvement, mais n’a pas posé officiellement d’exigences pour les libérer. Généralement dans le nord du Mali, contrairement aux otages européens, les islamistes finissent toujours par libérer les Maliens ou encore les Africains kidnappés.



  • Football: match amical entre le Sénégal et le Mali ce mercredi
    Malifootball.com, 04/03/2014 15h26
    Pour la journée Fifa du 5 mars, la France accueillera un match amical opposant le Sénégal au Mali à Saint-Leu-la-Forêt 17h00 en région parisienne.

    Selon l'encadrement technique, Mamadou Samassa, Adama Coulibaly Police et Fousseni Diawara rejoindront la sélection ce mardi 4 mars. Annoncé comme absent, Adama Tamboura a finalement rejoint la sélection afin de participer à la grande réunion prévu aujourd'hui entre les dirigeants, l'encadrement et les joueurs.


  • Mali : 11 djihadistes tués, un soldat français blessé
    AFP, 04/03/2014 10h08
    Onze jihadistes ont été tués et un soldat français a été blessé lors d’une opération de « contre-terrorisme » menée par des militaires de l’opération française Serval dans le nord du Mali, a appris l’AFP vendredi à Bamako de sources militaires. « L’opération militaire française dans la région de Tombouctou (nord-ouest) est terminée. Onze terroristes ont été tués, un soldat français a été blessé mais ses jours ne sont pas en danger », a affirmé un responsable de l’opération Serval lancée par Paris il y a un an.

    Cette information a été confirmée par une source militaire malienne. « Les Français ont fait du bon boulot parce que les jihadistes venus notamment de la Libye se réorganisaient pour occuper le terrain et s’installer durablement », a affirmé la source malienne.

    Selon les deux sources, du matériel militaire et des téléphones appartenant aux jihadistes ont été saisis lors de cette opération, entamée dans la nuit de mercredi à jeudi et qui s’est achevée vendredi. De source militaire malienne, cette opération de « contre-terrorisme » s’est déroulée à une centaine de kilomètres au nord de Tombouctou. Elle avait été annoncée jeudi par le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. L’opération française Serval qui a débuté en janvier 2013 dans le nord du Mali pour chasser les jihadistes, et qui est toujours en cours, les a beaucoup affaiblis mais les islamistes y mènent encore des attaques meurtrières.


  • Rencontre entre Bert Koenders et Ban Ki-moon
    Minusma, 03/03/2014 13h46
    Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Minusma a rencontré le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon lors de la réunion annuelle des Chefs de Missions de maintien de la paix du 1er au 3 Mars en Suisse.

    Lors de cette rencontre, ils ont évoqué les derniers développements au Mali, ainsi que les prochaines étapes du processus de paix.


  • Lancement de la campagne de vaccination du Cheptel
    Journaldumali.com, 03/03/2014 10h54
    C’est la commune rurale de Zan Coulibaly, à Markacoungo qui a abrité ce samedi 1 mars 2004 la cérémonie de lancement de la campagne nationale de vaccination du cheptel 2014. La cérémonie a été présidée par le président de la République , Ibrahim Boubacar Kéita en présence de plusieurs hautes personnalités dont le ministre du développement rural, Bokary Téréta et le ministre délégué chargé de l’Elevage, de la Pêche et de la Sécurité alimentaire, Nango Démbélé. Le chef de l’Etat a remis, à Oumar Macky Tounkara, le président du Conseil supérieur de l’ordre des éleveurs, 10 000 doses de vaccins destinées aux éleveurs avant de procéder à l’inoculation de la première dose de vaccin à un bovin. Cette campagne va concerner un nombre plus de 9000 000 de bovins, plus de 13 000 000 ovins, plus de 17 000 000 de caprins et plus de 35 millions de volaille.

  • Almourabitoune “revendique les récents tirs de roquette sur Gao et Tombouctou“
    Xhinua, 03/03/2014 09h56
    Le groupe jihadiste "Almourabitoune" a revendiqué, dimanche, des tirs de roquette ayant visé récemment les aéroports de Gao et de Tombouctou dans le nord du Mali, selon un porte-parole cité par l'Agence Nouakchott d' Information (ANI). Ces attaques n'avaient pas fait de victime, selon des sources militaires à Bamako. "Nous avons mené des attaques à la roquette, le 17 février dernier, contre les forces françaises stationnées sur l'aéroport de Tombouctou", a indiqué ce porte-parole qui s'est présenté au téléphone à ANI, sous le nom de Assem El Haje.

    "Nous avons pu atteindre nos objectifs visés au cours de cette attaque", a-t-il affirmé à ANI, agence généralement bien informée sur l'activité des groupes jihadistes du nord du Mali. "Dans la même semaine, a-t-il poursuivi, nous avons mené une attaque similaire contre l'aéroport de Gao et sa base militaire avec une dizaine de roquettes de différents calibres, (action) qui entre dans le cadre d'une série d'attaques visant les envahisseurs français".

    Le porte-parole a menacé de "poursuivre encore ces attaques avec l'aide d'Allah", affirmant que "les Français continuent à faire le black-out sur leurs pertes".

    Concernant l'enlèvement, en février, des agents de la Croix rouge dans le nord du Mali, ce porte-parole, il a expliqué qu'il y a eu confusion de la part des médias, parce que le Mujao auquel il a été attribué, a intégré les "Almourabitoune" et n'existe plus en tant qu'entité autonome.

    Le groupe Almourabitoune est né en juillet 2013 de la fusion entre des Moulatahmoune de Moctar Belmoctar, alias Bellawar et le Mouvement pour l'unité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) d' Ahmed Ould Amer.


  • Crise en RCA: arrivée d'un premier convoi de Maliens réfugiés au Cameroun
    L'essor, 03/03/2014 09h48
    180 de nos compatriotes sur les 720 actuellement basés à Douala ont été accueillis dimanche à l’aube à l’aéroport de Bamako-Sénou

    Annoncé pour 2h 45, ensuite 3h30 du matin, ce n’est finalement qu’à 5h20 que le vol, un Boeing, d’une compagnie italienne transportant nos compatriotes s’est posé sur le tarmac de Bamako-Sénou. Le retard pris par le vol serait dû à des pluies diluviennes qui tombaient sur Douala, selon une source.

    « Nos compatriotes sont arrivés sur le sol camerounais par la frontière à 900 kilomètres de Douala. Après nous les avons convoyés jusqu’à Douala, hébergés pour enfin les acheminer aujourd’hui à Bamako », témoigne Dr Moussa Balla Diakité, Consul général au Caméroun. Il a salué la grande implication, la grande solidarité de nos compatriotes du Cameroun ainsi que ceux vivant en Guinée Equatoriale en faveur de nos concitoyens.


  • Militaires disparus au Mali: un nouveau corps exhumé près de Bamako
    AFP, 03/03/2014 09h39
    Un corps a été exhumé d'un puits à Kati, près de Bamako, dans le cadre de l'enquête sur la disparition de soldats opposés au coup d'Etat militaire de mars 2012 au Mali, a annoncé dimanche le gouvernement malien.

    Depuis début décembre 2013, plusieurs corps soupçonnés être ceux de militaires disparus ont été retrouvés dans différentes fosses communes dans des zones proches de Kati, ville-garnison située à 15 km de Bamako, qui fut le quartier général des soldats ayant renversé le 22 mars 2012 le président Amadou Toumani Touré.

    Selon le gouvernement, l'exhumation a été ordonnée dans le cadre de l'enquête ouverte "pour enlèvement de personnes et complicité", visant le chef des putschistes de mars 2012, Amadou Haya Sanogo, et certains de ses proches, en lien avec des affrontements fin avril 2012 entre des putschistes et des soldats considérés comme loyaux envers le président renversé, surnommés "Bérets rouges".

    "Dans la nuit du samedi 1er mars 2013, le juge d'instruction" pour le dossier des militaires disparus, Yaya Karambé, "a fait procéder (...) à l'exhumation d'un corps enfoui dans un puits dans l'enceinte d'une concession (ensemble de maisons), sise au quartier Malibougou de Kati", a déclaré le gouvernement dans un communiqué. "Le puits avait été obstrué à l'aide de cailloux après l'ensevelissement du corps", a-t-il ajouté.


  • La Chine fait dons de 6 camions bennes à la Mairie de Bamako
    Journaldumali.com, 28/02/2014 19h27
    Pour soutenir les autorités maliennes dans leur politique d'assainissement des centres urbains et en particulier du district de Bamako, la République Populaire de Chine a fait don de six camions bennes tasseuses. Ce matériel, première partie de la donation, selon l'ambassadeur de Chine, Cao Zhong Ming, va permettre d'augmenter la capacité de traitement des ordures et des déchets liquides de la ville de Bamako.

    Le maire du District, Adama Sangaré et le ministre de l'environnement et de l'assainissement, Ousmane Ag Rhissa ontg salué le geste de la République soeur de Chine et appelé les services techniques à faire b usage du matériel pour atteindre l'objectif d'une ville de Bamako propre et saine.


  • 1ère visite du Gal Pierre de Villiers, nouveau CEMG des Armées françaises
    L'essor, 28/02/2014 13h08
    Nommé chef d’État-major des Armées françaises, le 15 février dernier, en remplacement de l’amiral Edouard Guillaud, le général Pierre de Villiers, 57 ans, a consacré sa première visite en opération extérieure à notre pays.

    Arrivé à Bamako mercredi, il a été reçu hier par le chef d’état-major général des armées du Mali, le général Mahamane Touré. Auparavant, le général Pierre de Villiers s’est rendu à Koulikoro où l’EUTM (la mission de formation de l’Union européenne au Mali) est en train de former un 4è bataillon de nos forces armées.


  • Média: lancement de l'agence de presse privée Alerte Info Mali
    Journaldumali.com, 28/02/2014 11h03
    « Désormais rien ne vous surprendra », c’est le slogan du site d'information Alerte Info Mali de l’agence de presse Alerte info. La cérémonie de lancement s'est déroulée jeudi 27 février à l’hôtel Massaley en présence de plusieurs invités de marque.

    Créée en 2006 en Côte d’Ivoire, l’agence de presse privée Alerte Info est présente au Burkina Faso (2009), au Cameroun(2010) et désormais au Mali. Selon son fondateur et manager général de l’entreprise, David Youant, l’objectif du groupe est de couvrir toute l’Afrique de l’ouest.

    Poursuivant la présentation du groupe, il a précisé que c'est une première du genre en Afrique francophone qu’une agence est spécialisée dans la production et la diffusion de l’actualité par SMS, sur application mobile pour Smartphones et le Web. David Yuan a largement expliqué l’application web Alerte info actualité devant un parterre de journalistes et des partenaires.



  • 720 Maliens de Centrafrique vont être rapatriés à partir du Cameroun
    APA, 28/02/2014 10h41
    Le gouvernement malien a annoncé jeudi la mise en place d’un pont aérien pour le rapatriement de 720 de ses ressortissants qui ont fui les violences en Centrafrique pour trouver refuge à Douala, au Cameroun.

    Un porte-parole du ministère des Maliens de l'extérieur a indiqué qu'il est envisagé une navette aérienne de quatre vols charters, dont le premier est attendu samedi dans la capitale malienne.

    Les opérations seront menées en partenariat avec l'Organisation internationale des migrations (OIM) et devraient porter à près de 2.000 le nombre de Maliens rapatriés de Centrafrique depuis janvier 2014.

    Grand pays d'immigration et d'émigration, le Mali compte près du tiers de sa population de 13 millions d'âmes à l'extérieur du pays.

    Les transferts de revenus de cette diaspora sont estimés à 456 millions d'euros par an, soit environ 11% du Produit Intérieur Brut, selon une étude de la Banque Africaine de Développement (BAD).


  • 309 casques bleus khmers en route pour le Mali
    Ouest-france.fr, 27/02/2014 16h38
    Un peu plus de 300 casques bleus cambodgiens sont en cours de déploiement au Mali.

    "Le premier contingent comprend au total 309 membres", a affirmé Prak Sokhonn, cité par l'agence de presse Xinhua, lors d'une cérémonie d'envoi tenue dans une base aérienne de la capitale cambodgienne.

    Selon le président du Comité national de coordination de l'opération de maintien de la paix de l'Onu, les Casques bleus cambodgiens seront divisés en deux groupes. L'un sera responsable des réparations et de la maintenance des aéroports de Tessalit et de Kidal et l'autre sera chargé de la neutralisation des engins explosifs dans la région de Gao.

    Un groupe de 21 spécialistes EOD des Forces armées royales khmères (FARK) a été formé en quatre semaines intensives par trois experts français et ils ont été diplômés le 16 juillet 2013.


  • Vers une mise en oeuvre de la politique nationale de la ville (PONAV)
    Conseil des Ministre, 27/02/2014 11h55
    Le conseil des ministres a examiné une communication relative à la mise en œuvre d'une politique nationale de la ville

    La Politique nationale de la Ville vise à faire de la ville malienne un espace agréable, sûr et prospère, moteur de son développement, un cadre d’expressions socioculturelles diverses et un levain à une citoyenneté et une démocratie locale réelle.

    La mise en œuvre de la Politique nationale de la Ville permettra de rendre les villes maliennes conviviales et harmonieuses, de renforcer les économies locales pour améliorer les capacités d’autofinancement des villes, de favoriser l’expression des diversités socioculturelles, de renforcer la citoyenneté locale et l’affermissement des principes démocratiques et d’améliorer la gestion des villes.

    La Politique nationale de la Ville sera conduite par l’Etat avec le concours des Collectivités à travers l’élaboration d’un Programme décennal de développement des villes du Mali (PRODEV 2014-2023) dont la première phase, couvrant la période 2014-2018 va porter sur un Plan d’actions opérationnel.



  • Prorogation du mandat des conseillers communaux de 6 mois
    Conseil des Ministre, 27/02/2014 11h50
    Sur le rapport du ministre de l’Administration Territoriale, le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant prorogation des mandats des Conseils Communaux, des Conseils de Cercle, des Conseils régionaux et du Conseil du District de Bamako.

    En application des dispositions de la loi électorale, il est procédé tous les cinq ans au renouvellement des mandats des Conseillers des Collectivités Territoriales.

    En prévision de l’expiration des mandats des Conseillers élus à l’occasion des élections communales du 26 avril 2009, des actions ont été mises en œuvre pour la tenue des élections dans les délais, malgré la crise que notre pays a traversée.

    Dans le cadre de la réconciliation nationale et pour assurer une meilleure organisation des élections, le Gouvernement a décidé, conformément au Code des Collectivités Territoriales, la prorogation des mandats des organes délibérants des Collectivités territoriales.

    L’adoption du présent projet de décret permet de proroger, pour une durée de six (6) mois à compter du 27 avril 2014, les mandats des Conseils communaux, des Conseils de Cercles, des Conseils régionaux et du Conseil du District de Bamako.


  • IBK à Abuja pour les festivités du centenaire de la réunification du Nigeria
    Présidence, 27/02/2014 11h10
    Sur invitation de son homologue nigérian, SEM Goodluck E. Jonathan, le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, a quitté Bamako hier mercredi en début d’après midi pour Abuja.

    Accompagné du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Son Excellence Monsieur Zahabi Ould Sidi Mohamed, du Ministre Directeur de cabinet, M. Mahamadou Camara et du Conseiller spécial, Cheich Lemine Cheich Ould Dah, le président de la République prendra part ce jeudi, dans la capitale de la République fédérale du Nigéria, aux festivités marquant le centenaire de la réunification du Nord et du Sud de ce pays.

    Aux côtés de plusieurs de ses pairs africains et européens invités, dont le président français François Hollande, le président de la République Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta participe, en marge des festivités du centenaire, à la conférence internationale sur la sécurité, la paix et le développement en Afrique placée sous le thème : “Sécurité humaine, paix et développement - l'Agenda de l'Afrique pour le 21ème siècle”.

    Outre qu’il entretient de solides et séculaires relations avec notre pays, le Nigéria est co-médiateur de la Cédéao dans la crise malienne et participe, à travers un fort contingent, aux opérations de sécurisation et de stabilisation de notre pays. Le Contingent Nigérian est basé à Banamba.


  • Cérémonie de clôture du tournoi de la Paix cet après-midi au palais des sports
    Ministère des sports, 27/02/2014 11h05
    Le Ministère de la Jeunesse et des Sports informe le public sportif que la cérémonie officielle de clôture de la première édition du Tournoi de la Paix, de l’Amitié et de la Solidarité aura lieu le Jeudi 27 Février 2014 à 16h au Palais des Sports de l’ACI 2000.

    L’événement sera présidé pas Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, Chef de l’Etat.


  • Finale de la compétition de football du Tournoi de la Paix ce jeudi
    Journaldumali.com, 27/02/2014 11h02
    Prévue hier mercredi après-midi au Stade Mamadou Konaté de Bamako, la finale de la compétition de football du Tournoi de la Paix, de l’Amitié et de la Solidarité entre les Aiglons du Mali et les juniors du Burkina Faso a été reportée à demain matin (8 heures) suite à des problèmes administratifs. Une décision prise de commun accord par les deux finalistes.



  • Campagne d’information et de sensibilisation sur les risques de la migration irrégulière
    Journaldumali.com, 27/02/2014 10h08
    Ce jeudi, le ministre des Maliens de l’extérieur lance au CICB la Campagne d’Information et de Sensibilisation sur les Risques de la Migration irrégulière. Le DR Sylla Abdramane aura à ses côtés les ONG d’appui aux migrants avec à leur tête leur présidente nationale pour qui « les migrants sont souvent désinformés et livrés à eux-mêmes ».

    Madame Dembélé Seynabou Fall que nous avons trouvée en pleine préparation de cette journée déplore « les difficultés multiples que rencontre les migrants de plus en plus nombreux au Mali devenu une terre de transit pour les candidats à l’exode vers l’Europe ».

    Les nouvelles autorités profiteront de la cérémonie de cet après-midi pour solliciter l’appui des partenaires au développement pour la prise en charge des préoccupations des migrants surtout ceux-là irréguliers qui vivent dans l’illégalité totale dans les pays d’accueil.

    Il faut relever que les migrants ne viennent pas que de l’étranger. Des citoyens maliens chassés de leur terroir par les bandes armées à l’occasion de la crise de 2012 vivent encore dans des conditions difficiles à Bamako et dans des villes frontalières comme Zégoua en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, seules une sensibilisation accrue et des mesures d’accompagnement efficientes peuvent inciter ces victimes de migration irrégulière à retourner au bercail.


  • Football: Sambou Yatabaré de retour avec le Mali
    Rfi, 27/02/2014 09h33
    Le sélectionneur du Mali, le Franco-polonais Henryk Kasperczak, a rendu publique mercredi 26 février une liste de 23 joueurs, où figurent deux nouveaux, pour le match amical contre le Sénégal le 5 mars à Saint-Leu-La Forêt (France). Les deux nouveaux joueurs appelés sont les milieux de terrain Birama Touré (Nantes/FRA) et Bakary Sako (Wolverhampton/ENG).

    On note également le retour de Sambou Yatabaré (Bastia/FRA), qui avait quitté la sélection lors de la CAN-2013 en Afrique du Sud, mécontent de son statut de remplaçant.

    La Liste des 23 Maliens

    Gardiens : Mamadou Samassa (Guingamp/FRA), Oumar Sissoko (Ajaccio/FRA),
    Soumaïla Diakité (Stade malien Bamako)

    Défenseurs: Drissa Diakité (Bastia/FRA), Ousmane Coulibaly (Brest/FRA),
    Fousseyny Diawara (Tours/FRA), Adama Tamboura (Randers/DEN), Adama Coulibaly (Auxerre/FRA), Salif Coulibaly (Tout Puissant Mazembé/COD), Molla Wagué (Caen/FRA), Idrissa Coulibaly (Raja Casablanca/MAR)

    Milieux : Samba Sow (Karabukspor/TUR), Bakaye Traoré (Erciyesspor/TUR), Seydou Kéita (Valence/ESP), Ahmed Tongo Doumbia (Valenciennes/FRA), Mana Dembélé (Guingamp/FRA), Cheick Fantamady Diarra (Istres/FRA), Birama Touré (Nantes/FRA), Sambou Yatabaré (Bastia/FRA), Sigamary Diarra (Ajaccio/FRA), Bakary Sako (Wolverhampton/ENG)

    Attaquants : Mustapha Yatabaré (Guingamp/FRA), Cheick Tidiane Diabaté (Bordeaux/FRA).


  • Un véhicule d’une ONG saute sur une mine à Kidal, deux blessés
    AFP, 26/02/2014 20h40
    Un véhicule de l’ONG Médecins du Monde a sauté sur une mine mercredi à Kidal, chef-lieu de région dans l’extrême nord-est du Mali, faisant deux blessés, ont indiqué à l’AFP une source militaire africaine et une source policière malienne jointes sur place.

    "La voiture appartenait à Médecins du Monde-Belgique. Elle a sauté sur une mine juste à côté de l’aérodrome de Kidal. Il y a eu au moins deux blessés, tous des Maliens", a déclaré la source militaire africaine.

    "Nous fouillons le secteur pour savoir si des mines n’ont pas été posées sur l’aérodrome", a-t-elle ajouté.

    Un responsable local de la police malienne a confirmé cette information, en parlant d’un "bilan provisoire" de deux blessés.

    "La sécurité de l’aéroport de Kidal et de ses alentours se pose clairement", a dit ce responsable.


  • Démarrage prochain du cantonnement des groupes armés du Nord
    APA, 26/02/2014 20h38
    Le cantonnement, première étape du processus de démobilisation, désarmement et réinsertion (DDR) des groupes armés du nord du Mali, pourrait démarrer dans les prochains jours, a assuré mercredi un porte-parole à la présidence malienne.

    Selon la source, les opérations liées à ce cantonnement ont fait l'objet, mardi, d'un entretien entre le président malien Ibrahim Boubacar Keïta et des représentants de pays et d'organisations internationales.

    Ceux-ci auraient salué les progrès du dialogue inter-malien qui ont conduit en la possibilité de ce cantonnement prévu dans l'accord préliminaire signé le 18 juin à Ouagadougou entre le gouvernement et les groupes rebelles.

    Douze sites ont, pour l'instant, été retenus pour les groupes rebelles du Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA), du Mouvement arabe de l'Azawad (MAA) et du Haut Conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA).

    Ces trois groupes, qui sont signataires de l'accord préliminaire de la capitale burkinabé, verront leurs combattants assignés dans les trois régions nord du pays (Gao, Tombouctou et Kidal).

    Les milices d'auto-défense, Ganda-Koy et Ganda-Izo, qui avaient à leur tour pris les armes contre la rébellion, pourraient, elles, se voir invitées à rejoindre des sites de cantonnement dans le sud du pays, a-t-on par ailleurs indiqué.


  • Gao: la Minusma offre des kits scolaires aux élèves de Boulgoundjé
    Minusma, 26/02/2014 20h35
    Dans le cadre de son programme Coordination militaire et civile (CIMIC), le contingent rwandais de la MINUSMA a offert mardi 25 février des kits scolaires aux élèves de l’Ecole Primaire Boulgoundjé en présence du Chef de Bureau MINUSMA-GAO, de plusieurs éléments du contingent rwandais et ceux de la Police MINUSMA, des autorités locales de la Police de Gao, des responsables de l’académie, des directeurs d’école, des journalistes et du grand public.

    Chaque kit remis aux élèves contenait des uniformes scolaires, une paire de chaussure, et des fournitures scolaires. Avant la cérémonie, l’équipe médicale du contingent rwandais avait également procédé à une consultation médicale gratuite dans le voisinage de l’école.

    Ce geste qualifié d’humanitaire par le Commandant Bertin Mutezintare démontre l’intérêt que la MINUSMA accorde à la place de l’éducation de l’enfant pour mieux assurer son avenir.


  • IBK a reçu les représentants de la communauté internationale
    Koulouba, 26/02/2014 11h52
    Koulouba, mardi 25 février 2014. Le président de la République, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta a reçu, ce mardi, en audience Son Excellence Monsieur Richard Zink, ambassadeur de l'Union européenne au Mali, Son Excellence Madame Mary Leonard Beth, ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique au Mali, Son Excellence Monsieur Gilles Huberson, ambassadeur de France au Mali, Monsieur Albert Gérard Koenders, représentant spécial du Secrétaire Général des Nations unies au Mali, Monsieur Cheaka A. Touré, représentant spécial de la Cédéao au Mali et M. Souaré, l'adjoint du représentant spécial de l'Union africaine au Mali.

    Les représentants de la Communauté internationale ont salué les progrès accomplis par notre pays notamment dans le processus du dialogue et de la réconciliation avec les récentes discussions entamées à Bamako en vue du cantonnement, du retour effectif de l'administration et des réfugiés.



  • Mali-UE : la coopération sécuritaire se renforce
    L'essor, 26/02/2014 11h19
    L’Union européenne met à la disposition du Mali un avion d’observation et offre d’autres équipements.

    De sécurité, il a beaucoup été question hier à la Base aérienne 101 de Sénou où se déroulait la cérémonie de remise d’un avion d’observation offert par l’Union européenne à l’ANAC (Agence nationale de l’aviation civile). La cérémonie de remise était présidée par le ministre de l’Équipement et des Transports, le général Abdoulaye Koumaré. C’était en présence de l’ambassadeur de l’Union européenne, Richard Zink, ainsi que de Cyril Pierre, le directeur général de Expertise Corporation, un fournisseur d’équipements militaires.

    Outre cet avion, l’UE offre 4 véhicules pick-up, des jumelles à vision nocturne et classique, des mallettes de lutte contre la fraude documentaire, des ordinateurs. Ces équipements, a indiqué Robert Zink, constituent la dernière tranche d’un appui plus vaste, qui comprend entre autres 190 véhicules pour les forces de sécurité intérieure et la justice, divers matériels de maintien de l’ordre, 280 dromadaires pour les unités méharistes de la Garde nationale, deux véhicules de transfèrement des détenus pour la maison centrale d’arrêt de Bamako. Des formations en maintien de l’ordre ont été également dispensées au profit des forces armées de sécurité intérieure.


  • Le Mali et la Mauritanie discutent de leur accord de coopération militaire
    APA, 25/02/2014 13h04
    Le Mali et la Mauritanie ont entamé lundi à Bamako la relecture de l’accord technique qu’ils avaient signé en 2006 afin de renforcer la coopération militaire et sécuritaire entre les deux pays, a-t-on appris de source officielle.

    « Nous avons convenu de procéder à la relecture de cet accord technique qui a expiré l'année dernière », a déclaré le général Mahamane Touré, chef d'état-major général des forces armées maliennes.

    La Mauritanie, en plus d'opérations conjointes avec l'armée malienne, a mené plusieurs fois des raids et frappes aériennes contre des éléments terroristes au Mali, notamment en octobre 2011 dans la forêt du Wagadou.


  • Mali-USA : plus de 30 milliards fcfa pour des secteurs stratégiques
    L'essor, 25/02/2014 11h22
    Trois amendements aux accords d’objectifs stratégiques pour un montant total d’un peu plus de 30 milliards Fcfa, voilà un geste de bon augure pour la reprise des relations de coopération entre notre pays et les Etats-Unis. Les documents ont été paraphés hier par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Zahabi Ould Sidi Mohamed, et l’ambassadeur des USA, Mme Mary Beth Leonard.

    La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Ousmane Koné, et de son collègue délégué chargé de l’Elevage, de la Pêche et de la Sécurité alimentaire, Nango Dembélé.


  • Un groupé armé s’est attaqué aux installations d’Orange et Malitel dans le Nord
    Journaldumali.com, 25/02/2014 11h21
    Dans la nuit du dimanche 23 février, un groupe armé a détruit les installations des société de téléphonie Orange et Malitel Soltema dans l’arrondissement de Bamba situé à 300 km du cercle de Bourem dans la région de Tombouctou. Selon des sources concordantes, il y a eu des échanges de tirs entre le groupe armé et les forces de sécurité présentent dans la zone.

    La même source indique qu'un renfort est venu hier lundi de Tombouctou pour quadriller la localité qui est coupée du monde en attendant le rétablissement des liaisons.

    Ces derniers temps le Mujao fait parler de lui dans le septentrion malien. Ce groupe terroriste a revendiqué l’enlèvement d’une équipe du Comité international de la Croix-Rouge le 8 février dernier.


  • La Fifa va doter le Mali de trois terrains synthétiques de football
    PANA, 24/02/2014 16h54
    La Fédération internationale de football (FIFA) va bientôt doter le Mali de trois terrains synthétiques de football, notamment à Tombouctou et Gao, dans le Nord du pays, a appris la PANA à l’occasion d'une visite à Bamako d'une délégation de l'instance dirigeante du football mondial.

    La délégation conduite par le responsable pour l'Afrique des programmes de développement de la FIFA, Francesco Bruscoli, a été reçue lundi par le ministre malien de la Jeunesse et des Sports, Mamadou Gaoussou Diarra.

    La délégation séjourne à Bamako dans le cadre du Programme performance de la FIFA et devrait prendre connaissance du nouveau programme de développement du football au Mali que va lui soumettre la Fédération malienne de football (FEMAFOOT).

    Les experts de la délégation sont chargés d’aider les responsables du football malien à mieux formuler leurs besoins et vont, à cet effet, renforcer leurs capacités pour doter la FEMAFOOT et les ligues régionales d’une administration plus efficace.

    Le Fonds d’assistance financière, le Programme Goal et le Programme performance sont trois initiatives d’aide de la FIFA aux pays membres, notamment en Afrique. Le Programme performance vise surtout à fournir des solutions et des services aux associations membres afin d’améliorer leur gestion du football.


  • L’équipe de Conduite et Discipline de la Minusma en mission à Kidal
    Minusma, 24/02/2014 16h29
    Dans le cadre de ses activités de prévention, l’Equipe de Conduite et Discipline de la MINUSMA a organisé le mois dernier des sessions de formation pour le personnel en service à Kidal.

    Les présentations qui portaient sur les normes de conduite des Nations Unies en général, et les règles et règlements spécifiques à la Mission en particulier, ont été suivies par 134 membres du personnel de la Minusma déployés à Kidal.

    Cette mission a permis de sensibiliser l’ensemble du personnel sur le code de conduite de la Minusma qui a été promulgué par le Représentant spécial du Secrétaire général et de rappeler les principes fondamentaux auxquels doivent se soumettre les membres du personnel de la Minusma.

    Créées en 2005, en vue d’une plus grande responsabilisation du personnel de maintien de la paix et d’un meilleur respect des normes de conduite des Nations Unies, il existe des équipes de Conduite et Discipline dans la plupart des opérations de maintien de la paix.


  • Coopération militaire accrue entre le Maroc et le Mali
    Rfi, 24/02/2014 10h23
    Le Maroc et le Mali ont décidé samedi dernier, de renforcer leurs relations, également sur le plan militaire. Et une convention a même été signée.

    Le Mali va continuer à bénéficier de l’expertise du Maroc dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et cela se traduira non seulement par des échanges d’informations mais également par la formation.

    De nombreux Maliens sont en effet en cours de formation au Maroc et il a été décidé que d’autres seront prochainement accueillis - à bras ouverts - dans des académies militaires du royaume. Parmi eux, une partie de la future garde présidentielle malienne.

    Mais Rabat et Bamako ont profité du séjour du roi pour signer une convention, un protocole d’accord susceptible d’améliorer les conditions de vie des militaires maliens.


  • Lancement des travaux de construction d'une cimenterie à Diago
    Lematin.ma, 22/02/2014 20h27
    Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du Président de la République du Mali, M. Ibrahim Boubacar Keïta, a procédé, samedi dans la localité de Diago, à une trentaine de kilomètres de Bamako, au lancement des travaux de construction d'une cimenterie.

    Cette Cimenterie, qui sera réalisée par le Groupe Cimat-Cimaf, est d'une capacité de production de 500.000 tonnes de ciments par an (extensible à 1.000.000 T pas an).


    Elle comprendra un atelier de broyage (broyeur à boulet de capacité de 70 T/H équipé d'un séparateur dynamique et d'un filtre à manche), un atelier d'ensachage et expédition à deux ensacheuses rotatives et un bouche de vrac, des halls de stockage couverts pour clinker et ajouts, outre des bâtiments administratif, commercial et technique.

    L'activité de cette usine consiste en l'export de clinker à partir des deux usines de ciment au Maroc, déchargement au port, et ensuite transport et broyage pour la production et la commercialisation de tous les types de ciment.

    Ce projet, qui sera réalisé sur une superficie de dix hectares et dont les travaux de construction dureront 18 mois, nécessite un investissement de 30 millions d'euros.

    La cimenterie de Bamako est conçue selon les derniers standards de technologie permettant le respect de l'environnement, l'optimisation de la consommation énergétique et la production de ciments répondant aux normes en vigueur et aux exigences du marché.

    Une part de 15 pc de l'investissement initial de construction de la cimenterie est dédiée à l'environnement.

    Le Groupe Cimat-Cimaf dispose de deux unités de production au Maroc (régions de Béni-Mellal et Settat) qui sont en fonction depuis 2010, alors qu'une troisième unité est en cours de réalisation dans la région de Nador.

    A l'échelle africaine, le Groupe est présent en Guinée Conakry, en Côte d'Ivoire et au Cameroun, alors que les unités du Mali, du Burkina-Faso et du Congo sont en cours de réalisation. Au Niger, un projet de construction d'une unité de production du Groupe Cimat-Cimaf est en phase d'étude.


  • Les mineurs de Taoudeni chassés par des hommes armés
    Rfi, 22/02/2014 12h24
    Les mines de sels de Taoudeni se trouvent aux confins du nord-ouest du Mali, à 900 Km au-dessus de Tombouctou. 600 à 700 mineurs artisanaux originaires de la région de Tombouctou y travaillent... ou plutôt, y travaillaient : ils ont été sommés de quitter les lieux par des hommes armés. Depuis jeudi, par camions entiers ou en voiture, ils ont commencé d’affluer à Tombouctou et dans les communes rurales qui entourent la ville.

    « Il y avait plusieurs hommes armés à bord d’une voiture », raconte Hamma Mohamed, un mineur rentré jeudi soir à Araouane, dans la région de Tombouctou. « Nous ne savons pas qui ils sont, ni pourquoi ils nous ont demandé de partir »

    Les hommes armés ont refusé de s’identifier. Certains témoins affirment qu’ils parlaient arabe, d’autres arabe et tamashek, la langue touareg. Parce que leur voiture n’arborait pas le drapeau noir des jihadistes d’Aqmi et parce qu’il n’a à aucun moment été question de religion, certains accusent les rebelles touaregs du MNLA ou les combattants du MAA, le Mouvement arabe de l’Azawad.

    Une source onusienne à Tombouctou confirme avoir recueilli des témoignages similaires, mais ne se prononce pas sur l’identité des hommes armés.

    « Ce ne sont pas nos combattants, dément vigoureusement un porte-parole du MAA. Taoudeni c’est chez nous, justifie-t-il, on ne va pas chasser nous ouvriers !» Même démenti du côté du MNLA : « Nous ne sommes pas présents à Taoudeni, assure un représentant du groupe rebelle touareg, mais les terroristes, en clair les jihadistes d’Aqmi ou leurs alliés, eux ils sont là-bas et ils essaient parfois de se faire passer pour nous».



  • Immobilier : Cimaf va construire une cimenterie au Mali
    Jeuneafrique.com, 22/02/2014 12h09
    Cimaf, la filiale du groupe immobilier marocain Addoha, va construire une cimenterie au Mali. Le projet, d'un montant de 30 millions d'euros, a fait l'objet d'un accord entre le groupe marocain et l'État malien le 20 février. Une semaine après avoir dévoilé son projet d'installation d'une cimenterie en République du Congo, le groupe marocain Addoha ajoute une nouvelle étape à son projet d'expansion en Afrique subsaharienne : le Mali. Dans le cadre de la visite du roi Mohammed VI dans le pays, un accord a été conclu le jeudi 20 février entre le gouvernement malien et le groupe immobilier ainsi que sa filiale Ciments de l'Afrique (Cimaf).

    Cet accord prévoit la construction par Cimaf d’une cimenterie à Bamako "dans un délai de 20 mois", explique Addoha dans un communiqué. Cette installation développera une capacité de production de 500 000 tonnes de ciment et nécessitera un investissement de près de 30 millions d’euros.

    Le communiqué indique également que cette cimenterie créera un millier d’emplois directs durant sa phase de réalisation et, une fois entrée en exploitation, devrait entraîner la création de 200 emplois directs.



  • Le Roi Mohamed VI offre 10.000 exemplaires du Coran au Mali
    Medias24.com, 21/02/2014 19h00
    Le Roi Mohamed VI a fait un don à la partie en charge de la gestion des affaires religieuses au Mali, de 10.000 exemplaires du Saint Coran, édité par la Fondation Mohamed VI pour l'édition du Saint Coran, pour qu'ils soient distribués dans les mosquées de la République malienne.

    Il s'agit du premier lot d'exemplaires du Saint Coran offert, par la Fondation, pour la satisfaction des besoins des mosquées des pays de l'Afrique de l'Ouest en exemplaires du Saint Coran selon la version warch d'après Nafi, choisie par le Royaume et ces pays.

    Le Souverain a accompli la prière du vendredi en compagnie du président malien, Ibrahim Boubacar Keita à la grande mosquée de Bamako.


  • Football: Cédric Kanté de retour en sélection
    Africatopsports, 21/02/2014 18h47
    La dernière fois qu’on l’a vu avec les Aigles, c’était il y a deux ans, lors de la CAN 2012. Deux ans après, Cédric Kanté devrait faire son grand retour avec le Mali le 5 mars prochain, à l’occasion du match amical contre le Sénégal, match qui aura lieu en France.

    A en croire nos confrères de L’Equipe, le défenseur de Sochaux a reçu une préconvocation du coach malien, Henry Kasperczak, pour cette confrontation.

    Quant à la liste définitive des joueurs retenus, elle sera annoncée le 28 février prochain à Bamako. Seydou Keita, nouvellement arrivé à Valence, y fera aussi partie.


  • Le Roi du Maroc et le président IBK ont prié à la grande mosquée
    Journaldumali.com, 21/02/2014 14h51
    Le Roi du Maroc et le président de la République Ibrahim Boubacar Keita, ont prié ensemble ce vendredi 21 février à la Grande Mosquée de Bamako en présence de la délégation marocaine et des membres du gouvernement.

    Une cérémonie retransmise en direct à la télévision nationale. A la fin de la cérémonie, le Roi a remis au président IBK un exemplaire du Coran, en signe d'amitié.

    Le Roi du Maroc, il faut le rappeler, est un descendant direct du Prophète PSL et le commandeur des croyants au Maroc.


  • Ouverture du Tournoi de la Paix samedi
    MJS, 21/02/2014 11h35
    BAMAKO, le 20 Février 2014/MJS-Le Ministère de la Jeunesse et des Sports informe le public sportif que la cérémonie officielle d’ouverture du Tournoi de la Paix, de l’Amitié et de la Solidarité aura lieu le Samedi 22 Février 2014 au Stade Modibo Kéita de Bamako.

    L’événement est placé sous la haute présidence du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéita.


  • Un soldat français blessé dans une opération anti-jihadiste
    AFP, 21/02/2014 09h54
    Un soldat français de l'"opération Serval" a été blessé jeudi lors d'une opération anti-jihadiste actuellement en cours dans le nord du Mali, a-t-on appris de sources militaires française et
    africaine.

    "Un de nos soldats a été blessé ce jeudi lors d'une opération contre les terroristes qui est actuellement en cours dans le nord du Mali", a déclaré un responsable de la communication de l'armée française à Bamako Cette information avait auparavant été divulguée par une source militaire africaine, qui avait ajouté que le soldat blessé se trouvait dans un hélicoptère français "touché" par des tirs jihadistes, ce qu'a "formellement" démenti le porte-parole français.

    Une intervention militaire internationale lancée le 11 janvier 2013 dans le nord du Mali à l'initiative de la France est toujours en cours contre les groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, qui avaient occupé cette région pendant neuf mois en 2012.


  • Le roi Mohamed VI a décoré le Président IBK
    Présidence, 20/02/2014 18h50
    Sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc, a décerné le Collier du Wissam Al Mahammoudy, la plus haute distinction honorifique marocaine, au Président Ibrahim Boubacar KEITA ce jeudi 20 février 2014.

  • Quatre gendarmes français pour renforcer la composante police de la Minusma
    Ouest-france.fr, 20/02/2014 15h26
    Plusieurs pays européens vont renforcer les rangs de la composante police de la mission onusienne au Mali. Côté français, quatre gendarmes doivent être projetés:
    - 1 officier du corps de soutien technique et administratif (OSTAGN), en cours de désignation,
    - 3 sous-officiers, qui rejoindront Bamako ce 20 février, aux postes suivants:
    - 1 formateur Police Judiciaire de la gendarmerie départementale,
    - 1 formateur moniteur d'intervention professionnel (qualifié Franchissement Opérationnel) de la gendarmerie mobile,
    - 1 spécialiste WIT (weapon intelligence team) chargé de travailler sur l'aspect contre IED en tant que TIC. Ce gendarme a eu une expérience similaire en Afghanistan et a suivi un cursus de formation auprès de l'école du génie à Angers.

    Des policiers suédois et hollandais arriveront en mars. A terme, la Minusma doit compter 12 640 membres du personnel en uniforme, dont 11 200 soldats et 1 440 policiers.


  • L’UE prolonge la présence de ses instructeurs militaires au Mali
    APA, 20/02/2014 15h03
    Le Conseil Européen a prorogé de deux années, soit jusqu’en 2016, la présence de ses instructeurs militaires qui ont été déployés en avril dernier au Mali pour une durée initiale de quinze mois.

    L’annonce en a été faite mercredi par le président du Conseil Européen, Herman Van Rompuy, au premier jour d’une visite de 48 heures qu’il effectue au Mali dans le cadre d’une tournée africaine.

    Depuis avril 2013, la Mission européenne au Mali (EUTM) a formé trois groupements tactiques interarmes (GTIA). Un quatrième est en voie d’achever son instruction à Koulikoro, non loin de la capitale malienne.

    Selon le président du Conseil de sécurité, la formation jusque-là limitée aux seules forces armées, va désormais s’étendre à la police et aux autres forces de maintien d’ordre.


  • 20 soldats radiés de l'armée pour "indiscipline et atteinte à la sûreté de l'Etat"
    L'Indépendant, 20/02/2014 14h49
    Une vingtaine de soldats, pour la plupart des hommes de rang, des caporaux, des sergents et adjudants, issus de l’ex-CNRDRE, qui s’étaient rebellés, le 30 septembre 2013, contre certains membres de l’ex-junte putschiste , en particulier son chef, le désormais général Amadou Haya Sanogo, à qui ils reprochaient de ne les avoir pas promus alors que lui-même s’était adjugé tous les avantages, ont été chassés de l’armée malienne.

    Dans trois arrêtés du ministre de la Défense et des anciens combattants, ces mutins sont accusés « d’indiscipline et d’atteinte à la sûreté de l’Etat». Parmi eux, certains sont déjà entre les mains de la justice car arrêtés dans le cadre de l’opération Saniya qui consistait à désarmer les mutins. D’autres, en fuite, pourraient faire l’objet d’une procédure judiciaire dans les jours à venir.


  • Sommet UE-Afrique: IBK à Bruxelles les 2 et 3 avril prochain
    Journaldumali.com, 20/02/2014 14h19
    Le président du conseil européen a invité le président Ibrahim Boubacar Kéita à participer, du 2 au 3 avril à Bruxelles, au sommet UE-Afrique, considéré comme la plus haute expression du partenariat que l’UE entretient avec l’Afrique.

    Pour le chef de l’exécutif européen, cette rencontre permettra de débattre de l’agenda de travail avec l’Afrique et des projets pour les 3 prochaines années. Une invitation acceptée volontiers par le chef de l’Etat malien car convaincu que « là-bas seront envisagées les pistes de l’avenir de demain ».


  • Mali: la brigade franco-allemande va y être déployée
    Ouest-france.fr, 19/02/2014 17h32
    "La France et l'Allemagne ont décidé d'engager des éléments de la BFA au Mali: ce premier déploiement dans le cadre de l'UE et sur un théâtre africain incarnera leur engagement commun pour la stabilisation de la région", précise un communiqué du Conseil franco-allemand diffusé par le ministère français des Affaires étrangères.

    Le nombre de militaires qui seront engagés au Mali et la date de leur arrivée n'a pas été précisé par le ministère après une réunion des ministres français et allemands des Affaires étrangères et de la Défense dans le cadre de ce Conseil.

    La BFA s'intégrera dans la mission européenne EUTM-Mali de formation des forces armées maliennes. Lancée le 18 février 2013, celle-ci a déjà permis, en un an, de renforcer les capacités opérationnelles de près de 3 000 soldats, de manière à permettre au gouvernement malien d'assurer ses missions sur l'ensemble de son territoire.

    Créée en 1989, la Brigade franco-allemande, dont l'état-major est basé à Mullheim, en Allemagne, compte environ 4 800 hommes des deux côtés du Rhin. Elle a notamment été engagée au Kosovo et en Afghanistan.



  • 100 imams maliens déjà formés au Maroc , selon le ministre malien des Affaires religieuses
    APA, 19/02/2014 13h16
    Au total, 100 imams maliens ont pour le moment été formés au Maroc, selon Thierno Amadou Omar Hass Diallo, ministre malien des Affaires religieuses et du Culte.

    "Sur les 500 imams retenus, 100 ont déjà subi une formation au Maroc. Celle-ci vise à lutter contre l’extrémisme religieux", a notamment dit M. Diallo, mardi à Bamako, en marge de l’arrivée du Roi Mohammed VI du Maroc.

    En septembre 2013, le Mali et le Maroc avaient signé un accord portant sur la formation de 500 imams dans le royaume chérifien.

    "Le Maroc c’est nous. Nous avons partagé un Islam ouvert, convivial et tolérant. Nous partageons aussi cette parole divine éclairée", a poursuivi le ministre du culte du Mali.

    Il a également indiqué que les deux peuples ont une "vision profonde partagée". "Nous avons la fierté de partager avec le Maroc cette foi musulmane", a conclu Thierno Amadou Omar Hass Diallo.


  • Arrivée de Sa Majesté le Roi Mohamed VI au Mali
    Journaldumali.com, 18/02/2014 22h27
    Le Boeing 747-400 à bord duquel se trouvaient le Roi du Maroc et une forte délégation composée de ministres et de chefs d'entreprise, a atterri à 18 heures pétantes à l'aéroport de Bamako-Sénou.

    Sa Majesté le Roi Mohamed VI a été accueilli à sa descente d'avion par le président Ibrahim Boubacar Keita et 21 coups de canon. Après les hymnes nationaux, ils ont eu droit aux honneurs militaires et ont ensuite salué les membres du gouvernement, les membres du corps diplomatique et les députés.

    Les deux Chefs d'Etat ont salué la foule qui était composée de la communauté marocaine au Mali, des associations maroco-maliennes, des employés des sociétés dans lesquelles le Maroc est actionnaire. Ils scandaient "Vive le Mali, Vive le Maroc". Ils se sont dirigés vers les masques dogon avant de regagner le salon d'honneur pour quelques minutes d'entretien en tête-à-tête.

    Il est à noter que la population s'est déplacée en masse tout au long de la voie pour saluer pour l'hôte du Mali. Cette visite du Roi est sa deuxième dans notre pays, après la prise de fonction du Président de la République en septembre dernier.


  • La Suède va envoyer "quelques centaines" de soldats au Mali
    AFP, 18/02/2014 22h07
    La Suède a décidé d’envoyer jusqu’à "quelques centaines" de soldats au Mali pour épauler les Nations unies, a annoncé mardi le ministre des Affaires étrangères Carl Bildt. "Nous avons reçu une requête en termes généraux de l’ONU et nous voulons y répondre de manière positive", a déclaré M. Bildt à la radio publique SR.

    "Il pourrait s’agir de quelques centaines [d’hommes], mais pas beaucoup plus que cela", a-t-il ajouté. M. Bildt a passé trois jours au Mali, de vendredi à dimanche, où il a rencontré le président Ibrahim Boubacar Keïta à Bamako et visité Tombouctou, dans le nord du pays. "L’intervention française il y a un an a réussi à empêcher la catastrophe.

    Mais maintenant concentrons-nous sur le maintien de la paix à long terme avec les efforts de l’ONU et de l’UE", avait-il alors écrit sur Twitter. Stockholm avait décidé en juin l’envoi de 70 soldats pour contribuer à la mission de l’ONU. Mais le contingent a été réduit à cinq personnes, le ministère de la Défense indiquant en septembre que le Nord du Mali n’était pas prêt à recevoir les capacités de transport offertes par un avion Lockheed C-130 Hercules suédois.


  • IBK a reçu Said Djinnit
    Présidence, 18/02/2014 16h15
    Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a reçu en audience ce mardi le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Said Djinnit.

    Le diplomate onusien a saisi l’opportunité de cette audience pour faire au Chef de l’Etat le point de la stratégie des Nations Unies pour le Sahel dans la mouvance de la naissance, dimanche dernier, du "G5 du Sahel" à Nouakchott.

    Pour rappel, notre pays assure la présidence de la Plateforme de Coordination de la Stratégie des Nations Unies pour le Sahel.

    Lors de l’audience, M. Said Djinnit était accompagné de M. Albert Gérard Koenders, Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Mali et de M. Jean Luc Ndizeye, Assistant du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest.


  • Théatre-Forum des jeunes pour la paix et la réconciliation à Gao
    Minusma, 18/02/2014 15h40
    “Nous sommes ici, unis pour un seul but : la paix. Icu koulou bano fondara” – Ensemble pour la paix. C’est avec ces mots que M. Francisco Osler, Chef de Bureau de la Minusma a ouvert lundi 17 février la première journée du projet de théâtre communautaire de la jeunesse pour la paix et la réconciliation à Gao.

    Ce projet, initié par le Bureau de l’Information Publique de la Minusma est une initiative réalisée en collaboration avec les Conseils Régional et Communal de la Jeunesse, la Direction de la Culture et la Mairie de Gao.


  • Au Mali, Mohamed VI veut peser sur la réconciliation nationale
    AFP, 18/02/2014 13h44
    Le roi du Maroc Mohamed VI entame mardi une visite officielle de cinq jours au Mali en crise, où son pays entend peser sur le processus de réconciliation nationale en cours face à son grand rival algérien, acteur majeur dans la région.



  • Van Rompuy, le président permanent du Conseil européen attendu mercredi au Mali
    Primature, 17/02/2014 19h43
    Le président permanent du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy, entame à partir de ce mercredi 19 février 2014 et jusqu’au jeudi 20, une visite au Mali au cours de laquelle l’hôte européen effectuera avec les autorités maliennes, le point de la coopération entre le Mali et Bruxelles.

    La visite du Président du Conseil de l’Europe fait suite à celle que le Premier ministre du Mali avait effectuée à Bruxelles, les 5 et 6 février derniers, à l’occasion de la 2ème réunion de suivi de la conférence de Bruxelles.


  • Après Gao, tirs de roquettes sur Tombouctou au Mali
    AFP, 17/02/2014 15h34
    Trois roquettes ont été tirées dimanche soir sur la ville de Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali, sans faire de victimes, trois jours après des tirs similaires sur Gao (nord-est) renvendiqués par un groupe islamiste armé, a appris l’AFP de sources militaires.

    "Il y a eu trois tirs de roquettes dimanche soir sur Tombouctou par les terroristes (appellation des islamistes armés par le gouvernement et l’armée au Mali), mais heureusement il n’y a pas eu de victimes", a déclaré lundi un haut responsable de l’armée malienne à Tombouctou. Une source militaire à la Minusma, la force de l’ONU au Mali, a confirmé ces tirs de roquettes, "tombées non loin de l’aéroport de Tombouctou". "C’est
    quand même inquiétant", a reconnu cette source.

    Les tirs de roquettes visent généralement Gao, la plus grande ville du nord du Mali, encore touchée par deux tirs de roquettes jeudi soir qui n’avaient pas fait de victimes. Un groupe jihadiste, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), avait revendiqué vendredi ces tirs de roquettes sur Gao, affirmant que "les attaques" allaient se poursuivre "contre les ennemis de l’islam".


  • Coopération: une clinique prénatale de haut standing offerte par le Maroc
    Gouvernement, 17/02/2014 14h17
    La clinique périnatale de la Fondation Alaouite pour le Développement Durable de sa Majesté Mohamed VI, Roi du Maroc est un établissement santé de haut standing qui sera construit au Mali, dans le quartier populaire de Sébénicoro en Commune IV, District de Bamako. Sa réalisation est le fruit de la très riche coopération sanitaire entre le Maroc et le Mali.
    L’établissement assurera les activités d’identification des grossesses à risque, de soins avancés en obstétrique et néonatalogie, de formation médicale et paramédicale et de recherche développement en soins obstétricaux et néonataux d’urgence.

    Avec une capacité totale de 74 lits et un plateau technique ultra-moderne, cette structure vise à améliorer la santé de la mère et de l’enfant. Le coût de réalisation du centre s’élève à plus de 3,52 milliards de francs CFA pour un délai de construction de 18 mois.


  • Eliminatoires CAN Féminine : La Côte d’Ivoire étrille le Mali
    Star Africa, 17/02/2014 11h03
    L’équipe nationale féminine de la Côte d’Ivoire a battu son homologue malien dans le cadre de pour la manche aller des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine de football de Namibie 2014 sur le score de quatre buts à zéro.

    Gnago (4e), Nahi Estelle (71e), Nrehi Tia Inès (81e) et Elloh Rebecca (85è) ont marqué les quatre buts de la rencontre.

    Le match retour est prévu pour le week-end des 28 février, 1er et 2 mars prochains mais vu le résultat de l’aller, les Éléphants semblent déjà avoir acquis leur qualification à moins d’un retournement de situation incroyable


  • Mali: l'ONU va mobiliser 568 millions de dollars
    ladepeche.fr, 17/02/2014 10h41
    Les Nations Unies ont annoncé vendredi à Dakar leur intention de mobiliser 568 millions de dollars pour répondre durant l’année 2014 aux besoins du Mali, régulièrement secoué par des crises alimentaires et des conflits.

    «Les besoins de la région du Sahel sont considérables. Nous sommes confrontés à une autre année de besoins à grande échelle», a déclaré Robert Piper, coordonnateur humanitaire régional de l’ONU pour le Sahel lors du lancement d’un plan humanitaire pour les trois prochaines années (2014-2016).

    C’est la première fois qu’un plan de cette envergure est mis en place, précédemment, les requêtes étaient faites par année. Mais la situation dans la région et notamment au Mali est devenue prioritaire, même si «l’année dernière, des progrès considérables ont été réalisés» aux plans «politique et sécuritaire», a estimé David Gressly, coordonnateur de l’ONU au Mali.

    Le programme ne se concentrera pas sur le Mali, 145 millions de personnes réparties dans neuf pays de la région sont concernées par le projet, estimé en tout à deux milliards de dollars.


  • Serval: le 54 e RA se prépare pour le Mali
    Nicematin.com, 17/02/2014 10h26
    Dans le cadre de leurs futures projections en opération extérieure au Mali et en RCA, le 5e régiment d’hélicoptères de combat (5e RHC) de Pau et le 54e régiment d’artillerie (54e RA) d’Hyères, ont participé à l’exercice Dead scorpion, du 4 au 6 février 2014. En posture de défense, dans la région de Tarbes, les artilleurs du 54e RA ont pu parfaire leurs connaissances tactiques et techniques sur les hélicoptères de combat Tigre et Gazelle.

  • Tiken Jah Fakoly a présenté son disque d'or à la presse malienne
    Xhinua, 17/02/2014 10h25
    Le chanteur, auteur et compositeur ivoirien de reggae Tiken Jah Fakoly a présenté à la presse malienne le disque d'or qu'il vient de décrocher pour son album "African Revolution", au cours d'une cérémonie à Bamako. Cette distinction lui a été attribuée par la maison de disques Universal-Musique parce que son opus a été vendu à plus de 50.000 exemplaires en France et 15.000 au Canada. L'artiste, qui vit au Mali depuis 2003 à la suite de l'éclatement de la crise ivoirienne, n'a pas caché sa joie de recevoir une telle distinction qu'il a dédiée à la paix en Afrique et à l'Unité africaine.

    Ce disque d'or est le troisième que reçoit le célèbre reggaeman après ceux reçus pour les albums "Coup de Gueule" et "Françafrique". Ce dernier album lui avait valu aussi une consécration en 2003 aux Victoires de la musique en France.


  • Un expert de l’ONU sur les droits de l’homme en visite lundi au Mali
    APA, 17/02/2014 10h18
    L’expert indépendant des Nations unies sur la situation des droits de l’homme au Mali, Suliman Baldo, est attendu lundi à Bamako pour une visite officielle, au cours de laquelle il compte ‘’rassembler des informations sur la réponse des autorités aux défis de la lutte contre l’impunité, de la restauration de la sécurité et de l’autorité de l’Etat’’, sans oublier ‘’la question des conflits inter et intracommunautaires’’ dans le nord du Mali.

    Selon un communiqué du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme reçu à APA, Baldo a expliqué que sa visite lui ‘’permettra de suivre avec une attention particulière la dynamique positive en cours dans la lutte contre l’impunité, en espérant qu’elle s’étendra, avec la même détermination, aux violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises dans le nord par les groupes armés et certains éléments des forces armées maliennes depuis le début de la crise ».

    Prévue jusqu’au 26 février, cette visite, la deuxième du genre, verra l’expert prendre part ‘’à des activités de renforcement de capacité dans le domaine de la justice transitionnelle, y compris une session de formation des magistrats sur les crimes internationaux et une rencontre avec les partenaires bilatéraux et multilatéraux sur la coordination de l’assistance technique et financière au processus de justice transitionnelle au Mali », ajoute le communiqué.


  • Cinq pays créent le « G5 du Sahel » pour leur développement et leur sécurité
    AFP, 17/02/2014 10h16
    Cinq pays sahéliens ont créé dimanche à Nouakchott le « G5 du Sahel », un cadre destiné à leur permettre de coordonner leurs politiques de développement et de sécurité, notamment de lutte contre le terrorisme dans leur région où des groupes armés sont actifs.

    La naissance du G5 du Sahel a été annoncée dans un communiqué publié dimanche soir, à l’issue d’un mini-sommet ayant regroupé autour du chef de l’Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz ses homologues Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, Mahamadou Issoufou du Niger, Blaise Compaoré du Burkina Faso et Idriss Deby Itno du Tchad.

    Selon ce texte, le nouveau groupe est « un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale » avec à sa tête Mohamed Ould Abdel Aziz, par ailleurs nouveau président en exercice de l’Union africaine (UA).


  • Nouvelles inculpations de militaires pour "complicité d’assassinat"
    AFP, 14/02/2014 17h50
    Trois militaires maliens ont été écroués vendredi après avoir été inculpés de "complicité d’assassinat" dans le meurtre de soldats proches d’Amadou Toumani Touré, président renversé en mars 2012 par un coup d’Etat, a appris l’AFP à Bamako de source judiciaire.

    Ces incarcérations portent à quatre le nombre de militaires arrêtés en deux jours dans le cadre de la même affaire. Les trois militaires écroués vendredi sont le général Sidy Touré, ancien patron de la Sécurité d’Etat (SE, services maliens du renseignement), le capitaine Amadou Konaré, un des responsables du putsch de mars 2012, et le capitaine Tahirou Mariko, ex-aide de camp du chef des putschistes Amadou Haya Sanogo, a indiqué cette source judiciaire.


  • Mali: la Guinée s'apprête à déployer un deuxième contingent
    Guineenews.org, 14/02/2014 13h55
    La Guinée s'apprête à déployer un deuxième contingent de 150 soldats au Mali, qui va relever la première compagnie déployée en 2013. Pour ces préparatifs, le président Alpha Condé a pris part jeudi à Kindia, ville à 135 kilomètres de Conakry, au lancement des travaux sur la troisième génération de la coopération américano-guinéenne pour la paix en Afrique, a constaté Guinéenews dans la ville des Agrumes.

  • Le Mujao revendique des tirs de roquettes sur Gao
    AFP, 14/02/2014 13h10
    le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a revendiqué vendredi des tirs de roquettes la veille au soir sur la ville de Gao (nord du Mali) qui n’ont pas fait de victimes.

    "C’est le Mujao qui a attaqué Gao et les attaques vont continuer contre les ennemis de l’islam", a déclaré dans un bref appel téléphonique à l’AFP Sultan Ould Bady, un Malien membre de ce groupe islamiste armé, qui a déjà par le passé revendiqué d’autres actions dans le nord du Mali "au nom de tous les islamistes de l’Azawad" (nord du Mali).


  • Le général Yamoussa Camara placé sous mandat de dépôt
    Journaldumali.com, 13/02/2014 16h03
    Le général Yamoussa Camara, ex-ministre de la défense et actuel chef d’état-major particulier du président de la République a été mis sous mandat de dépôt après avoir été entendu aujourd'hui par le juge Yaya Karembé dans l'affaire des bérets rouges.




  • Liberté de la presse en recul au Mali et en Centrafrique
    Afrik.com, 13/02/2014 13h31
    La liberté de la presse a pris un sérieux coups dans des pays en conflit tels que le Mali ou la Centrafrique, mais aussi dans des pays occidentaux qui "utilisent abusivement l’argument sécuritaire", à l’instar des Etats-Unis, selon Reporters sans frontières (RSF). “Le classement de certains pays, y compris des démocraties, est largement affecté cette année par une interprétation trop large et abusive du concept de la protection de la sécurité nationale. Par ailleurs, le classement reflète l’impact négatif des conflits armés sur la liberté de l’information et ses acteurs”, a indiqué Lucie Morillon, directrice de la recherche de RSF, à l’occasion de la publication de ce classement annuel sur la liberté de la presse dans 180 pays.

 

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/depeches.php on line 113

Agenda - événements

SAJE 2014
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/depeches.php on line 158

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé