Dépêches Afrique

 

  • Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika réélu avec 81,53% des voix
    Jeuneafrique.com, 18h16
    Le premier tour de la présidentielle algérienne a rendu son verdict. Le président sortant, Abdelaziz Bouteflika, pourtant fortement diminué par des soucis de santé qui l'ont empêché de faire campagne, a été réélu avec 81,53% des suffrages (8 332 595 voix), selon les chiffres communiqués, vendredi 18 avril, par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Tayeb Belaïz.

    Il accède donc à un quatrième mandat. Derrière lui, son ancien Premier ministre, Ali Benflis, rassemble 12,18% des voix. Suivent Abdelaziz Belaïd (3,36%), Louisa Hanoun (1,37%), Ali Fawzi Rebaine (0,99%) et Moussa Touati (0,56%). Ces chiffres ne prennent pas en compte le vote des Algériens de l'étranger.


  • L'ONU aide la Côte d'Ivoire à sécuriser ses armes et munitions
    Xhinua, 17/04/2014 12h27
    L'Opération des Nations-Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a doté mercredi la Côte d'Ivoire de soutes à munitions et de sites en vue de sécuriser les armes dans les casernes militaires.

    Selon la Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU en Côte d'Ivoire, Aïchatou Mindaoudou, il s'agit d'aider le pays pour une gestion et un stockage efficient des armes et munitions. "Ces soutes permettront de sécuriser le stock d'armes en évitant les explosions accidentelles", a expliqué Mme Mindaoudou, insistant sur la contribution de ce programme à la protection des civils.

    Elle a par ailleurs relevé que "cela facilitera aussi la lutte contre la prolifération illicite des armes dans le pays".


  • Présidentielle algérienne: la participation, l'inconnue du scrutin
    Rfi, 17/04/2014 12h06
    Les Algériens sont appelés à voter ce jeudi pour élire leur président. Six candidats sont en lice dont le président Bouteflika qui brigue un quatrième mandat à 77 ans. Un président malade et très fatigué qui n’a pas été capable de mener lui-même sa campagne. Mais il est néanmoins grand favori du scrutin dont la principale inconnue est la participation et le score qu’obtiendra le principal adversaire du chef de l’Etat Ali Benflis.

  • Congo : environ 200 ressortissants de la RDC reconduits à la frontière
    Xhinua, 17/04/2014 12h04
    "Nous avons interpellé 1.700 ressortissants de la RDC et 200 d' entre eux en situation irrégulière ont été reconduits à la frontière", a déclaré à la presse le directeur de la sécurité et porte-parole de la police congolaise, le colonel Jules Monkala Tchoumou.

    Ces reconduites à la frontière font suite à l'opération "Mbata ya bakolo" (la gifle des aînés) lancée le 4 avril dernier, pour lutter contre le phénomène des "kuluna" (grand banditisme) et l' immigration irrégulière en République du Congo, notamment à Brazzaville en proie à l'insécurité dans de nombreux quartiers.


  • Sénégal: Karim Wade renvoyé devant la justice
    Rfi, 17/04/2014 11h59
    La justice a décidé le renvoi de Karim Wade devant un tribunal. Le fils de l’ancien président sénégalais est poursuivi pour enrichissement illicite. Cela fait un an qu’il est en détention préventive à la prison Rebeuss. De source proche du dossier, la Cour de répression de l’enrichissement illicite a deux mois pour organiser un procès.

  • Guinée Bissau : le PAIGC en tête
    BBC Afrique, 16/04/2014 12h27
    Selon les chiffres obtenus auprès de la Commission nationale électorale, CNE, le Parti pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap Vert, ancien parti au pouvoir, enregistrait tard dimanche soir 56 députés sur les 102 que compte le parlement. Cette majorité absolue assure de facto au chef du parti le poste de futur Premier ministre du pays.

    Toujours selon la CNE, le candidat du PAIGC pour l’élection présidentielle, Jose Mario Vaz, devançait ses adversaires avec environ 48 % des suffrages exprimés, en attendant la remontée des derniers résultats de l’intérieur du pays.

    Cet ancien ministre des finances a enregistré ses plus gros scores dans les zones périurbaines et en province. Il doit obtenir la majorité absolue, 50 % plus 1 voix pour l’emporter dès le premier tour.


  • Nigeria : plus de 100 lycéennes enlevées par des islamistes
    Leparisien.fr, 15/04/2014 19h59
    Plus de 100 jeunes filles ont été enlevées dans leur lycée de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, par des islamistes de Boko Haram, a déclaré une source sécuritaire. Interrogé à propos d'une information publiée dans les médias, selon laquelle 200 jeunes filles auraient enlevées lundi par des islamistes dans un établissement scolaire de Chibok, cette source, qui a requis l'anonymat, a répondu que «leur nombre ne s'élève pas à 200 mais il y a en a plus de 100».

    «De nombreuses jeunes filles ont été enlevées par des hommes armés qui ont attaqué leur établissement», avait déclaré un peu plus tôt Emmanuel Sam, responsable de l'éducation pour la ville. Il a ajouté avoir fui à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, après l'attaque du lycée public pour filles de Chibok.


  • Togo: 48 morts dans un accident de la route
    aouaga.com, 15/04/2014 19h54
    Un car burkinabè immatriculé 11 HP 3200 BF appartenant à El Hadj Ali SEGDA dit Ali Yondo, assurant la liaison Ouaga-Lomé-Ouaga a été victime d’un accident de la circulation dans la nuit du 14 au 15 avril 2014 aux environs de 22h, dans la localité d’Atakpamé en territoire togolais. Le bilan fait état de 48 morts dont 24 Burkinabè, 25 blessés dont 8 Burkinabè, tous évacués dans les districts sanitaires d’Atakpamé et de Lomé. On enregistre également 6 corps non encore identifiés.



  • Rwanda: trois hommes accusés de terrorisme
    BBC Afrique, 15/04/2014 13h23
    Au Rwanda, un musicien et un journaliste ont été arrêtés car ils sont accusés de « menacer la sécurité de l’Etat » La police a annoncé hier lundi l’arrestation de Cassien Ntamuhanga, directeur de la radio confessionnelle Amazing Grace et du chanteur Kizito Mihigo. Le soldat démobilisé Jean Paul Dukuzumuremyi a également été arrêté.

    Les deux hommes sont accusés d’être liés au parti d’opposition le Congrès National Rwandais (RNC) basé en Afrique du Sud. Le parti avait été co-fondé par l’ancien chef du renseignement rwandais Patrick Karegeya.

    Celui-ci avait été retrouvé mort en Afrique du Sud le jour du nouvel an. Ses proches accusent le gouvernement rwandais d’être responsable de son décès, ce que nient les autorités rwandaises.

    M. Ntamuhanga, était porté disparu depuis le 7 Avril. Il est accusé avec Kizito Mihigo et l’ancien militaire Jean Paul Dukuzumuremyi d’avoir planifié des attaques terroristes.


  • Libye : l’ambassadeur jordanien enlevé
    Afrik.com, 15/04/2014 13h13
    L’ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Al-Itan, a été enlevé, ce mardi au matin, à Tripoli. L’annonce a été faite par un porte-parole du ministère libyen des Affaires étrangères. Le porte-parole libyen des Affaires étrangères précise ne pas connaître l’identité des assaillants qui ont enlevé l’ambassadeur jordanien en Libye, Fawaz Al-Itan, ce mardi, dans la capitale du pays, Tripoli.

    « L’ambassadeur jordanien a été enlevé ce matin. Son convoi a été attaqué par un groupe d’hommes cagoulés, circulant à bord de deux voitures civiles », a indiqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saïd Lassoued, rapporte l’AFP. Des agresseurs ont tirés des coups de feu sur le véhicule du diplomate jordanien qui ont blessé son chauffeur. L’ambassadeur a ensuite été extrait de sa voiture avant d’être emmené vers une destination inconnue.


  • Soudan: El Béchir interdit les activités des partis politiques
    Jeuneafrique.com, 15/04/2014 13h12
    Dans un décret relatif aux activités des formations politiques rendu public lundi tard dans la nuit, le président soudanais Omar el-Béchir a interdit aux partis d'organiser des réunions, y compris dans leurs locaux,"sans autorisation préalable des autorités".

    Désormais au Soudan, "aucun parti politique n'aura le droit de tenir des réunions, conférences, rencontres à l'intérieur de ses locaux sans avoir obtenu au préalable l'autorisation des autorités compétentes", selon le décret signé, le 14 avril dans la nuit, par le président soudanais.



  • Un séisme de magnitude 6,9 secoue le sud-ouest de l’Afrique
    Afrik.com, 15/04/2014 13h06
    Le sud-ouest de l’Afrique a été secoué par un séisme de magnitude 6,9 sur l’échelle de Richter, mardi matin vers 03h57 GMT, selon Xinhua. L’épicentre a été localisé par l’Institut américain de géophysique (USGS) à 53,496 degrés de latitude sud et à 9,152 degrés de longitude est, et à une profondeur de 10,0 km.

  • Virus Ebola en Afrique de l’Ouest: l’UE porte son aide à plus de 720 millions de FCFA
    APA, 15/04/2014 11h35
    La Commission de l’Union européenne (UE) vient de porter à 1,1 million d’euro (soit un peu plus de 720 millions de FCFA), son aide pour financer des opérations de santé immédiates dans le domaine de lutte contre la propagation du virus Ebola en Afrique occidentale, annonce un Communiqué de presse du service de la délégation de l’UE au Burkina Faso.

    Le communiqué dont APA a reçu copie lundi, précise que l’UE intensifie ses efforts pour contenir la propagation de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest et apporter une aide aux personnes touchées par le virus mortel.

    «Nous renforçons notre soutien aux organisations partenaires en Guinée et dans les pays voisins pour assurer des soins de santé urgents à ceux touchés par l’épidémie et arrêter la propagation de celle-ci », a déclaré dans le document, Kristalina Georgieva, la Commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises.

    Pour sa part, le Commissaire européen au développement, Andris Piebalgs dont les propos sont repris dans le même communiqué, a ajouté que « La Commission européenne a mobilisé experts et équipements dans un délai très court pour fournir une aide rapide sur le terrain ».

    Ce soutien de l’UE intervient après un engagement de 500 000 euros, soit environ 327,5 millions de FCFA, la semaine dernière.


  • Egypte: Sissi dépose officiellement sa candidature
    AFP, 14/04/2014 14h18
    L’avocat d’Abdel Fattah al-Sissi, artisan de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi, a déposé officiellement lundi la candidature de l’ex-chef de l’armée à l’élection présidentielle égyptienne, selon un porte-parole de sa campagne.

    Ahmed Kamel a indiqué à l’AFP que l’avocat Bahaa Abou Chouqa avait déposé à la commission électorale les résultats des examens de santé de M. Sissi ainsi que les signatures requises pour être candidat au scrutin prévu les 26 et 27 mai dont le maréchal à la retraite est le grand favori.

    Selon la loi égyptienne, chaque candidat doit réunir 25.000 signatures d’électeurs, rassemblées dans au moins 15 des 27 provinces du pays. M. Sissi en a rendu « plus de 460.000″, selon M. Kamel.

    Pour le moment, outre M. Sissi, deux autres hommes ont dit leur intention de se présenter: le leader de gauche Hamdeen Sabbahi et Mortada Mansour, un avocat controversé et célèbre pour ses virulentes critiques contre les militants à la tête de la révolte de 2011 qui a chassé Hosni Moubarak du pouvoir. Selon les experts, ils ont très peu de chances d’engranger un nombre significatif de voix.

    M. Sissi est le premier candidat à déposer officiellement son dossier devant la Haute commission électorale. Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 20 avril et la commission doit ensuite annoncer les noms des candidats retenus le 2 mai, la veille de l’ouverture officielle de la campagne.


  • Tanzanie : au moins dix morts dans de violentes inondations
    Afrik.com, 14/04/2014 13h10
    Des conditions météorologiques extrêmes sont venues endeuiller la Tanzanie ce week-end. Après deux jours de fortes pluies, des crues ont entraîné de violentes inondations dans la capitale économique, Dar-es-Salaam, située à l’est du pays. Au moins 10 personnes auraient perdu la vie selon les autorités locales. Un bilan qui pourrait encore s’alourdir dans les prochaines heures, au vu de l’importance des inondations, selon les déclarations du conseiller régional, Said Mecky Sadick, à l’AFP.

    Autre conséquence directe des fortes pluies, de nombreuses routes ont été endommagées et des ponts emportés par la montée des eaux. Plusieurs routes reliant Dar-es-Salaam au reste du pays ont notamment été coupées. « Des gens se sont noyés dans différentes parties de la ville. Les fortes pluies et les inondations ont causé d’énormes dégâts aux routes, aux ponts, et aux systèmes de drainages », a ainsi déploré dimanche le conseiller régional.


  • Libye : procès de proches de Kadhafi dont son fils Seif
    Afriquinfos.com, 14/04/2014 13h03
    Le procès d'une trentaine de proches de Mouammar Kadhafi, dont son fils Seif al-Islam, accusés d'avoir participé à la répression meurtrière de la révolte ayant mis fin à l'ancien régime, doit s'ouvrir lundi en Libye, rongée par l'insécurité et les tensions politiques.

    Il est néanmoins très probable que le procès soit reporté, selon un responsable du bureau du procureur général, la justice devant statuer sur la comparution par vidéoconférence de certains accusés détenus hors de Tripoli.

    Seif al-Islam Kadhafi doit comparaître avec une trentaine de responsables du régime déchu, dont l'ex-chef des renseignements Abdallah al-Senoussi et le dernier Premier ministre de Kadhafi, Baghdadi al-Mahmoudi.


  • Nigeria : un attentat fait des "dizaines de morts" dans une gare routière
    Afriquinfos.com, 14/04/2014 13h00
    Un double attentat s'est produit lundi matin à l'heure de pointe dans une gare routière en périphérie de la capitale du Nigeria, Abuja, faisant des dizaines de morts et de nombreux blessés, ont déclaré des responsables des secours.

    "Des dizaines de personnes ont été tuées à la suite de l'explosion de bombes à la gare routière de Nyanya", a déclaré à l'AFP Manzo Ezekiel, de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA).

    La gare routière de Nyanya se situe à quelque 5 km au sud de la capitale fédérale et était utilisée par de nombreux passagers se rendant au travail lorsque les explosions se sont produites à 06H45 du matin (05H45 GMT).

    Les islamistes de Boko Haram n'ont pas revendiqué l'attentat mais les soupçons se portent sur le groupe. Abuja a déjà été la cible d'attaques des extrémistes qui réclament la création d'un Etat islamique dans le nord à majorité musulmane du pays le plus peuple d'Afrique.


  • Guinée : 1,4 million USD consacrés à la lutte contre le virus Ebola
    Afrik.com, 11/04/2014 16h43
    Le Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana, a déclaré jeudi que le gouvernement consacrerait 1,4 million de dollars à la lutte contre la fièvre hémorragique Ebola qui sévit dans le pays, selon Xinhua. Cette somme devrait servir à la surveillance épidémiologique, à la prise en charge des malades et à la coordination des différentes interventions des acteurs nationaux et étrangers. Selon le dernier bilan officiel, l’épidémie aurait déjà causé 101 décès dans le pays.

  • Guinée-Bissau: une présidentielle très attendue
    Rfi, 10/04/2014 18h36
    En Guinée-Bissau, le premier tour des élections présidentielle et législatives, doit se tenir le 13 avril prochain. Il y a deux ans, un coup d'Etat avait éclaté entre les deux tours de la présidentielle. Un scrutin interrompu de facto. Depuis, les élections ont été reportées à quatre reprises, mais cette fois, elles auront bien lieu et beaucoup espèrent la fin des violences politico-militaires.

  • Côte d'Ivoire : la Commission électorale va être recomposée
    Xhinua, 10/04/2014 17h58
    Le gouvernement ivoirien a adopté mercredi un projet de loi portant sur la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) pour la rendre conforme au contexte actuel de "normalisation politique et institutionnelle " en prélude aux échéances électorales de 2015.

    "La CEI passera de 31 membres à 13 membres et se verra expurgée des groupements politiques et acteurs politiques dont la présence ne se justifie", a indiqué mercredi le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné.

    "La modification de la CEI portée par un projet de loi adopté en conseil de ministre ce jour répond à la nécessité de mettre en conformité la composition de cette institution avec le contexte actuel de normalisation politique et institutionnelle", a-t-il expliqué.

    Le projet de loi sera présenté à l'Assemblée nationale pour l'approbation.


  • Cameroun : 7 cas de polio détectés
    Xhinua, 10/04/2014 17h41
    Après quatre ans d'accalmie depuis 2009, les autorités sanitaires du Cameroun font état de la résurgence de la poliomyélite dans le pays où sept nouveaux cas de malades ont été enregistrés depuis octobre, d'où l'organisation dès le week-end à venir d'une nouvelle campagne de vaccinations des enfants âgés de 0-5 ans en vue d'accélérer la riposte contre cette maladie.

  • Egypte : nouvelle audience dans le procès de reporters d'Al-Jazeera
    AFP, 10/04/2014 17h30
    Mohamed Fadel Fahmy a comparu pour la cinquième fois dans ce procès qui a provoqué un tollé au sein de la communauté internationale, inquiète pour la liberté d'expression dans le pays entré dans un engrenage de violences depuis l'éviction du président Morsi Morsi en juillet par l'armée.

    Dans le box grillagé des accusés, le journaliste était aux côtés de ses confrères incarcérés, comme lui, depuis plus de 100 jours, l'Australien Peter Greste et l'Egyptien Baher Mohamed.

    Au total, 20 personnes sont poursuivies, dont 12 par contumace: 16 Egyptiens sont accusés d'appartenir à une "organisation terroriste" --les Frères musulmans de M. Morsi-- et quatre étrangers de leur avoir fourni "argent, équipements et informations" pour "diffuser de fausses nouvelles" et faire croire à une "guerre civile".


  • Libye : l’armée prend le contrôle de deux ports pétroliers
    Afrik.com, 10/04/2014 17h27
    L’armée libyenne a annoncé mercredi avoir pris le contrôle des ports pétroliers de Zwitina et d’Al-Hariga, bloqués depuis juillet, conformément à l’accord conclu dimanche soir avec les autonomistes, selon l’AFP.

  • Algérie : des armes et munitions saisies près des frontières avec le Mali
    Xhinua, 10/04/2014 17h10
    Un lot d'armes et de munitions de guerre enfouies près des frontières entre l'Algérie et le Mali a été récupéré mardi par l'armée algérienne dans la localité de Bordj Badji Mokhtar relevant de la province d'Adrar (1.450 km au sud-ouest d'Alger), a indiqué mercredi le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué cité par l'agence officielle APS.

    "Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et le crime organisé et grâce à l'exploitation efficace d'informations, (...) l'Armée a réussi le 8 avril 2014 à 17h30 (16h30 GMT), lors d'une opération de fouille et de recherche, à récupérer des armes et des munitions de guerre enfouies près des frontières Sud du pays, à environ 6 km ouest de Bordj Badji Mokhtar", précise-t-on dans le communiqué du ministère.

    Fournissant plus de détails, le MDN indique qu'il s'agit de la récupération de cinq fusils automatiques de type Kalachnikov, trois fusils mitrailleurs, un canon de mitrailleuse lourde calibre 12,7 mm et 1.005 cartouches de différents calibres.


  • Fièvre Ebola: l’OMS, l’Unicef et la Croix-Rouge intensifient leurs efforts
    AFP, 10/04/2014 17h09
    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Croix-Rouge et l’Unicef ont décidé d’intensifier leurs efforts dans le cadre de la prévention et de la lutte contre l’épidémie de fièvre Ebola en cours en Afrique de l’Ouest, particulièrement en Guinée, pays le plus affecté.

    Dans des communiqués séparés diffusés jeudi, ces trois organisations ont annoncé notamment des sessions de formation et une campagne de diffusion d’informations essentielles dans la lutte contre la propagation de la fièvre hémorragique en partie due au virus Ebola qui a fait depuis janvier 101 morts en Guinée (sur 157 cas) et dix au Liberia (sur 21 cas).

    Des cas suspects ont été signalés en Sierra Leone et au Mali, mais les tests au virus Ebola se sont révélés négatifs. Les analyses ont confirmé que 67 cas en Guinée et cinq au Liberia étaient dus au virus Ebola, hautement contagieux et dont le taux de mortalité peut atteindre jusqu’à 90%. Il n’a ni vaccin, ni remède.


  • Maroc : une norme halal pour les produits de beauté
    Afrik.com, 09/04/2014 20h45
    Le Maroc prépare son entrée sur le marché des cosmétiques halal alors que « Halal expo », le salon international du halal, se tient à Paris mardi et mercredi. Les entreprises marocaines pourront obtenir une certification halal de produits cosmétiques.

    Une norme halal pour ces produits est en cours d’élaboration par l’Institut marocain de normalisation (IMANOR). Elle permettra de garantir le caractère halal du produit, depuis sa provenance jusqu’à son emballage. Un projet de norme marocaine relatif aux produits cosmétiques et d’hygiène corporelle halal a récemment été adopté par la commission nationale des aspects halal, rapporte Yabiladi. Ce projet s’inspire de norme en vigueur en Malaisie, au Pakistan, en Turquie et aux Emirats arabes unis.


  • Soudan : une représentante de l’ONU accusée d’"ingérence" expulsée
    Afrik.com, 09/04/2014 20h26
    Le ministre des Affaires étrangères soudanais a annoncé mercredi l’expulsion de la représentante des Nations Unies du Fond National pour la Population (UNFPA), Pamela DeLargy. Elle est accusée d’ingérence dans les affaires internes du pays, selon l’AFP.

  • Rwanda : le chef de la radio chrétienne porté disparu
    Afrik.com, 09/04/2014 20h20
    Reporters Sans Frontières a fait part de son inquiétude, mercredi, suite à la disparition du chef de la radio chrétienne rwandaise. Il est porté disparu depuis une cérémonie commémorant le génocide de 1994, selon l’AFP. Le journaliste pourrait avoir été kidnappé.

  • Bientôt une "boucle ferroviaire" entre le Niger, le Bénin et le Togo
    Xinhua, 08/04/2014 14h41
    Le chef de l'Etat béninois Boni Yayi accueille mardi à Cotonou ses homologues togolais Faure Gnassingbé et nigérien Mahamadou Issifou pour le lancement d'un projet régional de chemin de fer, dénommé "boucle ferroviaire", qui devra relier plusieurs capitales de la sous-région.

    Ce projet va être lancé à Cotonou, dans une veille gare de l'ancienne Organisation commune Bénin-Niger des chemins de fer ( OCBN), une entreprise, propriété de deux Etats. Il va relier Lomé, Cotonou, Niamey, Ouagadougou et Abidjan.

    Ce "gigantesque chantier régional" va réhabiliter le réseau de l'OCBN.

    Le projet, qualifié d'intégrateur, déjà lancé à Niamey au Niger, sera géré par une société multinationale doté d'un capital de sept milliards de FCFA (14 millions USD).


  • Le Burundi commémore les 20 ans de la mort du président Ntaryamira
    Rfi, 08/04/2014 12h44
    Il y a 20 ans, le président burundais Cyprien Ntaryamira mourait dans l’attentat qui visait l’avion de son homologue rwandais Juvénal Habyarimana. Le Burundi a choisi ce lundi d’honorer le souvenir de son défunt président, en occultant quelque peu ce qui se passait chez le voisin du nord.

  • Crise au Darfour: Deby poursuit sa médiation auprès du MJE
    Rfi, 08/04/2014 12h41
    Le président tchadien Idriss Deby poursuit ses efforts de médiation dans la crise du Darfour. Après avoir rassemblé les représentants des tribus de l'Ouest soudanais à Am Djerass, sa ville natale, il a commencé à rencontrer les politico-militaires. Idriss Deby a ainsi rencontré le chef du Mouvement pour la justice et l'égalité(MJE), Djibril Ibrahim.

  • RDC: MSF lance un appel pour ses otages
    Rfi, 08/04/2014 12h38
    Les quatre employés de l'ONG ont disparu depuis l'attaque de Kamango survenue le 11 juillet dernier. Une attaque imputée aux ADF-Nalu et à leurs alliés Maï-Maï. C'est la première fois que MSF s'exprime officiellement sur cette affaire. « Au début on a préféré privilégier le travail de recherche, de développement de contacts et de relations, en évitant de créer tout malentendu sous la pression médiatique, explique Manuel Lannaud, responsable de la cellule de crise de MSF tout juste de retour de RDC.

  • Le Nigeria, première économie d'Afrique
    Lefigaro, 08/04/2014 12h35
    C'est le double effet d'une forte croissance sur la dernière décennie tirée par le pétrole et un changement de calcul des statistiques qui propulse le Nigeria première économie de l'Afrique. Avec un PIB en 2013 de 510 milliards de dollars contre 453,9 milliards en 2012, le pays le plus peuplé du continent devance l'Afrique du Sud, dont le PIB l'an dernier était de 384 milliards.

    «Le Nigeria est devenu la plus grande économie en Afrique en termes de PIB et devient la vingt-sixième dans le monde», a souligné la ministre des Finances, Ngozi Okonjo-Iweala. La différence dans le mode de calcul vient d'une meilleure prise en compte de nouveaux secteurs d'activité en forte croissance comme les télécommunications et l'industrie locale du cinéma, le Nollywood.

    Le premier producteur et exportateur de pétrole du continent a également profité du boom des matières premières, des cours soutenus de l'or noir depuis plusieurs années qui ont attiré les investissements des entreprises internationales, malgré l'insécurité grandissante. Le Nigeria a enregistré une croissance moyenne de 6,8% entre 2005 et 2013 et le FMI prévoit cette année une hausse du PIB de 7,4%.


  • Guinée-Bissau: mort de l’ex-président Kumba Yala
    Rfi, 04/04/2014 18h58
    Kumba Yala, ancien président bissau-guinéen, est mort dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 avril, à l’âge de 61 ans. Il a été à la tête de l'Etat du 17 février 2000 au 14 septembre 2003, date à laquelle il a été renversé par Verissimo Correia Seabra.

  • Algérie: un islamiste malien condamné à 10 ans de réclusion
    AFP, 03/04/2014 15h30
    Un islamiste malien, membre des "Signataires par le sang", le groupe du jihadiste algérien Mokhtar Belomkhtar, a été condamné mercredi par la justice algérienne à 10 ans de réclusion criminelle, a rapporté jeudi le quotidien El Watan. Moussa ag Mohamed, âgé d’une quarantaine d’années, a été arrêté en février 2013 à Tinzaouatine, aux confins algéro-maliens, en possession d’un pistolet semi automatique Tokarev, de 250g de drogue et d’un téléphone mobile. Aux enquêteurs de la police judiciaire, il a avoué son appartenance au groupe de Belmokhtar pour lequel il était rentré en Algérie à dos de chamelle pour, selon ses déclarations, une "mission" concernant les mouvements des forces de sécurité algériennes.

    Devant le tribunal criminel de Ouargla, l’accusé est cependant revenu sur ces aveux. "Je ne suis qu’un nomade qui circule librement à dos de dromadaire", a-t-il fait valoir selon un compte-rendu d’audience d’El Watan. Le parquet a requis 20 ans de réclusion et l’accusé, jugé pour "apologie du terrorisme" et commission d’un "acte criminel ou subversif", a été finalement condamné. En début de semaine, le tribunal de Ouargla a condamné à sept ans de prison
    un islamiste algérien mis en cause dans deux attentats perpétrés en mai 2013 au Niger.


  • Cameroun : Boko Haram enrôle de jeunes Camerounais à la frontière
    AFP, 03/04/2014 11h18
    "Environ 200 jeunes (âgés de 15 à 19 ans) de la zone de Kolofata (extrême-nord du Cameroun) ont été recrutés depuis février. Ils sont toujours dans des camps d'entraînement des Boko Haram dans la brousse nigériane", explique sous couvert d'anonymat un inspecteur de la police camerounaise, en poste dans la région.

    Selon lui, les jeunes recrues sont issues de l'ethnie Kanuri, qu'on retrouve à Kolofata et dans d'autres localités de la région camerounaise de l'extrême-nord, mais aussi au Nigeria.

    Les Kanuri du Nigeria sont réputés fournir nombre de combattants à Boko Haram.

    Les jeunes sont attirés par les avantages que leur font miroiter les islamistes, l'argent notamment, selon le policier. Mais l'engagement aux côtés des islamistes n'est pas toujours volontaire. - Ceux qui refusent "sont égorgés" -


  • Maroc : pédophilie dans les écoles primaires
    afriquinfos.com, 03/04/2014 11h16
    C’est une jeune fille de 11 ans, pensionnaire d'un orphelinat de Rabat, qui a dévoilé la terrible affaire. Elle et plusieurs autres jeunes filles de son âge ont été abusées sexuellement par le directeur de l’établissement.

    Le directeur les soumettait à ses fantasmes les plus perverss et les filmait même parfois. Il se servait d’une institutrice pour l’aider à attirer les fillettes et utilisait son influence en menaçant de leur donner des mauvaises notes si elles n’obtempéraient pas.

    L’orphelinat dans lequel se déroulaient les actes pédophiles et une association de défense des enfants, « Touche pas à mes enfants », ont déposé une plainte auprès de la cour de Rabat.

    Cette affaire n'est pas la première au Maroc et arrive alors que l'UNICEF vient de présenter son rapport sur la situation des enfants dans le monde justement à Rabat.


  • Burkina: l'exhumation du corps de Thomas Sankara en suspens
    Rfi, 02/04/2014 14h26
    Ce mercredi 2 avril, le tribunal de grande instance de Ouagadougou se prononce sur une demande de la famille de Thomas Sankara d'exhumer le corps de l'ancien président assassiné en 1987, pour effectuer des expertises ADN et vérifier que c’est bien sa dépouille qui repose dans sa tombe.

    Une manière, assure la défense de la famille, de faire son deuil. Mais il y a aussi d'autres enjeux.

    Le 5 mars 2014, le tribunal avait demandé des pièces supplémentaires. Ces pièces ont été fournies assure la défense de la famille Sankara, qui ne voit pas ce qui peut encore empêcher la justice burkinabè d'accéder à sa requête.

    En 2006, le Comité des droits de l'homme de l'ONU avait appuyé Mariam Sankara, la veuve du chef de l'Etat, et ses deux enfants, dans leur volonté de connaître l'identité du défunt gisant dans la tombe, au nom de Thomas Sankara à Ouagadougou.


  • Tchad: hausse de l’insécurité à Ndjamena
    Rfi, 02/04/2014 14h23
    Au Tchad, la société civile réagit à l’insécurité qui a fait plusieurs morts depuis quelques semaines. Des assassinats et braquages qui démontrent l’incapacité du gouvernement à protéger ses citoyens, estiment les associations de défense des droits humains qui rappellent l’exécutif à l’ordre.

    Le dernier cas d’insécurité est celui des cambistes sur qui des malfaiteurs ont tiré samedi dernier à côté de la grande mosquée de Ndjamena. Il y a eu trois morts et des blessés. Quelques jours plus tôt, c’est une légion de gendarmerie qui a été attaquée faisant plusieurs victimes.


  • Nigeria : 15 civils tués dans une attaque suicide menée par Boko Haram
    Afrik.com, 02/04/2014 13h38
    Quinze civils ont été tués et 17 blessés par une attaque suicide, ce mardi après-midi dans le nord-est du Nigeria, a annoncé l’armée nigériane. L’explosion a eu lieu dans les faubourgs de Maiduguri, la capitale de l’Etat de Borno, et a détruit huit véhicules, a précisé le porte-parole du ministère de la Défense, Chris Olukolade, dans un communiqué mardi soir. « Six des terroristes ont péri et un autre a été arrêté », a-t-il ajouté.

    Depuis le début de l’année 2014, Boko Haram a tué 1 500 personnes. L’organisation terroriste ne cesse d’intensifier ses activités meurtrières depuis son apparition en 2009. L’armée nigériane qui a lancé en mai dernier une offensive à son encontre peine à faire face à la nébuleuse incontrôlable. Les associations de défense des droits de l’Homme tel que Human Rights Watch appelle la communauté internationale à mener une enquête contre les crimes de guerre commis par Boko Haram.


  • Cameroun: un ministre arrêté durant une opération anticorruption
    Rfi, 01/04/2014 15h57
    Au Cameroun, la lutte contre la corruption et les détournements de fonds publics, baptisée Epervier, fait une nouvelle victime : Louis Bapès Bapès, le ministre de l'Enseignement secondaire. Il a été placé, le lundi 31 mars, en détention préventive à la prison centrale de Yaoundé où il a rejoint plusieurs autres pontes du régime.

  • Egypte : Trois extrémistes tués et 52 détenus dans le Sinaï
    Xinhua, 01/04/2014 12h44
    Au moins trois extrémistes ont été tués et 52 autres ont été arrêtés lors d'un raid contre leurs repaires dans les villes de Sheikh Zuweid et de Rafah dans le gouvernorat du Sinaï Nord en Egypte, a indiqué une source de sécurité.

    Ces trois personnes tentaient d'attaquer un convoi militaire à l'engin explosif sur la route d'Al-Shallaq le long de la côte à Sheikh Zuweid alors que les forces de sécurité ont échangé des tirs avec eux et les ont tués," a ajouté la source.

    Les services de sécurité ont par ailleurs désamorcé un autre dispositif explosif près de l'hôpital international d'Arish, détruisant 14 abris, trois pick-ups, six bicyclettes, cinq tunnels de contrebande et deux maisons ayant des tunnels en sous-sol dans la ville de Rafah, selon la même source.

    Les forces de l'ordre en Egypte ont lancé une campagne de sécurité d'envergure afin de lutter contre les extrémistes islamistes accusés d'avoir orchestré les récentes attaques contre les forces de l'ordre dans la péninsule du Sinaï et d'autres parties du pays dont la capitale, le Caire.


  • CEDEAO : le tarif extérieur commun (TEC) entre en vigueur en janvier 2015
    Abamako.com, 01/04/2014 12h12
    Le tarif extérieur commun (TEC) consiste à appliquer les mêmes droits et taxes aux marchandises entrant dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), indépendamment de leurs points d’entrée et de leur destination. Depuis le 1er janvier 2000, le TEC est en vigueur au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

    En plus des huit pays de l’UEMOA, le TEC sera étendu à l’espace CEDEAO à partir de janvier 2015. L’information a été donnée lors du 44e sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, à Yamoussoukro, qui s’est achevé le samedi 29 mars 2014. Les modalités d’application du TEC ont été expliquées par le président de la Commission de la CEDEAO, Désiré Kadré Ouedraogo.


  • Au moins 5 morts dans une explosion dans un quartier de Nairobi
    AFP, 01/04/2014 03h39
    Au moins cinq personnes ont été tuées par une explosion lundi soir à Eastleigh, le quartier somalien de la capitale kényane, a annoncé un responsable du Centre national de gestion des catastrophes du Kenya.

    "La police est en train de sécuriser la zone pour les services de secours", a indiqué cette source.

    Eastleigh a été touché à plusieurs reprises ces dernières années par des explosions, généralement attribuées par la police à des islamistes extrémistes.

    "Nous soupçonnons une (explosion de) grenade", a indiqué sur place un policier à l'AFP. Selon des témoins à Eastleigh, l'explosif, quel qu'il soit, a été jeté en direction d'un arrêt de bus et d'un étal de nourriture adjacent, alors que les habitants rentraient chez eux en fin de journée.

    Cette explosion survient une semaine après une fusillade mortelle dans la ville portuaire de Mombasa, où six personnes avaient péri lorsque des hommes armés avaient ouvert le feu sur les fidèles dans une église du quartier de Likoni.

    Les autorités kényanes ont prévenu que les risques de violences islamistes au Kenya étaient élevés et les mesures de sécurité ont été renforcées dans les principales villes du pays.


  • L'épidémie en Guinée dûe à un "coktail de virus dont Ebola
    AFP, 31/03/2014 19h30
    La fièvre hémorragique virale dont une épidémie frappe la Guinée depuis janvier est provoquée par plusieurs virus, dont celui d'Ebola, le plus mortel et le plus contagieux, qui présentent tous plus ou moins les mêmes symptômes.

    Les principaux virus provoquant la fièvre:
    Ebola, qui compte plusieurs espèces - Zaïre, Soudan, Côte d'Ivoire, Bundibugyo, Reston et Taï Forest - et les virus de Lassa, Marburg, Crimée-Congo (FHCC). La fièvre jaune est l'exemple de fièvre hémorragique le plus connu et le plus ancien.

    Le virus Lassa circule dans toute l'Afrique de l'Ouest et est donc présent Guinée au côté d'Ebola mais, selon les spécialistes, il peut y avoir aussi la fièvre jaune, ainsi que le virus FHCC. L'espèce décelée est de type Zaïre. C'est la première épidémie d'Ebola de cette ampleur en Afrique de l'Ouest. Il y a eu une épidémie chez des chimpanzés en Côte d'Ivoire en 1994 avec un cas sur une personne qui avait autopsié un de ces animaux. Il s'agissait de l'espèce Taï Forest. L'espèce Zaïre, la même qu'en Afrique centrale, est une surprise pour les spécialistes qui notent "un bond conséquent" en terme géographique et en nombre de personnes atteintes.


  • Le Ghana prend la présidence de la CEDEAO
    Journaldumali.com , 29/03/2014 13h26
    A l'issue du sommet ordinaire de la CEDEAO qui se tient à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire, en présence des 15 chefs d'Etats de la CEDEAO. C'est le président ghanéen, John Dramani Mahama qui prend la tête de l'organisation et succède à l'ivoirien Alassane Dramane Ouattara.

  • Le Nigeria sollicite l'intervention de l'ONU pour lutter contre Boko Haram
    Xinhua, 29/03/2014 00h09
    Le président du Sénat nigérian David Mark a appelé jeudi les Nations Unies à intervenir pour sauver ce pays d'Afrique de l'Ouest de l'emprise de l'insurrection qui ronge actuellement la nation.

    M. Mark a lancé cet appel à Abuja, capitale du pays, en accueillant le vice-secrétaire générale de l'ONU Jan Eliasson.

    Il a déclaré que les problèmes de sécurité confrontant le Nigeria nécessitent le soutien et l'assistance de l'ONU.

    M. Mark a déclaré que le Nigeria continuera à jouer un rôle clé dans les affaires internationales et régionales, le pays possède un excellent dossier dans les opérations de maintien de la paix.

    Il a affirmé que le Nigeria continuera à identifier les défis en vue de trouver des solutions pour les résoudre.


  • RDC: 50 députés opposants refusent que le président Kabila reste "au-delà de 2016"
    TV5Monde, 28/03/2014 11h47
    Une cinquantaine de députés de l'opposition se sont opposés jeudi à Kinshasa à "toute initiative" qui permettrait au président Joseph Kabila de rester au pouvoir "au-delà de 2016", le terme de son deuxième et dernier mandat, selon la constitution.
    La quarantaine d'élus de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), premier parti d'opposition, et ceux d'une dizaine de petits partis "s'insurgent contre toute initiative tendant à maintenir Monsieur Kabila au-delà de 2016", a déclaré l'élu UDPS Samy Badibanga au parlement congolais.
    Joseph Kabila est arrivé au pouvoir en 2001, remplaçant son père Laurent-Désiré, assassiné. Il a été élu en 2006, et réélu en 2011, après un scrutin contesté.
    Selon l'article 220 de la Constitution, il n'a droit qu'à deux mandats. Cependant, plusieurs groupes d'opposants accusent la Majorité présidentielle de vouloir modifier la Constitution pour lui permettre un troisième mandat.
    Les élus UDPS et ses alliés -soit 10% des députés- "exigent le respect des échéances, de la durée et du nombre des mandats dans l'organisation des élections et ce conformément aux dispositions pertinentes reprises à l'article 220 de la Constitution", a souligné M. Badibanga.


  • Guinée: 4 cas d'Ebola confirmés à Conakry
    Afrik.com, 28/03/2014 11h12
    C’est officiel, après plusieurs démentis, quatre cas de contamination par le virus Ebola ont été confirmés à Conakry, la capitale, a annoncé ce jeudi le ministre guinéen de la Santé, Rémy Lamah.

    Pour le moment, il s’agit de la première confirmation d’une dispersion de la maladie des zones rurales, où elle était jusqu’à présent cantonnée, vers des zones urbaines. Selon le ministre, la maladie, dont les symptômes se traduisent par une fièvre hémorragique, aurait été transmise par un homme âgé qui se serait rendu à Dinguiraye, dans le centre du pays, loin des zones du sud-est où les premiers cas ont été identifiés.

    D’après Rémy Lamah, « quatre personnes ont été testées positives. Elles ont été placées en isolement dans un bâtiment de l’hôpital Donka »


  • Pistorius: report de l'audience la plus attendue au 7 avril
    Afriquinfos.com, 28/03/2014 11h08
    L'audience la plus attendue au procès pour meurtre d'Oscar Pistorius, avec la déposition probable à la barre du champion paralympique sud-africain pour la première fois, a été reportée au 7 avril en raison d'un magistrat malade.

    Le défilé des témoins de l'accusation a pris fin mercredi, et la parole doit maintenant passer à la défense. Le code de procédure en Afrique du Sud permet à l'accusé d'intervenir le premier dans ce cas.

    Sur un strict plan légal, Oscar Pistorius n'est pas obligé de s'exprimer au tribunal.

    Mais, "s'il ne témoigne pas, la cour pourra lui reprocher de n'avoir pas pu tester sa version durant le contre-interrogatoire" du parquet, a expliqué un avocat connu du barreau du Cap William Booth.


  • Côte d'Ivoire: les partisans de Gbagbo fondent l'Alliance
    Abdjan.neti, 27/03/2014 10h21
    Les partis politiques de l’opposition, proches de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, ont constitué une plateforme dénommée l’alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire ou «l’Alliance». L’accord a été signé, le mercredi 26 mars 2013, au Quartier Général (Qg) du Front Populaire Ivoirien (FPI), à Attoban (Cocody).

    « L’Alliance », s’est assignée pour mission d’œuvrer à «la résolution de la problématique de la réconciliation nationale et des élections générales», et aussi «d’engager une réflexion utile pour la participation efficace des signataires aux échéances électorales ». Pascal Affi N’Guessan, le Président du FPI, a été élu premier président de cette plate forme. Il est, par ailleurs, le porte-voix de ses membres dans les rencontres avec le gouvernement.


  • John Kerry attendu au Maroc et en Algérie
    Afrik.com, 27/03/2014 10h04
    Le secrétaire d’Etat américain John Kerry effectuera, pour la première fois, la semaine prochaine, sa première visite en Algérie et au Maroc, après le report d’une mission dans ces deux pays fin 2013. Le secrétaire d’Etat américain ira tout d’abord à Alger, les 2 et 3 avril, où il doit rencontrer les responsables algériens avant de s’envoler vers Rabat.

    Une importante délégation accompagnera le chef de la diplomatie américaine, selon un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Cette visite, qui intervient en pleine campagne électorale pour la présidentielle du 17 avril, « s’inscrit dans le cadre de la concertation et des échanges réguliers », précise le texte.


  • Egypte: Al-Sissi, candidat à la présidentielle
    AFP, 27/03/2014 10h00
    Abdel Fattah al-Sissi, artisan de l'éviction de l'islamiste Mohamed Morsi, a annoncé mercredi qu'il se présenterait à la présidentielle prévue au printemps, une déclaration attendue depuis des semaines en Egypte, où il bénéficie d'une immense popularité.

    Celui qui était jusqu'à mercredi soir encore ministre de la Défense, vice-Premier ministre et chef de l'armée, et qui a été récemment élevé au grade de maréchal, est donné largement favori du scrutin présidentiel.

    Il y a huit mois, c'est lui qui apparaissait à la télévision pour annoncer l'éviction de Morsi, seul président jamais élu démocratiquement du pays.

    Mercredi soir, le maréchal Sissi s'est adressé à la nation "pour la dernière fois dans un habit militaire", pour mettre fin à un suspense, qui n'en était plus un depuis longtemps. "En toute humilité,je me présente à la présidentielle de l'Egypte"a-t-il déclaré.


  • Mondial 2014: les Éléphants de Côte d'Ivoire percevront une belle prime
    Afriquinfos.com, 27/03/2014 09h58
    L'équipe de football de Côte d'Ivoire est qualifiée pour le mondial 2014 au Brésil et la pays compte bien motiver ses joueurs pour qu'ils aillent le plus loin possible dans la fameuse compétition.

    Alain Lobognon, ministre des sports ivoiriens, a déclaré sur son compte Twitter que les primes de sélections de 2006 et 2010 seraient reconduites. Drogba et ses coéquipiers percevront donc une prime de 50 millions de FCFA chacun.

    A cette prime s’ajouteront des primes d’objectifs oscillant entre 2 et 3 millions de FCFA par match gagné.


  • Guinée-Ebola: 63 morts, 3 nouveaux cas détectés
    Xinhua, 27/03/2014 09h56
    La fièvre hémorragique d'Ebola a fait 63 décès dont 3 nouveaux cas enregistrés dans le sud du pays, selon une note d'information du ministère de la Santé et de l'Hygiène publique rendue publique mercredi.

    Ainsi, la situation épidémiologique montre que deux nouveaux cas suspects de fièvre hémorragique virale ont été notifiés à Guékédou (environ 600 km au sud de Conakry) et à Kankan (région frontalière au Mali) et une investigation est en cours à Kankan pour des informations complémentaires.

    Le cumul des cas suspects enregistrés de janvier au 26 mars 2014, donne un total de 88 cas suspects de fièvre hémorragique virale dont 63 décès (incluant 36 décès communautaires), soit un taux de létalité de 71,5%.

    A ce jour les échantillons de 37 sujets de cas suspects ont été examinés et 11 cas se sont révélés positifs au folovirus Ebola.


  • Guinée : un mort lors d'une manifestation
    Afriquinfos.com, 24/03/2014 18h34
    L'intervention des agents des forces de l'ordre lors d'une manifestation des populations autochtones contre la Société guinéenne de palmier à huile et de l'hévéa (SOGUIPAH), dans la localité de Diécké située dans le sud de la Guinée, a fait un mort et des blessés, a-t-on appris de sources concordantes lundi.

    Les populations autochtones demandent une amélioration du traitement des populations de la zone, en termes de ristournes reversées à la localité par la SOGUIPAH, et réclament le départ de sa direction qu'ils accusent de "corruption et de favoritisme" selon nos sources.

    La tension est vive dans la localité, qui serait quasiment coupée de la ville de N'Zérékoré, située à 60 km, suite à cette situation de crise, qui affecte le bon fonctionnement de cette usine.



  • Rencontre internationale sur le Karité à Abidjan
    Abidjan.net, 24/03/2014 17h53
    La Côte d’Ivoire abrite du 24 au 26 Mars 2014 à l'hôtel du Golf, à Abidjan, la septième édition de la Conférence Mondiale du karité. C’est un événement important pour la Côte d’Ivoire qui produit en moyenne 28,000 tonnes par an. Elle le cinquième pays producteur mondial de ce produit de plus en plus prisé par les multinationales, qui œuvrent dans le domaine du cosmétique.
    Associé à l'APEX-CI qui assure le Commissariat général, le gouvernement ivoirien, représenté par une forte délégation avec à sa tête le Ministère de l'Agriculture, s'engage aux cotés des acteurs de cette filière en pleine croissance, pour définir ensemble les orientations d'un développement durable.

    Plus de quatre cent participants venus d'Afrique et du reste du monde prendront part à cet événement pendant trois jours. On note également la présence de grandes maisons de fabrication de cosmétiques.


  • Kenya : quatre personnes tuées dans l’attaque d’une église
    afrik.com, 24/03/2014 11h06
    Quatre personnes ont été tuées et dix-sept blessées, dimanche 23 mars, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur des fidèles rassemblés dans une église, près de la ville côtière de Mombasa.

    Selon le chef de la police locale du district de Likoni, Robert Mureithi, des hommes armés avaient tué deux fidèles, un homme et une femme, lors d’un office dans l’Eglise évangélique du Nouveau testament, avant de prendre la fuite. Deux autres fidèles sont morts des suites de leurs blessures, tandis que dix-sept autres ont été transportés à l’hôpital.

    Il faut souligner que le Kenya est la cible d’une série d’attaques depuis son intervention militaire en octobre 2011, dans le sud de la Somalie où il a dépêché des troupes pour combattre les shebabs liés à Al-Qaida.


  • RDC : 37 ambassadeurs à Goma pour participer à la Conférence minière
    Xinhua, 24/03/2014 10h49
    Une délégation composée de plus de 30 ambassadeurs accrédités en République démocratique du Congo (RDC), conduite par M. Martin Kobler, représentant du Secrétaire General de l'ONU en RDC et chef de la Mission de l'ONU pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), est arrivée samedi à Goma pour participer à la deuxième conférence minière dans l'est du pays.

    Selon le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku.
    les 37 ambassadeurs seront les interprètes de la province pour faire venir les investisseurs et créer des emplois aux jeunes. Dans cette province, plusieurs jeunes se sont lancés dans les groupes pour occuper les zones riches en minerais. Depuis le début des opérations de l'armée lancées contre les groupes armés dans cette partie du pays, ces zones ne sont plus contrôlées par les groupes armés. Au moins 800 visiteurs sont entendus à Goma pour la deuxième conférence minière qui sera lancée lundi par le président rd- congolais Joseph Kabila.


  • Egypte: 529 pro-Morsi condamné à mort
    Afriquinfos.com, 24/03/2014 10h47
    Un tribunal égyptien a condamné à mort lundi en première instance 529 partisans du président islamiste Mohamed Morsi destitué par l'armée pour des violences commises durant l'été, ont indiqué des sources judiciaires.

    Seuls 153 des condamnés sont détenus, les autres étant en fuite, ont précisé ces sources, ajoutant que 17 des accusés avaient été acquittés.

    Au total, plus de 1.200 personnes sont jugées pour ces violences survenues mi-août dans le gouvernorat d'al-Minya, à 250 kilomètres au sud du Caire, dans le plus important procès depuis le début de la répression des pro-Morsi lancée début juillet dans la foulée de l'éviction du seul chef d'Etat jamais élu démocratiquement du pays.

    Mardi, 700 autres personnes sont citées à comparaître, dont plusieurs cadres des Frères musulmans de M. Morsi. Là aussi, la majorité des accusés sont en fuite.

    Comme les condamnés de lundi, ils devront répondre de violences survenues dans la province d'al-Minya le 14 août, au moment où soldats et policiers dispersaient dans un bain de sang des rassemblements islamistes au Caire.


  • Nigeria : 17 morts dans une attaque de Boko Haram sur un marché
    Afriquinfos.com, 23/03/2014 20h32
    Dix-sept personnes ont été tuées dans une explosion attribuée au groupe islamiste armé Boko Haram sur le marché d'un village dans l'Etat de Borno (nord-est du Nigeria), a annoncé dimanche un responsable de la police dans cette région.

    L'explosion, qui a également fait des blessés, s'est produite jeudi dans le village reculé de Nguro-Soye, au moment où les activités commerciales étaient intenses.

    "J'ai été informé par mon officier de police divisionnaire à Bama qu'une explosion sur le marché de Nguro-Soye a tué 17 personnes", a déclaré le chef de la police de l'Etat de Borno, Lawan Tanko au sujet de cette attaque.

    L'annonce de cette explosion a été retardée en raison de la destruction du réseau téléphonique lors de précédentes attaques menées par des insurgés de Boko Haram dans cette région.


  • Bientôt le train entre Niamey et Cotonou
    Xinhua, 21/03/2014 16h44
    Les travaux de construction du chemin de fer Cotonou Niamey, un tronçon de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouaga-Abidjan-Lomé, vont officiellement démarrer le 7 avril prochain à Niamey, apprend-on vendredi de source officielle à Niamey.

    Selon le gouvernement nigérien, la même opération est prévue pour le 8 mai 2014 du côté béninois pour une jonction rapide des deux tronçons.

    Pour rappel, c'est le groupe français Bolloré qui s'est porté comme partenaire stratégique ; il s'est engagé à réunir les fonds nécessaires sans délai et assurer le portage des actions non libérées pour une période de 4 ans.

    Ce tronçon sera réhabilité dans sa partie allant de Cotonou à Parakou (Bénin) et construit entre Parakou et Niamey par une société internationale avec un coût estimé à 1 milliard d'euros, sur une longueur de 1.050 km.


  • Le Kénya légalise la polygamie, avec ou sans le consetement de l'épouse
    20minutes.fr, 21/03/2014 16h00
    Les députés kényans ont voté une loi permettant aux hommes d'épouser autant de femmes qu'ils le souhaitent, sans en toucher mot à leur première épouse, à la fureur d'élues qui ont claqué la porte du Parlement de Nairobi, indiquent ce vendredi les médias kényans.

    La proposition de loi, adoptée tard jeudi, formalise en droit kényan des lois coutumières. A l'origine, le texte donnait la possibilité aux épouses de s'opposer à une décision de leur mari d'épouser plusieurs femmes. Mais unissant leurs forces au-delà des appartenances politiques, les élus hommes sont finalement allés plus loin, abandonnant cette clause donnant voix au chapitre aux femmes.


  • Génocide rwandais: Charles Twagira placé en détention
    Jeuneafrique.com, 21/03/2014 13h20
    Vingt-heures après son inculpation pour génocide et crimes contre l’humanité, le médecin Charles Twagira a été placé en détention provisoire vendredi à Paris. Celui-ci est écroué une semaine seulement après la condamnation historique d'un autre Rwandais, Pascal Simbikangwa, par la justice française.

    Il est soupçonné d’avoir joué un rôle actif dans les massacres commis au Rwanda en 1994. Le Dr Charles Twagira a été placé en détention provisoire, le 21 mars, par un juge des libertés et de la détention, comme le souhaitait le parquet de Paris.



  • Niger: manifestation contre le régime et Areva
    Afrik.com, 21/03/2014 13h11
    Des milliers d’étudiants, collégiens et lycéens nigériens ont manifesté jeudi à Niamey contre le régime et contre le géant du nucléaire Areva, dénonçant "l’opacité" des négociations entre les deux parties au sujet de mines d’uranium au Niger.

  • Ghana: le chef de l'opposition sera candidat en 2016
    Afrik.com, 21/03/2014 13h10
    Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo, qui a perdu de très peu les deux dernières élections présidentielles, a annoncé ce jeudi qu’il se portait candidat pour être le représentant de son parti aux prochaines élections générales, prévues en 2016.

  • Blé Goudé bientôt devant la CPI
    Jeuneafrique.com, 20/03/2014 15h57
    Le gouvernement ivoirien a décidé de transferer Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI). L'annonce a été faite jeudi à l'issue du conseil des ministres présidé par le chef de l'État Alassane Ouattara.

    Charles Blé Goudé devrait bientôt rejoindre l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à La Haye. Le gouvernement ivoirien a finalement décidé jeudi 20 mars de transférer l'ex-leader des Jeunesses patriotes à la Cour pénale internationale (CPI).



  • A 8 mois, il pèse près de 20 kg!
    afrik.com, 20/03/2014 13h01
    En raison de sa surcharge pondérale, un bébé est sous les projecteurs en Colombie. A peine huit mois, il est à près de 20 kilo. Pour des raison de santé, sont pédiatre lui aurait imposé un régime afin qu’il perde au moins 8 kilos dans les mois qui viennent.

    Santiago court un risque certain, compte tenu de son poids : l’obésité chez les très jeunes enfants. Eunice Fandino, 39 ans, vendeuse de légumes dans un marché, a demandé à une équipe médicale de prendre en charge son bébé.

    Les médecins indexent l’alimentation qu’ils portent pour responsable de cette surcharge pondérale. Santiago serait tout simplement trop nourri et mange mal, d’autant que les quatre autres enfants d’Eunice Fandino n’ont jamais rencontré le moindre problème de poids. D’où l’urgence, selon les médecins, de changer complètement les habitudes alimentaires du bébé.


  • Guinée : Une fièvre mystérieuse fait 23 morts dans la région forestière
    Xinhua, 19/03/2014 17h00
    Cette forme de fièvre s'est déclarée tout d'abord à Macenta où elle a causé 10 décès sur les 14 cas enregistrés, avant de se propager à Gueckedou, ville située à 80 kilomètres.

    Pour le moment les autorités médicales attendent les résultats des examens des échantillons effectués par l'équipe d'experts qui a été déployée sur le terrain pour déterminer la nature de cette maladie.

    Selon des experts, les symptômes de cette maladie sont similaires à la fièvre lassa, une maladie qui se manifeste à travers une forte fièvre, des vomissements et des saignements au niveau du nez et de l'anus.


  • Egypte: deux militaires tués au Caire
    Afrik.com, 19/03/2014 12h42
    Deux militaires, un général et un colonel de l’armée égyptienne, ainsi que cinq jihadistes, ont péri ce mercredi dans un affrontement au nord du Caire. La capitale égyptienne est de nouveau le théâtre de violences entre insurgés islamistes et l’armée depuis qu’elle le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, Mohamed Morsi a été destitué, a indiqué le gouvernement.

  • Burundi: perpétuité contre 46 membres de l'opposition
    Jeuneafrique.com, 19/03/2014 11h34
    Le Parquet burundais a requis mardi la prison à perpétuité contre 46 militants du parti d'opposition burundais MSD, jugés pour "participation à un mouvement insurrectionnel armé" après de récents affrontements avec la police, a constaté un journaliste de l'AFP.

    La défense, qui contestait la procédure d'urgence utilisée par le Parquet, s'est retirée après le refus de la Cour de renvoyer l'audience et n'a pas plaidé. Le verdict est attendu vendredi.

    Le substitut du procureur, Anastase Habonimana, a requis "une peine de servitude pénale à perpétuité" pour 46 accusés - dont cinq femmes - poursuivis pour "participation à un mouvement insurrectionnel armé", et une peine de 15 ans de prison pour 22 autres poursuivis pour "tentative de participation à un mouvement insurrectionnel armé".

    Deux mineurs, accusés du premier chef, ont été renvoyés devant une chambre spéciale pour mineurs qui siégera mercredi. Un 71e accusé a été blanchi avant le procès.




  • 500 migrants subsahariens franchissent la frontière espagnole de Melilla
    Afrik.com, 18/03/2014 18h39
    Environ 500 immigrants subsahariens ont franchi ce mardi la frontière séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Il s’agit de l’un des nombre le plus important de migrants ces dernières années qui ont réussi à passer la frontière, ont annoncé les autorités locales.

    Cet assaut qualifié de "violent" par le préfet de la ville, Abdelmalik El Barkani, a été lancé mardi matin par environ un millier de migrants contre cette triple frontière grillagée qui sépare le Maroc de Melilla, actuellement soumise à une très forte pression migratoire.


  • Egypte: 10 ans de prison pour un policien après la mort de 37 prisonniers
    AFP, 18/03/2014 18h09
    Un officier de police égyptien a été condamné mardi à 10 ans de prison pour la mort en août de 37 prisonniers islamistes asphyxiés par du gaz lacrymogène dans un fourgon pénitentiaire, a-t-on appris de sources judiciaires.

    Le drame remonte au 18 août, au plus fort de la répression contre les partisans du président Mohamed Morsi destitué par l'armée début juillet. Les 37 détenus se trouvaient alors dans un convoi transportant plus de 600 prisonniers islamistes vers la prison d'Abou Zaabal, près du Caire.

    Le condamné, commissaire adjoint du poste de police d'Héliopolis, dans le nord du Caire, d'où le convoi de détenus était parti, était poursuivi avec trois autres officiers du même commissariat pour homicides involontaires et coups et blessures involontaires.

    Les trois autres officiers ont été condamnés à un an de prison avec sursis.


  • La bourse de Casablanca rentre dans le gotha mondial
    Afriquinfos.com, 18/03/2014 18h04
    La bourse de Casablanca se classe en deuxième position au niveau africain, juste derrière l’Ile Maurice, et se classe 62ème dans le monde. Ce classement est basé sur deux critères : le premier intègre des indices de compétitivité établis par la Banque mondiale, le Forum économique mondial , l’ONU ou encore l’OCDE. Le deuxième critère comprend le résultat d’analyse de professionnels de la finance.

    Ce positionnement de la bourse de Casablanca va permettre de renforcer l’attractivité du Maroc dans le monde et montre son importance grandissante dans les domaines économiques et financiers en Afrique.


  • Naufrage d'un bateau de migrants en mer Egée: au moins 7 morts
    AFP, 18/03/2014 14h54
    Au moins sept migrants dont deux enfants sont morts mardi après le chavirage de leur embarcation en mer Egée transportant au total 17 personnes, un nouveau drame qui s'est produit à moins de deux mois d'un naufrage similaire en Grèce.

    Deux patrouilleurs et un hélicoptère poursuivaient mardi après-midi les recherches pour trouver deux personnes portées disparues, selon le ministère de la Marine marchande.

    L'accident a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi à 1,5 mille nautique de l'île de Lesbos dans le nord-est de l'Egée, située à proximité des côtes occidentales turques, un passage habituel des migrants venant d'Asie ou d'Afrique et à destination de l'Europe.

    Les autorités grecques ont initialement été averties du naufrage par un cargo battant pavillon turc qui naviguait dans la région.

    La police portuaire grecque s'est dépêchée sur les lieux et a repêché au total huit naufragés qu'elle a transportés sains et saufs à Mytilène, chef lieu de Lesbos.


  • Grande nuit du football africain: le 21 mai à Dakar
    Afrik.com, 18/03/2014 11h29
    Le continent africain sera une nouvelle fois à l’honneur cette année avec la première édition de la Grande nuit du football africain, que va accueillir le Sénégal. Pour ce grand événement organisé à Dakar, 800 personnalités (joueurs, anciennes légendes, journalistes et dirigeants) sont attendues pour fêter l’histoire du football sur le continent. Et les grandes stars du moment seront de la partie. En effet, Didier Drogba, Samuel Eto’o, Seydou Keita ou encore Yaya Touré seront présents lors du gala du 21 mai auprès d’invités comme les célèbres George Weah et Abedi Pelé. Une belle fête en perspective avec des remises de trophées aux acteurs du monde du ballon rond, mais aussi des lots à gagner pour le public.

  • Soudan : il souffrait d'un cancer, il y a 3200 ans !
    Afrik.com, 18/03/2014 11h10
    Des archéologues ont découvert au le squelette d’un homme ayant souffert d’un cancer métastatique il y a plus de 3200 ans ! Il s’agit de l’être humain le plus ancien jamais trouvé en rapport avec une maladie généralement associée au mode de vie contemporain, selon une étude publiée ce lundi dans la revue PLOS One.

    C’est une étudiante de l’université anglaise de Durham, qui a trouvé les restes de cet homme, dont l’âge a été évalué entre 25 et 35 ans, l’an dernier dans une tombe au Soudan, près du Nil. Un examen des os a révélé que l’homme, issu d’un milieu aisé, souffrait d’un cancer avec métastases, sans qu’il soit possible de déterminer s’il est finalement mort des causes de la maladie.

    Cette découverte pourrait pousser les scientifiques à effectuer d’autres recherches sur le cancer. Selon les chercheurs, alors que le cancer est aujourd’hui l’une des principales causes de mortalité, il est extrêmement rare d’en trouver la trace lors de découvertes archéologiques, laissant penser que la maladie est « principalement liée au mode de vie contemporain et à l’allongement de l’espérance de vie ».


  • Sierra Leone: l'ancien président Kabah sera enterré le 23 mars
    Afriquinfos.com, 18/03/2014 11h08
    L'ancien président aura droit à un enterrement complet de l'État digne de son statut d'ancien chef de l'Etat et pour son rôle dans la pacification du pays.

    Un comité a été mis en place, dirigé par le vice-président Alhaji Sam Sumana pour coordonner les arrangements pour les funérailles. Un livre de condoléances a été ouvert lundi 17 au Palais présidentiel, qui a été suivi d'un autre qui a été ouvert au bureau du parti populaire de la Sierra Leone à la rue Wallace Johnson, le parti qu'il a dirigé jusqu'à sa retraite de la politique active.


  • Kenya: deux suspects arrêtés à bord d'un véhicule bourré d'explosifs
    AFP, 18/03/2014 11h04
    La police kényane a annoncé lundi avoir arrêté deux hommes qui circulaient à bord d'un véhicule chargé d'explosifs dans la très touristique ville côtière de Mombasa (est) et préparaient selon elle un attentat contre une cible non identifiée.

    Selon la police, deux bombes artisanales se trouvaient dans le véhicule. Un téléphone portable, qui aurait pu servir de détonateurs, a aussi été retrouvé à bord.

    "Nous n'avons pas déterminé où était la cible, mais nous détenons deux suspects d'actes terroristes qui étaient dans le véhicule", a affirmé Henry Ondiek, du département d'enquêtes criminelles de Mombasa.

    "Nous avons reçu un tuyau disant que les deux (hommes) étaient en route pour attaquer un endroit non identifié, nous leur avons tendu une embuscade", a-t-il poursuivi, alors que les suspects étaient interrogés.

    Une autre source policière s'exprimant sous couvert d'anonymat a précisé que les deux hommes étaient d'origine somalienne.


  • Egypte: un fils de Morsi arrêté pour usage de drogue
    Afrik.com, 17/03/2014 15h25
    Il s’appelle Abdallah Morsi. Il est l’un des fils du président déchu Mohamed Morsi. Agé à peine de 19 ans, il va être jugé pour possession et consommation de drogue. Il comparaîtra avec un ami, Mohammed Emad, 24 ans. Les deux jeunes hommes ont été interpellés en possession de deux joints de cannabis, selon des sources.

    Ils ont été arrêté le Le 1er mars dans une voiture stationnée en bord de route au nord du Caire. Ils avaient été relâchés le lendemain après des tests d’urine et sanguins qui se sont révélés positifs, selon les sources judiciaires. De son côté, l’autre fils de Mohamed Morsi, Oussama, avait nié les accusations qui pesaient contre son frère, évoquant une affaire « fabriquée pour diffamer la famille du président Morsi ». On ignore la date de leur procès pour le moment.


  • Afrique du Sud: 32 morts après des pluies torrentielles
    Afrik.com, 17/03/2014 15h22
    Les fortes pluies qui se sont abattues sur le nord et l’est de l’Afrique du Sud ces deux dernières semaines ont fait 32 morts, dont 25 par noyade, et trois disparus, a indiqué le gouvernement ce lundi.

  • Lybie: attentat à Benghazi, cinq militaires tués
    Jeuneafrique.com, 17/03/2014 15h20
    Benghazi a été de nouveau la cible, le 17 mars, d'un attentat à la voiture piégée. L'explosion a causé la mort d'au moins cinq militaires et dix autres ont été blessés. Un bilan confirmé par le Centre médical de la ville qui dit avoir reçu "cinq cadavres et un nombre indéterminé de restes humains, et plus de dix blessés".

    Une source militaire a précisé qu'une voiture piégée qui était garée devant une académie de l'armée a explosé à la sortie de militaires qui venaient d'assister à une cérémonie de présentation de nouveaux promus de l'armée libyenne.



  • Burundi: un responsable politique blessé dans une attaque à la grenade
    AFP, 17/03/2014 14h03
    Un responsable d’un des principaux partis politiques burundais, l’Uprona, a été légèrement blessé dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque à la grenade qu’il attribue à un règlement de compte au sein de sa propre formation.

    L’Uprona s’est récemment scindée en deux. Une branche, majoritaire, a claqué la porte du gouvernement, pour protester contre une opération de noyautage de sa direction. L’autre est restée proche du parti au pouvoir, le Cndd-FDD.

    Le responsable attaqué, Gaston Sindimwo, membre de l’aile pro-gouvernementale, dit avoir été visé par deux grenades alors qu’il était sorti de sa maison « pour aller prendre une mallette » dans sa voiture. « Deux jeunes gens m’attendaient, (…), ils m’ont lancé délibérément une première, puis une deuxième grenade », a-t-il ajouté.

    Il a été atteint de six éclats de grenade au dos et sa vie n’est pas en danger. En revanche, le pronostic vital d’un veilleur de nuit présent au moment de l’attaque est engagé, selon la police.



  • Maroc : tirs à balles réelles à Tanger
    Afriquinfos.com, 17/03/2014 12h24
    Dans la soirée du 15 mars, de violents affrontements ont opposé les forces de l’ordre aux trafiquants de drogue du quartier Beni Makada.
    A l’origine de l’affrontement, l’arrestation d’un supposé trafiquant de drogue par les policiers qui ne s’est pas totalement déroulée comme prévue. Les amis de l’homme ont voulu l’aider et ont commencé à s’en prendre violemment aux forces de l’ordre. Jets de pierres, coups de sabres, tous les moyens été bons pour s’en prendre aux policiers.

    Ceux-ci ont alors appelé des renforts pour gérer les débordements qui commençaient à envahir le quartier. Le rassemblement de rebelles s’étant intensifié, les officiers ont tiré des coups de feu en l’air afin de calmer et de disperser la foule.


  • Nigéria: au moins 100 morts dans des attaques
    AFP, 17/03/2014 10h37
    Au moins cent personnes ont été tuées dans des attaques visant trois villages dans le centre du Nigeria, dans un contexte de fortes tensions entre communautés de la région, ont rapporté dimanche des responsables locaux.

    "Il y a au moins cent corps provenant des trois villages attaqués par les hommes armés", a déclaré à l'AFP Yakubu Bitiyong, député de l'Etat de Kaduna, où les attaques ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi.



  • Centrafrique : allègement du couvre-feu à Bangui
    Afrik.com, 14/03/2014 12h12
    Le gouvernement de transition centrafricain a allégé le couvre-feu en vigueur à Bangui depuis fin novembre, selon un décret lu ce vendredi à la radio nationale.

  • Darfour: Amnesty dénonce les abus contre les civils, l'impunité
    TV5Monde, 14/03/2014 11h31
    La situation des droits de l'Homme au Darfour reste terrible 11 ans après le début du conflit armé dans cette région de l'ouest du Soudan où les civils sont toujours victimes d'abus, affirme Amnesty International dans un rapport publié vendredi.

    "L'impunité persistante au Darfour fait que les responsables des abus ne voient pas de raison d'y mettre fin et incite d'autres à commettre des abus similaires", affirme Michelle Kagari, directrice-adjointe pour l'Afrique de l'Est à Amnesty International.

    "La communauté internationale doit renforcer ses efforts pour faire de sorte que les responsables rendent des comptes", a-t-elle ajouté alors qu'Amnesty fait état dans son rapport "d'attaques délibérées contre des civils accompagnées de pillages, de viols et de meurtres".

    Le rapport décrit comment les combats entre les tribus des Salamat et Misseriya, dans le centre du Darfour, ont coûté la vie à un grand nombre d'habitants et laissé des communautés entières sans abri.


  • Sierra Leone: l'ex-président Ahmad Tejan Kabbah est décédé
    AFP, 14/03/2014 11h29
    L'ex-président sierra-léonais Ahmad Tejan Kabbah, qui a dirigé son pays durant une guerre civile et l'a conduit vers la paix, est décédé jeudi à Freetown à l'âge de 82 ans, a annoncé un de ses proches.

    "L'ancien président Kabbah est décédé à son domicile (jeudi) vers 15H50 GMT, et son corps a été transporté vers une chapelle funéraire", a déclaré John Benjamin, ex-président de la formation de M. Kabbah, le Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP).

    Aucune précision n'a été fournie sur la cause de son décès. Des médias locaux ont récemment rapporté qu'il était malade depuis quelque temps, et souffrait notamment d'hypertension artérielle.


  • Procès Simbikangwa: la défense plaide pour l’acquittement
    AFP, 13/03/2014 20h44
    Les deux avocats de la défense, Alexandra Bourgeot et Fabrice Epstein, ont plaidé sans surprise, ce jeudi, pour l’acquittement de Pascal Simbikangwa. Il est accusé de crimes contre l’humanité et de complicité de génocide lors du génocide rwandais entre avril et juillet 1994. « Le doute doit profiter à Pascal Simbikangwa, c’est un principe », a déclaré Maître Epstein à sa sortie du tribunal. Il pointe du doigt le manque de preuve tangible, selon lui, de l’accusation, expliquant que « le procès est politique ». Ce vendredi, la cour et les jurés devront délibérés sur la réclusion criminelle à perpétuité requise par l’avocat général.


  • Nigeria : 69 morts dans des attaques menées par un groupe armé
    Afrik.com, 13/03/2014 20h37
    Pas moins de 69 personnes ont été massacrées par des hommes armés au cours d’attaques dans quatre villages de la région, a déclaré ce jeudi Abbas Abdullahi Michika, un député de cette région, dans un contexte de fortes tensions entre communautés de la région. « Jusqu’ici, 69 corps ont été retrouvés suite aux attaques menées par un groupe important d’hommes armés montés sur des motos », a-t-il souligné.

    Ces violences ont débuté mardi soir, selon l’élu local. Et le bilan pourrait bien s’alourdir. Ce n’est pas la première fois que le nord du Nigeria connait ce genre d’attaques.


  • Six candidats retenus pour la présidentielle en Algérie
    Franceinfo.fr, 13/03/2014 20h29
    C'est le président du Conseil constitutionnel algérien qui a annoncé, dans un communiqué télévisé, le nom des six candidats retenus pour l'élection présidentielle du 17 avril prochain. Il y avait douze prétendants au départ.

    Parmi ces six candidats figure Abdelaziz Bouteflika, l'actuel chef de l'État algérien. Âgé de 77 ans, il brigue un quatrième mandat après 15 ans au pouvoir. Surtout, il a été victime en avril 2013 d'un AVC. Après 80 jours d'hospitalisation en France, il a doucement repris ses fonctions. Les Algériens l'ont entendu le 3 mars dernier à la télévision publique. Une première en deux ans.

    L'actuel président devra faire face à la candidature de l'ancien chef de gouvernement Ali Benflis. Âgé de 69 ans, il avait perdu en 2004 et il est désormais considéré comme le principal challenger de d'Abdelaziz Bouteflika.


  • Le procès Pistorius prolongé si nécessaire jusqu’au 4 avril
    AFP, 13/03/2014 17h38
    Le procès du champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, censé se terminer le 20 mars, devrait être prolongé jusqu’au 4 avril, voire au-delà, le calendrier initial semblant irréaliste au train où vont les choses, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

    Le procès devant un tribunal de Pretoria pourra être prolongé de deux semaines si le lent défilé des témoins, le réquisitoire de l’accusation et la plaidoierie de la défense prennent plus de temps que prévu, ce qui est vraisemblable, a indiqué à des journalistes l’assistante du procureur Andrea Johnson.

    Le cas échéant, la juge Thokozile Masipa devra ensuite fixer une nouvelle date après le 11 avril –le tribunal étant fermé la deuxième semaine d’avril– pour achever l’examen de l’affaire si cette prolongation n’est pas suffisante, a-t-elle ajouté.


  • Egypte : 77 manifestants pro-Morsi condamnés à 3 ans de prison
    Afrik.com, 12/03/2014 14h59
    La liste des pro-Morsi condamnés s’allonge. Ce mardi, le tribunal correctionnel d’Abdeen, au Caire, a condamné 77 partisans du Président déchu Mohamed Morsi à trois ans de prison. Ils sont accusés d’avoir participé à des émeutes, en août 2013, sur la place Ramsès, dans le centre du Caire, rapporte l’agence de presse officielle Mena. Les violences avaient éclaté après que la police eut dispersé un sit-in organisé pour la libération de Morsi et son retour au pouvoir.

    Dans le même temps, un autre tribunal a prolongé de 45 jours le placement en détention de 444 partisans de Morsi, poursuivis pour des faits similaires.

    Depuis la destitution de Mohamed Morsi, le 3 juillet 2013, suite à de grandes manifestations hostiles à son gouvernement, une importante vague de répression de ses partisans a été mise en place. Près d’un millier de personnes ont été tuées par l’armée et les forces de l’ordre lors de deux grands sit-in au Caire et à Gizeh, en juillet dernier.


  • Procès Rwanda : l'accusation fustige un épurateur d'avant l'heure
    AFP, 12/03/2014 14h48
    L'accusation va requérir mercredi une lourde peine contre Pascal Simbikangwa, premier Rwandais poursuivi en France en lien avec le génocide de 1994, "épurateur d'avant l'heure" qu'elle veut voir condamner pour génocide, alors qu'il était entré dans le box pour complicité.

    L'avocat général Bruno Sturlese a lancé la journée de réquisitoire de ce "procès historique à plus d'un titre" en en explicitant "le sens", avant de dresser le portrait d'un "épurateur d'avant l'heure, de la première heure", ex-capitaine de la garde présidentielle à "l'engagement radical, extrémiste".

    Il a rappelé au jury l'importance de sa tâche, juger "une page effrayante, une de plus, du livre noir de l'humanité", écrite il y a deux décennies à plus de 6.000 kilomètres.

    Après cinq semaines de débats, l'accusation avait demandé la semaine dernière que le jury soit également appelé à se prononcer sur la culpabilité "du crime de génocide", et non sur la seule complicité, qu'avaient retenue les juges d'instruction au terme de quatre années d'enquête. La peine encourue est la perpétuité dans les deux cas.

    Jeudi, la parole sera à la défense, qui devrait notamment s'attacher à mettre en cause la fiabilité des témoins, que le capitaine Simbikangwa décrit comme manipulés ou intimidés. L'avocat général en a lui appelé au "bon sens" du jury "pour distinguer le mensonge des pièges inévitables de la mémoire, de la langue", nombre de témoins s'étant exprimés via un interprète.

    Vendredi, les derniers mots seront pour l'accusé, avant les délibérations du jury et le verdict.


  • Afrique: la pollution atmosphérique a été sous-estimée
    AFP, 12/03/2014 14h41
    Une équipe de recherche franco-ivoirienne vient de publier une série de cartes de la pollution atmosphérique en Afrique, pays par pays, et dresse d’inquiétantes projections d’accroissement de cette pollution pour 2030. En cause : des mesures insuffisantes et une sous-estimation de l’ampleur du problème.

    La pollution atmosphérique est aussi présente en Afrique qu’ailleurs dans le monde. Les inventaires d’émissions des polluants dans l’air ont, jusqu’à présent, été très précis en ce qui concerne l’Europe, l’Asie ou l’Amérique du Nord. Mais c’était loin d’être le cas pour l’Afrique, le continent ne disposant que de résultats globaux. Ce n’est dorénavant plus le cas : une équipe franco-ivoirienne, pilotée par le laboratoire d’aérologie du CNRS de Toulouse, a réalisé des cartes, pays par pays, pour l’année 2005 et posé une estimation de l’évolution de la pollution atmosphérique pour 2030.



  • Libye : le Premier ministre Ali Zeidan limogé
    Afriquinfos.com, 12/03/2014 12h01
    Le Premier ministre libyen a été démis mardi de ses fonctions par le Parlement, à l'issue d'un long bras de fer entre l'exécutif et le législatif qui a quasiment paralysé le pays en proie au chaos et à des velléités séparatistes.

    "Le Congrès a voté pour le retrait de la confiance au Premier ministre Ali Zeidan avec 124 voix et a chargé le ministre de la Défense Abdallah al-Theni d'assurer l'intérim jusqu'à la nomination d'un nouveau chef de gouvernement dans un délai de deux semaines", a annoncé le Congrès général national (CGN, Parlement), la plus haute autorité politique du pays.

    Peu après cette annonce, M. al-Theni a prêté serment devant le Congrès, selon des images de la télévision nationale.

    Dans la soirée, le procureur général libyen a émis mardi soir une interdiction de voyage à l'encontre de M. Zeidan.


  • Gambie: Yaya Jammeh va remplacer l’anglais par une autre langue nationale
    Afrik.com, 11/03/2014 11h13
    L’anglais ne sera plus la langue officielle de la Gambie, a décidé le président gambien Yahya Jammeh. Elle devrait etre remplacée par une langue locale du pays. « Ce qui a fait venir les Anglais en Gambie, c’était le commerce de l’ivoire, parce qu’il y avait beaucoup d’éléphants ici. Ils ont tué les éléphants et ont fini par vendre les Africains », a indiqué le président gambien, connu pour ses excentricités.

    Une décision du président Jammeh qui intervient suite au retrait de la Gambie sen octobre 2013 du Commonwealth. Organisation de 54 Etats, regroupant des ex-colonies britanniques pour la plupart.


  • Maroc : la princesse Lalla Salma, personnalité féminine la plus inspirante du monde arabe
    Afriquinfos.com, 11/03/2014 10h47
    Comme chaque année, le 8 mars se déroulait la journée mondiale de la femme. A cette occasion, Radio Sawa, station diffusée à Washington, au Maroc, en Jordanie, en Irak, en Égypte, au Liban, au Qatar et dans les Émirats Arabes Unis, a réalisé un sondage afin d’élire la personnalité féminine la plus inspirante du monde arabe de l’année parmi celles qui ont brillé dans leurs domaines respectifs.

    A l’issus de ce sondage, c’est la princesse Lalla Salma, femme du roi du Maroc Mohammed VI, qui est arrivé en tête. La princesse, déjà élue princesse la plus élégante à la cérémonie d’intronisation du Roi Willem Alexander des Pays-Bas l’année dernière, a obtenu la moitié des vote.


  • La Libye arraisonne un pétrolier nord-coréen et sa cargaison "illégale"
    TV5Monde, 11/03/2014 10h32
    Les autorités libyennes ont annoncé lundi avoir arraisonné un pétrolier battant pavillon nord-coréen dans l'est libyen, avec à son bord une cargaison de pétrole "illégale" achetée aux rebelles qui bloquent depuis des mois les terminaux du pays.
    "Les forces de la marine et les révolutionnaires contrôlent le pétrolier" et le conduisent vers un port contrôlé par l'Etat, a annoncé le Congrès général national (CGN, Parlement) puis le gouvernement sur leurs sites internet dans deux brefs communiqués.

    Mais un porte-parole des rebelles autonomistes, Ali al-Hassi, a démenti sur la chaîne Libya al-Ahrar l'information, affirmant que le navire était toujours sous leur contrôle au port d'al-Sedra.


  • Le Nigeria veut juger en secret trois membres présumés de Boko Haram
    Afriquinfos.com, 11/03/2014 00h52
    Le Nigeria souhaite juger en secret trois hommes accusés d'association présumée avec la secte insurgée Boko Haram, a déclaré lundi le gouvernement.

    Il est nécessaire de protéger l'identité des témoins à ces procès, a déclaré N. B. Jones Nebo, représentant du Parquet général fédéral, devant une haute-cour fédérale à Abuja.

    Les trois suspects sont sous le coup de huit chefs d' inculpation pour terrorisme. Ils ont été arrêtés et détenus en octobre 2013, pour avoir selon les accusations organisé différentes réunions visant à organiser des actes d'insurrection dans le pays.

    Cette demande de l'accusation est déposée en conformité avec la législation permettant la non-divulgation des noms et identités des témoins, a déclaré M. Nebo au tribunal.

    Les avocats de la défense ont exprimé leur désaccord avec cette motion et demandé à la cour de la rejeter car elle ne serait pas justifiée.


  • Centrafrique: un agent du CICR tué dans le nord
    Afriquinfos.com, 10/03/2014 03h24
    Le décès de ce collaborateur centrafricain s'est produit dans la matinée à la suite de violences survenues dans la ville de Ndélé, dans le nord du pays, a indiqué le CICR dans un communiqué.

    Des hommes en armes ont pénétré dans la Mission catholique où logeaient quatre collaborateurs nationaux du CICR. L'un d'entre eux a été tué, les trois autres sont sains et saufs, a ajouté le Comité sans autres précisions.

    "Nous lançons un appel à tous les hommes armés afin qu'ils respectent toutes les personnes travaillant pour le CICR et pour le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que tous les humanitaires présents sur le terrain", a déclaré le chef de la délégation du CICR en Centrafrique, Georgios Georgantas, cité dans le communiqué.



  • Egypte : Le Prix Nobel de la Paix Mairead Maguire arrêtée et expulsée
    AFP, 10/03/2014 03h23
    Les autorités égyptiennes ont arrêté et expulsé mercredi le Prix Nobel de la paix Mairead Maguire, après qu'elle a tenté d'entrer dans le pays, ont annoncé des responsables de l'aéroport ainsi que la militante.

    "Nous avons été emmenés au centre de détention, interrogés et retenus pendant huit heures, et on nous a dit que nous n'aurions pas l'autorisation d'entrer au Caire et que nous allions être renvoyés à bord d'un autre avion", a expliqué au téléphone depuis Londres la militante pacifiste d'Irlande du Nord, qui venait en Egypte pour rejoindre une délégation se rendant dans la bande de Gaza.


  • Basket : L’organisation des compétitions jeunes et de clubs attribuée
    APA, 10/03/2014 03h18
    L’organisation des compétitions continentales de jeunes et de clubs pour le titre de l’année 2014 ont été attribuée par la FIBA Afrique à l’occasion de la réunion de son bureau central qui a pris fin vendredi à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

    Ainsi, Madagascar sera l'hôte du Championnat d'Afrique des nations (Afrobasket) juniors (U18) garçons tandis que celui réservé aux filles sera organisé par le Mali.

    Pour le championnat d'Afrique des clubs champions, la Côte d'Ivoire sera le pays hôte de la version masculine et la Tunisie accueillera la version féminine.


  • Casques bleus en RCA: la procédure s’accélère à l’ONU
    RFI.fr, 07/03/2014 12h46
    Il y aura bien une mission de casques bleus en RCA. Reste à en déterminer la taille. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, propose 12 000 hommes, mais plusieurs pays comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni s’inquiètent du coût de cette opération. Les négociations vont s’ouvrir pour un vote avant la fin du mois. Le Français Gérard Araud, ambassadeur à l’ONU, reconnaît que plusieurs aspects doivent encore être discutés.

  • La Tunisie lève l'état d'urgence
    AFP, 07/03/2014 12h43
    L'état d'urgence en vigueur en Tunisie depuis la révolution de janvier 2011 a été levé avec près de quatre mois d'avance, alors que le pays émerge tout juste d'une année mouvementée marquée par des violences attribuées aux jihadistes.

    "Le président de la République et commandant en chef des forces armées Moncef Marzouki a promulgué un décret ordonnant la levée de l'état d'urgence sur tout le territoire tunisien à partir du mercredi 5 mars 2014", a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué.

    M. Marzouki ayant annoncé en novembre le prolongement de cette mesure d'exception de huit mois, jusqu'à fin juin 2014, la fin de l'état d'urgence intervient donc avec près de quatre mois d'avance.


  • Une marocaine couronnée Miss Israël 2014
    Alyaexpress-news, 07/03/2014 12h38
    Mor Maman, une israélienne d’origine marocaine de 18 ans a été élue Miss Israël 2014, mardi dernier, lors de la cérémonie organisée au Palais des Congrès de Haïfa, ville du nord-ouest du pays. C’est la deuxième femme d’origine africaine a recevoir cette distinction après l’éthipienne Yityish Titi Aynaw en 2014.

  • Nigeria : quatre jeunes fouettés pour homosexualité
    Afrik.com, 07/03/2014 12h37
    Agés de 22 à 28 ans, quatre hommes ont reçu chacun mercredi quinze coup de fouets. Ils ont tous été reconnus coupables d’homosexualité, dont l’acte est interdit par la loi au Nigeria. Cette sentence a été prononcée par le tribunal islamique de la ville de Bauchi, dans le nord du Nigeria à majorité musulmans.

    La sentence n’a toutefois pas été exécutée en public, selon le greffier Abdul Mohammed, qui souligne que l’affaire a été jugée à huis clos pour des raisons de sécurité. D’après lui, une foule en colère avait attaqué le tribunal pendant le procès, réclamant l’exécution des quatre hommes et forçant le tribunal à suspendre l’audience. Les quatre hommes, qui faisaient partie d’un groupe accusé d’avoir créé un club homosexuel, avaient plaidé coupables lors d’une première audience le 6 janvier. Quatre autres étaient passés devant un autre tribunal islamique et un accusé chrétien a été jugé par une cour laïque.


  • Tunisie : levée de l'Etat d'urgence en vigueur depuis 2011
    Jeuneafrique.com , 06/03/2014 13h16
    L'état d'urgence en vigueur en Tunisie depuis la révolution de janvier 2011 a été levé, a annoncé jeudi la présidence dans un communiqué.

    "Le président de la République et commandant en chef des forces armées Moncef Marzouki a promulgué un décret ordonnant la levée de l'état d'urgence sur tout le territoire tunisien à partir du mercredi 5 mars 2014", a-t-elle précisé.




  • Algérie: 12 candidatures enregistrées à l’élection présidentielle
    aps, 05/03/2014 17h27
    Un total de 12 candidatures, dont celle du président sortant Abdelaziz Bouteflika, ont été déposées auprès du Conseil constitutionnel mardi à minuit, date limite de dépôt fixée pour la présidentielle du 17 avril en Algérie, a rapporté mercredi l’agence APS.

    APS citait un responsable du Conseil constitutionnel alors que la radio publique Chaîne 3 avait annoncé dans la matinée le chiffre de 10 postulants.

    Le début de la campagne électorale officielle est fixée au 23 mars.

    Le chef de l’Etat, 77 ans et 15 ans de pouvoir, a annoncé lundi au Conseil constitutionnel sa candidature à un 4e mandat de vive voix. Il s’agissait de ses premières paroles entendues par le public, via la télévision nationale, depuis son AVC le 27 avril 2013 qui a suscité nombre d’interrogations sur sa capacité à diriger le pays.

    Celui qui est considéré comme son principal challenger, l’ancien chef du gouvernement (août 2000-mai 2003) Ali Benflis, l’a déposée mardi.

    M. Benflis, qui l’avait déjà défié au scrutin de 2004, a mis en garde contre un « vol des voix » des électeurs. Il a évoqué « des pratiques basses, sordides et lâches qui font planer un doute sur la crédibilité de l’élection présidentielle ».

    En déposant la sienne mardi aussi, le président d’une petite formation, Karama, Mohamed Benhamou, a fustigé les déclarations de certains candidats qu’il n’a pas identifiés, les qualifiant de « graves » et d’ »appels à la désobéissance civile dans le but de semer le désordre », selon l’agence APS.



  • Bénin: suspension de la grève des praticiens hospitaliers
    Afrik.com, 05/03/2014 14h45
    Les praticiens hospitaliers béninois ont décidé de suspendre la grève en vigueur depuis octobre 2013. Ils repris le travail, ce mardi, après des concessions faites par le gouvernement du Bénin qui a accordé un statut particulier à ces praticiens et qui a décidé de leur verser l’intégralité de leur salaire pour le mois de janvier et février, alors que les heures de grèves en avaient été déduites.


  • M6 en Guinée : signature d'une vingtaine d'accords
    AFP, 04/03/2014 14h34
    Le Maroc et la Guinée ont signé lundi soir une vingtaine d'accords et de conventions dans le cadre de leur coopération, quelques heures après l'arrivée à Conakry du roi Mohammed VI pour une visite officielle de trois jours.

    Ces accords et conventions concernent différents secteurs: pêche, agriculture, commerce, tourisme, urbanisme, hydraulique, énergie et mines, a-t-on indiqué lors de la cérémonie de signature qui s'est déroulée en présence du souverain marocain et du président guinéen Alpha Condé.

    Les deux dirigeants avaient auparavant eu un entretien en tête-à-tête, le deuxième depuis l'arrivée, lundi après-midi, de Mohammed VI, qui a eu droit à un accueil populaire, des milliers de personnes l'ayant acclamé sur le parcours de son cortège de l'aéroport jusqu'au centre-ville de Conakry.



  • RCA: Ban Ki-moon recommande de déployer 12.000 Casques bleus
    AFP, 04/03/2014 10h21
    Dans un rapport dont l'AFP a eu copie et qui a été transmis aux 15 pays membres du Conseil de sécurité, M. Ban précise que "la priorité de la mission des Nations unies, dans une phase initiale, doit être la protection des civils".

    Le mandat de cette future opération de maintien de la paix sera progressivement élargi pour couvrir "le soutien au processus politique" de transition, notamment la restauration de l'autorité de l'Etat sur tout le pays et l'organisation d'élections, la protection de la livraison de l'aide humanitaire, le respect des droits de l'homme ou le retour des milliers de personnes déplacées par les violences.

    "Il est envisagé que la taille de l'opération de maintien de la paix puisse aller jusqu'à 10.000 soldats et 1.820 policiers", y compris des capacités logistiques et de transport (comme des hélicoptères), explique le rapport.


  • Nigeria : 29 morts dans une attaque imputée à Boko Haram
    Afriquinfos.com, 03/03/2014 19h21
    Des hommes armés suspectés d'appartenir au groupe islamiste Boko Haram ont tué dimanche soir 29 personnes durant l'attaque de la localité de Mafa, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé lundi un sénateur local.

    Ce bain de sang est à nouveau survenu dans l'Etat de Borno, un bastion de Boko Haram, au lendemain de trois attaques sanglantes dans la même région qui avaient fait au moins 74 morts.

    Les insurgés avaient diffusé plus tôt dans la semaine des tracts dans lesquels ils prévenaient d'une attaque imminente, une tactique déjà utilisée par les extrémistes, a déclaré le sénateur de l'Etat, Ahmed Zanna.

    Après ces menaces, plusieurs personnes ont fui, les écoles ont été fermées et des renforts militaires envoyés vers la localité de Mafa, située à quelque 45 kilomètres au nord-est de la capitale de l'Etat, Maiduguri.

    Mais lorsque l'attaque a commencé, "les soldats ont fui car ils étaient dépassés en termes de puissance de feu et d'effectifs par les hommes armés", a expliqué le sénateur.


  • Ouganda : l'église menace de se séparer de l'église d'Angleterre
    AFP, 03/03/2014 16h09
    L'Eglise anglicane ougandaise a annoncé lundi envisager de se séparer de l'Eglise-mère d'Angleterre si cette dernière fait pression sur l'Ouganda à propos de la loi anti-homosexualité qui vient d'y être promulguée.

    "La question, c'est le respect de notre propre point de vue sur l'homosexualité, le mariage entre personnes du même sexe en tant que pays et en tant qu'Eglise. S'ils (l'Eglise d'Angleterre) ne veulent pas nous écouter, nous envisagerons d'êtres seuls", dit à l'AFP la principale figure de l'Eglise anglicane ougandaise, l'archevêque Stanley Ntagali.

    "Les pratiques homosexuelles sont incompatibles avec l'Ecriture et personne à la direction de l'Eglise ne peut légitimer des unions de personnes de même sexe et l'homosexualité", a-t-il dit, appelant "les instances dirigeantes de l'Eglise d'Angleterre à ne pas prendre le chemin prôné par l'Occident".

    "S'ils le font, nous n'aurons d'autre choix que de suivre seuls notre propre chemin", a-t-il ajouté. "Notre porte est ouverte pour conseiller ceux qui sont désorientés sexuellement, les guérir, prier pour eux", a poursuivi l'archevêque

    Le président ougandais Yoweri Museveni a promulgué le 25 février une loi durcissant la répression de l'homosexualité.


  • Une marocaine entre à la NASA
    afriquinfos.com, 03/03/2014 15h59
    Asmaa Boujibar, jeune marocaine de 27 ans va intégrer les équipe de chercheurs de la Nasa.
    C’est une information qui a fait grand bruit dans le Maghreb. C’est donc une grande nouvelle pour le Maroc au vue de la renommée et de l’importance de la NASA dans le monde entier.

    Asmaa Boujibar, née d’un père architecte marocain et d’une mère tunisienne, a fait ses études en France dans la ville de Clermont-Ferrand dans laquelle elle travaillait pour le Laboratoire Magmas et Volcan.

    La jeune femme après avoir fait un Master 2 en 2010 à préparer une thèse nommée “Étude des équilibres chimiques entre manteau et noyau dans le contexte de formation des planètes telluriques“.

    Elle succèdera donc aux trois chercheurs marocains de la Faculté des sciences de Rabat qui avaient participés, en novembre 2008, à une expérience menée dans l'espace sous la conduite de l'administration américaine de l'aéronautique et de l'espace.


  • Egypte : deux policiers condamnés pour la mort d'un blogueur
    AFP, 03/03/2014 15h44
    La justice égyptienne a condamné lundi deux policiers à dix ans de prison pour avoir torturé à mort Khaled Saïd, jeune blogueur devenu une icône de la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir.

    Ce verdict, plus sévère que lors du premier procès --les deux policiers avaient alors écopé de sept ans de prison--, intervient alors que de nombreux militants craignent un retour de l'ère Moubarak en Egypte, et notamment des abus de la puissante institution policière.

    Dans le pays, entré dans un engrenage de violence avec la destitution le 3 juillet du président Mohamed Morsi, le nouveau pouvoir dirigé de facto par l'armée réprime dans le sang ses partisans islamistes --au moins 1.400 morts selon Amnesty International. Il disperse aussi désormais violemment les manifestations des mouvements progressistes de la jeunesse, dont sont issues les figures de la révolte de 2011.

    Lundi, le juge Ismaïl Attiya a prononcé sa sentence dans un tribunal d'Alexandrie, la deuxième ville d'Egypte, sur la côte méditerranéenne, en présence des deux accusés, Mahmoud Salah Mahmoud et Awad Ismaïl Souleimane. Détenus depuis trois ans et vêtus de la tenue blanche des prisonniers, ils se tenaient debout derrière un box grillagé. Leurs familles avaient été évacuées avant le verdict.


  • Guinée-Bissau : le PAIGC désigne son candidat pour la présidentielle
    Jeuneafrique.com, 03/03/2014 15h14
    Le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), qui écrase la vie politique bissau-guinéenne depuis l’indépendance, vient de désigner in extremis son futur candidat à la présidentielle prévue le 13 avril en la personne de l’ancien ministre des Finances José Mário Vaz.

  • Afrique du Sud: Pistorius plaide de nouveau non-coupable
    Afrik.com, 03/03/2014 11h15
    Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius est de nouveau ce lundi face au tribunal de Pretoria où il va devoir répondre du meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, qu’il a tué le 14 février 2013. Lors de l’ouverture de l’audience il a plaidé non coupable.

    Oscar Pistorius risque 25 ans de prison. Alors qu’il était devenu un phénomène sportif en courant le 400m avec les valides aux jeux olympiques de Londres en 2012, sa vie a vite tourné au cauchemar lorsqu’il a abattu sa petite amie Reeva Steenkamp de quatre balles de 9 mm tirées à travers la porte des toilettes de sa salle de bain. Le drame s’est produit dans sa résidence sécurisée de la banlieue de Pretoria. Reeva Steenkamp, un mannequin connu en Afrique du Sud, était âgée de 29 ans au moment des faits.


  • Côte d'Ivoire: ferveur populaire pour le retour du président Ouattara
    AFP, 03/03/2014 10h15
    Le président ivoirien Alassane Ouattara est rentré dimanche après-midi en Côte d'Ivoire dans la ferveur populaire, après une convalescence en France où il avait été opéré d'une sciatique en février, a constaté l'AFP.

    Quelque 150.000 personnes selon la police, dont de nombreuses portaient des habits aux couleurs orange du RDR (Rassemblement des républicains, son parti), l'attendaient à proximité de l'aéroport et tout au long de la dizaine de kilomètres menant à son domicile.

    Trois grandes tentes blanches avaient été installées pour accueillir des centaines de proches du régime, qu'Alassane Ouattara a salués en compagnie du roi du Maroc Mohammed VI, présent depuis une semaine en Côte d'Ivoire, et qui était venu l'attendre à l'aéroport.

    Le chef de l'Etat, dont l'avion aux couleurs orange, blanche et verte de la République de Côte d'Ivoire a atterri vers 16H00 GMT, s'est montré en forme, boitillant très légèrement et s'aidant d'une canne après avoir été opéré pour une sciatique début février à Paris.

    "Comme vous pouvez le constater, je suis de retour, en pleine forme. Je me porte bien. Je suis en parfaite santé. Et comme beaucoup l'ont dit sur le net, je vous présente la canne émergente", a plaisanté le chef de l'Etat, en référence à l'"émergence" économique et sociale qu'il dit fréquemment viser pour la Côte d'Ivoire en 2020.


  • Libye : un Francais tué à Benghazi, le Congrès cible de violences
    AFP, 03/03/2014 10h12
    La Libye a été le théâtre dimanche de nouvelles violences à Tripoli comme à Benghazi (est), où un ingénieur français a été tué par balles, illustrant une nouvelle fois l'anarchie qui prévaut dans le pays depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

    A Paris, le ministère des Affaires étrangères a confirmé l'"assassinat" de l'ingénieur français Patrice Réal, et "condamné avec la plus grande fermeté (...) un acte odieux et lâche", appelant à ce que ses auteurs soient "recherchés et condamnés dans les meilleurs délais".

    Dans la soirée, des dizaines de manifestants ont envahi les locaux du Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique de Libye, dans le centre de la capitale, saccageant les lieux et agressant des députés.

    "Deux membres (du CGN) ont été touchés par balles au moment où ils tentaient de quitter les lieux dans leurs voitures", a déclaré à la télévision libyenne Al-Nabaa le président du CGN,Nouri Abou Sahmein, accusant "des manifestants armés".


  • L’Algérie accueillera une nouvelle rencontre entre les belligérants dans la crise au Mali
    Xhinua, 03/03/2014 09h34
    L’Algérie accueillera durant ce mois de mars une rencontre de paix qui regroupera autour d’une même table séparatistes armés et mouvements pro-gouvernementaux maliens dans une tentative de parvenir à une solution durable à la crise qui secoue ce pays du Sahel, a indiqué dimanche à Xinhua une source sécuritaire algérienne.

    Il s’agit , selon Moulay Ben Ammar al-Hassani, un notable et médiateur issu de la région d’Adrar (1.430 km au sud d’Alger), du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA), du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA), du Mouvement arabe de l’Azawad (MAA), coté rebelles et du mouvement Ganda Koi (maîtres de la terre), coté pro-gouvernemental.

    Le chef local a précisé que ce round des négociations aura lieu dans la ville de Bordj Badji Mokhtar, dans l’extrême sud algérien, en attendant d’entamer un nouveau cycle de négociations de paix dans la capitale algérienne.

    L’Algérie qui est considérée par la communauté internationale comme étant un élément clé dans la résolution du conflit malien a par le passé accueilli les différentes factions et tenter de trouver une solution à la crise politique de son voisin du sud.


  • Le secteur de l'hôtellerie peut créer 320.000 emplois en Afrique
    Afriquinfos.com, 28/02/2014 20h45
    Le secteur de l'hôtellerie devrait créer quelque 320.000 emplois en Afrique grâce à des investissements importants de grandes marques internationales, a déclaré jeudi un cabinet de consultants réputé, W Hospitality Group.

    Les recherches menées par W Hospitality donnent une image prometteuse des perspectives de croissance du secteur de l'hébergement en Afrique et des bénéfices associés en termes de prospérité économique et de création d'emplois.

    "L'emploi dans le secteur de l'hôtellerie en Afrique devrait progresser de manière substantielle ces prochaines années. On estime que 136.000 nouveaux emplois devraient être créés en 2014, 87.000 en 2015, 70.000 en 2016 et 27.000 par la suite", a rapporté W Hostpitality dans un communiqué publié à Nairobi.


  • Un mort lors de manifestations pro-Morsi en Egypte
    Xinhua, 28/02/2014 20h44
    "Une personne a été tuée et un enfant a été blessé au cours des affrontements", a indiqué un responsable de la sécurité cité par le quotidien officiel Ahram, qui a précisé que la police avait arrêté dix manifestant islamistes.

    Les heurts se sont produits lorsque des habitants se sont vivement opposés aux slogans hostiles à l'armée scandés par les manifestants anti-gouvernementaux, lesquels sont pour la plupart des partisans des Frères musulmans.


  • Madagascar: Rajaonarimapianina retarde la nomination du Premier ministre
    Rfi, 28/02/2014 14h32
    A Madagascar, le président Hery Rajaonarimampianina affirme ses pouvoirs, et temporise sur la nomination du Premier ministre. Il a notamment constaté « l'expiration du mandat de la Haute Cour constitutionelle » (HCC) qui avait émis un « avis » donnant au parti d'Andry Rajoelina l'exclusivité de la nomination du Premier ministre.

    Deux scénarios, désormais, se dessinent, concernant la nomination du Premier ministre. Le premier officiel : le président malgache appelle à la concertation et ses proches veulent un dialogue entre tous les partis de l'Assemblée. Le second, une hypothèse de Sylvain Ranjalahy : la nouvelle HCC statuera sur un Premier ministre, nommé par la coalition qui a la majorité absolue à l'Assemblée nationale. Depuis deux jours, les députés pro-Rajaonarimampianina, de la plateforme PMP, revendiquent les deux tiers de cette Assemblée nationale.


  • Procès Pistorius: le téléphone portable élément-clé de l’affaire
    Rfi, 28/02/2014 14h30
    L’accusation pense que le portable d’Oscar Pistorius contient des informations cruciales au dossier : des messages envoyés ou reçus datant du 14 février 2013, la nuit où sa petite amie a été tuée. Le contenu du téléphone n’a pas encore été entièrement analysé puisque l’athlète prétend avoir oublié les codes d’accès de certaines applications de son iPhone.

    Trois hauts gradés de la police sud-africaine sont donc partis cette semaine pour la Californie. Direction le siège d’Apple, le fabricant d’iPhone. Après de nombreux délais bureaucratiques, la police sud-africaine a obtenu un arrêt d’une cour californienne obligeant Apple à déverrouiller certaines applications sur le téléphone.

    L’accusation cherche des informations soutenant la thèse selon laquelle il s’agit d’un meurtre prémédité. Alors que l’athlète affirme au contraire avoir agi par autodéfense, croyant tirer sur un cambrioleur.


  • L’armée algérienne saisit des missiles d’Aqmi destinés au Mali
    Afrik.com, 27/02/2014 17h10
    L’armée algérienne a déjoué les projets d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) au Mali. Elle a saisi plus de 40 missiles et roquettes transportés par des éléments d’AQMI, à Illizi, à 1 850 km au sud d’Alger, près de la frontière libyenne, ont indiqué, ce jeudi, les médias locaux algériens.

    Selon le quotidien arabophone El Khabar 30 roquettes de type Katioucha et 17 missiles anti-aériens Strela ont été saisis. Le journal arabophone Echourouk évoque de son côté plus de 40 missiles et roquettes Katioucha et Strela.

    Les deux journaux, qui s’appuient sur des sources de sécurité anonymes, précisent également que ces armes avaient pour destination finale le Nord-Mali, ajoutant qu’une unité de lutte contre le terrorisme avait reçu des informations sur un convoi de camions et de véhicules 4X4 transportant des armes et qui arrivait de Libye. Finalement, l’armée a réussi à intercepter le véhicule en mettant en place, dimanche à l’aube, une embuscade à la frontière.

    Cette opération aurait permis d’arrêter deux hommes, parmi lesquels un a été blessé, et de récupérer un véhicule tout terrain ainsique deux camions. Un nombre indéterminé d’hommes aurait réussi à repasser en Libye à bord de deux 4X4 après un échange de tirs, selon les deux quotidiens.


  • RCA: visite de François Hollande vendredi
    Afrik.com, 27/02/2014 17h08
    Le président français, François Hollande, se rendra en Centrafrique vendredi afin de rendre visite aux soldats déployés dans le cadre de l’opération Sangaris, a indiqué l’AFP. Après sa visite au Nigeria jeudi, François Hollande devrait se rendre à Bangui où il ne restera que quelques heures.

  • Niger : 1ère édition de la foire des industries culturelles
    Xhinua, 27/02/2014 17h05
    Les festivités de la première édition de la Foire des industries culturelles du Niger (FICNI) auront lieu du 28 février au 5 mars prochain au Centre culturel Oumarou Ganda de Niamey, apprend-on jeudi de source officielle à Niamey.

    Cette foire, selon le gouvernement nigérien, a pour objectif principal de contribuer à la promotion de l'entreprenariat culturel et à la structuration d'un marché national.

    Elle vise, entre autres, à informer et sensibiliser les créateurs culturels, les investisseurs privés, les autorités et le grand public sur les défis et les enjeux économiques du secteur de la culture, à permettre aux créateurs culturels de promouvoir et vendre leurs produits.

    La FICNI permet également de "faciliter la mise en réseau des entreprises et industries culturelles du Niger, promouvoir la diversité des expressions culturelles au Niger, et susciter l'intérêt du secteur informel, en vue de la professionnalisation des opérateurs culturels", indique la même source.



  • Le Kenya, leader mondial du paiement mobile
    Agence Ecofin, 27/02/2014 17h00
    Selon le think tank américain Pew Research Center, le Kenya est le leader du paiement mobile dans le monde. Cette information découle de la recherche menée par cette organisation en 2013. Lors de l’enquête, près de sept Kenyan sur ​​dix (68%) qui possèdent un téléphone cellulaire ont déclaré utiliser régulièrement leur appareil mobile pour effectuer ou recevoir des paiements.

    En Ouganda, c’est la moitié, tandis qu’en Afrique du Sud seuls 29% de possesseurs de mobile et 24% au Sénégal disent utiliser leur téléphone pour les transactions monétaires. Le Kenya surpasse même les Etats-Unis où 35% d’Américains détenteurs de téléphone portable pratiquent le mobile banking tandis que 61% pratiquent la banque en ligne. En Russie, seuls 24% des nombreux propriétaires de téléphones portables l’utilisent pour les paiements mobiles.

    Le PEW Research Center estime que la croissance remarquable du transfert d'argent mobile au Kenya est due en partie au M-Pesa, introduit dans le pays dès 2007 par Vodafone et sa filiale Safaricom. M-Pesa permet aux utilisateurs de transférer de l’argent, jusqu’à 500 $, à partir du téléphone mobile et faible coût.

    Sur une population estimée à près de 43 millions d’âmes en 2012, près de 24,8 millions d'abonnés utilisent actuellement les services de transfert d'argent mobile comme M-Pesa au Kenya. La Banque mondiale a indiqué d’ailleurs que « le caractère abordable du service a été la clé pour ouvrir la porte des services financiers formels aux Kenyans pauvres ».


  • Somalie: au moins 12 morts à Mogadiscio
    BBC Afrique, 27/02/2014 16h52
    Un attentat suicide à la voiture piégée s’est produit devant le siège des services de sécurité à Mogadiscio la capitale somalienne, tuant au moins douze personnes et blessant huit autres.

  • Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité appelle à organiser les élections sans tarder
    Xhinua, 27/02/2014 09h27
    Les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies ont appelé mercredi la Guinée-Bissau à organiser sans délais supplémentaires les élections législatives et présidentielles qui ont déjà été repoussées à deux reprises.

    "Les membres du Conseil de sécurité sont préoccupés par les retards accumulés dans le processus électoral et soulignent que ces retards ont un impact négatif sur la situation socio-économique, sécuritaire et humanitaire du pays, qui est déjà fragile", ont-ils affirmé dans une déclaration, à l'issue d'une réunion mercredi consacrée à la situation en Guinée-Bissau


  • Tunisie : la marine sauve 98 clandestins de nationalités africaines
    Xhinua, 27/02/2014 09h22
    98 immigrés clandestins ont été sauvés de justesse mercredi par des unités de la marine nationale tunisienne dans les eaux internationales à 23 miles au nord-Est de l'île de Djerba (sud-Est tunisien), a annoncé le porte-parole du ministère de la Défense Taoufik Rahmouni.

    Le colonel-major Rahmouni a précisé que les clandestins, de nationalités africaines, ont pris départs des côtes libyennes avant que leur embarcation commençait à prendre de l'eau.

    Après avoir dépêché des unités de la garde-côtière tunisienne sur les lieux du naufrage, les rescapés ont été conduits à l'une des bases de la marine dans la province de Sfax (centre-Est) avant de les livrer à la Garde nationale.

    Parmi les clandestins figurent, toujours selon le colonel-major Rahmouni, un enfant de 9 ans de nationalité congolaise. Le gamin fut transféré en hélicoptère militaire à l'hôpital de Sfax vu la gravité de son état de santé.


  • Gabon : Libreville vit au rythme des délestages
    Xhinua, 27/02/2014 09h20
    Dans un communiqué publié mercredi, la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a expliqué que ces coupures d'électricités séquentielles sont consécutives à l'arrêt pour l'entretient annuel programmé par l'opérateur des installations de gaz, qui alimentent la centrale thermique de la commune d'Owendo.

    Par conséquent, les quartiers de Libreville sont privés d' électricité en fonction des plages horaires définies, une situation qui risque fortement de perturber l'administration tout entière et les services sensibles comme les hôpitaux.

    Le 9 février 2007, le gouvernement gabonais avait fait obligation à la SEEG de dédommager toutes les personnes dont les appareils seraient détériorés à cause des coupures ''intempestives'' d'électricité.

    Le 22 février 2007, un ultimatum avait été lancé à cette entreprise pour normaliser les fournitures de courant électrique dans les 10 jours, faute de quoi le gouvernement serait amené à revoir en profondeur son contrat avec elle.


  • Forum ivoiro-marocain : 26 accords signés
    afriquinfos.com, 26/02/2014 11h08
    Le forum économique réunissant les deux pays s’est clôturé hier sur la signature de 26 accords de partenariat. Un renforcement de la coopération Sud-Sud auquel avait appelé le roi Mohammed VI lors de l’ouverture du forum afin que les richesses africaines bénéficient en priorité aux africains eux-mêmes.

    Malgré l’absence du président Alassane Ouattara, toujours en convalescence, les deux pays ont pu parvenir à une entente sur de nombreux sujets économiques.

    Investissement, tourisme, logements sociaux, nouvelles technologies…, tous les sujets ont été abordés et les représentants des deux pays, le roi Mohammed VI pour le Maroc et le premier ministre Daniel Kablan Duncan pour la Côte d’Ivoire, ont ainsi pu mettre en place des partenariats nombreux et variés.

    Ces accords représentent une avancée certaine pour l’économie de la Côte d’Ivoire qui nourrit déjà de nombreux projets suite à ce forum comme la construction de 8000 nouveaux logements sociaux avec l’aide du Maroc qui a déjà de l’expérience en matière d’habitat.


  • RDC: les albinos au coeur d’une exposition de photos et d’un concert
    AFP, 25/02/2014 16h00
    Une exposition de photos et un concert,
    assuré par le célèbre chanteur malien Salif Keita, sont organisés mercredi à Kinshasa pour lutter contre la stigmatisation des albinos, assassinés dans plusieurs pays d’Afrique à des fins prétendument mystiques.

    "Blanc Ebène - une journée pour valoriser nos frères et soeurs albinos" vise à redonner aux malades "la dignité qu’ils méritent", a expliqué mardi dans une conférence de presse la photographe belge Patricia Willocq, dont les clichés, émouvants, sont hauts en couleurs et riches en contrastes.

    "Il faut être fier de ce qu’on est, parce que ce qu’on est, c’est venu du tout-puissant, de Dieu. (...) Lui, ne se trompe pas", a renchéri Salif Keita, lui-même albinos, avant de chanter un court passage de son titre "La Différence", dédié aux malades.


  • Tanzanie : trois bombes explosent à Zanzibar
    Afrik.com, 25/02/2014 11h44
    L’archipel autonome tanzanien a été secoué par de fortes détonations. En effet, trois bombes ont explosé, respectivement, dans le village d’Unguja Ukuu, à l’entrée de la cathédrale Christ Church, au cœur de Stone Town et à l’entrée d’un restaurant touristique, le Mercury’s, situé à proximité de la maison natale de Freddy Mercury. Les incidents ont eu lieu lundi en fin d’après-midi, sans faire de victimes, selon l’AFP.

    La première explosion a eu lieu dans le village d’Unguja Ukuu, dans la région d’Unguja, sur un ancien site de manœuvres de l’armée tanzanienne. Un pêcheur y aurait ramassé un objet qui a explosé, blessant quatre personnes. Peu après, une seconde explosion a suivi à l’entrée de la cathédrale Christ Church, au cœur de Stone Town, dans la vieille ville de Zanzibar. La cathédrale, construite à la fin du XIXe siècle, est un bâtiment très visité par les touristes. Non loin de là, une troisième bombe a explosé à l’entrée d’un restaurant touristique, le Mercury’s, situé à proximité de la maison natale de Freddy Mercury. Seuls de faibles dégâts matériels sont à recenser.


  • Corruption au Malawi : 30 millions de dollars évaporés en six mois
    AFP, 25/02/2014 11h41
    Quelque 6,1 milliards de kwachas (15 millions de dollars) se sont évaporés entre le 1er avril et le 30 septembre 2013 directement à cause de malversations, a précisé le ministre des Finances Maxwell Mkwezalamba, d'après les premiers résultats de l'audit lancé mi-janvier.

    "Le reste de l'argent a disparu en virements non étayés, mauvais approvisionnement et surfacturations", a précisé cet ancien économiste de la Banque mondiale, nommé en octobre après le limogeage de son prédécesseur.

    L'audit du cabinet britannique Baker Tilly doit contribuer à restaurer la confiance des bailleurs de fonds étrangers mais aussi celle des électeurs avant les élections présidentielle et législatives du 20 mai.

    "Comme l'investigation se poursuit, ces chiffres sont susceptibles d'augmenter car plusieurs dossiers sont examinés", précise le rapport d'audit, consulté par l'AFP.


  • Cameroun : le Français Atangana libéré après 17 ans de prison
    AFP, 25/02/2014 11h36
    Le Français Michel Thierry Atangana, détenu depuis 1997 au Cameroun pour une affaire de détournement de fonds publics qu'il niait, a été libéré lundi en fin de soirée à Yaoundé après un décret présidentiel de remises de peine.

    Michel Atangana a été "libéré nuitamment", a déclaré à l'AFP son avocat camerounais Charles Tchoungang devant la résidence de l'ambassadrice de France au Cameroun, où Michel Atangana a été conduit après sa sortie de prison.

    Pour des raisons de sécurité avancées par l'ambassade de France au Cameroun, l'avocat n'a pas été autorisé à rencontrer son client, a-t-il expliqué.

    Un décret du président camerounais Paul Biya, en date du 18 février, prévoyait des remises de peines collectives, dont celle de M. Atangana.


  • Maroc: braquage spectaculaire à Tanger
    afriquinfos.com, 25/02/2014 11h33
    Un braquage « à l’américaine » a eu lieu hier matin. 4 individus cagoulés ont attaqué un camion de convoyeurs de fond, ouvrant le feu sur les agents de sécurité gardant celui-ci.

    2 agents de sécurités ont été blessés. Un d’entre eux a été touché par balle à la jambe, et le second s’est fait frapper à la tête. Ils ont été immédiatement transportés à l’hôpital Mohammed V. Les braqueurs ont ensuite pris la fuite en voiture, dérobant ainsi entre 3 et 7 millions de dirhams.

    Les individus sont activement recherchés par la police, où un hélicoptère de la « gendarmerie royale » a survolé la vile pendant toute la matinée sans avoir cependant retrouvé leurs traces.


  • Egypte : le gouvernement démissionne
    Afrik.com, 24/02/2014 12h47
    Le gouvernement égyptien, soutenu par l’armée, a annoncé ce lundi sa démission, rapporte le quotidien égyptien Al Ahram. L’information a été confirmée de source officielle.

    La décision a été prise à l’issue d’un conseil des ministres, qui n’aurait duré que 15 minutes seulement. Le numéro 1 de l’armée, Abdel Fattah al Sissi, était présent au conseil en tant que ministre de la Défense.

    Aucune autre information n’a, pour l’heure, filtré. Les Egyptiens attendent davantage d’explications suite à cette démission.


  • Après Bamako, le roi Mohamed VI à Abidjan
    RTI, 24/02/2014 12h04
    Le roi du Maroc, Mohammed VI, est arrivé à Abidjan, la capitale ivoirienne dimanche en début de soirée, pour une "visite d’amitié et de travail", dans le cadre d’une tournée africaine entamée en début de semaine au Mali à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny.

    Le roi Mohammed VI a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, ainsi que des présidents d’institutions et plusieurs membres du gouvernement. Après Abidjan il ira à Conakry en Guinée.


  • Centrafrique : un soldat français meurt dans un accident de la route
    Leparisien.fr, 23/02/2014 22h43
    Le caporal Damien Dolet avait servi la France au Mali avant d'être envoyé dans l’ouest de la République centrafricaine. Mais c'est un accident de la route qui a tué ce dimanche après-midi le militaire âgé de 26 ans. Alors qu'il participait avec deux camarades à une mission de reconnaissance des axes autour de la commune de Bouar, son véhicule blindé léger a été impliqué dans un accident de la circulation.

    Les deux autres soldats présents aux côtés du caporal ont également été blessés mais sont ce soir hors de danger.


  • Madagascar: Rajoelina renonce à la primature
    Rfi, 22/02/2014 14h12
    A Madagascar, Andry Rajoelina renonce à devenir Premier ministre. C’est ce qu’il a annoncé hier soir lors d’une conférence de presse. L’ancien chef de la Transition et son groupe politique, majoritaire à l’assemblée, doit proposer un Premier ministre qui sera nommé par l’actuel président élu en décembre.

    Mais les deux hommes, encore alliés il y a quelques mois, sont aujourd’hui en conflit ouvert. Hery Rajaonarimampianina a montré ces dernières semaines une volonté de barrer la route au Mapar, ce qui agace Andry Rajoelina au plus haut point, et il l’a montré hier soir.


  • Gabon : Jean Ping quitte officiellement le PDG
    Afrik.com, 22/02/2014 13h45
    L’ancien président de la commission de l’union africaine et ex-ministre gabonais des Affaires étrangères, Jean Ping, vient de quitter officiellement le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Il a transmis sa lettre de démission mercredi au secrétariat du PDG.

  • Nigéria: 18 candidats briguent la présidence
    afriquinfos.com, 22/02/2014 13h42
    La Commission Electorale Nationale Indépendante nigériane (INEC) a retenu 18 noms pour les élections présidentielles du 9 avril prochain.

    Les candidats les plus en vue sont : Goodluck Jonathan, actuel Président, Muhammadu Buhari, principal opposant, Nuhu Ribadu, ancien responsable de la Commission des Crimes Economiques et Financiers du Nigéria (EFCC), Pat Utomi, économiste et homme d'affaires, et Dele Momodu, ancien journaliste et éditeur.

    Les autres candidats sont : Ibrahim Shekarau, Akpona Solomon, Chris Nwaokobia, Chris Okotie, Ebiti Ndok, Iheanyichukwu Nnaji, John Dara, Mahmud Waziri, Nwadike Chikezie, Peter Nwangwu, Rasheed Shitta-Bey, Yahaya Ndu, Ambrose Awuru.

    Selon l'INEC, 67,7 millions d’électeurs se sont inscrits dans les 36 états du pays. La commission procède à la révision de la liste pour s’assurer que chacun ne soit inscrit qu'une seule fois.


  • Tchad : une tonne d'ivoire détruite dans le parc national de Zakouma
    AFP, 21/02/2014 19h04
    A l'occasion du cinquantenaire du parc naturel de Zakouma, le plus ancien parc du Tchad, situé au sud-est du pays, une tonne d'ivoire confisquée à des braconniers a été incinérée vendredi en présence du président Idriss Déby.

    La destruction de l'ivoire saisi a été l'occasion pour M. Déby de rappeler les enjeux de préservation de la faune tchadienne, alors qu'entre 2005 et 2010, la montée du braconnage a fait passer la populations d'éléphants de 4.000 à 450 individus, rapporte un communiqué de l'ONG African Parks.

    Selon l'ONG, qui gère désormais la réserve de Zakouma, la population d'éléphants et désormais stable, grâce notamment à "l'établissement d'une unité d'intervention rapide" depuis 2010, ayant permis d'endiguer le phénomène.


  • Tunisie : 11 morts dans le crash d'un avion militaire libyen
    AFP, 21/02/2014 12h11
    Un avion militaire médicalisé libyen s'est écrasé dans la nuit de jeudi à vendredi en Tunisie dans la région de Grombalia (40 km au sud de Tunis), tuant ses onze passagers, selon la protection civile.

    L'appareil est un Antonov 26, un avion bimoteur à hélice de conception soviétique, selon radio Mosaïque FM. Il s'est écrasé dans un champ aux abords du village de Nianou, a indiqué un photograhe de l'AFP.

    "L'avion est tombé à 01H30 (00H30 GMT) du matin (...) onze personnes étaient à son bord. Trois médecins, deux patients et six membres d'équipage", a dit le porte-parole de la protection civile, Mongi el-Kadhi.

    "L'avion a entièrement pris feu, la protection civile s'est rendue sur les lieux et a sorti les dépouilles calcinées" de l'épave, a-t-il ajouté.


  • Zimbabwe : le président Robert Mugabe célèbre ses 90 ans vendredi
    AFP, 20/02/2014 14h38
    Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui tient le pouvoir d'une main de fer depuis plus de 30 ans, souffle vendredi ses 90 bougies, se moquant des rumeurs qui le disent atteint d'un cancer de la prostate.

    Je ne sais pas comment j'ai vécu aussi longtemps. C'est la volonté de Dieu", dit ce catholique pratiquant, plus vieux chef d'Etat africain.


  • Le Maroc va dédier une unité de production de phosphates à l'Afrique
    AFP, 20/02/2014 14h31
    Le Maroc va dédier une nouvelle unité de production de phosphate, dont il est le premier exportateur au monde, au marché africain, a appris jeudi l'AFP en marge d'une visite officielle du roi Mohammed VI au Mali.

    "Il y a un paradoxe: l’Afrique a aujourd’hui plus de 80% des réserves mondiales en phosphate et exporte cette matière première vers d’autres régions pour, notamment, la production d'engrais. Or le continent aussi en a besoin", a déclaré Mostafa Terrab, PDG de l’Office chérifien des phosphates (OCP), qui participait mercredi à une réunion d'hommes d'affaires et de ministres maliens et marocains à Bamako.

    "D’où la décision de sa majesté le roi de dédier une unité de production d’engrais à l’Afrique seule", a-t-il ajouté.


  • Nigeria : Boko Haram menace d’attaquer le Delta du Niger
    AFP, 20/02/2014 10h32
    Le chef du groupe radical islamiste Boko Haram, Abubakar Shekau, a menacé de lancer des attaques dans la région pétrolière du sud du Nigeria, dans une vidéo visionnée par l’AFP mercredi. « Vous, dirigeants du Delta du Niger, vous allez bientôt voir vos raffineries détruites », déclare Shekau dans cette vidéo de 28 minutes. Jusqu’à présent, Boko Haram est principalement actif dans le nord-est du Nigeria, région majoritairement musulmane. Le Nigeria est le premier producteur de pétrole d’Afrique.

    On ne connait pas la date à laquelle Shekau a enregistré cette vidéo où il s’exprime en langue haussa, langue majoritaire du nord du Nigeria. « Delta du Niger, tu vas avoir des problèmes », affirme encore Shekau qui apparait entouré d’un char, de deux blindés, d’autres véhicules militaires et d’une douzaine d’hommes en armes. Le pétrole compte pour plus de 90% des revenus des échanges du Nigeria avec l’étranger. Le gouvernement américain qui a classé le chef de Boko Haram parmi les « terroristes » les plus recherchés, a fait savoir qu’il offrirait une récompense de sept millions de dollars à la personne qui aiderait à le localiser.


  • Le paludisme menace plus de 57% de la population d'Afrique sub-saharienne
    AFP, 20/02/2014 10h31
    Plus de 57% de la population d’Afrique sub-saharienne vit toujours dans des régions à risque, élevé ou modéré, de contracter le paludisme, en dépit des investissements sans précédent faits au cours de la décennie passée, selon une étude publiée jeudi. Dix pays (Nigeria, République Démocratique du Congo, Ouganda, Côte d’Ivoire, Mozambique, Burkina Faso, Ghana, Mali, Guinée et Togo) regroupent 87% de la population la plus exposée au paludisme, relève ce travail portant sur la période 2000-2010, détaillé dans la revue médicale britannique The Lancet.

    A partir de milliers d’études dans 44 pays africains, les chercheurs ont estimé la fréquence (« prévalence ») de l’infection par le parasite Plasmodium falciparum, cause de paludisme, peu après le lancement, en 1998, de l’initiative « Faire reculer le paludisme » (RBM : Roll Back Malaria). Dopée par cette initiative, la communauté internationale a fortement investi avec un financement qui est passé de 100 millions de dollars en 2000 à environ 2 milliards en 2013.


  • Libye : Le Premier ministre annonce un compromis avec les groupes armés
    AFP, 19/02/2014 11h36
    Des groupes armés libyens ont menacé mardi de s’attaquer au Congrès général national (CGN), lançant un ultimatum de quelques heures aux parlementaires. Mais selon le Premier ministre Ali Zeidan, un « compromis » a finalement été trouvé dans la soirée avec ces anciens rebelles. Plus de peur que de mal, le mardi 18 février, à Tripoli.

    En fin d’après-midi, des groupes armés libyens avaient donné au Congrès général national (CGN), la plus haute autorité politique du pays, quelques heures pour quitter le pouvoir, sans toutefois passer immédiatement à l’action après l’expiration de leur ultimatum.


  • Tunisie : Kerry débarque en surprise et encense Marzouki
    Afrik.com, 19/02/2014 11h24
    Le secrétaire d’Etat américain John Kerry est arrivé mardi à Tunis. Une visite surprise qu a pour objectif majeur de destinée de prouver le soutien des Etats-Unis à la transition démocratique en Tunisie, pays précurseur des

    Aussitôt après son arrivée, John Kerry s’est entretenu avec le président de la République Moncef Marzouki, puis avec le nouveau Premier ministre, Mehdi Jomaâ. « J’avais vraiment hâte de venir. Nous sommes très impressionnés par les pas que vous avez faits, par l’approche rationnelle, réfléchie de la transition. Félicitations pour la Constitution, qui est un grand pas. Et nous avons vraiment hâte de voir le processus électoral », a dit John Kerry à Moncef Marzouki.


  • Sud Soudan : offensive des rebelles contre la ville de Malakal
    Afrik.com, 18/02/2014 14h05
    Les rebelles sud-soudanais ont lancé ce mardi matin une vaste offensive contre les forces gouvernementales pour reprendre Malakal, selon l’AFP. La ville, capitale de l’Etat pétrolier du Haut-Nil (nord est), serait le théâtre des plus violents combats depuis l’annonce d’un cessez-le-feu signé entre les deux parties le 23 janvier.

  • Zimbabwe : Mugabe hospitalisé à Singapour
    Afrik.com, 18/02/2014 14h01
    Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est hospitalisé à Singapour pour une opération des yeux, selon Reuters. "C’est une opération de routine de la cataracte à l’œil gauche, dont la date avait été fixée il y a plus d’un an", a affirmé un porte parole du gouvernement, George Charamba.

    Selon lui, le président aurait quitté Harare lundi, et sera de retour samedi. En 2008, Wikileaks révélait que Robert Mugabe, qui aura 90 ans vendredi, serait atteint d’un cancer de la prostate.


  • Niamey: réunion des chefs des services de renseignements et de sécurité du Sahel
    Xhinua, 17/02/2014 17h27
    La 4ème réunion des chefs des services de renseignements et de sécurité des pays de la région sahélo-saharienne s'est ouverte lundi à Niamey, en présence du représentant de l'ONU pour le Mali, l'ancien président burundais Pierre Buyoya.

    Prennent part également à cette rencontre de Niamey les représentants de l'Union africaine, de la CEDEAO, ainsi que ceux de l'Unité de Fusion et de Liaison (UFL), organisation basée à Alger et qui regroupe les services de renseignements et de sécurité des pays du Sahel.

    Au cours des travaux qui dureront deux jours, les chefs des services de sécurité et de renseignements dans la région du Sahel échangeront leurs analyses sur la situation sécuritaire au Sahel et la menace des groupes terroristes qui pèse sur leurs pays respectifs.


  • Gabon: les enseignants rentrent en grève
    Xhinua, 17/02/2014 17h25
    Les enseignants gabonais regroupés au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), réunis en assemblée générale lundi à Libreville, ont décidé de rentrer en grève.

    Les enseignants exigent l'harmonisation des situations administratives, la mensualisation de la prime d'incitation à la fonction enseignante, la régularisation des salaires des enseignants du pré-primaire, du paiement intégral des rappels de juin à décembre 2013.

    Ils exigent également la construction de nouvelles salles des classes, la mise en place d'un système de rémunération de tous les agents de l'Etat, l'annulation des reformes aux examens et la restauration du plan de carrière des enseignants du primaire et du secondaire.

    La reprise des cours est conditionnée par la régularisation du cahier de charge mis à la disposition du ministre de l'éducation nationale.


  • Ouagadougou: Assemblée Générale des assureurs africains
    Jeune Afrique, 17/02/2014 11h25
    La capitale du Burkina Faso abrite du 17 au 21 février la 38ème assemblée générale de la Fanaf pour réfléchir aux innovations nécessaires pour améliorer la viabilité d'un secteur qui peine encore à trouver sa place, notamment au Burkina Faso.

    Placée sous le thème "Les nouveaux horizons de l'assurance africaine", l'assemblée générale de la Fédération des sociétés d'assurances de droit national africaines (Fanaf) réunit à partir du lundi 17 février 600 à 700 patrons de sociétés, représentants d'organes de tutelle ou consultants venus d'une quarantaine de pays pour débattre afin de dégager des stratégies à même de réduire considérablement le coût des souscriptions et d'améliorer le taux de pénétration du secteur qui, au Burkina Faso, est encore très faible (< 1%). Par ailleurs, le Président de la Fanaf, le camerounais Protais Ayangma qui achève son dernier mandat devrait céder sa place au sénégalais Adama Ndiaye.


  • Ouganda : le président signera finalement la loi anti-homosexualité
    Afrik.com, 17/02/2014 10h58
    Le président ougandais signera finalement une nouvelle loi durcissant considérablement la répression des personnes homosexuelles, qu’il avait dans un premier temps refusé de promulguer mi-janvier, a annoncé ce lundi le porte-parole du gouvernement.

  • Burundi: des opposants tutsi arrêtés
    BBC Afrique, 17/02/2014 10h54
    La police a dispersé dimanche à Bujumbura un rassemblement politique en procédant à des arrestations de leaders dont trois membres du principal parti tutsi du Burundi.

    "C'est un véritable scandale de voir que la police peut attaquer des citoyens burundais qui manifestent pacifiquement pour accéder à la permanence de leur parti", s'est insurgé Glorieuse Ntawe, député Uprona.

    L'intervention musclée de la police est un signe que la rupture est désormais consommée entre le gouvernement du président Pierre Nkurunziza et le principal parti tutsi.

    Trois militants du parti, l'Uprona, qui a récemment quitté le gouvernement, et deux policiers ont également été blessés lors des incidents.


  • Egypte: quatre morts dans un attentat contre un bus de touristes sud-coréens
    AFP, 17/02/2014 10h26
    Une bombe visant un autobus de pèlerins chrétiens sud-coréens a fait quatre morts dimanche dans le Sinaï, dans le premier attentat contre des étrangers en Egypte depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi.
    Trois Sud-Coréens ainsi que le chauffeur égyptien ont été tués dans cette attaque menée au poste-frontière de Taba, une station balnéaire sur la frontière avec Israël, selon le gouverneur du Sinaï du Sud Khaled Fouda.
    L'autocar transportait 31 membres d'une Eglise chrétienne de la province méridionale de Jincheon en Corée du Sud ainsi que leur guide, a précisé le ministère sud-coréen des Affaires étrangères, confirmant la mort de deux ressortissants.


  • Nouveau massacre religieux au Nigéria
    Lemonde.fr, 17/02/2014 10h01
    Des hommes armés ont tué plus de 100 personnes, en majorité des chrétiens, samedi 15 février dans le nord-est du Nigeria.

    « Selon les informations que j'ai reçues jusqu'à présent d'Izghe, 106 personnes, dont une femme âgée, ont été tuées par les agresseurs, qui sont soupçonnés d'être des combattants de Boko Haram », un groupe islamiste armé qui poursuit une insurrection meurtrière dans le centre et le nord du Nigeria, à majorité musulmane, depuis 2009, a indiqué le sénateur Ali Ndume, un représentant de la région du village d'Izghe, où s'est produite l'attaque.


  • RDC: les hommages se multiplient après le décès de King Kester Emeneya
    Rfi, 14/02/2014 19h01
    Celui qu’on surnommait le « King », version raccourcie de son nom de scène King Kester Emeneya, est décédé jeudi 13 février à l'âge de 58 ans. Papa Wemba, celui qui l'a poussé à entamer une carrière en solo, revient sur leur collaboration.

    « Il a le mérite d'avoir introduit le synthétiseur dans la musique congolaise, rappelle Mamy Itela, chroniqueuse musicale de la RTNC (Radio-Télévision nationale congolaise). Tout le monde lui a emboîté le pas. »

    King Kester Emeneya, c'était aussi le roi des « Sapeurs », les membres de la Société des ambianceurs et des personnes élégantes. « Il est parmi les meilleurs Sapeurs qu'on ait eus dans notre pays, poursuit Mamy Itela. Toujours bien habillé, bien sapé. C'était un monsieur très sympathique. »


  • Le Niger entend relancer la production de coton
    Afrik.com, 14/02/2014 14h27
    Le gouvernement nigérien a annoncé vouloir relancer la culture cotonnière dans la région de Dosso, à l’ouest. Le projet a pour objectif de stimuler la croissance économique en générant des revenus par la création de 100 emplois stables, et concernera plus de 50 000 cotonculteurs qui bénéficieront de l’approche gagnante en filière intégrée du partenaire, le groupe Géocoton, rapporte Xinhua.

    Ce projet entre dans le cadre de la mise en oeuvre de l’initiative "3N" (Les Nigériens nourrissent les Nigériens) du président nigérien, Mahamadou Issoufou.


  • Côte d'Ivoire: Michel Gbagbo en France
    BBC Afrique, 14/02/2014 14h05
    Le fils de l’ancien président ivoirien devrait quitter Abidjan vendredi pour la France, où il doit se présenter à la justice, rapporte l’AFP.

    Son avocat, Me Rodrigue Dadjé, en a fait l’annonce à la veille de ce voyage, plusieurs mois après un premier départ manqué de son client, un franco-ivoirien.

    En novembre dernier, l’homme de 42 ans avait été empêché de quitter la Côte d’Ivoire pour la France, où il devait déjà répondre à une convocation de la justice.

    Michel Gbagbo devrait se présenter lundi devant le Tribunal de grande instance de Paris, dans le cadre d’une affaire l’opposant à l’actuel président de l’Assemblé nationale ivoirienne Guillaume Soro.

    Arrêté aux côtés de son père le 11 avril 2011 et accusé d’infraction économiques, il a bénéficié d’une liberté provisoire en juillet 2013.

    Incarcéré dans le nord de la Côte d'Ivoire, il avait porté plainte en France contre Guillaume Soro et les ex-chefs rebelles pour "traitement dégradant et inhumain".


  • Le Maroc va former des Imams guinéens
    Lematin.ma, 13/02/2014 19h31
    La décision de S.M. le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, de répondre favorablement à la demande de la Guinée (Conakry) de former des Imams guinéens au Maroc traduit l'importance de la dimension religieuse dans l'armature des relations historiques spéciales qui existent entre ces deux pays frères et amis.

    Le geste du Souverain à l'égard de la Guinée vient réaffirmer, comme dans le cas du Mali qui a signé récemment un accord de coopération avec le Maroc pour la formation de 500 Imams, que le Maroc partage avec l'ensemble des pays de l'Afrique de l'Ouest les mêmes fondamentaux religieux et spirituels, et prouve qu'au Maroc, au Mali ou en Guinée, comme l'a souligné S.M. le Roi dans Son discours à Bamako à l'occasion de l'investiture du Président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, la tradition et la pratique de l'Islam «se nourrissent des mêmes préceptes du ‘juste milieu’» et «se réclament des mêmes valeurs de tolérance et d'ouverture à l'autre, et demeurent le fondement du tissu spirituel continu» qui a lié ces pays à travers l'histoire.


  • Tchad: l'ancien garde des Sceaux attaqué pour détournement de fonds
    Rfi, 13/02/2014 19h14
    Au Tchad, le ministère de la Bonne gouvernance a déposé plainte contre l'ancien garde des Sceaux, après une mission de contrôle de la gestion de fonds alloués par la présidence. Il accuse Jean-Bernard Padaré d'avoir détourné 5 millions de francs CFA sur les 10,2 millions qui devaient servir au financement de l'archivage et de la conservation des documents de la DDS, la police politique d'Hissène Habré. Ses avocats parlent de règlement de comptes


  • Nigeria : 39 morts dans l'attaque d'un village par Boko Haram
    AFP, 13/02/2014 12h45
    L'attaque mardi soir d'un village par le groupe islamiste armé Boko Haram a fait 39 morts dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mercredi le gouverneur qui s'est rendu sur place.

    "39 personnes ont été tuées et plus de 70% du village a été rasé jusqu'aux fondations", a déclaré à la presse le gouverneur de l'Etat de Borno, Kashim Shettima, en accusant le groupe Boko Haram de cette attaque contre le village de Konduga, situé à 35 km de la capitale de l'Etat, Maiduguri.

    La plupart des cadavres ont été transportés à la grande mosquée de la région et alignés dans la cour. Des femmes et des enfants figurent parmi les victimes, a constaté un correspondant de l'AFP.


 

    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/depeches.php on line 113

Agenda - événements

SAJE 2014
Tous les événements
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/jdm/www/depeches.php on line 158

TOUT L'UNIVERS JOURNALDUMALI.COM

DOSSIERS

L'INTERVIEW

PUBLI-REPORTAGES

SERVICES INTERACTIFS

Sondages
Forums
Rencontres
Petites annonces
Guide du JDM

COMMUNIQUES OFFICIELS

2009

DOSSIERS

AGENDA/EVENEMENTS

OFFRES D'EMPLOI

2009

APPELS D'OFFRES

2009

GALERIE PHOTOS

2009

GALERIE VIDEOS

2009

Journal Télévisé