Société › Actualités Société

Journée de l’enfant Africain : protéger les droits de l’enfant et son éducation

La Journée de l’Enfant Africain commémore le massacre de centaines d’enfants à  Soweto en 1976 sous le régime de l’apartheid. C’est ensuite lors de la 26è conférence de l’Organisation de l’unité africaine que les chefs d’à‰tats et de gouvernement, ont décidé, en juillet 1990, à  Addis Abeba, d’instaurer une Journée de l’enfant africain. Au Mali : l’éducation, un droit pour tous les enfants Le mali enregistre un nombre important d’enfants en situation difficile. La lutte contre le travail des enfants reste une équation importante de cette journée de l’enfant africain. C’’est un phénomène auquel beaucoup d’enfants maliens sont confrontés. Selon les spécialistes de l’éducation, la lutte contre le travail des enfants se heurtent à  des remparts d’ordre socio-culturel. En dépit de tous les efforts, des centaines de gamins continuent cependant de mendier dans les rues. Présidé par le premier Modibo Sidibé, la cérémonie de célébration de cette journée de l’enfant Africain au Mali, a mis en exergue les thèmes de l’éducation, de la protection de l’enfance et notamment sa vulnérabilité face au VIH Sida. Prenant la parole, Fatoumata Sankaré, la jeune présidente du Parlement des Enfants, a plaidé pour un retour aux valeurs et au respect des aà®nés, conditions essentielles, à  l’épanouissement des enfants, selon elle. Une mobilisation internationale « En Afrique du Sud, des enfants et des adultes viendront à  Soweto pour exiger des dirigeants africains qu’ils aident les orphelins et les enfants vulnérables. Loise Bwambale, membre du parlement pan-africain, dirigera les opérations. Au Kenya, une mobilisation immense, avec près de 5000 enfants, se rassemblera à  Thika. l’événement aura lieu au Kiandutu Slum, dont le pourcentage d’enfants orphelins est le plus élevé. Le vice président sera présent, mais l’invité d’honneur sera un enfant », indique le site www.journeemondiale.com Au Sénégal, une manifestation énorme impliquant 500 enfants est prévue. Une réunion géante de lobbying avec le président du Sénégal et des enfants est prévu pendant l’événement. Des célébrités telles que Youssou NDour, Baaba Maal, Coumba Gawlo, Viviane Ndour, Mada Ba, Oumar Pene, Coumba Gawlo, Abdou Djite ont toutes été invitées aussi Aujourd’hui, un enfant meurt de pauvreté ou de malnutrition toutes les 3 secondes, en moyenne.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut