Société › Éducation

Vacances Scolaires : que feront les élèves avant la prochaine rentrée ?

Les derniers examens scolaires se sont terminés avec un ouf de soulagement pour les élèves maliens. Dès le mois de Mai, beaucoup commencent les préparatifs de vacances. Chacun est impatient de retrouver la maison sans avoir en tête l’école. Fini la crainte du lundi matin, o๠papa ou maman viennent réveiller pour aller bûcher. Certains élèves et le plus souvent les filles, ne mènent aucune activité spécifique durant les trois mois de vacances. Elles aident souvent leurs mères pour les travaux ménagers, la lessive, la cuisine, le linge. Et cela, sous la contrainte de la famille qui refuse de prendre des aides ménagères, estimant que cela contribuera à  la formation de la jeune fille avant son mariage. D’autres font de petits boulots ça et là . Elles sont peu nombreuses d’ailleurs car beaucoup de parents n’acceptent pas de laisser travailler la fille en dehors de la maison. Certaines s’adonnent au commerce de bijoux, de chaussures, de vêtements et même de fruits et de légumes au marché. Les garçons sont partagés sur la question. La plupart fréquentent leurs « grains » (rassemblements de jeunes assis devant les maisons ) et boivent du thé à  longueur de journée. Ils discutent, refont le monde et parfois draguent les filles qui passent, avec des commentaires sur la soirée de la veille… Les plus courageux en profiitent pour effectuer des petits boulots comme la cordonnerie, la menuiserie, la mécanique ou le commerce. Des élèves racontent leur été… Hawa Diané est élève en terminale au lycée Kankou Moussa de Bamako. Elle explique : « Nous sommes en vacances depuis la semaine dernière. Lorsqu’ on a fini le Bac, le samedi soir, je suis allée « m’éclater » en boite avec des amis. C’est une façon pour nous d’inaugurer les vacances. Tous les soirs, je sors prendre un pot avec mes amis, ensuite on va danser histoire de rattraper le temps perdu. Ensuite, je chercherai un poste de serveuse à  la buvette de mon quartier pour me faire un peu d’argent de poche. » Niouma Séméga,élève en terminale Sciences Humaines précise qu’elle a déjà  repris ses cours de danses au Farafina club de Faladié: « J’adore le Battle danse. C’’est l’un de mes passe-temps favori. Je prends des cours de danse, surtout à  cause de l’ambiance et des concours inter-quartiers que nous organisons pendant les vacances. » « Pendant les vacances, je bosse comme gérant dans un cyber-café. à‡a me permet non seulement de me faire un peu de sous pour les vacances, mais également de me perfectionner dans mon domaine puisqu’après le bac, je compte faire des études en Informatique de gestion. Je serai donc un génie de l’ordinateur », explique Bouba Sow élève en 10e science au lycée technique. Pour Mariam, les vacances sont toutes autres : « Lorsque je ne suis pas à  la cuisine, je vais vendre les condiments au marché du quartier. Nous vendons aussi des jus de fruits et de l’eau fraà®che à  la maison. Mes vacances ne sont pas de tout repos. Il m’arrive de regretter l’école parfois ! » Les élèves et lycéens de Bamako ne sont pas en reste. Malgré les corvées de maison, plusieurs lieux de loisirs sont à  leur disposition durant les vacances : Le parc d’attraction, les clubs de danses, les boites de nuits, le cinéma sans oublier la… télévision etc…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut