Politique › Politique Nationale

Ministère des affaires étrangères : le personnel en grève

Le vaste mouvement de grève du personnel des Affaires Etrangères a pris acte. Le mot d’ordre donné par le syndicat a été largement suivi ce matin par le personnel. Hormis quelques agents qui assurent le service minimum. Les raisons de la désertion Animé par le secrétaire général de la section syndicale des Affaires Etrangères, Adama Coulibaly, le point de presse du jeudi dernier, était très attendu pour couper court aux interprétations concernant la situation. Cette grève résulte du non respect des dispositions du procès-verbal du 19 février 2009 signé par l’Administration des Affaires étrangères. Au terme de longues et houleuses discussions, le Gouvernement avait pris l’engagement de satisfaire au 30 juin dernier, la totalité des doléances soumises (le 19 février 2009). Le procès verbal évoquait trois points essentiels : la relecture du Statut particulier des fonctionnaires des Affaires étrangères et l’élaboration d’un plan de carrière adapté aux réalités du moment. Mais hélas ! Force est de constater que jusque là , aucun point n’a eu de suite favorable malgré le semblant « bonne foi » derrière lequel s’affichent les autorités de tutelle. De l’avis du secrétaire général de l’UNTM, M. Siaka Diakité, la Section syndicale des Affaires Etrangères a fait preuve d’humilité. « C’’est le gouvernement qui est entrain de pousser à  la grève ». Avant de conclure que si ce dernier ne se résoud pas à  respecter les engagements pris, C’’est l’ensemble des 15 sections syndicales de l’administration d’Etat qui s’approprieront la lutte! »

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut