Politique › Politique Nationale

ADEMA : la candidature de Lanceni Balla Keita disperse les abeilles

Au sein du parti Adema, cette candidature annoncée par le député devise déjà  les abeilles. l’ambition de celui-ci est de briguer la magistrature suprême aux élections présidentielles de 2012. Certains pensent que l’honorable est manipulé par quelqu’un qui cache ses véritables intentions. Selon eux, C’’est une candidature inopportune. Par contre d’autres trouvent qu’il n’est pas exclu qu’il soit candidat en tant que membre du bureau exécutif national (instance dirigeante) du partir de l’ Abeille. La candidature de Lancéni Balla Kéà¯ta fait apparaà®tre des fissures dans la ruche Certains cadres de la Ruche ont exprimé, hier mercredi, leur surprise, concernant la candidature de Lancéni Balla Kéà¯ta, deuxième adjoint au secrétaire chargé de l’industrie et des mines de l’Adéma-Pasj, à  l’élection présidentielle de 2012. ils ont exprimé leur inquiétude ainsi « nous ne pouvons pas comprendre, qu’un député du parti et de surcroà®t, membre du Comité exécutif, puisse enfreindre les statuts et règlement intérieur du parti, puisqu’il est censé les connaà®tre». Selon ces militants, la candidature n’est pas interdite au sein du parti, mais, il y a des délais qu’il faut respecter et une structure à  laquelle il faut l’adresser. Autrement dit, cette candidature est prématurée, donc non conforme aux statuts et règlement intérieur de l’Adéma-Pasj. Le parti se sent interpellé par la démarche de Lancéni B. Kéà¯ta qui a envoyé aux sections du parti sa demande de candidature. Les Abeilles sont donc requinquées à  bloc contre l’attitude du député qu’ils jugent suspecte, sans toutefois pouvoir dire «qui se cache derrière». En fait, pour eux, Lancéni B. Kéà¯ta qui avait quitté l’Adéma au profit du Rpm pour ensuite revenir à  la Ruche, n’a aucun intérêt à  poser un tel acte. Les Abeilles ont fait savoir qu’ils l’attendent de pied ferme afin qu’il leur explique les raisons de sa candidature prématurée. C’’est donc l’épée de Damoclès qui plane sur la tête du député, selon la majorité des militants rencontrés, à  moins que Lancéni B. Kéita ait déjà  prévu ce scénario, renchérissent des militants de l’Adéma-Pasj. Des Abeilles vont même jusqu’à  dire «que l’élu est en train d’exécuter un plan mûrement réfléchi pour casser le parti avant l’élection présidentielle de 2009». Au profit de qui ? La question est restée sans réponse. Une candidature normale pour éviter toute scission Lancéni en tant que Malien, cadre du parti Adema a le plein droit de se déclarer candidat à  la candidature de l’Adema, ou même candidat indépendant. « Cela dit, je suis de l’Adema, mais je suis très perplexe, rien ne nous assure qu’il y aura un candidat consensuel dans mon parti. Les abeilles jouent à  se détruire, à  se neutraliser mutuellement pour être candidat » s’inquiète un militant de l’Adema. Convaincu que le parti de la ruche ne sera pas à  l’abri de la scission pour le choix du candidat, ce conseiller communal évoque qu’il y a des chevaux de Troies (Responsables, Ministres, Directeurs Nationaux…) tapis dans le parti qui n’attendent que le moment venu pour torpiller une candidature interne éventuelle à  des fins personnelles, pour le pouvoir au plus offrant. Soulignant que le problème de leadership n’est pas réglé dans ce parti depuis le départ de Alpha Oumar Konaré qui n’a rien fait pour stabiliser et renforcer ce parti, quand il partait. A noter que, le cas Lancéni serait sûrement examiné par la réunion du secrétariat permanent du parti, qui devait se tenir, mercredi soir ou à  défaut, par le comité exécutif, aujourd’hui, au siège du parti à  Bamako-Coura. à€ l’issue de ces réunions, Lancéni sera forcément convoqué pour s’expliquer sur son acte qualifié d’indiscipline selon la majorité des militants que nous avons interrogée. Ce qui veut dire que l’Honorable va tout droit vers la piqûre (sanction) des abeilles.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut