Société › Actualités Société

Plan social à la Sotelma : des centaines d’employés en attente

Depuis le 31 juillet 2009, date de la cession de la Sotelma à  la société Maroc Télécom, plus de 600 employés (toute catégories confondues) ont mis la clé sous les verrous. Ainsi, ils ont jeté l’éponge non pas par frustration, mais plutôt avec la satisfaction de profiter de la manne financière proposée par le plan social. En effet, ce sont près de 800 agents qui avaient souhaité partir en bénéficiant du plan social que le Gouvernement avait négocié avec la société Maroc Télécom… à  hauteur de 15 milliards de francs. Il faut tout de même rappeler que ledit plan social a mis beaucoup de temps avant adoption. De sources concordantes, il nous est revenu que C’’est cet aspect (plan social) qui serait à  la base du grand retard accusé dans le processus d’adjudication de la Sotelma. Au finish, la pactole des 15 milliards, dégagée à  cet effet n’a pu prendre en charge que 610 travailleurs de la société au lieu d’environ 800 agents à  l’origine. Un plan pour les employés techniciens Aux dires du Secrétaire général du Comité syndical UNTM de la Sotelma, ce sont les employés exerçant des métiers « improductifs », qui ne sont pas directement liés aux activités de la société (C’’est-à -dire, les techniciens en bâtiments, les électriciens…), les malades et les agents proches de la retraite qui ont été priorisés par le plan social. Il faut noter que les 51% des actions de la Sotelma ont été cédés (à  la société Maroc Télécom) à  180 milliards de F CFA. Ainsi, les 19% des actions de la société étaient destinés au grand public, tandis que 10% étaient réservés aux salariés de la société et 20% à  l’Etat. Aussi, au 31 décembre 2007, la société présentait un chiffre d’affaire de 70 milliards de F CFA. Elle se portait relativement bien avant cession au géant marocain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut