Économie › Agriculture & Élevage

Agriculture en Afrique : le Mali élabore un programme

Le document est en ce moment élaboré par tous acteurs du secteur agricole malien. Il devrait comporter l’accroissement des superficies aménagées pour l’amélioration de la gestion de l’eau, le développement durable des exploitations agricoles, la gestion améliorée des ressources naturelles, le développement des filières agricoles et la promotion des marchés, la prévention et la gestion des crises alimentaires et des calamités. Et le renforcement institutionnel. 10 % du budget alloué à  l’agriculture au Mali Le conseiller technique du ministère de l’agriculture, M. Adama Coulibaly explique : « toutes les grandes missions assignées à  notre secteur de développement, seront prises en compte et, traduites en terme d’investissement dans ce programme national d’investissement agricole. » Rappelons que ce programme s’inscrit dans le processus de concrétisation du programme détaillé du développement de l’agriculture en Afrique. M. Coulibaly signale par ailleurs, que le Mali consacre plus de 10 % de ses ressources budgétaires au développement de son agriculture. En partant de la moyenne des cinq dernières années, on constate en effet, une nette amélioration dans le milieu agricole avec, un budget de 12 à  13 % alloué au secteur. Une rencontre importante pour le Mali En prélude à  la rencontre des chefs d’Etats, une table ronde sera tenue à  Bamako. Cela, en vu de finaliser et concrétiser le document préétabli cette semaine. Elle réunira les producteurs, les exploitants agricoles, les partenaires techniques et financiers et, l’Etat. Ils examineront ensemble, différents points et éventuels apports envers le secteur agricole africain. On constate malheureusement et très souvent que, nombreux sont les problèmes débattus au cours de sommets et rencontres, qui restent sans suite. M. Coulibaly garantit que cette étude, ne fera pas l’objet d’une simple discussion autour d’un sommet, comme on le constate très souvent. Elle sera traduite en acte, selon lui.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut