Société › Actualités Société

Inondations : où se situe la responsabilité des uns et des autres ?

«Bamako tout comme l’ensemble des capitales régionales du Mali, accuse des schémas directeurs d’urbanisation inappropriés ». Georges Traoré, Consultant auprès d’un bureau d’aménagement à  Bamako, pense que la meilleure façon de prévenir globalement les inondations, est de revoir le schéma directeur des différentes villes du Mali. Ainsi ajoute-t-il, au manque de plans d’aménagement, s’ajoute la construction de quartiers spontanés, qui favorise l’obstruction des eaux.« Certaines personnes ont pris la mauvaise habitude de s’installer dans le lit des cours d’eau ». Quelles mesures pour pallier aux inondations ? En commune 5, les dispositions prises pour faire face au phénomène de inondations sont nombreuses. Elles passent par le curage systématique de l’ensemble des caniveaux et collecteurs d’eau, pour s’étendre sur des opérations de sensibilisation en faveur du changement de comportement des populations. Il faut noter qu’au lendemain des inondations du lundi 7 septembre, les autorités municipales de la commune 5 ont déclenché une vaste opération de nettoyage des dépôts de transits et curage des caniveaux. Ce qui leur a valu d’extraire 24 000 mètres cube d’ordures. Vers un changement de comportement des populations concernées Selon le Maire chargé du cadre de vie, des voiries, Amadou Ouattara, ce vaste travail en valait la peine. D’autant que l’ensemble des caniveaux dont dispose la commune, étaient systématiquement obstrués, empêchant du coup les eaux de pluies de s’évacuer. Mais, signale-il, les populations devront changer de comportement vis-à -vis de leur environnement, en se gardant de jeter des déchets dans les collecteurs. L’entretien des caniveaux est primordial Ces propos ont été corroborés par le conseiller à  la communication de la commune 4. En effet, M. Amadou Aya est animé par la ferme conviction que si les populations arrivent à  entretenir les caniveaux et collecteurs d’eaux, le problème des inondations sera partiellement résolu. Orange Mali s’implique à  hauteur de 6 millions de francs A noter que la nouvelle équipe municipale de la commune 4, dès sa prise de fonction, a consacré tout le mois d’août au curage des grands caniveaux de la commune. Ce vaste travail a été concluant grâce au partenariat de la société Orange Mali avec la collectivité. En effet, le bilan de cette opération a coûté à  la Mairie et à  son partenaire Orange Mali, la bagatelle de 6 millions F CFA. «Le dispositif a bien fonctionné, car il nous a évité des cas de sinistres que la commune connaà®t pratiquement tous les ans ».Cette mesure d’anticipation, à  en croire M. Aya, sera chaque année rééditée.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut