Santé › Conseils santé

La papaye : l’arbre à pharmacie

On distingue plusieurs variétés. Seuls les papayers « femelles » donnent des fruits Le papayer est parfois appelé l’arbre à  pharmacie car toutes ses parties possèdent des propriétés curatives. Ainsi, la tige est riche en calcium, en phosphates et en fer. Le tronc de l’arbre femelle contient 15% de protéine et 7 à  10 de sucre. Le sac laiteux des tiges, des feuilles et du fruit vert est un excellent vermifuge, de plus, les graines noires permettent l’élimination de tous les parasites indésirables dans les intestins. La papaye aide à  la digestion des protéines de la viande, des oeufs, du lait, des haricots et autres aliments du meme genre et favorise le bon fonctionnement du pancréas. De plus la papaye soulage les indigestions, et présentent des propriétés antiseptiques et est recommandée aux diabétiques et aux hépatiques. On s’en sert également pour clarifier le vin et la bière. Avez-vous déjà  entendu parler d’une diastase appelée propène ? C’’est grâce aux enzymes que la papaye a une telle action sur la digestion des protéines. Le propène qui existe exclusivement dans les papayes est semblable à  la pepsine, une enzyme animale. l’industrie pharmaceutique s’en sert depuis longtemps. Notez que le propène se trouve principalement sous la peau du fruit vert ; C’’est pourquoi, quand les papayes sont encore sur l’arbre, on fait de longues éraflures dans la peau. Le suc blanc semblable au latex des arbres à  caoutchouc est recueilli dans les récipients, on répète l’opération tous les trois ou cinq jours. A mesure que les papayers mûrissent pour finalement s’arrêter. Quant le suc est déshydraté, il est prêt pour l’expédition. Voici une autre idée intéressante : envelopper de la viande crue dans une grande feuille de papayer et laisser ainsi toute la nuit ; Elle sera tendre à  souhait. Au Brésil, les chasseurs et les ménagères de l’arrière pays emploient ce procédé depuis longtemps. Une veille volaille peut être attendrie de la même façon en frottant avec du jus de papaye. D’ailleurs la plupart des attendrisseurs vendus dans le commerce contiennent du propène. Indications thérapeutiques Abcès : Enlevez les graines d’un papayer non mur, racler la chair de la papaye par l’intérieur et encrasser avec de la potasse. Appliquer sur l’abcès. Accouchement difficile : manger un morceau de racine de papayer male bien lavé plus du sel. Anthrax et furoncles : appliquer un morceau de racine de papayer verte sur l’antaharax ou le furoncle. Hyperthermie : posez sur le front du patient un morceau de feuille verte de papayer et bander. Faites bouillir des feuilles sèches ou fraà®ches de papayer ; laissez refroidir et lavez l’enfant fébrile. Vers intestinaux : Pour lutter contre les vers intestinaux, il suffit de donner à  l’enfant ou à  la personne parasitée 5 graines de papaye à  manger. Prenez une petite boite de tomate comme dose ; la remplir de graines de papaye, les écraser en poudre ou en pâte si elles sont fraà®ches. Extraire le suc ; il sera ensuite agglutiné dans le miel. Agiter énergiquement, prendre une cuillère à  soupe trois fois par jour loin des repas pendant cinq jours. Le papaye un hypotenseur et régulateur cardio –vasculaire Mettre trois feuilles de papaye plus trois poignées de feuilles de jujubier dans 5 litres d’eau,. Faire bouillir pendant 10 minutes et prendre un verre (25cl) 3 fois par jour. Paludisme : prendre une tisane à  base de feuilles fraà®ches de papayer bouillie. Boire un verre à  bière trois fois par jour. Prendre trois larges feuilles de papayer ajoutés aux épluchures de papayer plus quatre litres d’eau ; y ajouter deux poignées de cassia occidentalis (bantamaré), faire bouillir pendant 30 minute et prendre un verre (25cl) par jour pendant 4 jours. Toux et bronchites : bouillir des racines de papayer bien lavées dans de l’eau sucrée au miel, boire un demi verre à  bière trois fois par jour loin des repas. Dysménorrhée : se coucher sur les feuilles vertes de papayer pendant les malaises Constipation : chez l’adulte, la papaye doit être mangée deux heures avant ou après le repas cuit (comme C’’est le cas pour tous les fruits) Chez l’enfant : pressez des morceaux de pulpe de papaye bien mure dans un tissu bien propre, recueillir le jus dans un bolet, le donner à  l’enfant avec une cuillerée ou au biberon, une heure après, l’enfant n’est plus constipé. Otite : écraser les fleurs de papayer male, mettre dans un coton et instiller le suc dans l’oreille trois fois par jour. Lumbago : plier les racines de papayer dans un mortier, ajouter de l’eau et faire un petit lavement une fois par jour. Pour une femme, utiliser le papayer femelle et pour un homme utiliser le papayer male. Jaunisse : boire le décocté des racines fraà®ches tronçonnées. Un verre à  bière trois fois par jour. Pour faire cicatriser les blessures : un morceau de feuilles fraà®ches bien lavées,l’appliquer directement sur la plaie, le maintenir au moyen d’un bandage, renouveler le morceau de feuille.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut