Politique › Politique Nationale

Élection du Bureau du Parlement : vive tension dans l’hémicycle

Le spectacle auquel les parlementaires se sont livrés était ahurissant. Ils en sont arrivés aux mains à  qui mieux : la représentation du Peuple en cette occasion est devenue une arène ou plutôt un ring de boxe. Précision tout de même : les ‘’députés pugilistes » étaient du groupe parlementaire Urd. Motif : querelle de clochers. Les uns voulant à  n’importe quel prix garder leur fauteuil au sein du bureau sortant de l’Assemblée nationale, les autres, la détermination tout aussi aiguisée, tiennent enfin à  goûter aux délices dudit bureau. En somme des positions tranchées. Et faute du minimum d’accord, les membres du groupe parlementaire URD ont été éconduits à  tenir leur réunion hors cadre de l’hémicycle. Au siège de l’Urd le jeudi dernier, C’’est à  peine si l’on n’a pas frôlé le pire. Eviter le pire Par ailleurs si la tension n’est pas à  son comble au sein du groupe parlementaire CNID, elle crève les yeux entre deux de ses ténors. En l’occurrence l’honorable Mathini Diarra et Mamadou Niagadou. Toute chose qui ne manquerait pas d’éclabousser tout le groupe au regard du pouvoir d’influence de l’un comme de l’autre. Les Indépendants gardent leur calme Une autre précision de taille, les honorables parlementaires de l’opposition de même que les indépendants semblent contenir leur division interne. Et sur ce plan, ils font honneur au Peuple. l’épisode fâcheux du Code des Personnes et de la famille ne semble pas avoir calmé les ardeurs de certains députés. Et les empoignades entre les assoiffés de poste au sein du nouveau bureau de l’Assemblée nationale, devront se poursuivre ce matin, puisque ledit bureau est élu aujourd’hui même à  partir de 10 heures. Satan n’a pas fini d’inspirer certains de nos députés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut