Économie › Industrie & Services

SITOUR 2009 : pour la promotion du tourisme saharien

Pas d'image
La 2e édition du salon international du tourisme (SITOUR) a ouvert ses portes, ce vendredi, à Bamako avec plus de 300 participants venus du Mali, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry...

Le sahara à  l’honneur Cette zone été choisie, afin de mieux faire ressortir ses atouts selon le ministre. D’oà¹, le choix du thème « la promotion du tourisme saharien. ». Le ministre signale que le Sahara est le plus grand désert du monde, avec une extension de plus de 8 millions de km2. « Il couvre plus des 2/3 du Mali mais, n’est pas sans vie. », précisera-t-il. Cette immensité désertique est peuplée par des hommes et des femmes possédant un riche patrimoine culturel, notamment, ses paysages de dunes de sable, ses massifs et ses ergs et ses oasis qui sont de véritables merveilles. Le Nord du mali est une zone relativement riche en manifestations culturelles organisées chaque année : Le festival du désert à  Essakane, celui d’Essouk, le Tamadacht à  Andéraboukane. Sans oublier les célèbres sites touristiques de Gao et Tombouctou. Tout ceci permet selon le ministre, de mettre en marché, des circuits touristiques de très grande qualité. Impact de la crise économique sur le secteur touristique La récente crise économique a entraà®né une chute de la fréquentation globale au niveau mondial. Mais, la baisse de la fréquentation touristique a été faible au Mali (moins de 2,5%), qu’au niveau international (plus de 7%). Néanmoins, selon le ministre N’diaye Bah, les conditions du marché commencent à  indiquer de solides perspectives de reprise en 2010. Le premier ministre Modibo Sidibé, s’est réjoui de la dimension sous régionale de la 2e édition du SITOUR. Il pense que nous avons de très bons produits touristiques qui sont, de véritables moyens de croissance et de développement. Estimant par ailleurs que des thématiques sur le tourisme saharien doivent être soutenues. « Je crois que le SITOUR a permis de consolider notre présence dans un certain nombre de secteurs touristiques. On s’attend à  une reprise du tourisme. Nous devons donc être prêts avec des produits. Que ces produits soient connus. » La menace du Nord Mali Questionné sur l’état du nord Mali, considéré comme une zone d’insécurité par la communauté internationale, le premier ministre déclare que le nord du pays, est une zone verte. Beaucoup d’activités s’y déploient en terme de richesses économiques et culturelles avec les festivals. Les touristes peuvent donc venir dans un cadre sûr. La ministre du tourisme du Niger se dit honorée de l’invitation du Mali. Les deux pays partagent des valeurs et des traditions. Elle affirme que le tourisme est en pleine expansion malgré la crise. C’’est un secteur générateur de ressources, d’emplois, donc, de développement. « Le Niger s’inspire de l’expérience du Mali en matière touristique. » Plus de 300 exposants présents Le salon 2009 enregistre lenvirons 70 stands et plus de 300 participants nationaux et étrangers. Des produits artisanaux jonchent les alentours de nombreux stands. On y trouve des objets en cuirs comme des sacs, males, chaussures, portefeuille, tableaux… fabriqués au Niger, au Mali, en Mauritanie. Egalement des masques béninois, des tenues sénégalaises. Les compagnies de voyages ne sont pas en reste du salon. Air Mauritanie, air Sénégal, air Mali, Go voyages sont de la fête. Le SITOUR est une vitrine qui vise à  faire connaà®tre et apprécier les produits touristiques Maliens. C’’est l’occasion pour les professionnels du secteur, de présenter aux visiteurs, les activités réalisées et vendre aussi, l’image du pays au-delà  des frontières.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut