Économie › Actualités Économie

Le combat de l’Agence du bassin du fleuve Niger (ABFN) 

Mission de l’ABFN La création de l’ABFN a été fortement saluée par les populations. Et pour cause, elle a coà¯ncidé avec une période o๠le bassin du fleuve Niger devenait de plus en plus sombre, tant ledit fleuve manquait cruellement de politique d’aménagement appropriée. l’agence du Bassin du Fleuve Niger a pour mission la sauvegarde du fleuve Niger, et ses affluents et leurs versants, sur le territoire de la République du Mali et la gestion intégrée de ses ressources. A ce titre, elle est chargée de promouvoir et de veiller à  la préservation du fleuve en tant qu’entité vitale du pays, à  protéger les berges et les versants contre l’érosion et l’ensablement. Les zones d’intervention de l’ABFN sont les lits mineurs et majeurs du fleuve, ses affluents, et son bassin versants. Aux dires des responsables de la structure, les spécificités des quatre grands sous-ensembles du fleuve Niger que sont, le Niger Supérieur, le Delta Intérieur, la Boucle du Niger et le Bani seront pris en compte par des démembrements de l’Agence du fleuve Niger et du Comité de bassin. Richesse du fleuve Niger Le bassin du fleuve Niger, long de 570 000 km2, renferme une partie essentielle des richesses du Mali. Il constitue, à  n’en pas douter, un atout majeur pour le développement du pays. Long de 4 200 km dont 1 750 km au Mali, le Fleuve Niger est le principal pourvoyeur en irrigation du Mali, notamment à  travers les prélèvement des grands offices au rang desquels l’Office du Niger. D’o๠l’urgence à  Âœuvrer à  la sauvegarde du fleuve. Dès lors, la création de l’ABFN se trouve justifiée. Parallèlement à  ses missions initiales, l’ABFN a pour vocation de participer à  la coopération entre le Mali et 8 autre pays de la sous région, pour la sauvegarde du fleuve Niger. Préservation du fleuve Niger La création de l’ABFN a permis de poser des actions concrètes pour la préservation du fleuve Niger contre des menaces telles que l’ensablement et toute autre forme d’agression. Ces actions s’étendent aussi bien sur l’aménagement des berges qu’à  la préservation du lit du fleuve contre de multiples agressions ou intempéries. Pour Mr Dicko, Consultant à  l’ABFN, la structure a enclenché des opérations d’aménagement des berges du fleuve dans les régions traversées par le fleuve. Ainsi, l’effritement des berges peut être empêché par des moyens ou techniques très rudimentaires, comme la plantation du vétiver (une plante dont les plantes s’enracinent profondément. Comme objectif spécifique de l’ABFN, il faut noter, le renforcement des capacités de gestion des ressources du fleuve, de ses affluents, et leurs bassins versants ; la promotion de la gestion des ressources en eau pour les différents usages. l’un de ses objectifs C’’est de contribuer à  la préservation des risques naturels (inondation, érosion, sécheresse), à  la lutte contre les pollutions et nuisances et au maintien de la navigabilité du fleuve Niger. l’ABFN est également chargée de gérer les mécanismes financiers de perception des redevances auprès des organismes pollueurs d’eau.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut