Économie › Agriculture & Élevage

Le coton, un secteur incontournable pour l’économie du Mali

Informations de qualité sur l’évolution du secteur coton Comme l’a si bien signifié le Ministre Sékou Diakité, l’élaboration de ce rapport se situe dans le cadre des attributions de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/LCP) qui consistent, entre autres, en la réalisation d’études thématiques sur des questions d’importance nationale. Il s’agit par ce rapport, de mettre à  la disposition du Gouvernement, des partenaires techniques et financiers, de la société civile et de tous les acteurs au développement, les précieuses informations de qualité sur l’évolution du secteur coton, ces dernières années au Mali. Cette étude, selon Sékou Diakité, a permis de faire l’état des lieux de la filière cotonnière aux plans organisationnel et institutionnel, de faire ressortir l’importance de la filière dans l’économie malienne : “Mon département prendra toutes les dispositions nécessaires en collaboration avec les autres départements concernés pour le suivi de leur mise en œuvre ». Le Directeur général de l’Observatoire du Développement Humain Durable et de la Lutte Contre la Pauvreté (ODHD/LCP), Zoumana B. Fofana, a fait un bref exposé du Rapport devant l’auditoire. Comment sortir du coton dans l’ornière Il s’agit, entre autres de la mise en œuvre de la Loi d’Orientation Agricole afin de permettre l’émergence d’entrepreneurs agricoles disposant de titres de propriété pouvant servir de garantie pour accéder au crédit. A l’image des pays développés et tirant leçon de la gestion de la crise financière et économique internationale actuelle dans les pays développés, le rapport demande un soutien financier consistant de l’Etat et de ses partenaires à  la filière afin d’apurer les arriérés de crédit des producteurs ainsi que les arriérés de factures que la CMDT doit aux fournisseurs. Pour la campagne 2008/2009 l’Etat, selon le même document, doit s’investir à  assurer le paiement à  temps des producteurs afin d’éviter un abandon total de la culture du coton. Introduire les nouvelles innovations permettant d’améliorer le rendement du coton au champ comme le coton génétiquement modifié. L’importance du secteur cotonnier Le secteur coton joue un rôle essentiel dans les activités économique et sociale du Mali en termes de création de revenus, d’organisation du monde rural et de modernisation des systèmes de production. Sa forte imbrication au reste de l’économie explique tout l’intérêt que lui portent le Gouvernement, le monde rural et les partenaires au développement. Les facteurs endogènes de cette crise du secteur coton sont liés à  la baisse des rendements : 975 kilogrammes de coton graine par hectare en 2005-2006, contre 1300 kilogrammes dans les années 1980. Le processus des réformes au Mali est en cours et a abouti à  la mise en place de la Mission de Restructuration du Secteur Coton (MRSC), l’élaboration d’un schéma de privatisation de la CMDT avec la création de nouvelles sociétés cotonnières et une meilleure organisation des groupements de producteurs.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut